Le Magazine n°9 oct/nov 2010
Le Magazine n°9 oct/nov 2010
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°9 de oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 66,7 Mo

  • Dans ce numéro : la vie secrète des riches.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
1 L'éditorial de Robert Lafont De l'Affaire aux affaires... Les entrepreneurs pour nous sortir d'affaires, sans jeux de mots D e retour de vacances, profitez de votre regard neuf pour engager de grandes actions. Quelques soient les problèmes, il y a des solutions et quantité de projets à mettre en œuvre... L'économie de marché a cela de formidable qu'elle permet à des hommes et des femmes de transformer leur vie en destin. Chaque jour, de nouveaux entrepreneurs se lancent et balayent tout sur leur passage et pas forcément besoin d'avoir fait St-Cyr. Des exemples ? Il y a 35 ans en plein terroir vendéen, un jeune couple, Joseph et Simone Bougro se payent un petit magasin de charcuterie. Aujourd'hui leur entreprise, Sodeb'O, est devenue avec leurs trois filles au commande, le leader du sandwich et de la pizza vendus en grande surface, IP ! •PW avec un CA de 470 millions. Que demander de plus ? Plus récemment, Pierre Edouard Sterin, 36 ans, est devenu en 4 ans, l'empereur des• -1= ; ! ; lillll cadeaux et coffrets loisirs avec Smartbox (480 millions d'euros). Il vient de racheter Gault&Millau et essaime à tout va dans en Europe ses coffrets Weekendesk ? Chapeau... Sterin, ESC Lyon, fils d'un comptable d'Evreux a eu l'immense mérite d'y croire avant les autres. C'est cela le rêve français d'entreprendre. Pas besoin d'aller en Amérique comme on le dit trop souvent... L'Amérique, elle est au coin de la rue de votre ville, encore faut-il le vouloir et ouvrir bien grand les yeux. N'écoutez pas trop les autres à ce sujet, sauf ceux qui ont déjà entrepris ! Après, bien sûr, le plus dur commence. Et alors ? Qu'est ce que vous allez faire de votre vie ? Les ennuis arrivent toujours à un moment ou à un autre. Demandez à madame Bettencourt, même si elle n'a pas vraiment d'ennuis d'argent. Madame qui ? Je suis sur que vous en avez entendu parler... Familles, je ne vous hais pas... N otre enquête sur les fortunes familiales a un mérite. Démontrer que derrière les empires industriels jetés facilement en pâture à une opinion publique en mal de bouc émissaire, la présence d'un actionnariat privé stable demeure un socle solide pour notre économie. En Allemagne, pays tant admiré, de telles entreprises assurent le fondement de la prospérité. Il est vrai aussi que 4 - Le Magazine 2 août2010 là bas, il est usuel de voir les banquiers siéger au sein même des conseils d'administration de ces grosses PME, assurrant par-là même un véritable rideau de fer sur le capital ou son besoin en investissement. Chez nous, on ne prête qu'aux riches et certainement pas à ceux qui osent développer. Le capital familial a beaucoup d'avantages même s'il déchaine parfois l'hydre médiatique, de la jalousie ou du voyeurisme. Liliane Bettencourt en sait quelque chose, même si personne n'a à lui dire ce qu'elle a à faire de son argent, François-Marie Banier et UMP compris... Non, ce qui choque le plus, ce sont ces éventuels arrangements fiscaux, s'ils ont eu lieu. Car allez demander au patron de la menuiserie locale ou : i du bar-tabac du coin, s'il est ainsi ménagé par 0 les services de Bercy. Lire à ce sujet notre dossier sur « les coups tordus du Fisc ». Nos fonctionnaires zélés, pressés de faire rentrer l'argent dans les caisses du grand État dépensier oublient parfois qu'ils sont censés défendre l'intérêt général et donc celui en particulier du contribuable qu'ils ont la charge de contrôler. L'administration est au service du citoyen et non pas l'inverse. Des économies vite ; sinon Air France va s'installer à Amsterdam Et dire qu'il y en a encore qui veulent augmenter les charges... Contre-sens absolu tant nous risquons, si nous ne faisons pas rapidement des économies sur nos budgets sociaux, d'enregistrer encore des nouvelles délocalisations. Et là il ne s'agira pas seulement des industries manufacturières, telles le textile ou lamécanique vers les BRIC ou le Maghreb. Cela se passe aussi dans les services ou le transport aérien avec un pays voisin tel les Pays-Bas. Récemment un dirigeant d'Air France-KLM, Gilles Bordes-Pages faisait remarquer que le différentiel fiscal et social se montait à 865 millions, (soit 5 à 6% du CA), si Air-France KLM avait la mauvaise idée de transférer son siège social à Amsterdam ! La porte à côté ! 30juin2010 Legrand homme contre les OGM A u départ, le sénateur de la Manche n'avait aucun à priori sur les OGM. Ni pour, ni contre. Lorsqu'Alain Juppé, le ministre le moins durable de l'environnement (un mois de durée), lui propose en 2007 d'organiser les assises de la biodiversité pour
Le dernier bon conseil d’Hayek et le premier de Baudelaire -& 13&.*&3 3&/&& &(3"/% 13&/% #*&/40*/%J03("/*4&3 -&4 A$)"/(&4 4"/4 &9$-64*7&H 065 -&.0/%& &45 */7*5A 6+063%J)6* "7&$ -& 3&$6- $&5 "/$*&/7A5A3*/"*3& 1063 26* 6#'&# + (,% : *+ (,:,% $&/%7 " 16.&463&3 -&4 &/+&69H 6 &% - +, +&) *2 #* #* *$%) * &%*%+&% +4+ ##% + -%) #* $5 +)*, $&%) &#) , % & * (, -&,* -&,*/$++0 -&,* 4+* &# 2* &%+%, ) -,.7 F6* $)&3 A/"5&63."*4 4*/04 "(3*$6-5&634/& 4J :.&55&/5 1"4 *-4 70/5 1&3%3& -&63 $0.1A5*5* 7*5AG 6,.) % &,* *-&%* 2*&)$ * (,:, &,+ (,+)% * #*) %$%+* + #) %+ # +2 *.'#& ++ &%* % : *+'* *,'2), ) 1 ##* , +)*) #*) %$%+* **%+ + (, : #, +, $%+) #* &** &,%, ',#% +2)4+ #&)*7/$03& 6/5"#06 26* 4"65& $"3% 6 10*/5% & 76&% & -JA26*-*#3&% & -" #*0% *7&34*5A -> $J&45 463 6* &%+$ % %+ #*, +)* Jean-François Le Grand après avoir remis à Jean-Louis Borloo et à Nathalie Kosciusko-Morizet, les conclusions des travaux d'évaluation sur le maïs génétiquement modifié a "relevé un certain nombre de faits scientifiques nouveaux négatifs impactant notamment la flore et la faune". Que rajouter de plus !'#%+* + 2+), *%+) +% * 2(, #) * - +,. 1 &$$%)') #, * #&$) *7 J&/+&5& ; 1-64 " #"5"*& " A5A A13067"/5& 6* #&/* *:/*&%+ &%% 2* 1 8,) ! & ,.,.')#$%+) * $'%')** 1 +&,+ - *,-%+ &%*,.), )*') *% &+ # &%+ #')2*% +% # +/)'**#$%+ &%-%, # *+')&,+,) # +) - + &$'&*) - #) &* ** +)&,'*% #:&,))% #* 2)2#) * (, -% + &$$%2 1 *+&") * *$%* -%,*, ! &,):,%, + # *#* 1, *, # 2 2 &,), *$%+') # &,-)%$%+7/%A%*5'*/"/$*&3 $0/4*%A3"#-& 6'#,*, )*% +% * $ ## &%* : , )&*7 &5 26* &91-*26& &/1"35*& -J&.13&44&.&/5 $"-$6-A% & -" 03("/*4A& 7&35*$"-&.&/5 >/& 1"4 $0/%"./&3 -&4 H *&6.&3$* -& 13A4*%&/5 "3,0 ".*4 &/+"$)B3& -" $6-563& & 26* 1&65 4J"7A3&3 6/& $)"/$& 1063/053& "(3*$6-563&.C.& 4* -J41"(/& 4J : &45.*4& > 1-&*/0.."(& "644* 26& -J0//J"*5 1"4 16'"*3& 1"44&3 -& 53"@"(& % "/4 -J"-*.&/5"5*0/"/*."-& $0..& -& 13A70:"*5 6/130+&5% & -0* 3&5026A% &16*4/& $)04& &45 4E3& &/6301& -&4/& 4&37&/5 > 3*&/4"6'> -"*44&3 >% &69 06 530*4.6-5*/"5*0/"-&4.C.& 1"4'3"/@"*4&4 -& $0/53D-&% &/053& "-*.&/5"5*0/<".A3*5& #*&/6/1&5*5% A#"5 0/4*&63 &"/3"/@0*4 &(3"/% 1&65 C53&'*&3% & -J"70*3.&/A > 40/5&3.& AFP/Jacques Demarthon/+6*/"6%&-"*3& " "/4 &5 *- A$3*5 > 4".B3& 6 *%* -%) # - -% &)'#,*',) &,+* #* &%% **%* (, : #, ) (,2)) +&,+ # $&,-$%+ (, : #, ) * &%%)'&,) +)&,-), %'# - , $ #, , $&% +&,+ # $:) % % ! *, * +'&,) - -) ! ) $&% $,. # $ *$#% *, + (,% * ++ *% (, : #, + (,2)) % * ++ #,++ - #*, +)*% * ++ , #+2 $4$ # & +/-&) , %'# *) 7 06$)"/5 &5 13A.0/*50*3& > -"'0*4/.&44"(& 1063 5064 $&69 26* $)&3 $)&/5 &/$03& -&63 70*& 5 *&6 4"*5 4* *-4 40/5/0.#3&69 +6*&5 J*/%6453*&- 46*44&% & (A/*& *$0-"4 ":&, "7"*5*- 5301% & $I63 1063 46$ $0.#&3 "*/4*% J6/& $3*4& $"3%*"26& #365"-&.&/5 -& +6*/%&3/*&3 > -J ? (&% & "/4 6% &->% & -J&. 1*3& */%6453*&- $3AA -&'0/%"5&63% & 8"5$) « L’entrepreneur doit retrouver la fantaisie originelle qui est en lui. C’est un artiste. Il crée des choses – des produits, des nouvelles richesses et des places de travail, il surmonte les obstacles. C’est cela qui le motive. » L’éternelle jeunesse de Charles Baudelaire (1821-67) peint par Gustave Courbet./064 -"*44& "644* &/-&(% &4.054 13&426& "644* 7*#3"/54 26& 40/I673& "7&$ &/13*.& 6/&% A'*/*5*0/%& -J&/53&13&/&63 >/6& "653& 1"3&*& =$0650/4-& 6:%+)')%,) & +) +)&,-) #% + * &) % ## (, *+% #, : *+, %) + *+ #) 2 * &** 9 *')&, +* *% &, -##*) *** + *'#* +)- # # *,)$&%+ #* &*+#* : *+ # (, # $&+ - #% : *+'*% +2)**2') #:&+%+ &% : , %) -%, $$2 + : *+ (,#(,:,% (, $) #, +2 + #, #+,) (, $&+ - (,), * # &$% + &% # % % *,) #:%, *+) (,'** +)3* - + # +2&) 1 #')+ (, 1 #) 2# *+ &%7/&% A'*/*5*0/>'"*3& -*3& > 5064 $&69 26& @" "33"/(& "6+063%J)6*% & 5065.&553&% "/4 -&.C.& 4"$ "3(&/5 41A$6-"5&634'*/"/$*&34 &5 $3A" 5&634% & 3*$)&44& "/4 &/53&13&/&634 6/1":4/J&45 1-64 (3"/% $)04& "/4 4"-"3*A4/0/1-64% J"*&634 J6//& 7" 1"4 4"/4 -J"653& AFP/Fabrice Coffrini Le Magazine ! 064 1067& ; 3A"(*3 +J&44"*&% & 3A10/%3& "69 $0633*&-4 30#&35-"'0/5-"'0/513&44&'3 Le Magazine - 5 AFP/Gianni Dagli Orti



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 1Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 84-85Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 86-87Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 88-89Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 90-91Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 92-93Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 94-95Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 96-97Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 98-99Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 100