Le Parisien Economie n°1009S 9 oct 2017
Le Parisien Economie n°1009S 9 oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1009S de 9 oct 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : dessine-moi un Club Med.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 9 OCTOBRE 2017 ÉCO 10 DOSSIER SPÉCIAL @LeParisien_Eco Huit agglomérations en plein essor Démographie, infrastructures, tourisme, innovation… Les métropoles françaises comptent de nombreuses réussites en matière de dynamisme économique. En voici quelques exemples. PAR MURIEL JAOUËN* NANTES Le miracle nantais se poursuit ! Deuxième ville la plus recherchée par les cadres parisiens, Nantes proite d’un mouvement d’implantation d’entreprises (dont 304 établissements parisiens en 2016) et du retour en forme de bassins industriels alentour (Saint-Nazaire, Ancenis, Vendée…) qui recrutent fortement, notamment dans l’agroalimentaire et l’industrie mécanique. En 2016, Nantes a enregistré une augmentation de plus de 4% de sa masse salariale. BORDEAUX Portée par une forte croissance démographique (8% entre 2009 et 2014, et 7% de jeunes de moins de 19 ans depuis 2011), c’est sans conteste LA ville qui a connu le plus bel essor ces dernières années. Galvanisée par l’efet LGV, l’agglomération la plus convoitée par les cadres parisiens a su sortir de la seule économie du vin pour attirer les entreprises high-tech (CDiscount, AT Internet, Actiplay). Bordeaux est l’une des villes de France où les entreprises parisiennes ont le plus délocalisé en 2016 (353 créations d’établissements)., e1 0 BIARRITZ-BAYoNNE BIARRITZ-BAYONNE Le Pays basque dans son ensemble connaît une belle croissance démographique depuis plusieurs années (+ 1000 habitants par an pour Bayonne, où l’emploi a progressé de 3,1% en 2016). La zone proite de son attrait touristique mais aussi d’une industrie performante, notamment dans le domaine de la glisse, avec des leurons comme Quiksilver et Tribord. * Avec Parcours France Mt BOURGES A moins de deux heures de Paris, la capitale du Cher bénéicie d’une position centrale sur le territoire, à la croisée d’implantations logistiques (Intermarché) ou tertiaires (centre clients HSBC) et de quelques champions plus discrets (sirops de Monin). La forte croissance de Bourges est surtout portée par une industrie de la défense (MBDA, Nexter) qui recrute à tour de bras. TOULOUSE La capitale occitane bénéicie pleinement de l’efet Airbus avec son carnet de commandes portant sur 6 700 avions, soit huit ans de production. De quoi tirer toute l’économie locale, notamment sur les métiers de production et d’ingénierie. Mais Toulouse s’est également ouverte à des secteurs de pointe, la santé (Sanoi) ou encore les nouvelles technologies (Sigfox). Depuis 2011, la troisième ville universitaire de France a vu la part des jeunes de moins de 19 ans augmenter de 7%. STRASBOURG STRASBOURG Cité européenne, seconde ville diplomatique de France, Strasbourg proite clairement d’une dynamique frontalière. Première ville française pour l’accueil des résidents étrangers, c’est la première place d’implantation pour les entreprises allemandes (un nouveau tramway la relie d’ailleurs à l’Allemagne). Elle accueille des spécialistes du médical (Novalix), mais aussi des acteurs de l’audiovisuel (Arte, Eurimages). Quatrième ville cyclable au monde, troisième ville verte de France (après Angers et Nantes), la capitale alsacienne mise aussi sur la carte environnementale et la qualité de vie. IMAGES SHUTTERSTOCK. LYON Seule ville française à pouvoir supporter la comparaison avec Paris à l’échelle internationale, Lyon attire chaque année de nombreuses entreprises. C’est la deuxième ville après Nice pour le nombre d’implantations étrangères (70) en 2016. Mais aussi la première pour les délocalisations d’activités parisiennes (521 établissements). Capitale tertiaire de la région rhônalpine, Lyon proite également du dynamisme industriel alentour (Savoie, Ain, Loire), notamment dans l’ingénierie énergétique (Schneider Electric), la construction (Saint-Gobain), l’agroalimentaire (Lustucru), l’automobile (Renault Trucks). AIX-MARSEILLE Le binôme Aix-Marseille s’est engagé sur le chemin de la croissance et de la modernité. Marseille est en efet la ville où l’emploi dans la recherche-développement a le plus progressé en 2015  : + 14,4%. Quant à Aix, qui connaît une forte croissance depuis de nombreuses années, sa masse salariale a augmenté de 4,1% en 2016. L’agglomération va également bénéicier des chantiers d’EuroMéditerranée, le plus grand projet de rénovation urbaine en Europe du Sud.
LUNDI 9 OCTOBRE 2017 LE PARISIEN www.leparisien.fr/ecoDOSSIER SPÉCIAL Forêt domanialeduCorgebin. 2017 –Crédit photo  : MaisonBaluchon 2017. twipe_ftp 1 Etes-vous (vraiment) prêts à partir ? Vous êtes Parisien ? Ces cinq questions peuvent vous aider à tester votre motivation à changer de région  : si vous répondez une majorité de « oui », vous êtes sans doute mûr pour franchir le pas… PARC.C. En avez-vous vraiment assez de vivre à Paris ? Selon l’Insee, 60% des arrivants dans la métropole du Grand Paris ont entre 15 et 29 ans. A l’inverse, les départs – aujourd’hui plus nombreux que les arrivées – concernent le plus souvent des familles ou les seniors. Etes-vous de ceux-là ? Parmi les raisons le plus souvent avancées  : un appartement devenu trop petit et l’impossibilité d’acheter plus grand, le temps passé dans les transports ou encore l’impression de ne pas avoir de vie en dehors du boulot. Cela vous parle ? 2 Votre emploi est-il délocalisable en province ? Si vous faites partie d’un grand groupe ou d’une PME avec des iliales en régions, avez-vous Osezvos rêvesd’oxygène et d’entrepriseenHaute-Marne 2h10 deParis déjà manifesté votre désir de mobilité ? Autre option  : si votre métier se prête à de nombreux déplacements (consultant, commercial, etc.), avez-vous songé à vous baser ailleurs ? Ou encore  : votre entreprise pratique-t-elle le télétravail ? Pourriez-vous lui souffler l’idée et lui faire économiser un bureau ? 3 Etes-vous prêt à prendre des risques ? Si votre employeur n’a rien à vous proposer (ou s’il ne le veut pas), êtes-vous prêt à démissionner pour changer de poste ? Peut-être avez-vous dans vos cartons un projet de création ou de reprise d’entreprise que vous pourriez concrétiser ? Mais surtout, quelle que soit l’option choisie, êtes-vous prêt à mobiliser votre réseau et à nouer de nouveaux contacts pour repartir de zéro (ou presque) en région ? Immobilier 8foismoinscher qu’àParis Retrouvezunesélectiondereprisesd’entreprises surrespirez-inspirez.com 4 Etes-vous prêt à gagner moins pour vivre mieux ? Selon l’Insee, le revenu médian parisien est supérieur de 19% à celui des autres régions 100% hautdébit r34 MINUTES EN MOYENNE POUR SE RENDRE AU TRAVAIL EN ÎLE-DE-FRANCE SHUTTERSTOCK/GOODLUZ. de l’Hexagone. La capitale concentre également 66% des plus hauts salaires. Mais au inal, est-ce si grave comparé aux mètres carrés en plus que l’on peut s’offrir et au temps I 11 ÉCO gagné dans les transports  : alors qu’il faut en moyenne 34 minutes aux habitants d’Ile-de- France (Insee) pour se rendre au travail, ce temps est divisé par deux dans le reste de la France… 5 Votre famille peut-elle suivre ? Avez-vous déjà partagé avec votre moitié votre désir d’« évasion » avec elle et, si oui, estelle réceptive à l’idée (un peu, beaucoup, passionnément…) ? Si votre conjoint a un emploi, avez-vous mesuré ses chances de retrouver un poste similaire ? Avez-vous déjà envisagé une région en particulier et vous êtes-vous déjà rendu suisamment sur place pour en connaître l’atmosphère ? Enin et surtout, si vous avez des enfants, estimez-vous qu’un déménagement leur sera bénéique ? Y a-t-il de bonnes écoles et gagneraient-ils aussi en qualité de vie ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :