Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 95,9 Mo

  • Dans ce numéro : Les écolos sont-ils sérieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Artak. un fabriquant français de pompes à chaleur Arfak, une PME française, produit 25 modèles de pompes à chaleur différentes pour des systèmes aérothermiques et géothermiques. Le pari industriel est osé mais s'avère gagnant tant la qualité de fabrication des appareils est irréprochable en comparaison avec des modèles fabriqués en Asie. La famille des énergies renouvelables compte plusieurs membres. L'aérothermie et la géothermie sont deux techniques qui permettent respectivement de puiser dans l'air ou sous terre une énergie propre. Pour transformer cette énergie gratuite, inusable et totalement indolore en terme d'environnement, il faut une pompe à chaleur. Comme pour les autres énergies renouvelables, il est assez compliquer de trouver des fabricants locaux d'appareils. Les panneaux solaires viennent de Chine ou d'Allemagne, tout comme les éoliennes. Pour les pompes à chaleur le problème était le même. Les Japonais règnent en maÎtres sur ce marché mais c'était sans compter sur le dynamisme industriel français. Les 17 salariés de la 40 - Le Magazine la géothermie va puiser l'énergie sous la surface de la Terre. Nappe d'eau souterraine. puits de captage de 100 mètres de profondeur ou capteurs horizontaux. fournissent de précieuses calories... l'aérothermie va transformer les calories de l'air en énergie selon un schéma similaire. société Arfak produisent à Chalon-sur-Saône, des systèmes de chauffage aérothermique et géothermique qui font mieux, en termes de qualité et de fiabilité, que rivaliser avec les concurrents nippons. Pour preuve, la société SEO- Sa/ar Energy Development- installée à Dijon a décidé de rompre complètement avec les fournisseurs asiatiques pour privilégier « un produit français, entièrement maÎtrisé » selon son directeur commercial M. Karbal. L'aventure d'Arfak débute fin 2 007. François-Alain Kern, spécialiste de la finance en rupture de banc avec les comportements de son milieu professionnel, rencontre un spécialiste de la thermodynamique. Ils décident ensemble d'inventer de nouvelles machines en s'appuyant Cette pompe à chaleur géothermique est raccordée à un réseau de tuyaux qui va capter l'énergie du sol ou de la nappe phréatique comprise entre 12 et 14° en permanence. Les économies réalisables sont importantes. En dessous, la même pompe à chaleur, démontée, pour être testée. La force d'Arfak est de compter sur une cellule de recherche et développement en interne.
Capter l’eau d’une nappe phréatique n’est pas si simple. Il faut en effet creuser deux puits distincts à 15 mètres l’un de l’autre. Le premier capte l’eau pour l’amener à l’évaporateur de la pompe à chaleur, tandis que le second renvoie l’eau à la nappe. Pour entreprendre de tels travaux il faut s’adresser à la MISE - Mission Inter Service de l’Eau, située à la préfecture de chaque département. sur un solide bagage technique et une unité de recherche et développement. Aujourd’hui Arfak conçoit, fabrique et distribue des pompes à chaleur depuis un vaste atelier. La force de l’entreprise est d’avoir su développer des outils techniques qui permettent de dimensionner au plus juste les équipements de chauffage nécessaires à chaque maison. Loin du « prêt-à-poser », Arfak propose à ses installateurs de quoi faire du « sur-mesure ». En relève de chaudière La relève de chaudière est le point fort des solutions Arfak. En rénovation, quand votre chaudière fuel ou gaz tombe en panne, beaucoup d’installateurs proposent de changer tout le système de chauffage, radiateurs compris. Les pompes à chaleur proposées ici sont capables de continuer à alimenter le réseau de chauffage. Elles prennent la place d’une chaudière et un ballon tampon d’eau chaude (300 litres) prend simplement le relais. François-Alain Kern de préciser qu’il s’agit « de démonter les chaudières pour ne pas garder la bi-énergie ». Cette « solution permet de sortir de l’eau à 40° même si la température extérieure est de -25° et 65° en sortie avec du moins 12 dehors. Les PAC Arfak propose des rendements très impressionnants ». François- Alain Kerne précise « la géothermie est une énergie très intéressante car vraiment très bon marché ». En visitant l’atelier, il est frappant de constater le soin apporté au montage des appareils. Chaque pompe à chaleur est testée individuellement et la traçabilité de tous les composants est assurée. L’avantage de traiter avec une entreprise locale est évident. En cas de panne, les pièces de rechange sont sur place et le dépannage assuré en quelques heures. Un avantage technique Cependant, l’atout principal du matériel fabriqué par Arfak ne se situe pas uniquement dans son ancrage local. La pompe à chaleur aérothermique est vendue prête à être posée aux chauffagistes et plus besoin de faire appel à un frigoriste. Le secret ? L’absence totale de circuit gaz entre la pompe et la maison. Le gaz est dans la pompe et il alimente un circuit d’eau chaude qui remplit un ballon tampon. Les déperditions de chaleur sont minimes et les performances des pompes à chaleur plus élevées pour atteindre ici des COP qui dépassent 4 (1kWh d’électricité produit 4,3 kWh de chauffage). Pour une installation en aérothermie, le budget à consacrer en relève de chaudière, va de 12 à 20 000 euros. Jusqu’à fin 2 010 le crédit d’impôt est capable de prendre en charge 40% de l’achat de la pompe à chaleur et le budget chauffage d’une maison traditionnelle tombe en moyenne de 2 000 euros par an avec une chaudière au fuel, à moins de 500 € avec une telle solution. Quand l’air et la terre sont sources d’économie. www.arfak.com ou 0 825 300 315 Cette pompe à chaleur Alpha- Innotec offre une température de chauffage allant jusqu’à 65°. Elle est donc parfaitement adaptée pour remplacer une chaudière existante dans le cadre d’une rénovation. Le captage horizontal oblige à décaisser le terrain sur 60 cm afin de créer un réseau de tuyaux dans lequel circulera le fluide caloporteur. Image Alpha-Innotec. Le Magazine - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 1Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 84