Le Magazine n°7 avr/mai 2010
Le Magazine n°7 avr/mai 2010
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°7 de avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : la vie secrète des milliardaires.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
enquête• les 10 eldorados des Français fortunés Mérignies, villégiatures des fortunes du Nord Il y a vingt ans, ce village du Nord n’était qu’une minuscule commune rurale entourée par les champs. Elle a depuis complètement changé de visage, subissant une grosse expansion due à l’invasion des entrepreneurs et cadres supérieurs des compagnies lilloises situées à une vingtaine de kilomètres.Adieu terres cultivées ! Les lotissements de maisons individuelles haut de gamme ont pris la relève. Le profil des 2.342 Mérignisiens ? Une moyenne d’âge de trente à cinquante-neuf ans, une majorité de familles et un tiers de cadres et de professions intellectuelles supérieures. Surtout, le revenu net imposable moyen par foyer y atteint 57.466 euros, près du triple de la moyenne départementale ! 24 Entreprendre 32 - Le Magazine Le lieu incontournable : le nouveau golf de 140 hectares, qui comptera 4 parcours de 9 trous en 2012, est le rendez-vous des familles huppées. Le restaurant : le Relais de Mérignies : pas de chichis ni d’étoiles mais une chaleur 100% ch’ti. Le Touquet-Paris-Plage, îlot prospère du Pas-de-Calais La perle de la côte d’Opale demeure la station de prédilection de la bourgeoisie nordiste, à qui elle offre boutiques, grands restaurants et prestations de loisirs dans un cadre hérité des années folles. La baie de Canche forme l’écrin des 364 hectares de plage de sable fin.Afin de préserver la beauté du site, la moitié du territoire touquettois est composée d’espaces naturels non constructibles, ce qui explique en partie le prix élevé de l’immobilier, qui atteignait 5.075 euros le mètre carré en 2009. Neuilly, ghetto des nouveaux riches Quel est le profil de vos clients ? Hôtels Particuliers est spécialisée dans la vente de maisons de ville et d’hôtels particuliers entre 2,5 et 8 millions d’euros à Paris, Neuilly-sur- Seine et Boulogne. En 2009, nous avons vendu 11 hôtels particuliers. Les acquéreurs potentiels sont plutôt des fortunes récentes, plus jeunes qu’auparavant puisqu’ils ont généralement entre quarante et cinquante-cinq ans. Ce sont des richesses industrielles, de la finance et des services informatiques. À l’inverse, les vendeurs, dans 1 cas sur 2, sont des familles aristocrates qui, pour des raisons de succession, décident de vendre. Quels quartiers ont eu la cote en 2009 ? Les plus belles adresses de Neuilly-sur-Seine reviennent très fort, tous les quartiers autour du bois de Boulogne sont attractifs, à commencer par le très prisé quartier Saint James et le boulevard Maurice Barres, des lieux considérés comme les plus chers de Paris. La ville est attractive par la proximité de La Défense, son cadre de vie, sa verdure et bien sûr le prestige de l’adresse. Comment évoluent les prix à Neuilly ? Sur les cinq dernières années, le marché a pris 30 à 35%. Depuis 2009, il y a une stabilisation. La hausse s’explique par une pénurie d’offres et une pléthore de demandes. Globalement, Neuilly n’a pas vraiment souffert de la crise. Les seuls clients que nous avons perdus : les Français partis faire La ville, qui n’est qu’à un peu plus de 2 heures de Paris, ne compte qu’environ 5.400 habitants... Mais pas moins de 12.283 logements, dont 73% en résidence secondaire. Avec ses 5,6% de chômeurs et ses 38.000 euros de revenu net moyen imposable contre seulement 18.453 euros dans le reste du département, elle représente un îlot de prospérité dans le Pasde-Calais. Elle apporte à ses résidents aisés tout le luxe hérité de l’Âge d’or, 2 casinos, le golf et l’hippodrome. Le lieu incontournable : le Westminster, le 4 étoiles symbole du Touquet chic et son spa Nuxe. Le restaurant : le Café des Sports : difficile d’y trouver une place en pleine saison ! » Roger Abecassis, président et cofondateur du groupe Consultants Immobiliers et d’Hôtels Particuliers fortune dans la finance à Londres qui revenaient s’acheter un appartement. Pour un appartement familial, il faut compter entre 7.500 et 9.000 euros du mètre carré. Le lieu incontournable : le lycée Pasteur, où sont passés BHL, François Hollande, la troupe du Splendid, Barbara Cassin... Le restaurant : la pizzeria Livio, dont Nicolas Sarkozy était un habitué. ville du Touquet
enquête• les 10 eldorados des Français fortunés Saint-Émilion, à la croisée de la passion et du business S’offrir un grand cru est une perspective alléchante qui a fait sauter le pas à plus d’un. On pense à Gérard Depardieu qui, en s’associant à Bernard Magrez, a acquis le Château Lussac Saint-Émilion. Le monde des affaires n’est pas en reste. Outre les institutionnels et le monde du négoce, « s’il y a 9.487 déclarants de récolte, il reste environ 9.000 déclarants particuliers. Les propriétaires particuliers viennent souvent de l’industrie. Ils investissent à la suite d’une cession d’entreprise, disposent alors d’un patrimoine conséquent et recherchent une diversification, une Pierre Arditi Gérard Mulliez Ce village médiéval perché sur les contreforts du massif des Maures, à quelques kilomètres de Saint Trop’, a su rester à l’écart du bétonnage excessif des années 70. Les 750 hectares de vignobles, dont les trois quarts en vin d’appellation Côtes de Provence, sont une composante essentielle de l’activité économique. 26 Entreprendre optimisation fiscale, mais aussi un art de vivre », explique Bruno Marie, fondateur de Saint-Émilion et Vignobles de Bordeaux, société de vente de propriétés viticoles. C’est ainsi que Bernard Arnault, président de LVMH, a racheté Cheval Blanc en 1998 avec le financier belge Albert Frère. Philippe Cuvelier n’a pas hésité à revendre le groupe de papeterie Guibert à PPR pour acquérir Clos Fourtet, premier cru classé de Saint-Émilion. La famille de Boüard de Laforest règne sans partage sur le Château Angélus. À l’opposé, des petits patrons se lancent dans l’aventure à l’image de Gérard Perse, ancien exploitant de grandes surfaces mais surtout génie qui s’est fait un nom en quinze ans, rachetant les Pavie, Pavie- Decesse, Monbousquet, Bellevue-Mondotte et Côtes de Castillon. Ceux Gérard Depardieu Ramatuelle est ceinturée par 20 km de linéaire côtier, où se conjuguent criques sauvages et plages de sable fin, comme la mythique Pampelonne, avec ses 4,5 km de long et sa cinquantaine d’établissements dont le célébrissime Nikki Beach, le Club 55 et le Key West Beach. Les recettes du tourisme permettent Bernard Magrez qui n’en font pas leur métier ne sont pas à Saint-Émilion par hasard. Placer son argent dans la vigne représente, pour les grandes fortunes, un investissement direct Bernard Arnault dans une PME, ce qui ouvre à des réductions d’ISF. Le lieu incontournable : le Cloître des Cordeliers, où l’on déguste en terrasse le crémant de Bordeaux élaboré par les Cordeliers depuis 1892. Le restaurant : l’Hostellerie de Plaisance de Gérard Perse avec aux cuisines le chef Philippe Etchebest (2 étoiles), pour une dégustation moderne entre le village et les vignes. Ramatuelle, vue sur mer et Saint-Tropez pas loin à cette commune de maintenir un taux d’imposition parmi les plus faibles du Var... et d’abriter non pas les plus nombreux, mais les plus riches des riches du département. Le revenu net imposable moyen par foyer fiscal y est de 33.450 euros, contre 21.387 euros en moyenne dans l’ensemble du Var. Il faut dire que le village comprend, sur ses 4.295 logements, plus de 3.000 résidences secondaires sur des parcelles pouvant dépasser allègrement les 3.000 m².Le marché de l’immobilier y compte ou y a compté des propriétaires Hubert de Boüard de Laforest Gérard Perse tels que Gérard Mulliez, le fondateur du groupe Auchan, Michel Coencas, l’acteur Pierre Arditi, la chanteuse France Gall, Juliette Gréco et Johnny Hallyday, qui y possédait sa villa la Lorada dans le quartier de l’Oumède, avec ses vignes attenantes et sa piste d’hélicoptère. Le lieu incontournable : Pampelonne et ses plages privées mythiques, renommées pour leur luxe. Le restaurant : le Club 55, sur la plage de Pampelonne, qui ne désemplit pas. Le Magazine - 33 crédit Office de tourisme de la juridiction de Saint-Émilion



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 1Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 7 avr/mai 2010 Page 84