Le Magazine n°8 jan/fév/mar 2013
Le Magazine n°8 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°8 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 91,9 Mo

  • Dans ce numéro : femmes et politique... l'enquête interdite.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Les relations aux hommes FEMMES DE PRÉSIDENTS…27 Des livres pour tout savoir sur elles… La Frondeuse Valérie, Carla, Cécilia… « Je connais les codes », se persuade l’ancienne journaliste Valérie Trierweiler depuis qu’elle a franchi le perron du palais de l’Élysée. Forte de sa culture politique, sûre de son cœur jusque dans ses élans impétueux, la compagne du Président Hollande n’a pas écouté les conseils et l’avertissement de Carla Bruni-Sarkozy lors de la passation de pouvoirs. C’est l’un des scoops de « La Frondeuse », une excellente biographie consacrée à la première dame de France et signée par Alix Bouilhaguet, grand reporter à France 2, et Christophe Jakubyszyn, nouveau chef du service politique de TF1. Depuis ses premières années dans un milieu modeste jusqu’à ses rencontres avec les grands leaders politiques français et étrangers, cet ouvrage réussi et passionnant nous dévoile aussi les liens étroits, et souvent troubles, entre la classe dirigeante et les médias. Une enquête dense, remplie de révélations sur la vie privée et professionnelle de Valérie Trierweiler et nourrie de conversations inédites avec la toujours journaliste à « Paris Match ». « La Frondeuse » /Éditions du Moment Jacques Chirac aurait-il été réélu en 2002 sans Bernadette ? Lionel Jospin aurait t-il pu gagner les élections présidentielles en 2002 si sa compagne, la philosophe Sylviane Agacinski, avait été plus populaire ? Nicolas Sarkozy serait-il devenu Président de la République en 2007 sans la persévérance de Cécilia ? Quel rôle joua Carla Bruni-Sarkozy dans la campagne des présidentielles en 2012 ? Comment Valérie Trierweiler s’impliqua dans le soutien à son compagnon François Hollande et qui l’amena vers la victoire en mai 2012 ? Dans le livre de Constance Vergara, « Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres en campagne », chacune, à sa manière, raconte avec franchise ce qu’elle a vécu aux côtés de l’homme qu’elle aime et qu’elle a épaulé dans leurs batailles pour la conquête du pouvoir. La journaliste Constance Vergara a su recueillir leurs confidences, leurs interrogations, leurs doutes, leurs convictions, voire leurs regrets. Pour mieux connaître ces femmes au cœur de tous ces destins masculins et présidentiels. « Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres en campagne » /Éditions Taillandier 68 - Le Magazine Femmes de dictateur Elles s’appellent Inessa, Clara, Nadia, Magda, Jiang Qing, Elena, Catherine, Felismina ou Catherine. Ils se nomment Lénine, Mussolini, Hitler, Staline, Mao Ze Dong, Ceaucescu, Salazar ou Bokassa. Qu’elles soient filles de noce ou grandes bourgeoises intellectuelles, simple passade ou amours passionnés, ils les violentent et les adulent, mais se tournent invariablement vers elles. Épouses, compagnes, égéries, admiratrices, elles ont en commun d’être à la fois triomphantes, trompées et sacrifiées. Car la sexualité est l’un des ressorts du pouvoir absolu et ces chefs délirants, souvent malades, ont besoin d’enrôler des femmes dans leur entreprise de domination. Dans ses deux remarquables livres, « Femmes de dictateur » (1 et 2), l’historienne Diane Ducret raconte par le menu les rencontres, les stratégies de séduction, les rapports amoureux, l’intervention de la politique et les destinées diverses, souvent tragiques, de ces femmes qui ont croisé le chemin de ces tyrans et sont passées dans les lits de ces dictateurs. « Femmes de dictateur » 1 et 2/Perrin Entre deux feux L’icône fragile Michelle Obama incarne à elle seule le rêve américain, mais aussi les blessures de ce pays. Arrière-arrière-petitefille d’esclaves et diplômée des meilleures universités du pays (Princeton et Harvard), l’épouse de Barack Obama a gravi tous les échelons de la société jusqu’à devenir la première « First Lady » noire et la seule, depuis Jackie Kennedy, à incarner aussi fortement la beauté et l’élégance. Avec son ouvrage, « Michelle Obama, l’icône fragile », Sophie Coignard, grand reporter au « Point », a enquêté sur place (à Chicago, Washington, Harvard) pour comprendre les ressorts et les zones d’ombre de ce conte de fée moderne qui a séduit le monde entier. Au terme de plusieurs mois d’investigations, la journaliste, auteur de best-sellers comme « L’omerta française » ou « La vendetta française », a pu forcer les barrières et les obstacles dressés par les conseillers de la Maison-Blanche pour découvrir qui est réellement la première dame la plus attaquée et la plus adulée de l’histoire politique des USA. « Michelle Obama, l’icône fragile » /Plon Histoires secrètes, jalousie, revanche personnelle ou ragots dans le Tout- Paris politique : tous ces éléments sont réunis dans l’ouvrage « Entre deux feux », écrit par Anna Cabana, journaliste à l’hebdomadaire « Le Point », et Anne Rosencher, collaboratrice du magazine « Marianne », qui relate les origines du conflit et des tensions entre Valérie Trierweiler et Ségolène Royal. Rédigé comme un véritable roman, ce document est destiné à ceux et celles qui adorent les récits sulfureux, remplis de véritables coups bas et dévoilant des secrets de Polichinelle. Le tout sur fond de politique et avec des archives à l’appui. Le tandem Cabana- Rosencher part de l’époque 2005-2007 : Ségolène Royal va devenir la candidate du PS pour les présidentielles de 2007 et son compagnon François Hollande la trompe avec la journaliste Valérie Trierweiler. Ségolène le sait et demandera à « Paris Match » de licencier la maîtresse de Hollande ! Après la séparation du couple Royal-Hollande et une relative accalmie, la guerre entre les deux femmes reprendra de plus belle à l’occasion du scrutin de 2012. « Entre deux feux » /Grasset 6_27 DOSSIERS SPECIAUX.indd 2 14/11/12 2
28 FEMMES DE PRÉSIDENTS Les maîtresses et les rumeurs… Monica Lewinsky et Bill Clinton Entre novembre 1995 et février 1997, le Président Bill Clinton entretint une relation avec Monica Lewinsky, jeune stagiaire à la Maison-Blanche. Pour Patrick Girard, historien et ancien chercheur au CNRS, « Bill Clinton, très sélectif, limitait ses prouesses galantes à quelques caresses de la poitrine opulente et du sexe de Monica, exigeant d’elle en retour des fellations. Seule originalité, le recours, une seule fois, à un cigare qu’il introduisit dans son vagin et qu’il porta ensuite à sa bouche en formulant ce jugement : « Cela a bon goût ! » (extrait de « Sexe, mensonges et politiques », paru chez Jean-Claude Gausewitch en 2011). Cette relation « inappropriée » entraîna de graves ennuis juridiques et politiques au Président des USA (entre 1992 et 2000), qui faillit être destitué et présenta ses excuses publiques au peuple américain à la télévision, le 17 août 1998. Dalida et François Mitterrand C’est à la fin des années 1970 que la chanteuse fait la connaissance de celui qui n’est encore que le Premier Secrétaire du Parti Socialiste. Dans son livre « Dalida, tu m’appelais ma petite sœur » publié en 2007, Jacqueline Pitchal, qui faisait partie du cercle des intimes de Dalida, révéla que l’artiste lui avait dévoilé cette liaison cachée qui débuta en 1979. Même si cette histoire d’amour entre François Mitterrand et l’interprète de « Il venait d’avoir 18 ans » n’a jamais été officiellement confirmée par l’entourage et les amis de l’ancien chef d’État, tout le monde savait la relation entre Mitterrand et Dalida. Lors de la cérémonie au Panthéon qui suivit l’élection de François Mitterrand du 10 mai 1981, celle qui se suicida en 1987 figurait au premier rang des partisans du leader socialiste. La romance entre le Président et la chanteuse aurait pris fin en 1983. Sylvia Kristel et Valéry Giscard d’Estaing Disparue le 17 octobre dernier à l’âge de 60 ans, la comédienne hollandaise, entrée dans la légende du cinéma érotique avec le célèbre film « Emmanuelle », aurait été l’une des « favorites » de Valéry Giscard d’Estaing lorsque celuici occupait le palais de l’Élysée entre 1974 et 1981. Leurs rencontres se seraient déroulées à l’Hôtel Marigny durant l’année 1975 et le milieu politico-médiatique a toujours connu les penchants de Giscard pour l’infidélité conjugale. Outre Sylvia Kristel, on prête à l’ancien Président de la République d’autres aventures amoureuses avec l’actrice Marlène Jobert (mais celle-ci a toujours formellement démenti), l’impératrice Catherine (épouse de l’empereur centrafricain Bokassa), ou Cathy Rosier, comédienne antillaise. Brigitte Bardot aurait été fortement courtisée par Giscard d’Estaing mais l’héroïne de « Et Dieu créa la femme » ne céda jamais à ses avances. Barbra Streisand et Pierre Trudeau Anne Fulda et Nicolas Sarkozy Grand reporter et chroniqueuse au service politique du quotidien « Le Figaro », la journaliste Anne Fulda, 49 ans, partagea la vie de Nicolas Sarkozy entre l’automne 2005 et le printemps 2006. Une photo de paparazzi montra même ce nouveau couple en train de faire des achats dans un grand magasin, spécialisé dans l’équipement de la maison. Á l’époque, Sarkozy occupait la fonction de ministre de l’Intérieur et son épouse Cécilia avait quitté le domicile familial. De son côté, Anne Fulda, mère de deux enfants, se trouvait en instance de divorce. Quand Cécilia Sarkozy décida de revenir, le futur Président de la République de 2007 à 2012 écrivit le mot « fin » à sa love story avec Anne Fulda. Des rumeurs infondées affirmèrent ensuite que Nicolas Sarkozy avait eu des « aventures » avec la présentatrice Laurence Ferrari, l’actrice Carole Bouquet ou sa ministre de la Justice Rachida Dati. Premier ministre du Québec entre 1968 et 1979 (puis de 1980 à 1984), Pierre Trudeau (décédé en 2000) défraya la chronique dans les années 1970 en raison de sa relation avec l’actrice et chanteuse américaine Barbra Streisand. Il n’hésita pas à s’afficher en public avec la vedette de « Funny Girl » à plusieurs reprises, alors qu’il était marié et père. Homme à femmes et grand séducteur (certains observateurs québécois parlèrent même d’« obsédé sexuel » à son sujet), Pierre Trudeau aurait été prêt à tout quitter pour la star d’Hollywood, née en 1942 dans une famille juive de Brooklyn. Trudeau multipliait les voyages privés vers New York ou Los Angeles pour passer des moments doux avec Streisand. La comédienne et réalisatrice de « Yentl » aurait également eu une courte aventure dans les années 1990 avec un autre leader politique, lui aussi très attiré par la gent féminine : le Président Bill Clinton. Le Magazine - 69 _29 DOSSIERS SPECIAUX.indd 1 14/11/12



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 1Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 2-3Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 4-5Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 6-7Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 8-9Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 10-11Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 12-13Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 14-15Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 16-17Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 18-19Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 20-21Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 22-23Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 24-25Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 26-27Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 28-29Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 30-31Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 32-33Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 34-35Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 36-37Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 38-39Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 40-41Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 42-43Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 44-45Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 46-47Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 48-49Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 50-51Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 52-53Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 54-55Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 56-57Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 58-59Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 60-61Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 62-63Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 64-65Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 66-67Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 68-69Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 70-71Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 72-73Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 74-75Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 76-77Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 78-79Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 80-81Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 82-83Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 84-85Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 86-87Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 88-89Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 90-91Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 92-93Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 94-95Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 96-97Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 98-99Le Magazine numéro 8 jan/fév/mar 2013 Page 100