Le Parisien Economie n°313S 13 mar 2017
Le Parisien Economie n°313S 13 mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°313S de 13 mar 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : produits monastiques, sacré business !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 13 MARS 2017 ÉCO 6 DÉCRYPTAGE @LeParisien_Eco. LE CHIFFRE. 187 200 En 2016, le secteur marchand a créé davantage d’emplois qu’il n’en a détruits, pour un total net de 187 200 postes. Le dernier trimestre de 2016 s’est particulièrement bien terminé avec 64 400 créations d’emplois, soit le septième trimestre consécutif de hausse. Du jamais vu depuis la crise de 2008. Tableau de bord 1 Aider les chômeurs et ceux ayant des difficultés à accéder au marché du travail Ces dépenses sont dites « ciblées » car elles visent à épauler directement les demandeurs d'emploi, pour compenser leur perte de travail ou les aider à se réinsérer sur le marché. 2,5% du PIB est dépensé en moyenne pour ces dispositifs, soit l’équivalent du budget des ministères de l'enseignement supérieur, de la solidarité et de la justice cumulés. €  €  € 2 Réduire le coût du travail € 12,1% c’est l’augmentation qu’ont connu ces dépenses en 2014, après une hausse de 16,2% en 2013. Une évolution presque totalement imputable à la montée en charge du CICE. * CATÉGORIES A, B, C € nnmnnmnnmnn € Salaires (à partir du 01/01/17) Services publics de l'emploi Pôle emploi, missions locales... Formation professionnelle des demandeurs d’emploi € Minimum horaire brut net 9,76 € 35 h 1480 € 1149 € Les leviers de l’Etat pour l’emploi Avec plus de 5,5 millions de chômeurs* en France, le soutien à l’emploi apparaît comme une priorité pour l’Etat. Combien dépense-t-il ? Quels sont ses leviers ? nnnnnnnnnnnnnnnn- - € M I M I M I 6,2 Mds € 8 Mds € Aides à l'emploi Emplois d'avenir, contrat de génération, aide à la création d'entreprises, aux entreprises adaptées... €  € Mnnnnnnnnn5,6 Mds € Ces dépenses regroupent des dispositifs plus larges, davantage à destination des entreprises et des employeurs particuliers, pour les inciter à embaucher. Mesures en faveur de l'emploi dans certains secteurs Services à la personne, emplois familiaux... LES CHIFFRES DE LA CONSOMMATION (par rapport au mois précédent) Consommation des ménages (01/2017) - 0,2% Inflation (01/2017) Energie Alimentation 71 + 0,3% 71 + 4,5% 71 + 0,4% Produits manufacturés -2,4% Services 71 + 0,4% Indice des loyers (T4) 125,25 En variation annuelle + 0,18% Mesures en faveur de certaines zones géographiques Incitations financières à l'emploi 4 Mds € dont primes pour l'emploi (2,1 Mds € ) 6,6 Mds € En janvier 2017, l'indice des prix à la consommation baisse de 0,2% sur un mois. Sur un an, les prix accélèrent nettement (+1,3%). L'inflation atteint ainsi son plus haut niveau depuis novembre 2012. LE MARCHÉ DU TRAVAIL 7,58 € Préretraites 0,04 Mds € 53 MILLIARDS D’EUROS EN 2014 € 1,5 Mds € 63% sont des dépenses d'indemnisation chômage alors que les aides à l’emploi ne représentent que 15%. 33,2 Mds € Maintien et soutien du revenu en cas d'absence de l'emploi Allocations chômage, allocations garantie jeunes... La France dépense 1,5 fois plus que la moyenne européenne Dépenses en faveur des demandeurs d'emploi en 2014, en part du PIB France 2,5% Moyenne européenne 1,5% 50,8 MILLIARDS D’EUROS EN 2014 Sur le mois, le recul est dû à la baisse saisonnière des prix des produits manufacturés. Les prix de l'énergie accélèrent vivement après déjà quatre mois de hausse consécutive. Source  : INSEE Source  : Baromètre Empruntis.com, taux moyens hors assurance. Les 3/4 des dépenses générales sont des mesures d'exonérations fiscales. 38,6 Mds € Mesures générales d'exonérations dont CICE (17,3 Mds € ) € M I € nnnEMME EMME IIl'nnnmi 1111nnnnM Innnnnnnn_nnLivrets A/Bleu (net)nnnnnnnnnnnnSOURCES  : DARES, EUROSTAT, INSEE. - INFOGRAPHIE  : dico de l’éco PEL (brut) Euro/Dollar 0,75% 1% 1,0664 $ CAC 40 - 0,04% 4 995,13 ÉPARGNER 4 972,19 4 955,00 4 960,48 4 981,51 EN PARTENARIAT AVEC (cours le 10/03) lafinancepourtous Mue e ION INANCINM Ou Re. 4 993,32 03/03 06/03 07/03 08/03 09/03 10/03 EMPRUNTER Chômage (01/2017, sans les DOM-TOM) Taux fixe pour emprunt immobilier Taux minimum Demandeurs d’emploi (cat. A, B, C) 5 486 400 Durée 15 ans 20 ans des crédits à la consommation Variation sur le mois précédent + 0,4% Taux moyen 1,55% 1,75% sur un an% de la population active (T4) 10% Taux minimum 1,05% 1,20% 0,95% Donation-partage La donation-partage permet, de son vivant, de transmettre une partie de son patrimoine à ses enfants. Elle implique un acte seul, et non plusieurs actes séparés, qui réunit l’ensemble des héritiers. Son principal intérêt est de figer la valeur des biens au jour de la donation. Aucune réévaluation n’aura lieu, ce qui n’est pas le cas dans une donation simple. La donation-partage, en fixant ainsi les montants, permet d’éviter les conflits entre les enfants. Il est également possible d’y associer les petits-enfants, en veillant toutefois à ne pas entamer les droits de la génération « intermédiaire ». Cet acte doit obligatoirement se faire chez un notaire. Les donations du vivant permettent de bénéficier d’abattements importants  : 100 000 € par parent et par enfant, ainsi qu’une somme de 31 865 € en numéraire si le donateur (celui qui donne) est âgé de moins de 80 ans et que le donataire (celui qui reçoit) est majeur. Ces abattements peuvent être utilisés tous les 15 ans. Au-delà de ces sommes, les parents peuvent décider de régler eux-mêmes les droits à payer. Cela permet de réduire encore la note car ces frais ne sont pas considérés comme une donation. Très souvent, les parents font au cours de leur vie plusieurs donations à leurs enfants à des moments différents, pour les aider notamment dans leur entrée dans la vie active. Parfois, il s’agit d’un don manuel pour aider à acheter le premier appartement, ou parfois, d’un prêt familial qui tarde à être remboursé... Mais bien évidemment, avec ce système, on revient dans les affres des donations simples. Afin de prévenir d’éventuelles difficultés entre héritiers, le parent donateur a la possibilité de réincorporer dans une donationpartage tout ce qu’il a précédemment donné à chacun de ses enfants. La valeur des biens précédemment donnés sera obligatoirement réévaluée au jour de la donationpartage pour rétablir l’égalité. Il est alors nécessaire que tous les enfants soient d’accord pour cette donationpartage.
twipe_ftp Un métier, un Transit. GAMME FORD TRANSIT à partir de 1 O9£ Du1er au31mars *Offredecrédit-bailpourunTransitCourierAmbiente1.5TDCi75chtype05-16(tarifau19/12/16).Offresur60mois, pertefinancièreincluse.Cartegrisenonincluse.Prixdeventede8921 € HT.Montantdel’optiond’achatencasde levéedel’option:5%avecun1er loyerde35%et59loyersde109 € HT,coûttotalsiachat:9995 € HT.SiacceptationparFCEBankPlcFrance/FordLeasecrédit-bail,34ruedelaCroixdeFer-78174St-Germainen-LayeCedex.SIREN39231577600071RCSVersailles,n°ORIAS:07009071.Offrenoncumulableréservéeaux professionnels pour toute commande de ce Transit Courier neuf, du 01/03/17 au 31/03/17, dans le réseau Ford participant.Modèlesprésentés:TransitCourierTrend1.5TDCi75chtype05-16à136 € HT/mois,prixdevente de11225 € HT,coûttotalsiachat:12622 € HT ; TransitCustom270L1H1Limited2.0TDCi130chtype01-17avec Peinturemétallisée,à235 € HT/mois,prixdeventede19795 € HT,coûttotalsiachat:21968 € HT ; TransitT310L3H2TrendBusiness2.0TDCi105chtype01-17à251 € HT/mois,prixdeventede20779 € HT,coût totalsiachat:23354 € HT. FordFrance,34,ruedelaCroixdeFer-78122St-Germain-en-LayeCedex.SIREN425127362RCSVersailles. ford.fr HTtmois*



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :