Le Magazine n°7 avr/mai 2010
Le Magazine n°7 avr/mai 2010
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°7 de avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : la vie secrète des milliardaires.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ontrent n et la s cérées qui d'accé- dépen- Cette mment n éclaioriques philodes tives finie la 28 28 DOSSIER DOSSIERCERVEAU CERVEAU : DES DÉCOUVERTES : DES DÉCOUVERTES EXCEPTIONNELLLES EXCEPTIONNELLLES permment CNRS Photothèque/WYART Valentin Le rôle Le rôle de de la la conscience... et du et du sexe sexe ! ! Diverses avancées Diverses ont avancées été réalisées ont cette été réalisées année dans cette l'étude année des dans interactions l'étude des avec interactions les stimuli avec environnementaux, les stimuli environnementaux, nous permettant de mieux mettant comprendre de mieux le comprendre fonctionnement le fonctionnement de notre cerveau de notre et contredisant cerveau et contredisant souvent des présupposés. souvent des nous per présupposés. Attention Attention et conscience et conscience Faire attention Faire aiderait attention à mieux aiderait voir à mieux ? Pas si voir vrai ? que Pas ça si vrai ! L'attention que ça ! L'attention et la conscience et la correspondent conscience correspondent à des à de mécanismes mécanismes cérébraux distincts, cérébraux expliquent distincts, des expliquent chercheurs des chercheurs CNRS du laboratoire CNRS du laboratoire Neurosciences Neurosciences cognitives cognitive et imagerie et cérébrale imagerie (LENA). cérébrale Les (LENA). résultats Les de résultats leur étude devraient leur étude permettre devraient de permettre mieux préciser de mieux les préciser définitions respectives tions respectives de ces concepts de ces et concepts pourraient et pourraient à terme aider à terme à différencier aider à différencier les troubles les pathologiques troubles pathologiques de la de l les défin conscience et conscience de l'attention. et de l'attention. Ces résultats Ces peuvent résultats paraître peuvent très surprenants au premier prenants abord au premier car il est abord brale car de il sujets est brale volontaires de sujets grâce volontaires à la magné- grâce à perçu la magné- ces images perçu très ces faibles images ? très faibles ? paraître Les très chercheurs sur- Les ont chercheurs enregistré l'activité ont enregistré céré- l'activité de conscience : céré- de avaient-ils conscience : consciemment avaient-ils consciemm communément communément admis que ce que admis l'onque toencéphalographie, ce que l'on toencéphalographie, une technique qui une capte technique Les qui résultats capte sont Les résultats sans appel sont et sans montrent appel et montr voit consciemment voit consciemment est déterminé est par déterminé ce à le par champ ce àmagnétique le champ généré magnétique par les généré neurones. Concrètement, rones. Concrètement, les chercheurs les ont chercheurs conscience ontreposent conscience sur deux reposent activités sur deux céré- activités cé par pour les la neu- première pourfois la première que l'attention fois que et la l'attention et quoi on fait attention. quoi Et fait pourtant... attention. Et pourtant... placé une sorte placé de « une casque sorte de coiffeur « casque » de brales coiffeur indépendantes » brales indépendantes : les mécanismes : les qui mécanismes géant, bourré géant, de supra bourré conducteurs, de supra sur conducteurs, la permettent sur laà une permettent information à une visuelle information d'accé-visuellder à postés la conscience der à peuvent la conscience opérer peuvent indépen- opérer indép d'ac tête des sujets tête testés. des Ceux-ci sujets testés. étaient Ceux-ci postés étaient devant un écran devant où un défilaient écran où desdéfilaient damment desde damment ceux de de l'attention. ceux de Cette l'attention. Ce images très faibles, images à peine très faibles, visibles, à peine démarche visibles, expérimentale démarche expérimentale illustre comment illustre comm auxquelles ils auxquelles faisaient ou ils non faisaient les neurosciences ou non les peuvent neurosciences apporter peuvent un éclairage nouveau les rage sur des nouveau concepts sur théoriques des concepts théoriq apporter un éc attention. Les attention. chercheurs Les leschercheurs ont ensuite interrogés ont ensuite afininterrogés définis par afin les définis psychologues par les et psychologues les philosophes. et les philo de mesurer leur de mesurer degré leur degré sophes. CNRS Photothèque/WYART Valentin Les régions cérébrales Les régions dédiées cérébrales dédiées à la vision, à l'arrière à la vision, de la à tête, l'arrière de la tête, répondent (en rouge) répondent aux images (en rouge) aux images très faibles, à peine très faibles, visibles, à peine visibles, présentées aux présentées sujets. L'analyse aux sujets. L'analyse de cette réponse decérébrale, cette réponse cérébrale, ici en 3D, montre ici deux en 3D, pics montre deux pics d'activité indépendants. d'activité indépendants. Les chercheurs Les ont enregistré chercheurs ont enregistré l'activité cérébrale l'activité de sujets cérébrale testésde sujets testés et ont découvert etque ont les découvert mécanismes permettant nismes à une permettant informa- à une informa- que les mécation visuelle d'accéder tion visuelle à la d'accéder à la conscience peuvent conscience opérer indépendamment de ceux damment de l'attention. de ceux de peuvent opérer indépen- l'attention. 46 - Le Magazine Science magazine Science n°24magazine n°24 CNRS Photothèque/WYART Valentin CNRS Photothèque/WYART Valentin
- s s i- a ent ent la réqui céentte ent laiues - 28 DOSSIER CERVEAU : DES DÉCOUVERTES CERVEAU : DES EXCEPTIONNELLLES DÉCOUVERTES EXCEPTIONNELLLES DOSSIER Toucher pour mieux apprendre à lire Le toucher permet de mieux connecter la vision et l'audition et donc facilite l'apprentissage de la lecture chez les adultes. Ces résultats, obtenus par l'équipe d'Édouard Gentaz, chercheur CNRS au laboratoire de Psychologie Diverses et Neurocognition avancées ont été réalisées de Grenoble, cette année devraient dans l'étude permettre des interactions d'améliorer avec les méthodes stimuli environnementaux, destinées à favoriser l'apprentissage mettant de mieux de comprendre la lecture le aussi fonctionnement bien chez de les notre enfants cerveau qui et contredisant apprennent souvent à lire des que présupposés. les adultes qui nous per- essaient d'acquérir une langue étrangère. Pour lire des mots nouveaux, nous devons apprendre à associer un stimulus mécanismes visuel (une lettre cérébraux ou un graphème) distincts, expliquent des chercheurs CNRS du laboratoire deNeurosciences toucher les lettres. cognitives L'apprentissage la lecture est facilitée par le fait Faire attention aiderait à mieux voir ? Pas si vrai que ça ! L'attention et la conscience correspondent à des àson stimulus et imagerie auditif correspondant cérébrale (LENA). (le son Les résultats de leur étude devraient permettre de mieux préciser les définitions respectives Lorsque les stimuli de ces visuels concepts et pourraient à terme aider à différencier les troubles pathologiques de la ou le phonème). sont explorés conscience à la fois par et la de vision l'attention. et le toucher, les adultes apprennent Ces résultats peuvent paraître très surprenants au premier abord car il est brale de sujets volontaires grâce à la magné- perçu ces images très faibles ? Les chercheurs ont enregistré l'activité céré- de conscience : avaient-ils consciemment plus efficacement des associations arbi traires entre stimuli auditifs et visuels.communément admis que ce que l'on toencéphalographie, une technique qui capte Les résultats sont sans appel et montrent voit consciemment est déterminé par ce à le champ magnétique généré par les neurones. Concrètement, les chercheurs ont conscience reposent sur deux activités céré- pour la première fois que l'attention et la Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont quoi on fait attention. Et pourtant... mené une expérience sur trente adultes francophones. placé une sorte de « casque de coiffeur » brales indépendantes : les mécanismes qui géant, bourré de supra conducteurs, sur la permettent à une information visuelle d'accéder à la conscience peuvent opérer indépen- tête des sujets testés. Ceux-ci étaient postés devant un écran où défilaient des damment de ceux de l'attention. Cette images très faibles, à peine visibles, démarche expérimentale illustre comment auxquelles ils faisaient ou non les neurosciences peuvent apporter un éclairage nouveau sur des concepts théoriques attention. Les chercheurs les ont ensuite interrogés afin définis par les psychologues et les philosophes. de mesurer leur degré CNRS Photothèque/WYART Valentin Le rôle de la conscience... et du sexe ! Attention et conscience Les régions cérébrales dédiées à la vision, à l'arrière de la tête, répondent (en rouge) aux images très faibles, à peine visibles, présentées aux sujets. L'analyse de cette réponse cérébrale, ici en 3D, montre deux pics d'activité indépendants. Les chercheurs ont enregistré l'activité cérébrale de sujets testés et ont découvert que les mécanismes permettant à une information visuelle d'accéder à la conscience peuvent opérer indépendamment de ceux de l'attention. Science magazine n°24 Dans un premier temps, ils ont comparé deux méthodes d'apprentissage dans lesquelles ces adultes doivent apprendre 15 stimuli visuels nouveaux, inspirés de lettres japonaises, et leurs 15 sons correspondants (des stimuli auditifs nouveaux n'ayant aucune signification). Les deux méthodes d'apprentissage se différencient par les sens impliqués pour explorer les stimuli visuels. La première, « classique », sollicite uniquement la vision. La seconde, « multisensorielle », fait appel au toucher en plus de la vision, pour percevoir les stimuli visuels. Après la phase d'apprentissage, les chercheurs ont mesuré les performances de chaque adulte à l'aide de différents tests. Les résultats, largement supérieurs au hasard, m tous les participants ont bien appris les stimuli visuels et les stimuli auditifs, et ce de manière similaire après les deux méthodes. CNRS Photothèque/WYART Valentin Forts de ce constat, les chercheurs ont ensuite soumis les participants de l'expérience à deux autres tests permettant cette fois de mesurer les capacités à apprendre les associations entre stimuli visuels et auditifs. Les résultats révèlent que les sujets sont capables d'apprendre ces associations avec les deux méthodes d'apprentissage mais que les performances sont bien meilleures après la méthode « multisensorielle ». La passation des mêmes tests une semaine après la phase d'apprentissage a donné les mêmes résultats. Ces travaux corroborent ceux déjà précédemment observés par la même équipe chez les jeunes enfants. L'explication vient des propriétés spécifiques du toucher et du sens haptique (ou tactilo-kinesthésique, soit ici le toucher pour percevoir les lettres) manuel qui jouerait un rôle de « ciment » entre la vision et l'audition, favorisant ainsi la connexion entre ces sens. Reste à comprendre comment cela fonctionne précisément dans le cerveau et à aller plus loin dans la compréhension du mécanisme neuronal : il faudra pour cela observer sous IRMf (Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle) les aires corticales activées lors de ce processus d'apprentissage multisensoriel. Fredembach Benjamin Le Magazine - 47 Science magazine n°24 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 1Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 84