Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
Le Magazine n°5 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°5 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 27,1 Mo

  • Dans ce numéro : Hollande méconnu, le grand secret.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Enquête A u cours des lui l’expérience de vingt- consommateurs peuvent années nées passées, deux ans de direction entendre ». Avec le recul, tout le monde du Crédoc (Centre de l’homme n’est pas peu s’est attelé à ce sujet y compris Nicolas Sarkozy : il y a eu un ministre de l’Industrie, les états généraux de l’industrie... On ne peut pas dire qu’il ne s’est rien passé mais cela n’a jamais été mis au niveau de la priorité absolue ». L’eurodéputé et vice-président du Modem Robert Rochefort reconnaît des efforts du pouvoir en place, mais le conseiller de François Bayrou en attend plus : « François Bayrou a dit : ce n’est pas qu’une affaire de politique qui décide d’en haut, c’est une affaire de prise de conscience, de mobilisation, de changement des comportements. ents. Il y recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie). Il a ainsi pesé de tout son poids au Modem pour inciter François Bayrou à miser sur ce thème fier de son coup... « Nous nous attendions à ce que cette idée fasse mouche a des PME partout en France, il y a des Robert Rochefort, consommateurs partout eurodéputé et en France, et il est assez vice-président du absurde que les uns et Modem les autres s’ignorent ». Consommateurs citoyens ? Robert Rochefort a pour patriote t : « Le L retour à la qualité/prix avec une notion de citoyenneté té est un discours que les mais pas à ce qu’elle le fasse aussi vite et aussi fort... ». En revanche, si le candidat François Bayrou « Il vaut mieux une Toyota fabriquée à Valenciennes qu’une voiture française produite à l’étranger » » main-d’œuvre en réalisant des éco- nomies sur les coûts additionnels liés à la délocalisation lisation (logistique, fret, transit en douane...) et en privilégiant l’automatisation ation dans la chaîne de production. 67% des Français estiment ent qu’il est important t que les produits qu’ils achètent soient fabriqués en France. 30 - Le Magazine Des secteurs à favoriser ? Soazig de la Moissonnière chefort, France » La solution serait-elle d’aider les industriels qui misent sur les hautes techno- logies ? « À chaque q fois que l’on a parié sur des filières dites d’avenir, on s’est a réussi à promouvoir mais qui n’est absolument l’industrie française, il pas produite en France ». a été moqué dès son D’où l’importance, selon Robert Rochefort, de la création d’un nouveau label France mettant clairement en évidence le pourcentage de valeur ajoutée produite en France sur tous types de produits. Reste e que le label Origine France Garantie vient justement d’être créé dans ce but... « Si l’on jette un œil sur les travaux ayant précédé le lancement de ce label, qui ont été peu médiatisés, on voit qu’il est fait pour l’export. Par premier discours sur ce ailleurs, il faut 50% de thème pour monter à bord la valeur ajoutée pour y d’une voiture de marque avoir accès, ce qui en étrangère... fait quelque chose de D’où l’intérêt de préciser presque mensonger et ce que les représentants d’injuste. Une entreprise du Modementendent faisant 100% de sa par « produire en valeur ajoutée en France France » : « Cela veut dire se retrouve traitée de favoriser la production la même façon qu’une en France, quel que soit entreprise eprise faisant 51% de la nationalité ou le statut la production en France. de l’entreprise. Il vaut Enfin, le logo indique mieux une Toyota Yaris Origine i France Garantie, fabriquée à Valenciennes mais l’origine, on s’en qu’une Logan portant une moque, ce qui compte, sur-marque française c’est la production ! ». Soazig de la Moissonnière trompé. La meilleure des choses, c’est de laisser les gens libres de gagner en abaissant les taxes et les charges », coupe Jean-Marc Daniel, professeur à l’École supérieure ure de commerce de Paris (ESCP) Europe, opposé à une incitation de l’État visant des secteurs ciblés, quels qu’ils soient. « Quand Yves Calvi dit à Nicolas Sarkozy, « il y a quinze ans, nous étions exportateur d’automobiles obiles ; aujourd’hui,
« De plus en plus d’entreprises veulent ent exploiter le label Origine France » L’ancien secrétaire pas avoir plus insisté sur qu’au courant de l’année d’État à l’Outre-mer l’existence de votre label ? 2012, il y ait des milliers de Yves Jégo s’est Je pense qu’il était mal plongé dans une mission portant sur le « made in France » dès son départ du gouvernementnt en 2009. Après avoir remis deux rapports au président de la République, Yves Jégo a créé l’association Pro France. En mai 2011, son travail portait t ses fruits avec le informé pour mener une réflexion similaire à celle qui a été la mienne et celle du président de la République pour finalement proposer une solution qui existe déjà ou, du moins, qui est en phase de montage. Alors... il propose d’aller plus loin en lancement du accompagnant Yves Jégo, président de label Origine le label du France pourcentage l’association Pro France Garantie, d’origine et vice-président du Parti qui certifie française du radical que 50% du prix de revient unitaire du produit concerné est acquis en France. Quand vous avez élaboré le rapport préalable à la création du label Origine France Garantie, étiez-vous conscient que ce thème cachait de grands enjeux pour 2012 ? J’étais conscient cient qu’il s’agissait d’un thème majeur pour l’économie du pays. Après, que certains s’en emparent dans le cadre de la campagne présidentielle, c’est une bonne nouvelle mais quand le président de la République m’a confié cette mission voici i deux ans, et lorsque j’ai commencé mes auditions, je me suis vite aperçu que la valorisation des origines était t un sujet à la fois peu coûteux en argent public mais qui peut avoir un impact fort sur l’économie. François Bayrou a plaidé pour la création d’un label France. Pourquoi ne produit. C’est sans doute une piste vers laquelle il faut aller mais cela renforce tout de même la complexité d’un label qui est déjà difficile à mettre en place compte tenu de la diversité des processus de fabrication. Comment développer votre label, qui concerne pour l’heure moins de 20 entreprises ? Nous n’avons fait que tester le label puisque la difficulté est de mettre en place des référentiels qui soient cohérents sur un yaourt comme sur une machine à laver. Il existe des labels du type « parquets de France » mais rien de transversal. Effectivement, nous avons passé les six mois de test grandeur nature. Aujourd’hui, nous avons 300 à 400 entreprises en liste d’attente pour être auditées. Cela prend un peu de temps puisque c’est à l’issue de l’audit par le Bureau Veritas que l’entreprise obtient le label Origine France Garantie. L’objectif, c’est gammes de produits. Puisque nous nous adressons aussi bien aux produits grand public qu’aux produits industriels. Prévoyez-vous de communiquer auprès du grand public ? Nous réfléchissons à lancer un programme court télévisé sur ce sujet, nous allons créer un magazine papier pier du « Produire en France » et nous sommes en train de bâtir un plan de communication n qui devrait, en 2012 et 2013, monter en puissance. Mais la communication a un coût et que tant que l’on n’a pas un nombre de labellisés significatifs, nous n’avons pas les ressources nécessaires. Car pour le label, il n’y a aucun argent public ! Espérez-vous que ce label devienne un argument de vente à l’étranger ? Oui. Je pense qu’il l’est déjà. Beaucoup d’entreprises s veulent se distinguer de celles qui se prétendent françaises et qui ne le sont pas. nous sommes importateur » et que le président répond : « Je vais réinverser la tendance », la question est de savoir quelle industrie nous souhaitons. Soit vous imaginez la réindustrialisation par le retour d’anciennes industries en France, soit vous l’imaginez par le fait que vont s’implanter de nou- velles industriesies dans le pays... ». Cet économiste omiste estime qu’il faut avant tout alléger l’impo- sition touchant les entreprises, principal frein à l’investis- sement. Et il pointe d’autres incohérences dans le discours ambiant : « Lorsque l’on parle de taxe Tobin, les banques mena- cent de délocaliser leur activité. Est-ce plus infamant de produire de la banque que de produire de l’automobile ? La France forme les meilleurs financiers de la planète. Il est aberrant que ces as de la finance travaillent à la City de Londres ou à Wall Street... ». Et que dire de nos excellents ingénieurs ou ouvriers. Que cherchent les consommateurs ? Enquête Autre souci, de taille : les pro- duits fabriqués en France doivent trouver preneurs. Jean-Marie Boucher a fondé le site éditorial et de e-commerce dédié aux produits éthiques ConsoGlobe. Concernant les produits fabriqués en France, ce qu’il considère comme une caractéristique ristique à valoriser, il se fait écho de signaux contradic- toires : « Nous N constatons t d’une part que le sujet suscite de plus en plus d’intérêt, en consultant le nombre de vues d’articles et de commentaires laissés sur la partie éditoriale du site ou en consultant les messages sur les forums. Cependant, dans les faits, nous avons du mal à trouver des produits français à prix compétitifs à mettre dans la boutique. Car je constate que le critère de prix reste l’exigence n°1 des consommateurs français ! ». En revanche, à coût équivalent, ou très légèrement supérieur, le patrio- tisme joue. Par exemple, toujours sur ConsoGloble, dans les secteurs Le Magazine - 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 1Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 5 avr/mai/jun 2012 Page 100