Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
Le Magazine n°5 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 95,9 Mo

  • Dans ce numéro : Les écolos sont-ils sérieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Energie éolienne 38 - Le Magazine Les éoliennes, un rendement énergétique extrêmement intéressant. La revente de l’électricité non consommée est possible mais son premier usage est de faire baisser votre facture en produisant l’énergie nécessaire à vos usages... Michel Galligo, créateur et directeur de Weole Energie La société Weole Energie s’est spécialisée dans la mise en œuvre de l’énergie éolienne. En forte expansion, elle emploie aujourd’hui 12 salariés et compte presque tripler ses effectifs en 2 009. Créée en 2 007 par Michel Galligo, Weole s’est donnée comme philosophie de structurer le marché du petit éolien pour passer de l’artisanat au marché de masse. « Nous avons voulu créer un écosystème permettant d’aller puiser au mieux les compétences de partenaires comme Direct Energie, le Crédit Agricole et différents installateurs à travers la France ». S’adressant aux particuliers comme aux petites entreprises, l’offre de Weole est aujourd’hui structurée pour répondre aux besoins de petites installations allant de 2 à 20 kWh. « Les besoins sont différents entre les entreprises et les particuliers. Ces derniers veulent en général que 80% de leur consommation électrique soient couverts par l’éolienne. Comme le tarif de revente de l’électricité est faible, 8cts d’euro du kWh (contre 60cts d’euros pour le photovoltaïque), il ne sert à rien de revendre intégralement sa production électrique. Pour la majorité de nos clients, propriétaires de leur maison, nous installons une éolienne connectée sur le réseau domestique. L’électricité produite est directement consommée et c’est la différence qui sera revendue. Une éolienne fabrique 4 kWh par exemple, si le particulier en consomme 2, les 2 kWh supplémentaires sont revendus ». Pour la plupart de ses clients, Michel Galligo nous indique que cette méthode permet de réduire la facture d’électricité dans des proportions comprises entre 80 et 85%. Selon lui, l’éolien produit 5 fois plus que le photovoltaïque mais est consommé directement, ce qui explique le faible revenu que les clients peuvent tirer de la revente. Il ajoute que « l’éolien est une technologie mature ». En terme de coût, il faut compter « un investissement de l’ordre de 23 000 euros pour installer une éolienne de 5 kWh. A cela, il faut retrancher 8 000 euros de crédit d’impôt, soit 15 000 euros d’investissement. Une rentabilité assurée en moins de 10 ans et des profits qui multiplient par 3 l’investissement en 20 ans. Pour Michel Galligo, l’énergie éolienne est avant tout « un moyen de produire sa propre énergie ». Weole est capable de prendre en charge l’ensemble de l’installation. « Avec cinq personnes en recherche et développement, nous avons sélectionné des équipements très fiables, qui tiennent technique- Toutes les régions ne sont pas susceptibles d’accueillir une éolienne. Des cartes précises détaillant la puissance du vent sont disponibles auprès de Météo France. Elles permettent de calculer le rendement moyen de l’éolienne et ainsi sa rentabilité. ment la route ». Autre avantage, les Éoliennes « domestiques », celles qui font moins de 12 mètres de haut, ne nécessitent pas de permis de construire. Il n’en demeure pas moins que l’aspect administratif de la pose d’une éolienne est assez complexe. Là aussi, Weole s’occupe absolument de tout. « Le raccordement sur le réseau électrique, via ERDF prend entre 3 et 4 mois selon les régions (et coûte 300 à 600 euros). Nous gérons également la déclaration auprès de la DIDEM ». Quant à savoir si le vent souffle suffisamment pour justifier l’installation d’une éolienne, Weole se base sur les relevés disponibles auprès de Météo France « qui nous donne une bonne idée du potentiel général. De toute façon, nous 16-25_énerrenouvelableSR_OK.indd 18 15/07/2009 12:45:51 16-25_énerrenouvelableSR_OK.indd 18 15/07/2009 12:45:51
envoyons toujours un technicien sur place avant de signer quoi que ce soit, pour vérifier avec le client que toutes les conditions sont réunies (obstacles, possibilité réelle d’installation…). En 2 008, Weole avait procédé à une soixantaine d’installations, en 2 009, le prévisionnel est de l’ordre de 600 éoliennes mises en oeuvre. Autre avantage, une éolienne est très vite installée. Entre la signature du bon de commande et le raccordement, il ne faut pas compter plus de quatre mois. Pour savoir si une éolienne est rentable chez vous, il suffit de se baser sur les relevés des vents. Aux alentours de 4,5 mètres par seconde, une éolienne est rentable, en dessous de 4, c’est plus problématique. Autre particularité, Weole est partenaire de Direct Energy. Comme EDF n’a plus l’obligation de racheter l’électricité produite par une éolienne, Direct Energy va suppléer ce manque et offrir 8cts d’euros du kWh, une fois l’éolienne raccordée au réseau électrique. Question encombrement, les éoliennes sont installées sur des mats autoportants, ce qui réduit l’impact au sol. En matière de bruit, une éolienne en fait autant, quand le vent souffle, qu’un… lave-vaisselle. En terme de maintenance, il faut compter la visite d’un technicien tous les 18 mois pour une visite qui coûtera un peu moins de 300 euros. www.weole-energy.com ou 0 821 992 200 Il existe plusieurs formes d’éolienne. Les hélices sont les plus classiques mais des éoliennes verticales ont aussi été développées. Elles ne sont pas très largement représentées mais possèdent l’avantage de proposer une alternative en terme d’intégration notamment en milieu urbain. Au niveau de l’impact visuel, une éolienne de moins de 12 mètres ne dérange pas plus qu’un poteau électrique. Au niveau du bruit, une éolienne en fait autant qu’un lave-linge... Expérience : une éolienne dans le jardin Un couple de retraités de la région lyonnaise a installé une éolienne dans son jardin afin de produire sa propre électricité. Il a opté pour une éolienne de 12 mètres de haut d’une puissance de 5 kWh. La mise en service a eu lieu en mai dernier. Pour leur consommation personnelle, cette éolienne devrait couvrir 100% de leurs besoins. « Sur le premier mois de fonctionnement, notre éolienne a tourné 190 heures. Si nous extrapolons sur l’année, nous devrions donc avoir plus de 2 000 heures de vent productif par an, soit 10 000 kWh d’électricité. C’est plus qu’il n’en faut pour couvrir notre consommation annuelle, 8 000 kWh en moyenne, pour les 130 m² de notre maison, chauffage électrique compris » déclare la propriétaire de l’installation. Et le couple d’ajouter : « bien sûr, nous avions demandé l’accord de principe de nos voisins les plus proches avant de lancer le projet, et aujourd’hui ils sont aussi ravis que nous ! L’éolienne ne crée aucune nuisance sonore et devient même un élément de décor dans notre paysage ». De plus, grâce à l’accord entre Weole Energy et Direct Energie, ces propriétaires pourront revendre leur surplus de production électrique à l’opérateur alternatif, et ceci à un taux préférentiel (0,080 € HT/kWh pour les 1 500 premiers kWh et 0,055 € HT/kWh pour les suivants), une opération devenue quasi-impossible en dehors de ce partenariat exclusif entre Weole Energy et Direct Energie, puisque depuis juillet 2 007, EDF n’a plus l’obligation de rachat hors ZDE (Zone de Développement Eolien). Le Magazine - 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 1Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 2-3Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 4-5Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 6-7Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 8-9Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 10-11Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 12-13Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 14-15Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 16-17Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 18-19Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 20-21Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 22-23Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 24-25Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 26-27Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 28-29Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 30-31Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 32-33Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 34-35Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 36-37Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 38-39Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 40-41Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 42-43Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 44-45Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 46-47Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 48-49Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 50-51Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 52-53Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 54-55Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 56-57Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 58-59Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 60-61Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 62-63Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 64-65Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 66-67Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 68-69Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 70-71Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 72-73Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 74-75Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 76-77Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 78-79Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 80-81Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 82-83Le Magazine numéro 5 déc 09/jan 2010 Page 84