Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 95,9 Mo

  • Dans ce numéro : Les écolos sont-ils sérieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Le vrai visage de Daniel COHN-BENDIT 54 - Le Magazine Sa période verte est celle de l’écologie Mais de gauche ou du centre ? Clairement il se positionne au centre. En 1968, il aime répéter qu’il n’est pas un leader mais un symbole, un « haut-parleur ». Celui qui sait ce qu’il faut dire. 8 Et c’est encore ce qu’il vient de faire cette année, avec la dernière campagne européenne en offrant aux verts leur plus belle victoire électorale : 16,3%, jeu égal avec les socialistes. Historique. Un recommencement à Paris ? Non ! Il s’en est déjà retourné à Bruxelles, à Francfort, avec cette idée fixe : ne jamais poursuivre ce qu’il rend possible. Parce qu’il est le contraire d’un rêveur. Il sait qu’il a fait gagner les verts malgré eux, qu’il est leur divin cauchemar, leurs chefs ne l’ont jamais été. Il ne les incarne pas, il les incarne lui-même. Il aime réconcilier les gens autour de sa personne, les verts aiment se déchirer autour d’un projet. FRANCE, SAINT-DENIS : Daniel Cohn Bendit, l'un des principaux animateurs des évènements de mai 1968, s'exprime le 12 mars 1986 à la tribune d'un meeting à Saint-Denis pour soutenir le mouvement écologiste "Ecologie 93" dans la campagne des élections législative. (FILM) AFP PHOTO PASCAL GEORGE Sa « carrière verte » 4 débute quand il adhère en 1984, au parti « Die Grünen (parti vert allemand, né du mouvement écologiste et pacifiste de la fin des années 1970) où il fut l’un des ennemis, les plus convaincus de la tendance au fondamentalisme écolo socialiste. En tant que « réaliste » au sein de Die Grünen, « Realo-Grüner », il soutient M. Fischer, ministre de l’environnement en Hesse, pendant son mandat. Après un changement de mairie à Francfort (en mars 1989) en faveur d’une coalition rouge-verte conduite par Volker Hauff, il fait face à un nouveau défi politique. Lui, prend les commandes de l’Office des Affaires Multiculturelles, récemment créé. Lors des débats politiques au sein du parti (en 1992) portant sur la restriction du droit fondamental d’asile, il plaide pour un droit d’immigration clairement défini et des règlements souples de nationalité. En novembre 1993, le congrès du parti Bündnis 90/DIE GRÜNEN le nomme seulement à la huitième place sur la liste pour les élections au Parlement Européen, qui ont eu lieu le 12 juin 1994. (C’était la réponse de la tendance pacifiste de Bündnis90/DIE GRÜNEN à son précédent engagement pour une intervention militaire en faveur des Musulmans bosniaques.) : AFP Il obtient un des deux mandats pour les Verts allemands, qui avaient eu 10,1% des votes. Député au Parlement Européen, il ne renonce pas à son poste du conseiller municipal à Francfort. De 1994 à 2003, il anime régulièrement une émission littéraire, « Literaturclub », diffusée sur la chaîne suisse allemande « Schweizer Fernsehen », ainsi que sur la chaîne allemande « 3 SAT ». En 1999, il pose sa candidature au Parlement Européen, en tant que tête de liste du parti français des Verts. Aux élections, les Verts ont obtenu 9,72%. Pour les élections européennes qui ont eu lieu le 13 juin 2004, il fut candidat, pour la deuxième fois, des Verts allemands
La FRANCE, Strasbourg : une photo d'aumône (de prospectus) fournie par le Parlement européen montre que l'Européen Donne pouvoir au Président Jose Manuel Barroso (à droite) la réception d'un cadeau du coprésident des Verts/Européen le groupe d'Alliance Libre (Gratuit), Daniel Cohn-Bendit (à gauche) après son élection au Parlement européen à Strasbourg, la France de l'est, le 16 septembre 2009. et porteparole des Verts pour la campagne européenne lancée à Rome en février 2004 avec la création du Parti Vert européen. Depuis janvier 2002, il est co-président du groupe des Verts/Alliance libre européenne au Parlement européen. Il est membre de la Commission des affaires économiques et monétaires et membre de la Commission des affaires constitutionnelles. Et également membre suppléant de la sous-Commission « sécurité et défence ». Déjà aux élections européennes de 1999,10 pour s’imposer à leur tête, il s’était appuyé sur Noël Mamère, qu’il avait intégré au groupe de verts européens, alors que cet ancien lieutenant de Brice Lalonde avait été élu sur la liste de Tapie ! Il leur avait permis de tripler le score de Dominique Voynet en 1995. Ensuite ils avaient pensé se passer de lui. Leur machine à détruire les ego s’était remise en marche, broyant Voynet, Lipietz, Cochet, Mamère. Épuisés, ils ont à nouveau cédé en 2009. Tous derrière la locomotive Cohn Bendit ! : AFP/Parlement européen Le sauveur à qui l’on passe tout : il enchaîne un quatrième mandat européen (cumulhautement prohibé chez les verts) et ne s’embarrasse guère de leur « ligne » compliquée, issues de croisement de motions illisibles. « C’est un eurobéa, un libéral, cela fait déjà beaucoup ! » maugréait il y a quelques années, l’idéologue vert Alain Lipietz. Oui, cela fait beaucoup : plus de 10 fois le score minable (1,57%) des verts à la présidentielle. Sa philosophie : Otan mais pas trop 11 Pour que l’Europe se protège des rechutes de l’histoire, CBD préfère « le patriotisme constitutionnel européen » du philosophe Jürgen Habermas qui fait table rase du passé en lui substituant comme il le traduit, « un projet commun, en train de se faire, qui n’a aucune justification nationale ». Une Europe sans identité culturelle forte ni frontières fixes, mais définies par ses procédures : démocratie et droits de l’homme. Et si l’histoire gronde ? Il ya les Etats Unis pour cela, l’atlantisme est le complément de cette « Europe procédurale », et l’ex « Dany le Rouge » en sera le pédagogue, avec plus de subtilité et de retenue que ses amis Kouchner et Gluksmann. L’anti-impérialiste des Verts allemands s’estompe, se muant d’abord en pacifisme que Dany et Joschka vont faire évoluer en renvoyer les deux blocs dos à dos ; alors que les gauchistes continuent de s’en prendre à l’occupation de l’Allemagne par les américains. En 1986, dans son livre « nous avons tant aimé la révolution », CBD publie un entretien dans lequel Adam Michnik, ancien co-fondateur de Solidarité qui venait de sortir d’une prison polonaise, se refuse à condamner les Américains pour avoir fait la guerre au Vietnam. En 1990, la première guerre du golfe lui permet de franchir un nouveau cap en approuvant l’offensive en Irak, avec des anciens de la gauche alternative. La mue s’achève avec la guerre du Kossovo qui rassemble une petite internationale soixante-huitarde sous la bannière américaine : Javier Solana, secrétaire Général de l’Otan, ancien Le Magazine - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 1Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 84