Le Magazine n°6 fév/mar 2010
Le Magazine n°6 fév/mar 2010
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°6 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 27,5 Mo

  • Dans ce numéro : à quoi joue Carla Sarkozy ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LA V IE QUOTIDIENNE Les écoquartiers Une des solutions salvatrices face au dérèglement climatique ? C'est une première. Un mouvement social est en train d'éclore sur l'aménagement du territoire et l'urbanisme. À Paris, à Genève, à lausanne, des associations tentent de persuader la population, les élus et, par ricochet, les urbanistes, les architectes et les promoteurs de l'intérêt majeur des écoquartiers. 16 - Le Magazine Le premier écoquartier est sorti de terre en 1996, à Fribourg, en Allemagne• le quartier Vauban. Depuis, d'autres ont vu le jour, et les projets fleurissent de partout Qu'est-ce qu'un écoquartier ? L:écoquartier est à l'origine un groupement d'habitations conçu pour limiter lesGES (gaz à effet de serre) et l'empreinte écologique D'autres objectifs s'y sont ajoutés, comme les « circulations douces » (vélos, tramways, etc), la diversité sociale des habitants, le respect du cycle de l'eau, la participation des habitants aux projets, entre autres choses La réduction en consommation d'énergie, base de\'écoquartier, passe par des normes HOE (haute qualité environnementale) ou BBC (bâtiment basse consommation), afin de réduire au maximum la consommation au mètre carré. À trop se focaliser sur la technique, on oublie 1'essentiel : penser la ville Les écoquartiers recourent essentiellement aux énergies renouvelables, le solaire le plus souvent Les pistes cyclables favorisent l'utilisation du vélo, et l'usage de la voiture est limité avec une incitation à utiliser les « transports doux » Les eaux pluviales sont récupérées pour l'arrosage des espaces verts, le nettoyage de la voirie, ou pour la chasse d'eau des toilettes. Le tri sélectif est de mise, mais également le compostage (transformation des déchets verts en engrais) Le quartier Vauban, avait pris en compte essentiellement l'aspect écologique, délaissant en partie les considérations pratiques de la ville, pourtant importantes C'est ce que rappelle très bien Franck Boutté, directeur d'une agence spécialisée dans la conception et l'ingénierie environnementale• « La surenchère technologique, liée à la quête d'une performance énergétique ne suffit pas à créer un quartier À trop se focaliser sur la technique, on oublie l'essentiel• penser la ville Il faut fabriquer un lieu où il fait bon vivre, avec du monde dans la rue, des crèches, des transports en commun, des commerces en pied d'immeuble, de/'animation de jour comme le soir. en semaine comme en week-end » L:exemple du centre Krokus à Hanovre va en partie dans ce sens, en réunissant dans le même bâtiment une bibliothèque, un centre d'arts, des salles de réunions, un studio, un
atelier et une maison de quartier Les habitants sont généralement très impliqués dès la conception C'est un élément fondamental à sa réussite. En effet, en parti cipant dès la conception. il sera plus aisé par la suite de respecter les principes de fonctionnement (tri, compostage, utilisation des eaux pluviales, etc.) L:éducation environnementale est indispensable et doit se poursuivre en permanence du fait du renouvellement des habitants Le quartier Vauban a été en cela une réussite (voir encadré) Les écoquartiers et les écovilles se généraliseront-ils ? Mais si les écoquartiers fleurissent en Europe, ils tardent à se concrétiser en France. même si les projets sont nombreux et que le retard devrait être comblé dans quelques années On trouve de nombreux projets, essentiellement dans le Nord de la France, comme l'écoquartier de Dunkerque, à la Grande-Synthe, qui accueillera pro chainement plus de 400 logements, ou encore celui de Douai, dans la zac du Raquet, qui prévoit plus de 10 000 logements ! Malheureusement, les quelques écoquartiers à travers le monde font plutôt figure de vitrin es que d'un réel mode de vie sociétale. Ils apparaissent comme une goutte d'eau dans l'océan que représente la lutte contre le réchauffement cl imatique L:Angleterre semble toutefois prendre une longueur d'avance en prévoyant la transformation de quatre villes en écovilles pour l'horizon 20 16, sur le même modèle que les éco quartiers Les écoquartiers et les écovilles se généraliseront-ils dans un avenir proche ? Affaire à suivre..• Développement en énergie zéro fossile ans le quartier de BedZED pour « Beddinglon Zero Energy (fossil) Developement » construit D entre 2001 el2002 à Sutton, en périphérie londonienne, l'utopie rejoint peutêtre déjà la réalité. Isolation renforcée, lumière naturelle, valorisation de la biomasse, pas de recours aux éner gies fossiles, installation de panneaux solaires, eau de pluie recyclée, usage limité de la voiture... Tout a été calculé dès la conception pour réduire de moitié l'empreinte écologique. Résultat pour les ha bilants de ces sept corps de bâtiment : des dépenses de chauffage réduites de 90%, des consom mations d'énergie diminuées de 70%, un volume de déchets en chute de 75% par rapport aux habitations classiques... Chaque appartement dispose d'un jardinet et d'une serre exposée au sud, cli malisée par ventilation passive. Comparé à une construction traditionnelle, le logement v a un coût supérieur de 20%. Mais cet apparent surcoût est rapidement amorti et compensé par les très lai bles coûts d'exploitation et de l'énergie, ella disponibilité en services locaux améliorés. Bref, un début de réponse sans doute...• > Le quartier Vauban, à Fribourg, en Allemagne < l e quartier Vauban est à l'origine une caserne abandonnée en 1992. Occu pée illégalement pendant un moment, la municipalité décida en 1996, de sa rénovation sur le principe du développement durable. Une fois réno vée, les occupants illégaux ont été régularisés et ont pu y élire domicile. Le quar tier compte aujourd'hui environ 5 000 habitants. Les bâtiments sont aux normes HOE (haute qualité environnementale), avec toi tures végétalisées, une exposition optimisée à la chaleur solaire, et utilisation de panneaux photovoltaïques. De nouveaux logements sont programmés à l'est du quartier. Des logements à énergie positive, c'estàdire qui produisent plus d'éner gie qu'ils n'en consomment. Toutes les distances sont réduites : les habitants peuvent se rendre à pied dans les magasins, les jardins d'enfants, les écoles, et les divers services. Il y a une forte participation citoyenne dans cet écoquartier. Des personnes désireuses d'y faire construire un logement se sont regroupées afin d'organiser la construction. Ce qui a permis, entre autres, la mise en commun de certains équipements. Mais la création du « Forum Vauban) ) est certainement ce qu'il y a de plus remarquable. C'est une association démocratique, ouverte aux habitants du quartier, qui organise le processus de participation citoyenne. Par fois à l'encontre de la municipalité...• Le Magazine - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 1Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 6 fév/mar 2010 Page 84