Le Magazine n°4 sep/oct/nov 2009
Le Magazine n°4 sep/oct/nov 2009
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°4 de sep/oct/nov 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23,2 Mo

  • Dans ce numéro : Sarko en fait-il trop ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Chez votre marchand de journaux ou abonnement sur www.lafontpresse.fr LES MAGAZINES POSITIFS 80 magazines à centres d’intérêts - 10 millions d’exemplaires diffusés par an service publicité : tél. 01 46 10 21 21 - www.lafontpresse.fr
LE MAGAZINE Lafont presse (Entreprendre SA) 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr Accueil : 01 46 10 21 21 Directeur de la publication et de la rédaction Robert Lafont - robert.lafont@lafontpresse.fr > COORDINATION Emilie Bottreau - Tél : 01 46 10 21 04 emilie.bottreau@lafontpresse.fr RÉDACTION : 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt Tél : 01 46 10 21 21 Fax : 01 46 10 21 22 Rédacteur en chef : Henry Marin Assisté de Sylvie Deroire -Tél : 01 46 10 21 27 sylvie.deroire@lafontpresse.fr > ADMINISTRATION Chef comptable : Didier Delignou - Tél : 01 46 10 21 02 didier.delignou@lafontpresse.fr Assistante : Sandra Da Rosa sandra.darosa@lafontpresse.fr > PUBLICITÉ Directeur de la publicité : David Jordan david.jordan@lafontpresse.fr - Tél : 01 46 10 21 12 Mike Dadoun : 01.46.10.21.30 Mike.dadoun@lafontpresse.fr Damien Delachaux - Tél : 01 46 10 21 09 damien.delachaux@lafontpresse.fr Aude Tymowska - Tél : 01 46 10 21 13 aude.tymowska@lafontpresse.fr PROMOTION & PARTENARIATS Éric Roquebert - Tél : 01 46 10 21 06 eric.roquebert@lafontpresse.fr Coordination : Marie-Anaïs Zisseler - Tél : 01 46 10 21 20 marieanais.zisseler@lafontpresse.fr > DIFFUSION PRESSE Directeur : Patrick Ferry Tél : 01 46 10 21 23 patrick.ferry@lafontpresse.fr Assistant : Mokrane Zeffane - Tél : 01 46 10 21 24 mokrane.zeffane@lafontpresse.fr Distribution : MLP > WEBMASTER Mary Christides - Tél : 01 46 10 21 31 mary.christides@lafontpresse.fr > ABONNEMENTSDominique Bokey dominique.bokey@lafontpresse.fr > FABRICATION Rédactrice graphiste : Véronique Normand Tél : 01 46 10 21 94 - vero.normand@lafontpresse.fr Impression : Rotochampagne (52000 - Chaumont) LE MAGAZINE (Lafont presse) est édité par le Groupe Entreprendre S.A au capital de 1 006 268.70 euros - RCS NANTERRE 339 532 194 SIRET : 339 532 194 000 34 NAF : 5814Z SA - 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt - Tél. : 01.46.10.21.21 – Fax : 01.46.10.21.22 - Toute reproduction, même partielle, des articles et iconographies publiés dans LE MAGAZINE (LAFONT PRESSE) sans l’accord écrit de la société éditrice est interdite, con - for mément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. La rédaction ne re tourne pas les documents et n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et photos qui lui sont adressés pour appréciation. Dépôt légal : à parution. ISSN : 1969-9743. Commission paritaire : en cours LES MAGAZINES POSITIFS Pôle Economie : Entreprendre, Création d’Entreprise magazine, Franchise & business, S’Enrichir magazine, Question pratique, Commerce & Artisans, Emploi & Carrière, Placements magazine, Argent & Patrimoine, Placer son argent, Idées Job, Entreprendre Afrique, 100% Médias. Pôle Tendance : Célébrité magazine, Art de Vivre, Ciné mag, France art de vivre, Art de vivre, 100% Exclusif. Pôle Immobilier : L’essentiel de l’immobilier, Spécial Immo, Maisons & Propriétés, Spécial annonces. Pôle Micro : Micro revue, Question Micro, L’essentiel de la Micro, Les dossiers de Micro revue. Pôle Auto : L’essentiel de l’Auto, Automobile revue 4x4 & SUV, L’essentiel de la Moto, Automobile revue, Spécial Auto/Moto, Automobile revue Verte, l’essentiel du Scooter, Automobile revue Occasions. Pôle Foot : Le Foot, Le Foot Marseille, Le Foot Saint-Etienne, Le Foot Paris, La Gazette des Transferts, Le Foot Nantes-Rennes, Le Foot Lyon, Le Foot Sud- Ouest, Le Foot magazine, Football Mag, Le Journal du Football, Foot revue, Le Foot Marseille magazine, Le Foot Saint-Etienne magazine, Le Foot Nord-Pasde-Calais (Lens-Lille-VA), Le Foot Bretagne magazine, Le Rugby magazine, Foot revue Europe, Le Sport. Pôle Féminin : Féminin Psycho, Question Psycho, Féminin Santé, Santé revue, Réponse Parents, Féminin Beauté Santé, Harmonie & Bien Être, Féminin pratique, Pratique Santé, Bio & Nature magazine, L’essentiel de la Psycho. Pôle Maison-Déco : Féminin Déco, Maison revue, Maison revue Campagne, Féminin Maison, Jardin magazine, L’essentiel de la Déco, Cuisines & Salles de bain, Maison revue Verte, Déco Sud, Maison revue Décoration, Ecologie pratique. Pôle Animaux et Centres d’intérêts : Spécial Chats, Spécial Chiens, Pourquoi magazine, Astrologie magazine, Astro revue, Pratique magazine, Vive la Vie. Pôle Cuisine : Cuisine revue, Féminin Cuisine, Cuisine magazine, Cuisiner au jour le jour, Pratique magazine Cuisine, La revue pour Cuisiner, Cuisiner spécial Mer, Cuisiner spécial Desserts. Pôle Culture & Info : Science magazine, Science revue, L’essentiel de la Science, La Gazette de l’Info, Le magazine des Livres, Les Carnets de la Philosophie, Histoire revue, Le Magazine. Entreprendre, groupe de presse coté à la bourse d'Euronext Paris (code MLENR) WWW.lafontpresse.fr L’essentiel de l’info 4 Vie quotidienne - Pourquoi des états généraux de la presse ? - pourqsuoi une réforme du permis de conduire ? - Qu’est-ce que le droit au logement opposable ? - Qu’est-ce que le sel ? 16 Gros plan sur Nicolas Sarkozy Le président en fait-il trop ? Les confidences de son père à Michel Clerc 20 Bernard Tapie Ses nouveaux défis 24 La ministre et l’empereur La fratrie kosciusko-Morizet en face à face 24 Science La réincarnation est-elle prouvée ? 30 Vin français Notre législation condamne-t-elle l’essor de nos vignobles ? enquete - Vin 23/04/09 11:01 Page 2 Gérard Bertrand P.16 consolation ? Le récent amendement Miser sur la valeur Enquete - Piste aux étoiles 20/07/09 10:42 Page 1 parlementaire autorisant la publicité pour le vin sur Internet reste une belle Certes, la production 38 People : Les derniers batteries, en volume a scoops. l’élément le sur promesse. enquête Il est temps• les car guides les chiffresfaçonnent-ils légèrement régressé. le paysage « L’ensemble gastronomique des français ? plus cher, sont dimen- sont tombés : l’exportation de vins français a reculé sur 2008 par rapport à table (-37%) et vins de sionnés pays (-8%). Au pour s’adap- catégories est touché, surtout les vins de Michelle Laroque, Djamel Debbouze, 2007 et recule encore au premier trimestre 2009... est généralisé à tous les pays du Top 10, niveau des principaux clients, ter aux le recul km quotidiens. Carla Bruni et Danièle Mitterrand Le véritable impact des guides L’autonomie gastronomiques varie de 100 Photo Louis Monier Septembre/octobre/novembre 2009 - N°4 - Trimestriel Sommaire L’essentiel de l’info André Gide - L’homéopathie à pleins unique tubes et ! multiple Où se cache le vrai André Gide ? Dans la poésie sensualiste aux accents nietzschéens d’ostéoporose des Nourritures terrestres ? ? Dans les tréfonds des personnages, masculins ou féminins, qui hantent, la tourmente chevillée à l’âme et au corps, des récits tels que L’Immoraliste, La Porte étroite ou Geneviève ? Dans la compassion [une vie d’écrivain] [class Partout et nulle part, cet An l’instar du centre et de la circo cercle divin de Blaise Pascal. impossible », comme le qua Masson en tête de son introd nouvelle mouture des œuvre dans la Bibliothèque de la Pl quoi ? « André Gide, hélas ! » s’exclamer en parodiant repartie sur Victor Hugo ? Plut Gide, pour sûr ! » Entrons don attendre dans cet univers c foisonnant, qui accessoireme d’un seul homme, pour comp fervemment désirante du pasteur de La Symphonie pastorale ? Dans la main de Lafcadio, sur le point de commettre son geste fatal ? Dans le vertige farcesque qui s’ouvre avec la mise en abyme 56 de Paludes ? Ou encore dans cette confession, blindée de références scientifiques et de citations quelle mesure nous avons aff platoniciennes, qu’est INTERVIEW Corydon ? monstre sacré. Par Fr SCIENCE_MAG_22:Mise en page 1 24/04/09 11:11 Page 68 atherine Gide Patrick rapportait, au cours de Rambaud récents entretiens, une anecdote révélatrice au sujet de ce père qui après la disparition de Gide. Comme il s’é si massif soit-il, reste en mouvement, près C la reconnut tardivement : lorsqu’il habitait dans l’appartement LES Moitié ESCLAVES de la rue Vanneau, main, OUBLIÉS Gide avait moitié pour habitude machine tomes, voici que les œuvres à caractère lit ser, en 1996, une version non expurgée du 68 EXPLOIT d’envoyer d’une pichenette ses lames de rasoir usagées blent à leur tour. Un pincement au cœur sa par la fenêtre de la salle de bain. Rien que de très banal, à ment de son prédécesseur, cet objet délic un détail près cependant : le vandale nobélisé savait qu’elles tomberaient droit… dans la dans son emballag sieurs décennies, qu’il fallait manipuler cour du Ministère de l’Intérieur sa jaquette transpa mois sur cet îlot inhospitalier. jouxtant Elle l’immeuble ! On se plaît à les deux pans amo était dirigée par le Groupe imaginer de recherche en archéologie navale tal », une mine narquoise se dessi- un profil altier et se le « Contemporain capi- verture. Gide, en ch (GRAN) avec Max Guérout nant sur son visage au moment de clos derrière des se livrer, sans avoir l’air d’y toucher, Maurice Nadeau e On dit de Patrick Rambaud, né en 1946, qu’il a écrit trente livres sous (membre son nom de l’UMS 66 Histoire et archéologie 1970 à l’origine du maritime journal et du comité et au moins autant comme nègre, sous le nom d’autrui. Lauréat en 1997 du Prix Goncourt à cette savoureuse subversion. duction, Yvonne et du Grand Prix de l’Académie française pour La Bataille, il fut aussi en Gide, dont la longue existence et Jacques Thierry se Actuel avec ses complices Jean-François Bizot et Michel-Antoine Burnier, journal qu’il quittera 14 ans scientifique du programme plus tard pour entamer une carrière d’écrivain et de scénariste. Brillant satiriste, sa Deuxième chronique l’œuvre protéiforme enjambent notices. Ce volume du règne de Nicolas 1 er, délicieusement insolente et drôle, vient de paraître chez Grasset. UNESCO la « Route de deux l’esclave CHRONIQUE »), en DU collaboration RÈGNE DE NICOLAS 1 qu’un moteur de la littérature de mois de mai 2009 ER, avec SUR siècles, fut un acteur autant tint lieu référence j ZOOM DEUXIÈME Patrick Rambaud, Éditions Grasset, 176 p., 13,50 € l'Institut national de recherche son archéologique de documentation préventive et l'écriture. (INRAP) que Vous avez ». donc À condition une d’entendre par Jean-Michel Witt temps. À cette enseigne, il chage collectif d demeure sans conteste un « classi- Alain Goulet, Dav Il y a une grosse documentation, que j'agence par chapitre. Après, j’y colle les notes que j'ai retapées, des extraits ■ Il y a donc deux étapes dans votre travail, la recherche de livres, divers éléments. Par exemple, dans Il neigeait, idée de votre récit avant de commencer à travailler… j'ai essayé de reconstituer Moscou avant l'incendie. J'ai représenté Oui, mais une par idée Thomas floue. Il faut Romon. ensuite cette faire le désignation point. J'ai ingrate, fleurant supervision de Pier trouvé plein d'éléments chez les voyageurs européens du surtout une idée des événements inévitables, et j’avance XVIII la moisissure et la sinistrose, un révérence gardée a e siècle qui étaient allés à Moscou. L’un décrivait de à partir de là. Dans la phase de documentation, il faut petites maisons en bois avec des arcades, un autre André expliquait que les caves s'ouvraient par une trappe au milieu auteur Gide La bataille, savoir ce que l'on cherche. Par exemple, pour Malgré j'ai retrouvé au alizé fort de qui Vincennes n'a pratique- article sur la au bataille charme toujours renouvelé, ringard. L'article et dont était le mystère se voit au change, puisque – Moscou était l'arrivée des caravanes d'Asie –, etc. Avec ment d'un ennui jamais profond faibli, mais l'exploration m’a appris comme et les che- Quinzaine littéraire, des rues, un troisième évoquait le contenu des boutiques d’Essling écrit par vieux colonel tous ces éléments, je suis parvenu à reconstituer une vue vaux étaient nourris à l’orge – ils n'avaient transmis plus d'avoine par –, une stylistique sans des titres qui n’ava d’ensemble. le ils relevé ne pouvaient complet plus galoper du site et les sous-marin ont charges se faisaient au faille. > au sommaire d unique été réalisés dans des Il conditions souvent très difficiles. Ce pléiadisés » de leur parler que du plus compta parmi la douzaine d’élus recueils – ainsi de C N°17 - juin 2009 qui furent « 27 tops flop231.qxd 1/01/70 5:34 Page 3 travail a nécessité près de vivant 120 : ses récits, romans, soties, puis, Gide méritait et textes autobiographiques, carnets la NRF souffle ses c plongées, représentant multiple 150 heures de voyage, souvenirs de procès, part du gâteau un journaux, forment une impressionnante cy- colonne érigée aux para- l’incontournable par 4 mètres Paludes (1895). Pierre Masson annAndré Les Gide canons en 1893 de de travail. Ce site, exposé : l’écrivain en devenir, Un plongeur du reuse que ses conf entre L'Utile Les Cahiers retrouvésd'André Walter (1891) et GRAN auprès fortes mers soulevées par les d'une ancre de clones, n'a conservé que les doxes objets de l’Art. Mais cet ensemble, fond. couleur L'Utile. : « C’est sans diplôme lourds : les ancres, l'artillerie, le lest de fer, le lest de pierre du navire, MARTIN BOUYGUES 32 milliards en de général CA... et juste localisés le bacdans N°17 les - sillons juin 2009 creusés par Le sol d'origine, conservé alentour, a livré de des esclaves malgaches puisque certains d'entre vingt-deux est le ans, tout successeur À juste désigné et la mer perpendiculairement à la côte. De nombreuses pièces de gréement sont prises 60 dans le la Faire base semble avoir été fortune en première analyse tage. Ils illustrent l'acharnement à utiliser notamment à nombreuses informations : l'alimentation dont eux ont été réparés de nombreuses fois par rive- bachelier, le benjamin Martin, qui a de Francis Bouygues fondé métier d'origine, rejoint l'entreprise Maison familiale...comme Bouygues succèdera à l'international et le simple conducteur de (construction son père en rachat de Colas, mais travaux sur le chantier de maisons 1989, corail. prenant la aussi Plusieurs en se objets, dont deux fragments de constituée de tortues et d'oiseaux ; la confirmation que le feu a été conservé jusqu'à la fin et ali- l'épave, mais symbolisent aussi l'usure du temps jusqu'au bout les matières premières fournies par du Forum des Halles. individuelles), tête du groupe diversifiant dans les Son frère aîné, pourrait n'être de BTP. Pris un télécommunications, Nicolas, centralien, qu'un simple peu de haut à la cloche avec le lancement du navire, de ont cependant pu être mis directeur ses débuts par Bouygues Telecom de ses en 1994 et en filiale. À homologues développant l'activité au jour. Ils ont menté par réussi du bois de charpente sans provenant dediplôme sur les choses et les hommes. ! la surprise grands patrons, média, initiée par le générale, il développe non rachat de la première c'est lui qui seulement dans son Martin Bouygues chaîne en 1987. l'épave. Témoignages de la vie des esclaves, trouvés en Jean-Paul Pignol NICOLAS GAUME intraitable Les fouilles La vie à n'est terre pas un n'ont jeu vidéoelles aussi pas déçu. Très place sur leur site d'habitation, ces objets sont Héritier de la pâtisserie familial,Jean-Paul Pignol, N 2001, Nicolas Gaume, trente et un croissance effrénée, embauche plus de soixante et un ans,est aujourd'hui le 1 E er traiteur ans, rapidement, fondateur Kalisto, une on a découvert 300 personnes et la société le estfour, construit pendant le symbole la même période la de de présence bilan 2002. En 2006, des le français et ayant trouvés à terre, sur la zone d'habitat des esclaves. matériels de la vie des esclaves ont été conser- Des objets provenant de L'Utile ont aussi été re- d'une grande rareté. En effet, très peu de vestiges indépendant de France.Ce Lyonnais,qui vient entreprise de création de jeux entraînée dans une débâcle d'ouvrir un bel établissement à Grenoble dans vidéo, avec juste le bac en poche, financière qui la conduit au dépôt l'ancien couvent Sainte Cécile,réalise un chiffre semble d'affaires de 20 millions d'euros avec 200 salariés et réussite. Ce Bordelais tribunal de commerce de dégage un résultat net de près de 1 million d'euros. charismatique est devenu Bordeaux a reconnu que Nicolas le chouchou servi des médias, à la fabrication Gaume n’avait du pas biscuit commis de destiné à constituer l'alimentation pendant le voyage de l'embar- tailles différentes, portent l'empreinte du travail musées dans ce domaine. Une série de récipients en cuivre, six au total, de vés, comme en témoigne l'extrême pauvreté des Gilles Cadoudal des politiques et même faute de gestion. Celui-ci a écrit Un promoteur rattrapé du grand patronat, un livre, « Citizen Game », sur son par la crise puisque c'est Ernest- aventure et travaille aujourd'hui Antoine Seillière en comme consultant dans le personne qui lui domaine de la création de jeux. demande de rejoindre cation de fortune jusqu'à Madagascar. Photo Louis Monier 48 Vie quotidienne - Pourquoi le verre casse -la tête des scientifiques ? 68-71 sciences 13:pourquoi mag 12/05/2009 22:17 Page 2 Pourquoi le verre casse la tête des scientifiques ? Il est partout, mais sa présence passe souvent inaperçue. De quoi peut-il donc s’agir ? Du verre bien sûr ! De toutes les sortes et de toutes les couleurs, ce matériau transparent nous sert au quotidien. Pourtant, ses propriétés physiques demeurent très mal connues. De récentes découvertes scientifiques révéleront-elles enfin le mystère du verre ? priori, rien de plus banal qu’une vitre, pensez-vous. Eh bien, vous avez quide, mais lorsqu’elle se transforme en glace, de l’eau : celle-ci est « désordonnée » à l’état li- tort ! Car si le verre est un corps transparent, sa structure interne est, elle, classique ne s’applique absolument pas pour ses molécules se réorganisent. Or, ce schéma Atrès difficile à expliquer. Pour bien le verre. Tout d’abord, la vitesse à laquelle il passe comprendre le problème, il faut commencer par de l’état liquide à l’état solide est imprécise et évoquer le concept de « transition de phase ». varie constamment. Surtout, les molécules Cette expression un peu barbare désigne en fait d’un verre solidifié continuent d’être désordonnées. À tel point que certains scientifiques le passage, pour un corps quelconque, d’un état à un autre. Par exemple, l’eau (état liquide) peut dénient au verre son caractère de solide, et plaident pour un état « mixte » : ni vraiment liquide, se transformer en glace (état solide). D’autre part, il faut savoir que l’organisation des molécules ni vraiment solide ! du corps varie en fonction des états dans lequel Inutile de dire que de nombreux chercheurs se ce corps se trouve. Poursuivons avec l’exemple sont cassé la tête sur ce problème surprenant. Longtemps, Celeos a été présenté comme une réussite fulgurante.Leader de la promotion immobilière dans l’ouest avec 1.600 logements commercialisés,134 millions d’euros de chiffre d’affaires,près de 450 salariés,le groupe a été créé par un autodidacte, Gilles Cadoudal.Conséquence de la crise des subprimes,la société a été placée en redressement judiciaire en septembre 2008,avant d'être rachetée début avril par une filiale du groupe Pierreval Investissement. Pourtant, « 2007 n’est pas une à l’exception des valeurs qui progressent à 250 km et le prix du année à prendre en référence », insiste en Allemagne, au Japon, en Suisse et au André Barlier, directeur marchés, véhicule de 8 à études et prospective de FranceAgriMer. 16 000 euros sans compter un crédit françaises d’impôt de vin de « Ce fut en effet une année record RESTAURANTS pour : Exportations La bataille les exportations de vins français. Aujourd’hui, la situation économique 42 5 000 Volumes Les euros. en milliers restaurants Le centre d’hl Valeur en millions € n’est plus la même ». Brice Faravel, de 2008 R&D d’Heuliez Variation% 2008 comp-Variatiote abusent-ils plus de personnes ? % 2008/2007 2008/2007 chef de projet Vins et Spiritueux chez Total vins 13.635 -10,5 6.793 +0,2 Ubifrance (l’Agence française pour le Dont : qui vont encore travailler des développement international des entreprises) met également en avant « les Champagne 12 1.020 mois étoiles au -8,1développe- ment bataille final du véhicule. des étoiles Il 2.215 -6,4 Autres mousseux 489 +4,1 154 +9,5 taux de change très défavorables à l’euro (face au dollar et au yen en particu- La V.Q.P.R.D. tranquilles : 5.446 -7,7 3.385 +4,9 Si le Michelin et ses 30 millions - Alsace sera 225 disponible -4,5 en 98deux -5,4 lier) sur le premier semestre 2008 qui d'exemplaires fait autorité, les guides - Beaujolais rouge 358 -12,0 131 -9,5 ont connu une évolution plus favorable gastronomiques versions, et l’effet rivalisent 2m50 d’imagination et TVA 3 mètres la 664cuisine pour s’adapter - Bordeaux 1.789 -7,8 1.681 +20,9 à la fin de l’année alors que la livre - Bourgogne pour vendre -16,6 gastronomique aux 619 -11,9 sterling décrochait ». Ainsi, le - Côtes de du Rhône qualité. besoins 643 tant -7,3 des entreprises que des particu- 268 -6,0 Royaume-Uni, 1 er client historique en - Languedoc Roussillon 553 -1,0 -127 -3,8 - Val de Loire 457 -14,3 189 -12,1 volume comme en valeur, affiche vec ses 26 de éditions couvrant 23 pays, 1 million Vins de table par et environ de pays 90 inspecteurs restaurants ou le Petitrenaud. Scrutée ment avant de réapparaître. D’ailleurs, liers 6.623 (15 ». A pour la -14,0 sur son blog, ses 1.011 mots ne trompent pas -0,8 : mauvais résultats : -14% en volume et d'exemplaires vendus Vins dans France), la planète gastronomique 52 est -1,6 « Il est très dur de 24 supporter la pression +3,4 -3% en valeur. le monde chaque année, constellée de 1.973 étoiles, tous pays de la justice et celle du guide Sources : Douanes françaises/redressés UBIFRANCE L’avantage réside dans les guides Michelin font la course en confondus. D’ailleurs, comme l’affirme Michelin... », écrit le grand chef bourguignon en 2007. Sans parler de Bernard son prix : en incluant Une mécanique tête. En 2008, le guide Rouge, et ses sûr de lui Jean-Luc Naret, directeur des le Gérard Bertrand/L’Hospitalet Pourquoi magazine -69 - Juin/Juillet 2009 le conseil exécutif du Medef. Créateur de son entreprise à dix-neuf ans en 1990, il la vend à un groupe anglais en 1994 avant de la racheter en 1996 et de l'introduire en Bourse en 1998, avec plusieurs best-sellers mondiaux (Dark Earth, Nightmare Creatures ou Le cinquième élément). Plus dure sera la chute. Sur les conseils des analystes financiers, Nicolas Gaume se lance dans une Le saviez-vous ? Le « verre » à l’état naturel existe bel et bien. Il s’agit en réalité d’obsidienne, une roche volcanique riche en silice (la silice est le principal composantduverre).Leshommesutilisentainsiduverredepuislapréhistoire.Maiscen’estqu’aveclatechniquedelasoufflerie,inventéeau I er siècleapr.J.-C.,quel’industriedelaverreriesedéveloppavraiment. Quantau « verreàvitre »,celui-cinefutcrééqu’asseztardivement,au débutduXIV e siècle.Etc’estenFrance,àBézu-la-Forêtdansl’Eure,que naquit la première verrerie à vitre. ■ Très concrètement, la désorganisation des molécules empêche de déterminer précisément les propriétés que le verre pourra posséder lorsqu’il sera solidifié. Un réel handicap pour organiser sa fabrication industrielle. Plusieurs théories ont ainsi été élaborées pour mieux cerner cette « transition vitreuse » qui ne répond à aucun des critères habituels de la physique. Certains penchent pour la théorie des « solides platoniciens ». Les molécules de verre, en se solidifiant, s’agenceraient entre elles par petits groupes d’« icosaèdres ». Ces petits groupes seraient ordonnés en leur sein, mais pas la structure d’ensemble ! Ceci expliquerait le caractère hybride du verre. De nouvelles recherches menées par simulation informatique penchent quant à elles pour la théorie du « liquide visqueux ». Le verre, contrairement à d’autres matériaux, mettrait très longtemps à se cristalliser définitivement. Nous serions alors en présence d’un matériau qui tendrait à devenir solide sur le long terme, mais sans jamais l’être tout à fait…Une chose est sure : le verre est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Et désormais, vous ne regarderez plus vos vitres de la même façon ! ■ La localisation de l'habitat des esclaves, situé sur le point haut du nord de l'île, a été le résultat le plus significatif de cette mission. Dans une zone Nicolas Gaume très perturbée par les constructions Entreprendre 73 modernes de la station météo, une partie du mur de l'habitation des esclaves a cependant pu être dégagée. 70 Aventure Pourquoi si peu de survivants ? Oubliés Sur pendant les 60 esclaves rescapés, beaucoup 15 se trouvaient en état de faiblesse. La plupart sont ensuite morts noyés, ans sur ayant un tenté îlot de quitter Tromelin dans à bord de radeaux. Vraisemblablement, la petite communauté ayant vécu sur l'île l’Océan devait Indien se composer seulement ! d'une quinzaine de personnes. 76 Coin cuisine Science magazine n°22 Tendance sur le grill Antonio Iacovelli - Fotolia - Sortir du nucléaire : un défi ou une utopie ? - Pourquoi sent-on des pieds ? - Pourquoi souffre-t-on 80 Auto écolo La voiture 100% électrique arrive ! LE PROCHAIN LE MAGAZINE PARAÎTRA LE 12 NOVEMBRE 2009 Crédit Photo : GRAN/Max Guérout GRAN/Confrérie des gens de la mer Heuliez développe sous sa propre marque un véhicule électrique à faible coût baptisé Friendly. Entièrement modulable, il Photo D.R. L'Ile de Tromelin aujourd'hui : quelques buissons sur la longueur d'une piste d'atterrissage. GRAN/Confrérie des gens de la mer



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 1Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 2-3Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 4-5Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 6-7Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 8-9Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 10-11Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 12-13Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 14-15Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 16-17Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 18-19Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 20-21Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 22-23Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 24-25Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 26-27Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 28-29Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 30-31Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 32-33Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 34-35Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 36-37Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 38-39Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 40-41Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 42-43Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 44-45Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 46-47Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 48-49Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 50-51Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 52-53Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 54-55Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 56-57Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 58-59Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 60-61Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 62-63Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 64-65Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 66-67Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 68-69Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 70-71Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 72-73Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 74-75Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 76-77Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 78-79Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 80-81Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 82-83Le Magazine numéro 4 sep/oct/nov 2009 Page 84