Le Parisien Economie n°1001S 1er oct 2018
Le Parisien Economie n°1001S 1er oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1001S de 1er oct 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'art du rebond...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 1 ER OCTOBRE 2018 ÉCO 4 L'INVITÉ DE LA SEMAINE @LeParisien_Eco NICOLAS DUFOURCQ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE BPIFRANCE « bpdrance SERVIR L'AVENIR ENTREPRENEURS, LP/DELPHINE GOLDSZTEJN PROPOS RECUEILLIS PAR DELPHINE DENUIT Présentez-nous Bpifrance… La banque publique d’investissement compte 2 600 salariés et 48 bureaux sur tout le territoire. Elle a pour mission d’accompagner les entreprises françaises, quels que soient leur taille, leur secteur d’activité et leur stade de développement (d e l a c ré a t i on j u s qu’a u CAC 40). Elle favorise aussi leur internationalisation. En plus de sa mission historique - financer les PME innovantes et le capital - risque français —, la banque s’est vue confier cette année de nouvelles missions par ses actionnaires, l’Etat et la Caisse des Dépôts. Quelles sont-elles ? Bpifrance doit se tourner davantage vers le monde de la recherche universitaire et académ i que p our i n ci t e r l e s chercheurs à créer des entreprises, notamment dans la « deep tech », ces technologies de rupture (intelligence artificielle, physique quantique…). Mais nous n’oublions pas les petites structures. Nous allons déployer l’an prochain nos services auprès des très petites entreprises (TPE) et des créateurs d’entreprises par l’intermédiaire des réseaux associatifs, notamment ceux qui délivrent des prêts d’honneur. Et les TPE pourront bientôt bénéficier de prêts octroyés en ligne en partenariat avec la fintech Younited Credit. Comment bénéficier de vos services ? Il suffit de contacter la direction régionale dont dépend votre entreprise. Nos chargés d’affaires étudient chaque dossier et sont là pour vous conseiller. Jusqu’à 5 M € , les demandes de crédit sont décidées localement, au-delà elles sont transmises au siège. Quant aux critères d’attribution, nous regardons la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette évidemment, mais aussi la qualité de son modèle économique, la pertinence de son innovation… 75% des dossiers qui nous sont soumis obtiennent un crédit. En matière de fonds propres, environ un dossier sur dix aboutit à une entrée de Bpifrance au capital de l’entreprise. C’est un ratio normal dans ce métier où la prise de risque est beaucoup plus importante. Combien leur prêtez-vous ou investissez-vous ? Bpifrance peut prêter entre 2000 € et 20 M € . En fonds propres, on peut investir entre VOUS ENVOYEZ DU P9Mis DU BLE Toutes nos solutions d'investisseur it et de financement. int sur bpifren, 00000 » BIG  : Bpifrance donne rendez-vous à 40 000 entrepreneurs A VOS AGENDAS ! Entrepreneurs, marquez d’une croix la date du 11 octobre. À l’occasion de la quatrième édition de son rendez-vous BIG - Bpifrance Inno Génération —, la banque publique d’investissement convie tous les chefs d’entreprise à l’AccorHotels Arena (Paris XIIe). L’événement annuel et gratuit (inscriptions sur www.innogeneration. bpifrance.fr) s’annonce comme « le plus important d’Europe organisé par et pour les entrepreneurs », précise Patrice Bégay, directeur exécutif de Bpifrance, avec 40 000 entrepreneurs attendus. « Cette journée leur est dédiée, souligne l’organisateur. C’est l’occasion rêvée de rencontrer de grands patrons et des investisseurs, de se faire conseiller, de réseauter, s’ouvrir à l’international et au digital ». Pour ce faire, Bpifrance a réuni le gratin des sociétés côtées en bourse. Cent grands patrons seront là r 18 Mds € INJECTÉS DANS LES ENTREPRISES FRANÇAISES EN 2017 pour témoigner de leurs parcours. Au total, plus de 1000 intervenants internationaux, 300 ateliers et conférences sont prévus à Bercy. « On y célébrera aussi le premier anniversaire de la French Fab, l’étendard de l’industrie française, lancée en octobre 2017 », promet Patrice Bégay. 200 000 € et 2 Mds € dans le capital d’une entreprise, comme nous l’avons fait pour PSA en rachetant les parts de l’Etat. Sur la majorité de nos opérations, nous intervenons de pair avec d’autres investisseurs. On associe souvent Bpifrance au financement des start-up… Quelle part représententelles ? Nous avons injecté près d’1,5 Md € dans des start-up sur un total de plus de 18 Mds € pour l’ensemble des entreprises financées en 2017. Cela représente un peu plus de 8% de notre portefeuille annuel d’investissements. Quel soutien apporte Bpifrance à l’emploi ? Aider les entreprises à croître et à se moderniser sert l’emploi. Nous allons déployer début 2019 notre dispositif de soutien aux entreprises installées dans les quartiers sensibles. Il s’agit d’étendre nos services jusqu’aux endroits les plus fragiles, les moins accessibles. Nous allons aussi intensifier nos actions d’accompagnement des dirigeants de PME. Notre formation sur deux ans, que nous appelons « Les Accélérateurs », a déjà permis à 700 entreprises de se développer, parfois jusqu’à l’international. Notre objectif est d’accompagner 4 000 d’entre elles d’ici à 2021. Un des axes forts de cet accompagnement est d’accélérer la BIO EXPRESS 1963 Naissance à Paris 1988 Sort de l’ENA et est nommé à l’Inspection des finances 1994 Rejoint France Télécom et y fonde la division multimédia 1996 Lance Wanadoo et en devient PDG en 2000 2002 Intègre Capgemini en tant que directeur délégué en charge de l’Europe continentale 2012 Prend la direction de Bpifrance « Les TPE pourront bientôt bénéficier de prêts en ligne » FINANCE Nicolas Dufourcq précise les nouvelles missions de la Banque publique d’investissement. Bpifrance va davantage s’adresser aux très petites entreprises et aux créateurs qui se lancent. transition digitale des TPE, PME et ETI industrielles pour gagner en compétitivité et mieux se projeter à l’export. C’est tout le sens de La French Fab qu’il faut voir comme une bannière de ralliement des industries françaises, notamment à l’export. Est-ce que cela suffira à rattraper notre retard en matière de digitalisation et d’export ? La France est coutumière des grands rattrapages… On l’a connu dans les télécoms. Lancer la transformation numérique de l’industrie française est un travail au long cours, sur une quinzaine d’années. Notre rôle consiste justement à orchestrer toutes les énergies et on peut compter sur la niaque de nos entrepreneurs tricolores. Certains ont la niaque quand d’autres se disent désespérés… Beaucoup de chefs d’entreprise ont connu des conditions de travail difficiles ces dernières années. Cette désespérance cède de plus en plus la place à la confiance. Notre récente étude de conjoncture PME montre que 42% des chefs d’entreprise espèrent une hausse de leur chiffre d’affaires en 2018. Les TPE et PME ont de moins en moins de difficultés à obtenir des crédits et des garanties. Quel que soit leur besoin, nous sommes là pour les accompagner.
LUNDI 1 ER OCTOBRE 2018 LE PARISIEN 5 www.leparisien.fr/ecoDOSSIER SPÉCIAL ÉCO twipe_ftp Chacuncherchesonposte Marché D’annéeenannée, leparadoxe perdure  : despostes àpourvoir, desdemandeurs d'emploi ennombre, etpourtant… PAR LÉONORLUMINEAU Jetraverselarue, je vous trouve un emploi », aaffirmé le président de la République, Emmanuel Macron, àun chômeurqui l’interpellait,le 15 septembre dernier.Etde citerl’hôtellerie-restauration, quipeineàrecruter.Au-delàde lapolémique,laFranceconnaît en effetune situation paradoxale.Chaqueannée, entre 200000 et 330000 offres d’emploi sont abandonnées fautedecandidats adéquats, selonPôleemploi(1). Unfrein àlacroissance,quitoucheparticulièrementles PMEetles ETI. Face àcela, 3,4millions L’AVISDE… PatrickDuchen DIRECTEURD’ÉTUDES AUCENTREDERECHERCHE POURL’ÉTUDEETL’OBSERVATION DESCONDITIONSDEVIE(CRÉDOC) PROPOS RECUEILLIS PARL.L. COMMENTSEPORTE L’EMPLOIENFRANCE ? En2018,laFrancebénéficied’unereprise del’emploi,portéeparlacroissance retrouvée.281000postesontétécréés en2017et147000en2018,selon laBanquedeFrance.Lesdiicultés derecrutementsurlesmétiersentension ontdoncexplosé:ellesconcernent44,4% desprojetscontre37,5%unanauparavant, auplushautdepuisdixans,selon l’enquêteBesoinsenmain-d’œuvre2018 dePôleemploi.Cephénomène estparticulièrementmarquédansla constructionetdansl’industrie,enquêtede grosvolumesdetechniciensetd’ingénieurs auxcompétencestrèsspécifiques. de personnessont inscrites en catégorieA(sans aucune activité)àPôle emploi. UNEPALETTE TRÈSLARGEDEMÉTIERS Du niveau CAPàbac+5, les besoins concernent tous les profilsdansdenombreux secteurs  : BTP,industrie, CRÉDOC hôtellerie-restauration,servicesaux particuliers et auxentreprises, transports, santéetnumérique.Parmiles métiers lesplusenpénurie, aidesàdomicileetménagères, agentsd’entretien,ingénieurs et cadres d’étude, chefsde projets informatiques,aides et employéspolyvalents de « Anticiperlesbesoinsenmain-d’œuvre àtroisoucinqans » COMMENTEXPLIQUER CETTESITUATION ? Cessecteursontparticulièrementsoufert delacriseéconomiquede2008. Ilsontbeaucouplicenciéetsontàprésent auminimumentermesd’efectifs. Dansuncontextedereprise,latension surlerecrutementesttrèsforte  : toutlemondeveutembaucher enmêmetemps.LesTPE,peut-être moinsattractives,exprimentlesplus grandesdiicultés.Danslecommerce oul’agriculture,enpénurieaussi,les diicultésàrecrutersontrestéesstables parrapportauxannéesprécédentes. QUELLESSONTLESPISTES POURRÉSOUDRELEPROBLÈME DESMÉTIERSENTENSION ? Toutl’enjeupourlegouvernement etlesbranchesprofessionnellesest d’anticiperlesbesoinsenmain-d’œuvre àtroisoucinqans.Lebut:pouvoir adapterl’ofredeformationinitialeou continue.Lesbranchesprofessionnelles DISTRIBUTION­ COMMERCE  : LEPLUSGROS CRÉATEUR D’EMPLOISDANS LESDIXANS 99 travaillentnotammenteninterbranches pourvoircommentfairepasser plusfacilementdesprofilsaux compétencessimilairesdel’une àl’autregrâceàlaformationcontinue. Lessecteursquiconnaissent desdiicultésderecrutementfont égalementdegrosefortsdepromotion deleursmétiers,quisoufrentsouvent d’apriorinégatifs.L’industrieparexemple intègreaujourd’huilaplupartdutemps unedimensiondehautetechnologie, enenvironnementpropre,desmétiers trèsvariésetdebonssalaires.Ainsi, unouvrierspécialisédanslaconstruction navalemilitairepeutgagnerjusqu’à 4000 € netparmoisaveclesprimes, notammentlessoudeursspécialisés, quiexercentunmétierdiiciledans desespacesrestreints.Demême, danslecommerce,unboucher ensupermarchéadésormaissouvent lesalaireleplusélevé(jusqu’à50000 € brut/anenhypermarché)après ledirecteurdesite. la restauration,aides-soignants,serveurs,conducteurs routiers,attachéscommerciaux tiennent le haut dela liste, selonl’enquête Besoins en main-d’œuvredePôle emploi (2). « Lesecteur de la distribution-commerceseraleplus gros créateur d’emploisdans lesdix ans », estime Patrice Boulogne, directeurexécutif de Page Personnel, spécialisé dans l’intérim et le recrutement. « Les manageursde commerce (chefs de rayon) sont très recherchés (entre 22000et30000 € brutfixes annuels horsprimespourun jeunediplômé(3)), lescommerciauxterrain(entre26000 et 35000 € ) , lesingénieurs d’afairesdanslenumérique (entre 40000 et 45000 € ) », détaille-t-il.Pourleurs deux prochainsmagasins àParis, auxChamps-Elysées et dans leMarais,lesGaleriesLafayette vont parexemple embaucher 700CDI (vendeurs, stylistes personnels, mais aussibouchers,fromagers,baristas/barmans,etc.). PÔLEEMPLOIACCOMPAGNE LARECONVERSION Sil’ofred’emploiestbienprésente,commentl’aideràrencontrerlademande ? Pourfluidifierlemarché, Pôle emploi entendsoutenirlescandidats quiveulentseréorientervers cesmétiers quiembauchent. « Nousidentifionsl’écart de compétencesentrelesattendusdel’employeuretleprofil du candidat.Puisnouspouvonsmobiliseruneformation jusqu’à quatre centsheures, durant laquelle le candidat gardesonstatutdedemandeur d’emploi », expliqueCatherine Poux,directricedesservices auxentreprisesdePôleemploi. De leur côté,les sociétés quimisentsurdesprofilsaux compétencesprochespeuvent « tester » lecandidatdemandeurd’emploi.Pôleemploileur permetd’accueillircedernier d’unejournéeàunmois,enlui conservantlàencoresonstatut. COMPÉTENCESET ÉVOLUTIONDECARRIÈRE Autrepiste,laréformedelaformationprofessionnelle,quele gouvernementsouhaitemener. Laloipourla « libertédechoisirsonavenirprofessionnel », adoptéepar le Parlementen aoûtdernier,prévoit,entre autres,quelecomptepersonneldeformation (CPF)sera alimenté nonenheuresmais en euros. L’objectif ? Elargir l’accèsàunplusgrandnombre deformationsouàdesmesures pourfaciliterlesreconversions. 1.Etude « Ofrespourvues etabandonsderecrutement », Pôleemploi,décembre2017. 2.EnquêteBesoinsenmain-d’œuvre (BMO),Pôleemploi,2018 3.Etudederémunération2019, dutechnicienaucadredirigeant, PageGroup. SHUTTERSTOCK/TSYHUN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :