Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°5 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 27,1 Mo

  • Dans ce numéro : Hollande méconnu, le grand secret.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Vie quotidienne inscrite dans le marbre de la loi ! L’usage est très ancré dans les mœurs mais n’est pas obligatoire. Il n’est fondé sur aucun texte législatif, et une femme, quel que soit son âge ou son statut - mariée, célibataire, avec ou sans enfant, peut, de son plein droit, se faire appeler « madame ». Par ailleurs, l’exigence de préciser la civilité dans les relations avec les administrations ou les entreprises na pas d’utilité particulière. Le statut marital n’a bien souvent que peu d’importance pour le service demandé. Prenez l’exemple d’une réservation de train ou d’un abonnement Internet... Quant aux services des impôts ou de la Sécurité sociale, la question du statut marital est de toute façon posée dans les formulaires, puisqu’il est rattaché à des droits en cas de mariage, de pacs, de concubinage, d’union libre, etc. Si l’on veut résumer, la civilité Mademoiselle perpétue la domination masculine : une femme est ainsi désignée dans sa valeur d’objet, objet « sexuel » ou « ventre porteur », obligatoirement en attente d’un homme pour « accéder à la vraie vie ». D’où l’importance d’être appelée et de se faire appeler « madame ». Ça ne fait pas de toute femme une femme mariée, une femme vieille ou moche, dont la vie serait toute tracée ou pour l’essentiel derrière elle. C’est pour toute femme l’occasion d’affirmer sa liberté. Tout simplement… ■ Sources : madameoumadame.fr La rédaction de Pourquoi Magazine soutient pleinement cette initiative. Le nom de naissance L aloidu6fructidoranII(23août1794),toujoursenvigueur, dispose qu’« aucuncitoyennepourraporterde nom ou de prénom autres que ceux exprimés dans son acte de naissance ».Leseulnomreconnuofficiellementpourles femmes comme pour les hommes est donc le nom attribué 6 - Le Magazine > Nom de jeune fille, nom de naissance < L e « nomdejeunefille »,toutcommele « mademoiselle »,dated’uneépoqueaujourd’hui révolue. Une époque où les femmes étaient des « jeunes filles », des « demoiselles » incapables et dépendantes de leur père, avant de devenir, par le mariage, de « vraies » dames,des « madames »,etd’être ensuite automatiquement appelées par le nom de leur époux. Pourtant, depuis longtemps, les textes expliquent que les femmes et les hommes n’ont qu’un nom toute leur vie : leur nom de naissance. yellowj - Fotolia Ainsi, la loi du 6 fructidor an II (23 août 1794) dispose que le nom de tout citoyen français est celui qui lui a été transmis dans son acte de naissance. Les documents d’identité, les actes officiels ainsi que les dossiers administratifs doivent donc être établis à ce nom. Ce droit est le même pour les femmes et les hommes. La circulaire du 26 juin 1986 (publiée au J.O. du 3juillet1986page08245)précisequelemariage n’opère aucun changement automatique dans le nom des époux. Les époux ont la possibilité, mais en aucun cas l’obligation légale, d’adjoindre le nom de leur conjoint à leur nom de naissance. Enfin, en cas de divorce, comme l’article 264 du code civil le dispose, chacun des époux perd l’usage du nom de son conjoint, sauf accord de l’exconjoint-e ou avec l’autorisation du juge si cela représente un intérêt pour lui ou pour les enfants. Chaque époux n’acquiert donc par le mariage qu’un simple droit d’usage du nom de famille de l’autre époux. Une femme peut choisir d’utiliser le nom de son époux, mais elle peut tout autant choisir de continuer à utiliser son nom de naissance. Un homme peut désormais faire de même. Puisque ce temps de minorité perpétuelle est aujourd’hui révolu, dans les faits comme dans les textes, les termes et les habitudes doivent aussi changer ! ■ LE MADEMOISELLE DES ACTRICES Certaines actrices se font appeler « mademoiselle ». Au-delà d’une appellation jugée plus flatteuse, il s’agit en fait d’une tradition qui remonte au XVII e siècle. Les actricesn’avaientpasledroitdesemarier religieusement -le mariage civil n’existait pas- car l’Église excommuniait les actrices, jugeant ce métier de « mauvaisevie ».■ Tomfry - Fotolia D.R. > Alice Sapritch (en 1960) exigeait d’être appelée mademoiselle. àlanaissance.Lesdocumentsd’identité,lesactesofficiels ainsi que les dossiers administratifs doivent donc être établis à ce nom. On a longtemps parlé de « patronyme », puisqu’il s’agissait du nom transmis par le père, mais on parle aujourd’hui de « nom de famille », puisque les parents peuvent choisir de transmettre le nom du père, le nom de la mère, ou les deux noms accolés, et dans l’ordre de leur choix. ■
7milliards de Terriens ! Le 12 octobre 1999, la Terre comptait 6 milliards d’individus. Douze ans plus tard, le 31 octobre 2011, le sept-milliardième habitant de la planète naissait. Enjeux de la croissance démographique. Avec la naissance du petit Adnan Nevic le 12 octobre 1999 à Sarajevo (Bosnie Herzégovine), le palier des 6 milliards d’individus vivant sur la Terre était atteint. Douze ans plus tard, le 31 octobre 2011 selon les calculs de l’Onu, naissait le sept-milliardième habitant de la planète, revendiqué par les Philippines, l’Inde et la Russie. Le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) estime que le nombre d’êtres humains pourrait atteindre les 9,3 milliards en 2050, dépasser les 10 milliards d’ici la fin du siècle, voire même les 15 milliards si les taux de fertilité se révélaient finalement plus élevés que les prévisions actuelles. On peut estimer que ce record de population est un succès, les gens vivant plus longtemps et en meilleure santé. C’est ainsi Le saviez-vous ? En 2011, avec 1,35 milliard d’habitants, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète. Elle est suivie de l’Inde, qui en compte 1,24 milliard. En 2025, selon des prévisions des Nations unies, l’Inde devrait être la nation la plus peuplée avec près de 1,5 milliard d’individus, devant la Chine. ■ D.R. D.R. Vie quotidienne que les plus de 60 ans étaient 384 millions en 1980, sont aujourd’hui 893 millions et devraient être 2,4 milliards en 2050. De nos jours, dans les pays les plus développés, un habitant sur quatre est âgé de plus de 60 ans. D’ici 2050, ce sera un sur trois. En revanche, on ne peut ignorer les défis à relever. « Le passage aux sept milliards n’est pas à prendre à la légère »,selonlesecrétairegénéral de l’Onu, Ban Ki-moon. « Sept milliards de personnes ont besoin de nourriture. D’énergie. D’offres intéressantes en matière d’emplois et d’éducation. De droits et de liberté. La liberté d’expression. La liberté de pouvoir élever ses enfants en paix et dans la sécurité. Tout ce que chacun souhaite pour soi, multiplié par sept milliards », a-t-ilexpliqué. Le ratio naturel des naissances est de 104 à 106 garçons pour 100 filles Pour sa part, le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) énumère dans un rapport les tâches à accomplir : aider les moins de 25 ans -43% de la population mondiale- à créer de la prospérité en leur proposant des emplois ; régler le problème de l’équilibre entre populations rurales et urbaines ; s’intéresser davantage à l’immigration, notamment pour les pays riches dont la population vieillit ; combattre les disparités, sociales qui augmentent. Et puis il y a le manque d’eau, problème pour le moins crucial, le réchauffement climatique, l’explosion de mégapoles. N’oublions pas non plus le déséquilibre entre les sexes : le ratio naturel des naissances est de 104 à 106 garçons pour 100 filles. Or il est d’environ 112 garçons pour 100 filles en Inde et au Vietnam, de l’ordre de 115 garçons pour 100 filles en Azerbaïdjan, en Géorgie, en Arménie, en Serbie et en Bosnie, de 120 à 130 garçons pour 100 filles en Chine. Outre le fait que nombre d’hommes risquent bien de rester célibataires, cette disparité pourrait engendrer tourisme et prédation sexuels, ou accroître la polyandrie (une femme avec plusieurs époux). ■ Le Magazine - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 1Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 100