Le Parisien Economie n°122S 22 jan 2018
Le Parisien Economie n°122S 22 jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122S de 22 jan 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : qui recrute en 2018 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
twipe_ftp SGP PAR JEAN-GABRIEL BONTINCK LE PARISIEN LUNDI 22 JANVIER 2018 04 ÎLE-DE-FRANCE & OISE Le chantier du siècle va vous donner du travail 200 km de lignes et 68 gares… Pour construire le supermétro, les besoins en main-d’œuvre sont énormes. Profitez-en ! SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS UN CHIFFRE à retenir  : 22 000 ! C’est le nombre de besoins de recrutements supplémentaires, à l’horizon 2020, dans les travaux publics franciliens liés aux projets de transports en commun. Le « chantier du siècle » est aussi celui de l’emploi. La construction de 200 km de lignes de métro et de 68 gares supplémentaires en Ile-de- France sera créatrice d’emplois, directs et indirects. « Dans le sillage des travaux du Grand Paris Express, c’est toute une dynamique économique qui s’enclenche, porteuse d’activités et d’emplois dans les territoires concernés », jauge Philippe Yvin, président de la Société du Grand Paris (SGP), chargée de construire le métro. Le calendrier a certes pris un peu de retard mais les besoins sont bien là  : le recrutement c’est maintenant. Actuellement, environ 2 000 personnes travaillent sur les 41 chantiers en cours sur la ligne 15 Sud (Pont de Sèvres - Noisy-Champs), la première à être en travaux. Suivront, en parallèle — avec un calendrier qui risque d’être différé —, les constructions des lignes 14, 16, 17 et 18. Avec autant d’emplois à la clé chaque fois. Au plus fort des travaux, à partir de 41 chantiers sont en cours sur la ligne 15 Sud. 2 0 1 9 - 2 0 2 0, c e s e r on t 15 000 emplois chaque année qui seront mobilisés pour la construction de l’équipement. CHEFS D’ÉQUIPE, CONDUCTEURS D’ENGIN, OUVRIERS... LP/J.-G.B. Une grande diversité de métiers — et d’entreprises — sont concernés. Si les grands groupes de BTP (Bouygues, Eiffage, Vinci) se taillent la part du lion, ils ont aussi recours à des dizaines de PME. Sur la 15 Sud, ce sont actuellement 337 entreprises franciliennes qui travaillent. Côté métiers, la Direccte (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) observe régulièrement l’évolution des besoins. Il faudra notamment des ouvriers de travaux publics peu qualifiés (leur nombre devrait doubler entre 2017 et 2020 !) , mais aussi des conducteurs d’engins, et bien sûr des encadrants, chefs d’équipes et ingénieurs TP. En lien avec les rectorats, le conseil régional, les entreprises et les fédérations des TP, des formations sont anticipées. Comment participer à ce chantier pharaonique ? Le plus simple est encore de s’adresser Ripage, installation de tunnelier (ci-dessous)  : de nombreux agents et techniciens sont sollicités dans le cadre d’opérations d’envergure. GRAND PARIS EXPRESS LP/J.-G.B. aux différents services publics de l’emploi  : Pôle emploi, qui dispose d’une page dédiée « Grand Paris Emploi » sur son site (rubrique région/Ile-de-France), ou les différentes missions locales de vos communes. La SGP est en train de signer des conventions avec les différents territoires de la métropole pour échanger les informations en termes d’emploi. Les PME décrochant des marchés sur le Grand Paris, pour le métro luimême mais aussi les dizaines de programmes immobiliers autour des gares ou les métiers indirects (sécurité du chantier, transport de marchandises, nettoyage…), feront remonter leurs besoins de recrutements aux territoires concernés.
twipe_ftp LUNDI 22 JANVIER 2018 LE PARISIEN 05 Spécial Transports 4 200 recrutements à la RATP EN 2017, plus de 3 000 embauches en CDI, et en 2018, la tendance se confirme à la hausse. A la RATP, avec ses bus, métros, trams et 45 000 salariés en Ilede-France, le rythme des recrutements ne faiblit pas. La régie a prévu d’engager 4 200 nouveaux salariés dans la région cette année, que ce soit à la RATP même ou dans ses filiales. Sur ces 4 200 recrutements, 3 100 sont en CDI. Comme l’an dernier, il s’agira avant tout de postes « opérationnels », pour assurer l’exploitation quotidienne d’un réseau de transports toujours plus dense et fréquenté. Les chauffeurs de bus, notamment, sont très recherchés. L’an passé, la RATP en avait recruté environ 1 500. Ces postes, comme ceux de conducteur de métros, agent de circulation en gare ou agent de sécurité, sont accessibles au niveau bac + 2, bac, voire sans diplôme. Quelques offres d’agent de maîtrise, de cadre ou d’ingénieur (bac +2 à bac + 5) sont aussi à pourvoir. Et, dans la plupart des cas, la RATP dispense les formations. Il n’est ainsi pas indispensable, pour devenir conducteur de bus, de déjà disposer du permis D. CANDIDATURES LIBRES Pour combler ses nombreux besoins, la RATP a organisé l’an dernier des CV datings pour son propre compte, dans les couloirs de ses gares, à La Défense ou Saint-Lazare. « L’objectif est de montrer que la RATP est accessible et que nous recrutons tous les profils », expliquait alors Stéphanie Dorain, responsable du recrutement. Sans attendre ces opérations spéciales, vous pouvez déjà consulter les postes à pourvoir et postuler sur le site www.ratp.fr/recrutement. J.-G.B. Un site pour postuler directement dans les transports routiers PAS NÉCESSAIRE de construire ou d’attendre le nouveau métro pour travailler dans le domaine des transports ! Que ce soit pour déplacer des marchandises ou des personnes, les besoins en Ile-de-France sont importants… et immédiats. Plusieurs organisations professionnelles du secteur (routiers, autocaristes, logistique, déménageurs…) se sont réunies et ont lancé la démarche « Tremplin » *, pour « transport routier emploi innovation ». Après une enquête en ligne auprès de leurs entreprises, le constat est sans appel  : en Ile-de- France, il s’agit de trouver, en 2018, 4 230 candidats directement employables ou à former ! Dans le détail, 1 718 chauffeurs routiers, 277 conducteurs de bus ou de cars (hors RATP), mais aussi 1 418 opérateurs et exploitants logistique (manutentionnaires, magasiniers, caristes…). Déposez dès maintenant votre candidature ! J.-G.B. ¥ *Se rendre sur www.tremplin2018.fr RATP comme SNCF cherchent à former des conducteurs de métro, de train ou de bus. Leurs besoins sont importants. Prenez le bon wagon avec la SNCF L’ENTREPRISE ne recrute peutêtre pas partout en ce moment… mais en Ile-de-France, oui ! La priorité annoncée pour les transports du quotidien et le retard pris dans la rénovation du réseau place la région parisienne en première ligne des investissements de la SNCF. Ce qui se traduit en termes d’emplois. En 2018, l’entreprise prévoit, tout confondu, 1 360 embauches en Ile-de-France. I800 EMPLOYÉS SUR LE RÉSEAU Des ingénieurs aux techniciens, les besoins sont multiples chez SNCF Réseau Ile-de-France, la branche chargée des infrastructures. Rénovation de l’existant, mais aussi grand travaux d’investissement (prolongement du RER E, tram-train T 12 et T 13, début du Charles-de-Gaulle- ler eu res de formalités pour embaucher quelqu'un 2 jours, del vous appelez ç une formalité 1 ? 4 randstad direct  : le site de recrutement qui fait gagner aux patrons des petites entreprises le temps qu'ils ne peuvent pas perdre. 160 000 professionnels évalués - zéro démarche administrative - 24h/24, 7j/7 randstad-direct.fr randstad MATTHIEU ROSIER Express)  : le rythme s’accélère. Et les recrutements doivent se faire dès cette année car il faut souvent un à deux ans de formation pour être opérationnels. « Nous sommes sur des métiers rares. Aucun diplôme ne prépare à être aiguilleur du rail, indique-t-on chez SNCF Réseau. On recherche plutôt des compétences, comme être méticuleux, rigoureux… » La formation est ensuite assurée par l’entreprise. Une nouvelle campagne va être lancée au 1er trimestre. I430 CONDUCTEURS DE TRAIN C’est un manque récurrent dans la région. La SNCF a besoin de conducteurs pour faire rouler ses milliers de trains et RER tous les jours. Le recrutement est ouvert à tous dès le bac, mais c’est la longue et difficile formation qui suit qui décourage parfois les candidats. I130 POSTES DANS LA RELATION CLIENT Si vous voulez devenir commercial en gare, ou agent d’escale ferroviaire, c’est le moment. 130 de ces postes dans le domaine de la relation client sont à pourvoir également cette année chez Transilien. J.-G.B. ¥Pour postuler à la SNCF, une entrée principale  : le site SNCF Recrute (sn.cf/recrute). *l'hîrn !'ni pour aller plus loin'ts fi human forward:



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :