Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°5 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 27,1 Mo

  • Dans ce numéro : Hollande méconnu, le grand secret.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Sciences Pourquoi un clone ne ressemble pas forcément à ses parents 9 5@4770 ? 70 ; =:10 » 0@=, 9 *478@ ? : - ? 409 ? : 77D, ; =K> ? 09 ?, ? 4A0>/0 ? =,9>10= ? /:9 ? =J@ » 40> 8,4>/:9 ? >0@70809 ? : 9 ? /:99J 9,4 »,9.0 G @9 08-=D:9, @ > ?, /0 -7,> ? :.D> ? 0 9 1490 70@= ? =,9>10= ? /,9> @90 8K=0 = ? 0@>0 9V,/J-:@.3J <@0 >@= @9 >0@7, 948,7 A4A,9 ? 0> ; =:-7K80> =09.:9 ? =J> = 70.7:9,20 >:9 ? ; =49.470809 ? 7, 8:= ?, 74 ? J 08-=D:99,4=0 70>, 9:8, 740>/0/JA07:0809 ? >D9/=:80/@ 2=:> A0,@ : @, =20 #11> ; =492'D9/=:8 #'0 ? 70> 8,71:= 8, ? 4:9> 7> >:9 ? ; 7@> 2=,A0> <@0 @= 70> 1J.:9/, ? 4:9> 49 A4 ? = : 0 ? 70> 1080770> = ? 0@>0>.:99,4 » 09 ? /0 >JAK=0> ; =:-7K80>/0 >,9 ? J 0> ? 3:7:240> 48= ?, 9 ? 0> ; 0@A09 ? , ; =,N ? =0 >@= 70>.7:90> 0@C8L80> 8,4> >0@70809 ? /@=,9 ? 70> >4C ; =0840=> 8:4>/0 A40 0@=>/0>.09/,9 ? > 0@C 90 =09.:9 ? =09 ? >.0> ; =:-7K80>, ; 7@= ? /0> ? 3:7:240> : ->0=AJ0> >@= 70.7:90 08-=D:9 >:9 ? /J5G.:99@0> @=/0>, 948,@C 9:9.7:9J> 770> =07KA09 ? 7,=20809 ? /0 7, ; 3D>4:7:240 Depuis vingt-cinq ans, des travaux ont éclairé les mécanismes par lesquels des cellules se transmettent des caractéristiques qui ne dépendent pas uniquement de leurs séquences ADN. Cellules épidermiques et cellules du foie ont des ADN identiques mais transmettent des profils d’expression différents à leurs descendantes. 40 - Le Magazine Pourquoi un chat et son clone peuvent avoir un pelage différent Étonnamment, des cellules sexuelles peuvent aussi transmettre des différences non portées par l’ADN. Il y a deux siècles, Carlvon Linné a décrit une variante stable de la linaire commune (une plante herbacée) comme étant une espèce à part entière, tant la morphologie transmise à ses descendantes était différente. Or leur ADN était identique : l’écart résidait dans l’inactivation d’un gène transmis aux descendants. Depuis, certaines caractéristiques héritables ont été identifiées : il en est ainsi notamment du gène, dit agouti, de la souris qui détermine la couleur du pelage et qui peut être soumis à des « épimutations » perturbant son programme d’expression et modifiant donc la couleur du pelage. L’étude des clones a contribué à la remise en question du rôle de l’ADN dans la transmission des caractères héréditaires. Le premier chat cloné en 2001 avait un pelage différent de celui de son donateur génétique. Cette « anomalie » souligne que toute une ingénierie moléculaire se met en oeuvre lors de la modulation de l’expression des caractères et contrarie la duplication à l'identique. L’épigénétique étudie les changements héréditaires dans la fonction des gènes sans modification de leur séquence ADN. Ainsi, le caractère héritable de formes d’obésité acquises par des régimes maternels inadaptés vient d’être montré sur des souris. L’amélioration de la compréhension des phénomènes épigénétiques est importante pour les recherches sur certaines maladies (cancer) ou pour la régulation du développement embryonnaire, foetal et postnatal. Elle devrait également avoir des conséquences fortes dans de nombreuses disciplines, dont celles qui touchent à l’évolution.
/@ ; 7,.09 ?, 0 ? >08-709 ? T>48 ; 70809 ? U 0C,.0=-J0> 70.7:90 7@48L80 9V0> ? /:9. > = ? 4.@74K=0809 ? @9 T8:9> ? =0U, @ >09> 2J9J ? 4<@0 0>/4114.@7 ? J> : 9 ? @= : =42490 70> 8J.,94>80>/0 =J2@7, ? 4:9/0 7V488@9:2J940 : @ 70> ; 3J9:8K90>/V34> ? :.:8 ? 4-474 ? J <@4 >0 ; =:/@4>09 ? 09 ? =0 7, 10 80770 = ? 0@>0 0 ? 7V08-=D:9 09 7V:..@==09.0 70.7:90'@= 70 ; 7,9 >.409 ? 414<@0 70> ? =,A,@C/,9>.0/ : 8,490 : 9 ? J ? J ? =K> 49> ? =@. ? 41> 70 1,4 ? <@0 7V" 90 >:4 ? > 70 >0@7/J>4 ?, 4=0/0 7V3J=J/4 ? J/0.3,.@9 J ?, 4 ? /J5G.:99@ 8,4> 70>/4114.@7 ? J> : ->0=AJ0>/,9> 7, 84>0, @ 49 ? /0> ? 0.3 94<@0>/0.7:9,20 : 9 ? =JAJ7J @9 =O70/0 T7V09A4 =:990809 ? U/0 7V" -409 ; 7@> 48= ?, 9 ? <@V:9 90 70 ; 09>,4 ? 70.7:9,20, J2,70809 ? ; 0=84>/0.:8 ; =09/=0 7, T=0 ; =:2=,88, ? 4:9U/0>.077@70>/411J=09.4J0> <@4 =0/0A409909 ? T ? : ? 4 ? 09 ? 0>U : @ T ; 7@=4 ? 09 ? 0>U 0 ? ? 0 =0 ; =:2=,88, ? 4:9 ; 0=80 ? /J>:=8,4>/0 ; =:/@4=0/4=0. ? 0809 ? /0>.077@70> >:@.30> 0 ? , /:9. 7484 ? J 1:= ? 0809 ? 7V49 ? J=L ? /@.7:9,20 G/0> 149> T ? 3J =, ; 0@ ? 4<@0>U 7V4/J0.:9>4> ?, 4 ? 09 0110 ? G @ ? 474>0= 70.7:90 @= ; =:/@4=0/0>.077@70> >:@.30> 0 ? =0.:9> ? 4 ? @0=, 49>4 7, 8:0770 : » 0@>0 A:4=0 S G ? 0=80 S @9 : =2,90'@= 70 ; =49.4 ; 0 70.7:9,20 ; 0@ ? 90 >, 7 ? J=0= 70 -, 2,20 3J=J/4 ?, 4=0/0>, 948,@C 94 70@=/JA07:0809 ?.:9> ?, ?.:91:= ? J = 70 1,4 ? <@V47, J ? J » 4-70/0.7 : 90=/0>.7:90>/0.7:90> >@= >4C 2J9J=, ? 4:9> @= 70> >:@=4> 0 ? >@= <@, ? =0 @= 70 =. =J>@7 ?, ? =J.09 ? , @, 9 0> ; =:-7K80> =09.:9 ? =J> 5@><@V4.4 >D9/=:80/@ 2=:> A0,@ 8,71:=8, ? 4:9> 0 ?. @==,409 ? /:9. 9VL ? =0 <@0 70 =J>@7 ?, ? ? =,9>4 ? : 4=0/V@90 ? 0.39 : 7:240 488, ? @=0',9> <@V:9 ; @4 » 0 7V0C ; 74<@0=, @ 5:@=/V3@4/0 8,94K=0 >, ? 4>1,4>,9 ? 0.0= ?, 49>, 948,@C.:99,4 » 09 ? /0> ?, @C/0.7:9,20 =J@ » 4 ? =K> J70AJ> 0 ? >D> ? J8, ? 4<@0> = =, ; = ? G 70@=>.:92J9K=0> R ? 4 ? =0/V0C08 ; 70 70.7:9,20/0 7, -=0-4> : 77D, J ? J =J4 ? J=J G = ? 4=/0> 8L80> ? 4 » @> 8,88,4=0> 8,4>, A0. @9 ?, @C/0 >@..K> -409 ; 7@> 48= ?, 9 ? 0>/4114.@7 ? J> >08-709 ? /:9. >V0> ? : 8 ; 0= G 80>@=0 <@0 7V:9 8,N ? =4>0 7, ? 0.394<@0 8L80 >4 70.7:9,20 >:@7KA0/0> <@0> ? 4:9> >.409 ? 414<@0> 0 » 09 ? 40770>, ? 0.394<@0/@.7:9,20 = ? =,9>10= ? /0 9:D,@ ; 0= 80 ? /0 80 ? ? =0 09 JA4/09.0 70> ? =,4 ? >/V49 ? J=L ? /0>, 948,@C 74J> G 7VJ ; 42J9K>0 0 ? 09 = ? 4.@740= 70>., =,. ? K=0> 3J=4 ?, -70> <@4 >:9 ? =, ? ?,.3J> G 70@=>.:9/4 ? 4:9>/0 A40 V0> ? @90 A:40 48= ?, 9 ? 0/0 =0.30=.30 @= 70> >.409 ? 414<@0> <@4/0A=,4 ? 70@= ; 0=80 ? ? =0/V, ; = ? 0=/0> 491:=8, ? 4:9>/J ? 0=84 9,9 ? 0>, @C J70A0@=> Clonage et OGM Le clonage pour obtenir des animaux transgéniques et les multiplier peut répondre à des intérêts économiques potentiellement importants. L’incorporation d’un gène d’intérêt se fait sur des cellules différenciées en culture que l’on clone. Le clone obtenu est ensuite à l’origine d’une lignée. En 1997, Polly était un clone de brebis, transgénique de surcroît : elle produisait dans son lait une protéine humaine aux propriétés thérapeutiques. Les applications vont de la production de matériaux (des chèvres chinoises produisant plus de cachemire) à des usages thérapeutiques (animaux produisant des protéines Sciences thérapeutiques dans leur lait, promesses d’animaux génétiquement modifiés pour ne pas produire d’anticorps et dont les organes seraient transplantables sans rejet à l’homme), en passant par des emplois intéressants pour la chaîne alimentaire : des porcs ne produisant pas de myostatine (qui régule la production musculaire) et donc développant plus de muscle. Néanmoins, l’usage du clonage dans la transgénèse est déjà dépassé dans de nombreux cas. Des outils très précis comme les méganucléases permettent d’intervenir directement dans l’embryon pour modifier son noyau et inactiver des gènes de façon très sélective. Le Magazine - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 1Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 100