Le Parisien Economie n°313S 13 mar 2017
Le Parisien Economie n°313S 13 mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°313S de 13 mar 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : produits monastiques, sacré business !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 13 MARS 2017 ÉCO 8 ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE @LeParisien_Eco DR. e Parisien Eco », en partenariat avec franceinfo, « L donne la parole aux entrepreneurs pour qu’ils partagent leurs problématiques avant l’élection présidentielle. D’ici le 1er tour, un panel de leurs témoignages et propositions sera soumis aux candidats, à qui il sera demandé d’y réagir dans « Le Parisien-Aujourd’hui en France ». Pour participer, quelles que soient la taille de votre entreprise et son activité, ou même si vous êtes simplement porteur d’un projet entrepreneurial, rendez-vous i IN MANAG Top 5 des meilleurs Bachelors en France sur notre site Internet. Trois étapes vous sont alors proposées  : 1. La présentation de votre entreprise ou de votre projet. 2. Partager votre problématique, les difficultés que vous rencontrez. 3. La question ou proposition que vous souhaiteriez soumettre aux candidats. Le maximum de contributions sont mises en ligne et une partie également publiées dans « Le Parisien Eco ». Retrouvez également « Moi entrepreneur » sur franceinfo tous les lundis à « Revenir aux 39 heures en partageant l’effort » Olivier Duha, cofondateur de Webhelp Activité. « Leader européen de l’expérience client externalisée, Webhelp est présent dans 26 pays. Plus de 35 000 collaborateurs sont répartis dans des centres de relation client (mail, téléphone, réseaux sociaux…). Fondée en 2000 et basée à Paris (XVII e), l’entreprise a vu ses revenus progresser de plus de 250% au cours des quatre dernières années. En 2016, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 900 M € . » Thématique. Droit du travail. Problématique. « Dans mon entreprise, les personnes Formation Bac +3 à forte dimension internationale QL7s efe,F,Eim www.rennes-sb.com A vous la parole ! IDÉES Chaque semaine, « Le Parisien Eco » donne la parole aux entrepreneurs dans le cadre de l’élection présidentielle. 6 h 51 et 10 h 23 dans le « Brief éco » d’Emmanuel Cugny, tableau de bord quotidien des grandes tendances de l’économie et leurs conséquences sur la vie quotidienne. Merci de votre participation et à vous de jouer ! INTERACTIF Contribuez sur Leparisien.fr/moientrepreneur Sur Twitter  : #MoiEntrepreneur payées 10% de plus que le smic ont un pouvoir d’achat bas. En face, des clients me disent que produire en France coûte cher. C’est ce qui explique les délocalisations, mais aussi la robotisation, pour éviter d’avoir des effectifs trop nombreux. » Question ou proposition. « Revenir aux 39 heures, un temps de travail hebdomadaire dans la moyenne européenne. La plupart des salariés ne l’accepteront que si les heures supplémentaires sont payées dans les mêmes conditions. L’effort doit être partagé entre l’Etat, le salarié et l’entreprise. Pour une augmentation de 12%, les employeurs pourraient augmenter les salaires de 4% et l’Etat diminuer les charges « employés » de 4%. Le pouvoir d’achat net des salariés s’apprécierait de 8% tandis que le coût du travail horaire diminuerait de 8%. L’Etat aurait à supporter une facture d’environ 30 Mds € , un investissement compensé par des rentrées fiscales (consommation des ménages revigorées et marges bénéficiaires des entreprises). » fesINES ISCHOOL OF BUSINESS MINTERNATIONAL BACHELOR Pr AMME IN AMBIENT Diplôme visé. Liban (Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DEL’ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR ETDELARECHERCHE Master in Management Ranking 2016 DR. « Des normes d’aménagement plus souples » Flore Lelièvre, fondatrice du restaurant Le Reflet Activité. « Le Reflet est un restaurant extraordinaire, à Nantes. Sa particularité  : provoquer la rencontre entre des personnes souvent mises à l’écart et le reste de la société. Sur les dix membres de l’équipe, six personnes trisomiques travaillent en salle et en cuisine. Il s’agit de proposer des emplois en milieu ordinaire, adaptés à chacun et justement rémunérés. » Thématique. Aménagement Problématique. « Les établissements recevant du public doivent respecter des normes précises pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite. Or, dans le centre-ville de Nantes, c’est compliqué. Architecte d’intérieur, j’avais pensé remettre tout l’espace intérieur à niveau accessible par une rampe extérieure. Cela a été refusé car contraire aux normes. Obtenir une dérogation revenait à refuser les personnes en fauteuil… Inenvisageable. Je me suis creusé la tête et nous avons aménagé le restaurant avec plusieurs rampes. Conséquences  : des coûts supplémentaires et quatre couverts en moins, sur une capacité de 36. » Question ou proposition. « Il faudrait assouplir les règles d’aménagement des restaurants et s’adapter aux différentes contraintes des locaux sans avoir à choisir entre mise aux normes complète ou dérogation. » L’avis de Sophie de Menthon, présidente du mouvement ETHIC* « Revoir la mission de l’Inspection du travail » PAR J.-L.P. Parle-t-on assez des entreprises dans cette campagne présidentielle ? Non ! Je trouve inquiétant de voir à quel point l’entreprise en est exclue. On assiste à un débat économique stratosphérique  : la dette, abstraite, le financement des dépenses nouvelles, les fonctionnaires, au lieu de parler des missions qu’ils occupent, et des chiffres… Ces sujets ne ciblent pas la réalité des entreprises, le vécu. Il faut plus de pédagogie. Un patron doit avoir la possibilité de dire  : « Voilà ce qui m’empêche de me développer et pourquoi. » Quelles sont vos propositions ? Octroyer des compétences nouvelles à la Cour des comptes. Tous les ans, elle fournit un rapport formidable mais n’a aucun pouvoir. Son rôle ne doit plus se limiter à dénoncer des dérives mais à les faire cesser en créant un droit d’injonction. Par ailleurs, l’Inspection du travail doit privilégier la conciliation à la sanction financière instantanée. Quand un inspecteur arrive dans un PME et diagnostique des dysfonctionnements, il devrait donner un ou deux mois pour mise en conformité avant de taxer l’entreprise. Une fois ce délai dépassé, la sanction tombera si les choses n’ont pas été corrigées par l’entrepreneur. Cette alternative évitera qu’on doive systématiquement sortir le carnet de chèque. *Entreprises à taille humaine, indépendantes et de croissance
.1 LUNDI 13 MARS 2017 LE PARISIEN 9 ÉCO www.leparisien.fr/ecoÎLE-DE-FRANCE twipe_ftp PME  : faire du Grand Paris un relais de croissance Un an après son lancement, la plate-forme CCI Business Grand Paris compte près de 700 adhérents. Parmi eux  : des patrons de PME qui développent leur activité. PARC. P En un an d’existence, la plate-forme Ccibusiness-grandpar is.fr a a t t i r é 680 chefs d’entreprise, de treize secteurs différents, de l’aménagement de la voirie au génie civil. La majorité d’entre eux sont des patrons de PME, essentiellement franciliennes. Leur point commun ? Optimiser leurs chances pour décrocher des contrats liés au Grand Paris. L’objectif premier de cette opération, pilotée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Paris Ile-de-France, est de « rendre visibles les invest i s s e men t s de p l u s de 100 Mds € , d’ici 2030, des donneurs d’ordre et des maîtres d’ouvrage, privés ou publics », explique son directeur général Etienne Guyot. 20% DES TRAVAUX CONFIÉS AUX PME Le principe  : l’entreprise s’inscrit gratuitement en ligne (voir ci-contre) pour suivre l’actualité concernant au moins une thématique. A ce jour, 70% des membres reçoivent des informations sur le transport, 85% sur l’aménagement et le logement, et 62% sur la ville intelligente. Les entreprises sont suivies par un des douze conseillers mobilisés, chargés également d’identifier sur le terrain d’autres entreprises. Outre l’envoi par mail d’une lettre hebdomadaire, annonçant par exemple les derniers appels d’offres, la plate-forme permet aux entreprises de se rapprocher des dix maîtres d’ouvrage partenaires comme Enedis et SNCF Réseau. ECOLE SUPERIEURE D ES SYSTEMES D E MANAGEMENT L’an passé, sept rencontres ont été organisées  : à Paris, entre la RATP et 130 sociétés à propos de la ligne de métro 15 Sud, ou encore à l’aéroport d’Orly, au sujet de ses chantiers à venir, avec la Société du Grand Paris (SGP) et Paris Aéroport. Autre exemple, en Seine-et-Marne  : sur six candidats, Réseau de transport d’électricité (RTE) en a référencé deux pour aménager des postes électriques dans le département, à la suite d’une réunion avec 50 entreprises. « Cette année, c’est la montée en puissance de la plate-forme, prévient Etienne Guyot. On vise au moins huit rencontres, une par département. » L’idée est de multiplier les échanges B to B et les partenariats entre les Chantier de la gare de Bagneux (Hauts-de-Seine), sur la ligne 15 du Grand Paris express. entreprises et les maîtres d’ouvrage, dont certains se sont engagés à confier aux PME 20% du montant des travaux par opération. Gr ee mnan Ressources Humaines Management Spécialisé Gestion- Comptabilité- Finance Formations en alternance(apprentissage, professionnalisation, Formation Continue) 3 sites de formation  : Rambouillet, Saint-Quentin-en-Yvelines(78) et Gennevilliers(92) essym.fr 01.34.83.95.78 r 100 Mds € C’EST LE MONTANT TOTAL DES INVESTISSEMENTS QUI SERONT RÉALISÉS D’ICI 2030 DANS LE CADRE DU GRAND PARIS UNE FORMATION AUX MARCHÉS PUBLICS « En parallèle, nous voulons faire du Grand Paris un levier de développement en matière de formation », poursuit-il. Pour la recherche de financement, l’accompagnement est individualisé et s’étale sur plusieurs mois. Après une phase de diagnostic durant trois jours afin de déterminer les forces et faiblesses de l’entreprise, un conseiller aide à réaliser le business plan puis à trouver des partenaires bancaires. En ce qui concerne la stratégie commerciale, une nouvelle formation sur deux jours sera lancée en avril. Objectif  : accompagner 120 entreprises pour « optimiser la réponse à des commandes publiques », selon Etienne Guyot. La première journée se déroule en groupe, la seconde est individualisée « en mode coaching en entreprise ». Enfin, la CCI Paris IDF compte poursuivre son travail sur les innovations, pour l’intermodalité autour des gares et les bâtiments intelligents notamment. En mai dernier, une dizaine de start-up avaient pitché devant le directeur « smart grid » de RTE pour le développement d’un réseau électrique intelligent. D’autres concours de ce type se tiendront ces prochains mois. Bac +2 à Bac +5 LP/ARIANE RIOU. L’AVIS DE Emmanuel Pain, 38 ANS, PRÉSIDENT D’URBAN TP, PME DE 10 SALARIÉS SPÉCIALISÉE DANS L’AMÉNAGEMENT DES VOIRIES, À VILLENEUVE-LA-GARENNE (HAUTS-DE-SEINE) « Maximiser mes chances » POURQUOI VOUS ÊTES-VOUS INSCRIT SUR LA PLATE-FORME CCI BUSINESS ? Le premier objectif, c’est un accès à l’information sur les travaux et les investissements du Grand Paris. En tant que petite structure, ça me paraissait assez vague. L’autre objectif, c’est d’anticiper. Vu la taille des marchés, je ne peux qu’y répondre en me regroupant avec d’autres sociétés. Comme la Société du Grand Paris (SGP) impose de sous-traiter 20% des travaux aux PME, on a nos chances d’être retenus. CONCRÈTEMENT, COMMENT ÇA SE PASSE ? Il faut une petite heure pour s’inscrire en ligne. On remplit une fiche d’entreprise, sur ses moyens, ses réalisations, son chiffre d’affaires… Le but est de cibler les meilleures opportunités. Dans les 48 heures, on reçoit un mail avec les coordonnées du conseiller de la CCI qui vous accompagne. En fonction du profil de l’entreprise, on reçoit ensuite des newsletters sur les derniers appels d’offres, les réunions d’information. J’ai récemment assisté à la présentation de la ligne 15 Sud du Grand Paris express. Le maître d’ouvrage et le responsable des achats ont pu répondre aux interrogations des chefs d’entreprise. C’EST DONC UTILE ? Grâce à la CCI, on entre dans une dimension très pratique. Cela me permet de maximiser mes chances. Il y a des investissements colossaux jusqu’en 2030. Je compte sur ces débouchés pour développer mon entreprise. L’aménagement du parvis d’une gare, ça correspond à 5 mois de travail.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :