Le Parisien Economie n°205S 5 fév 2018
Le Parisien Economie n°205S 5 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°205S de 5 fév 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : ils travaillent en famille et ça leur réussit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 5 FÉVRIER 2018 ÉCO 12 DOSSIER SPÉCIAL @LeParisien_Eco Bienmanagerseséquipes etoptimisersesperformances Ressources Humaines Répondre auxattentesde sescollaborateurs etaugmenter saproductivité, c’estpossible… enchangeant ouenadaptant sapolitique demanagement àl’évolution dumonde dutravail. TÉMOIN MayyaLayt DIRECTRICEDESOPÉRATIONS UBERFRANCE PROPOS RECUEILLIS PARC.C. ENQUOIUNCHAUFFEUR EST­ILUNENTREPRENEUR ? Lagrandemajoritédeschaufeurs sontdesindépendantset,àcetitre, ilssontdesentrepreneurs.Concrètement, ilssemettentàleurcomptepourexercer l’activitédechaufeurVTC.Dans cecontexte,Uberestuneapplication quimetenrelationavecdesclientsceux quis’inscriventcommechaufeurs indépendantsetleurpermetderecevoir descourses.D’ailleurs,cetterelation n’impliqueaucuneexclusivitéet ilspeuventaussitravaillerpourd’autres plates-formesenmêmetemps.Libre àeuxdes’organisercommeilsveulent. Entantqu’entrepreneurs,ilssontlibres dansleurfaçond’exercerleurmétier. PAR CÉLINECHAUDEAU *Pourensavoirplussurlesconditions : www.service-public.fr/professionnelsentreprises/vosdroits/F31027 Rienn’arrêteleprogrès ou du moins la recherche. Le saviez-vous ? Lesneurosciences s’intéressentaussi au management ! « Onpeutmêmeapprendre,ens’appuyant surles dernièresrecherches,àdevenir DR. unmanageur«neuro-amical» », sourit Karima Hamadouche, consultantechezOasysMobilisation.Cettespécialistedel’accompagnementauchangement apourmission,notamment,de vulgariserlefonctionnementdu cerveaupouraiderdescadres àmieux gérerleurs équipes et àatteindre unemeilleure productivité. « Lecerveau a « Accompagnernosentrepreneurs àchaquemoment » Ilssontleurproprepatron,avecleurs horaires,aveclaflexibilitéetl’indépendance plébiscitéesparnoschaufeurs. QUELESTLEPARCOURSTYPE ? Ilfautd’abordsavoirquecesont desmétiersoùiln’yapasdelogiquedeCV nid’expériencepréalablenécessaire. Celapeutêtreaccessibleàtous,sous réserved’obtenirlacarteVTC*,obligatoire aujourd’huipourexercer.Néanmoins, commetoutentrepreneur,ceschaufeurs vontdevoirchoisirunstatutjuridique ouencorelavoiturequiseraleuroutil detravail.Ontrouveraainsides auto-entrepreneurs,maisaussipasmal deSASU(sociétéparactionssimplifiée unipersonnelle)etdeEURL(entreprise unipersonnelleàresponsabilitélimitée). Cependant,d’autrespossibilitésexistent. QUELLESSONTLESQUALITÉS NÉCESSAIRESPOURDURER ? Nousdonnonsunmaximumdeconseils pourdurer,surtouslesplans Ducodéveloppement àl’holacratie, l’intelligencecollective estàlamode. etàdiférentsmomentsdecetteaventure entrepreneuriale.Celacommence dèsl’inscriptiond’unfuturchaufeur surlesited’Uberoudèsqu’ilserend dansuncentred’accueilpartenaire commeàAubervilliersparexemple. Nousexpliquonslesétapesàsuivre pourdevenirchaufeur,nouslesaidons pourleurinscriptionàl’examenVTC etlaconstitutiondeleurdossier. Ensuite,nouslesaccompagnonsaussi sibesoinsurdesproblématiques definancement.Nousavonsainsi unpartenariatavecl’Adie,unorganisme demicrocrédit,pourleurpermettre delancerleuractivité.Nouslessoutenons dansl’anticipationetdanslacompréhension desdiférentscoûtsliésàcelle-ci. Enfin,nouslesaidonsàoptimiser leursrevenusgrâceàdiférentsoutils informatiquesquenousavonsdéveloppés. SHUTTERSTOCK/DOTSHOCK. besoind’émotion,d’intelligence collective et de gratitude pour nourrirsamotivationetêtreeicace.Autrementdit,l’injonction verbalenesertàrien par exemple.Pouroptimiser les performancesdeses collaborateurs, ilfaut savoircommuniquer,donnerdusensàceque l’onfait,maisaussicomprendre leursbesoinsetsavoirécouter, critiquer…etféliciter. » TENDREVERS L’INTELLIGENCECOLLECTIVE Les pistes pouraccroître ses résultatssontmultiples. « La vision du management,longtempsbasée sur l’idée d’une hiérarchie très verticale, a vécu,analyse BernardMarie Chiquet,fondateurducabinet IGIPartners.Alors quebeaucoupdesalariéssesententmal utilisés ou frustrés, on peut vraimentbooster l’efficacité d’uneéquipeentravaillant autrement. » Ilsuitd’écouter lesattentesdes jeunes diplôméspours’enconvaincre. Unerécente étude,baptisée « Talents  : cequ’ilsattendent de leuremploi » *, relève ainsi que92%desjeunesdiplômés considèrentl’intérêt du poste commeuncritèreprimordial, suiviparlebien-êtreautravail (84%)etl’adéquationavecles valeurs(72%). « Lestalents issusdenos grandesécoles aspirentàunmanagementplus collaboratif,flexibleetmotivant, fondésurl’écouteetlerespect, quiprennemieuxen compte le développementpersonnel, l’équilibre entrevie privée et vieprofessionnelleetlebienêtreautravail », analyseainsi Anne-LucieWack,présidente de laConférencedesgrandes écoles(CGE). MANAGEMENTLIBÉRÉ Du « codéveloppement », où chaque collaborateur peut apprendre desautres, à l’« holacratie », qui prôneun management plus horizontal, l’intelligencecollectiveestàla mode. « Endonnantdusenset del’autonomie,onrendlessalariés plus épanouis mais aussi l’organisationbienplusproductive », assure BernardMarie Chiquet,quiapprendlemanagement « libéré » àsesclients. Cetteapproche quiconsisteà faireémanerles décisionsde l’entreprisedelabaseplutôt quedelahiérarchie.Maispas besoindegranderévolution. Il suitparfois,pourdébuter, de petits changements pour obtenirdesrésultatstangibles. « L’intelligencecollectivese développed’abord pendant destemps de rassemblement quifavorisentunsentiment d’appartenance,analyse Karima Hamadouche.Cela peut passerparduteambuildingou plus simplement paruntour de table de dixminutes avant uneréunionpourdemanderà sescollaborateurscomment ilsvont.C’est unedes façons de susciter plus de créativité ensemble. » Iln’est pastrop tard pour adopterquelques nouvellesrésolutions. *EtudepubliéeparleBostonConsulting Group(BCG),IpsosetlaConférencedes grandesécoles(CGE)enjanvier2018. ● CONFÉRENCE -Embaucher votre 1er salarié  : comment recruter ? Quel profil ? Avecquelleaide ? Comment manager ? Mercredi7févrierà9h30 Salle 241-Niveau 2 ● ATELIER PRATIQUE -Comment recruter avec Leboncoin ? Mercredi7févrierà15h15 Salle Neuilly -Niveau1 Jeudi8févrierà17h30 Salle Neuilly -Niveau1
LUNDI 5 FÉVRIER 2018 LE PARISIEN 13 www.leparisien.fr/ecoDOSSIER SPÉCIAL ÉCO twipe_ftp Lessecretsd’unrecrutementréussi Embaucher,pourquoipas,maisqui ? Quand ? Etcomment ? Audébutdesonaventureouenphase dedéveloppement,l’entrepreneuratoutintérêtàsuivrequelquesrèglespourprendrelesbonnesdécisions. PARC.C. 1-ÉTABLIRUNCAHIERDESCHARGES. « Ilfautd’abordperdre unpeudetempspourengagner », recommandeFabienStut, directeurexécutifaucabinetderecrutementHays.Avantde recruter,ceprofessionnelinviteles intéressés àposer les éléments de contexte  : « Savoirquelles compétenceson recherche,pourcombiendetempsetavecquelbudget,et ensuitesurtout s’interrogersur ce quiexistesur le marché. En se posant lesbonnesquestions, on aine déjà sa recherche.Siunprofilestrare,ilparaîtraainsiévidentpar exempledeproposerunposteenCDIplutôtqu’enCDD… » 2-SAVOIR CE QUEL’ONCHERCHE.Avantdetrouver la perlerare,encorefaut-ildéfinirlecontourdesamission. « Il yaunécueilquiconsiste àrecherchertrop de qualités,trop nombreuses ou trop vagues », prévientEmmanuelStanislas, fondateurducabinet Clémentine.Avant tout recrutement, cet expertrecommande d’établirune fiche de posteavecles compétences concrètesnécessaires. « Sicelui-ci adéjà étéoccupé, on peut parexemplesedemandercequiétaitleplusdiicileetsefocalisersurcette compétence-là. » Maisilfautaussis’interrogersurcertainesqualitéshumaines nécessaires quirelèventdu « savoir-être ». « Sachant quel’onnetrouverapas exactement ce quel’oncherche,ilfaut distinguer ce quiest indispensable et ce quipeuts’apprendre. » SHUTTERSTOCK SK DESIGN 3-SEFAIREUNPEUAIDER.Dansungrandgroupe,ilyaunresponsabledesressourceshumainesdontc’estlemétier. « Maisdansune PMEouune petite entreprise, c’estsouventl’entrepreneurqui cherche », observeFabienStut.Ce professionnelrappelleque lerecoursàuncabinetextérieurpeutêtreutileetmodulable. « Onpeuttoutàfait s’adresser àuncabinet pour trouver unecompétence. Cependant,onpeut aussi le solliciter pourdépartagerdescandidatsdéjàidentifiés,vérifierdes référencesouéventuellementfairepasserdestests. » 4-PRÉPARERSESQUESTIONS.Parcequec’estunmétier, EmmanuelStanislas recommande aussiauxentrepreneurs quirecevraient descandidats de ne pasposerde questionsfermées. « Inutilededemanderàquelqu’uns’il estdynamiquemaisl’interrogersurcomment,concrètement,sondynamismeluiaservirécemment. » L’entretien doitpermettreaurecruteurdeseprojeter. « Celavautaussi pourleleadership.Onpeutainsidemanderàuncandidatce quelesgensdisentdelui. » business story votre projet a rendez-vous avec un expert-comptable 5-ETBIENINTÉGRER. « Dèslorsqu’unprofilchoisitvotreentreprise, ilnefautsurtoutpassedirequeleplusdurestfaitparcequejustement toutcommence ! », observeChristopheBergeon,cofondateurdeZest.Pour unepérioded’essairéussie,cetéditeurdelogicielsrecommandededemanderàla nouvellerecrueunrapportd’étonnementauboutdedeuxmois. « C’estunefaçonde vérifieravecunnouveaucollaborateurquelepostecorrespondbienàsesattentes, delefidéliser,etéventuellementd’améliorercertainesprocédurespourlasuite… » Créer son entreprise et prendre son indépendance, une aventure humaine passionnante. Toutes les études montrent que l'accompagnement est un facteur de pérennité pour l'entreprise. Parmi tous les réseaux d'accueil et d'accompagnement disponibles, certains se démarquent par leur connaissance du marché et leur expertise dans ce domaine  : les experts-comptables ! www.business-story.biz ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :