Le Magazine n°9 oct/nov 2010
Le Magazine n°9 oct/nov 2010
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°9 de oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 66,7 Mo

  • Dans ce numéro : la vie secrète des riches.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
succès » Pierre Castel en salle de dégustation. assurer sa retraite, il affirme avoir mis en place des collaborateurs de confiance capables de fonctionner sans lui au quotidien. Difficile pourtant de croire qu’un tel homme pratique le lâcher prise, pas franchement le style. Et bien qu’il affirme avoir passé l'âge de perdre son temps ou de se prendre la tête, il maintient une certaine « pression » sur ses proches collaborateurs. D’ailleurs, en cas de doute, tous suivent ses précieux conseils. « Si j’ai réussi dans les affaires, c’est surtout parce que j’ai toujours respecté ma parole, et fait ce LE RACHAT DE NICOLAS, UN COUP DE GÉNIE ! N’essayez pas d’arrêter cet homme d’affaires... En 1992, quatre ans après avoir fait main basse sur Nicolas, il rachète à Pernod Ricard son principal concurrent : la Société des Vins de 26 - Le Magazine France. En juin 2007, il acquiert le grand négociant du Val de Loire Friedrich (85 millions d'euros de chiffre d'affaires) et assoit ainsi un peu plus sa place de n°1 de vente en B.I.B. que je disais. Je n’ai jamais eu de « casseroles aux fesses ». Gagner la confiance de ses partenaires, c’est bien ; mais la conserver dans le temps, c’est encore mieux. Car seul, vous n’arrivez à rien. Vous devez être capable de leur démontrer que vous êtes fiable, sérieux, efficace et que vous voyez juste dans vos décisions ». Visionnaire de toujours Pourtant, le vin n’est plus une activité lucrative. Ainsi, chez Nicolas (250 millions d’euros de chiffre d’affaires), Pierre Castel demandait au 3 ème trimestre de déstocker les grands crus à -50%. « Ce qui m’intéresse aujourd’hui, ce sont les bonnes affaires, et elles ne se trouvent pas dans le vin ! Et si j’ai bien gagné ma vie, ce n’est pas grâce au vin, l’activité est loin d’être lucrative », confirme-t-il. Sur les 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires que réalise son groupe, seulement 7 à 8% provient du vin. Ce qui rapporte le plus ? « La bière et les softs ». Ce qui nous ramène en Afrique où le groupe possède 40 brasseries et unités d’embouteillage, des verreries, cannes à sucre et champs d’olivier... et commercialise 30 millions d’hectolitres de bière sous les marques Castel Beer, Flag... Pierre Castel a d’ailleurs largement Le milliardaire du vin n’a pas changé Dans son entourage, voilà ce qui se murmure... Il a l’œil vif et le regard alerte, sens des affaires,beaucoup de flair, une forte présence et une personnalité qui ne laissent pas de marbre. C’est un visionnaire, un grand homme très simple, facile d'accès. Très actif et proche de ses affaires, sa réactivité et sa vivacité d'esprit exceptionnelles font de lui un décideur hors pair certes, mais aussi et surtout un homme respectueux de sa parole et de son engagement. Sa grande culture générale ne s’exprime jamais par de la supériorité. devancé la tendance pour assurer l’avenir de ses activités et de ses employés de façon durable. « Nous avons toujours investi chaque année des millions d’euros dans nos sites de production. Dans les pays et régions où nous sommes implantés, nous nous impliquons également dans la vie sociale. Nous avons très souvent répondu présent aux actions des autorités locales et participé à des programmes d’actions sociales, sportives... en fonction des besoins », souligne-t-il. L’Afrique a donc été la principale source de revenus qui a permis au groupe de développer les activités françaises, notamment la filière vin peu lucrative. La Chine se profile pourtant à l’horizon. Sera-t-elle le nouvel eldorado ? À moins que ce ne soit la Russie. En 2008, après s'être retiré du marché des eaux, l'octogénaire s'est en effet offert Oenoalliance, un des dix plus importants négociants bordelais (47 millions d'euros de chiffre d'affaires) et sa marque Galhaud, s'ouvrant ainsi les portes du marché russe. Et à ceux qui s’inquiètent pour l'avenir de l'entreprise, Pierre Castel assure que sa succession a été dûment préparée. Une fondation familiale, régie par une charte stricte, devrait garder le contrôle de l’entreprise.• Virginie Legourd
10 bonnes DOSSIER résolutions pour repartir du bon pied C’est presque toujours comme ça. Au lendemain du dernier Réveillon, on s’était fait la promesse – secrètement ou aux oreilles de tous – de tenir le cap de nos bonnes résolutions tout au long de cette année. Et puis, au fil des jours et des mois, la détermination s’est émoussée au gré des petits soucis du quotidien ou des grosses contrariétés de la vie. Alors, après le break estival, qui nous a permis de recharger les batteries, nous voilà de nouveau prêt(e) à nous retrousser les manches et à venir à bout du stress et du surmenage pour enfin retrouver cet équilibre qui aurait dû rester le nôtre ! Entretien avec Violaine Guéritaut : « Il faut être capable d’identifier les symptômes du stress » p.28-31 Surmenage : ne vous laissez pas faire ! p.32-35 Les bonnes résolutions à mettre en œuvre dès la rentrée p.36-43 Micro-trottoir : Vos trucs pour repartir du bon pied p.44-46 Le Magazine - 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 1Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 84-85Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 86-87Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 88-89Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 90-91Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 92-93Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 94-95Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 96-97Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 98-99Le Magazine numéro 9 oct/nov 2010 Page 100