Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 67,2 Mo

  • Dans ce numéro : DSK/Anne Sinclair... la rupture.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Télévision ZEMMOUR, NAULLEAU La relève des snipers ! OS, \FIL\'/J,\/F IJL\UCOUP IJL CLTFL, \' ()U\LLLL, <..,.\/.<..,(),\' ! JO-:-\LST P,\S COL:Cill. U : 1\U SilO\\PLUR\U.<..,JL CIIHL\'C 1\I ? U : R/JL/JLL'\11\tL PWFIL/JI : SOin{ ! : If S. L\IUJI SUN IR\'CLl..\PI ? IS U : JJ(P\lU IJLSrt ? IS CU\'1'1 ? 0\I:RS(S (RJC X\L'LU:. IL'LF/L.\1, \ ! 0UI ?. {\1.\'C(S IJL/J ; \I ! SS/0,\'L\'_ ! UIS IJI:R.\'ILR. LI/ ? LU\1 : fJf ? L\'IJ LI SU/IL 1\U ! S LS.<..,U/1 : CI:RI\1.\'/:S Cl ? lrt(JULS. On le pensait effondré à cause de son éviction de l'émission qui l'a fait connaître du grand public. Mais adulé ou détesté, le chroniqueur qui n'a pas la langue dans sa poche a bien tourné la page On n'est pas couché. En tout cas, c'est le message qu'il semble vouloir faire passer. L'ancien chroniqueur de l'émission de France 2 avait appris son départ forcé lors d'un dîner au restaurant avec Laurent Ruquier. S'il n'a lui-même jamais commenté cette décision de l'animateur, son comparse, Ëric Naulleau, s'était en revanche dit « meurtri ». On pensait que les deux hommes, vexés, répandraient leur fiel dès la reprise de l'émission avec force métaphores. Finalement, il n'en est rien. Ëric Zemmour l'a très clairement exprimé à L'Express.fr, il n'a pas regardé la première de l'émission. Comme il ne regardera vraisemblablement pas les autres. li n'est donc pas à même de commenter la prestation des chroniqueuses qui lui ont succédé : « Je ne regarde pas l'émission et je laisse les gens se faire un avis sur la question. Voilà, c'est tout. » De son côté, il se consacre à la préparation de sa propre émission, en duo avec Ëric Naulleau, tous deux récupérés par Paris Première. Les téléspectateurs avides de cynisme affûté auraient pourtant adoré recueillir son avis sur la question. La journaliste Audrey Pu Ivar a reçu un accueil glacial sur les réseaux sociaux. Avec Natacha Polony, autre nouvelle recrue de l'émission, la compagne d'Arnaud Montebourg avait la lourde tâche de remplacer le duo infernal Ëric Zemmour- Ëric Naulleau dans le talk-show animé par Laurent Ruquier. Mais la prestation des deux femmes est loin d'avoir convaincu. Les internautes ont notamment regretté leur manque de pugnacité face à l'invitée politique qui n'était autre que Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste. Une relève contestée Les internautes n'ont pas ménagé Audrey Pu Ivar et Natacha Polony, mais les petites phrases qui font mal, c'est quand même sa spécialité. Malgré tout, des remarques assassines, les deux journalistes ont dû en essuyer quelques unes. Sur l'Express.fr pouvait-on ainsi lire « En tout cas, cette nouvelle mouture d'On n'est pas couché aura au moins un avantage : elle relancera la courbe des naissances en France, car, le samedi soir, les couples trouveront bien mieux à faire que de somnoler devant la télé... » Les avis négatifs ne concernent pas que les remplaçantes de Zemmour et Naulleau, mais aussi les remplaçants 82 - Le Magazine de Jonathan Lambert. Un internaute du site de l'hebdo écrit ainsi : « Comme beaucoup, j'attendais avec curiosité la reprise de ON PC. J'ai été plutôt déçu. Le duo des pseudo "comiques" LOURDINGUES était tellement insupportable que j'avais envie de zapper au bout de 5 secondes. Par honnêteté intellectuelle.j'ai attendu 30 secondes. » Un nouveau duo qui semble donc loin de convaincre critiques comme téléspectateurs, et qui ferait presque oublier que l'ancien couple de snipers du PAF Zemmour et Naulleau, était loin, en son temps de faire l'unanimité. l'autodérision pour défense Face aux critiques parfois virulentes lues sur la twittosphère, Audrey Pulvar est toutefois restée digne, préférant réagir avec humour. « J'ai regardé l'émission à la télé et... en direct surTwitter, raconte-t-elle au Point. C'était drôle ! À part quand certains et certaines nous traitent de p..., là, ça me fait beaucoup moins rire ! Bon alors, c'est sûr, si on devait tenir compte des tweets, je n'ai plus qu'à plier bagage. » La journaliste montre par ailleurs qu'elle a un certain sens de l'autodérision : « Amis twittonautes, sachez que le pire de mes blagues pourries vous a été évité : coupées au montage ! Désolée, je n'y peux rien, mes blagues à deux balles, ça sort tout seul. Une variante du syndrome de Gilles de La Tourette ? » Audrey Pu Ivar est ensuite plus sérieusement revenue sur sa prestation. « Il est évident que Natacha et moi cherchons nos marques (...)On tâtonne, on ajuste. On apprend à travailler ensemble. Ce n'est pas simple. J'ai trouvé Natacha très percutante. Moi, trop en retrait pendant l'interview politique. La deuxième partie était plus fluide. » Malgré cette première un peu décevante, la chroniqueuse affirme qu'elle s'acharnera jusqu'à trouver leur rythme de croisière. Et elle peut compter sur le soutien de Laurent Ruquier, qui croit tout à fait au potentiel de ce nouveau duo : « Les critiques s'essouffleront au fil des semaines. Quand Naul/eau a remplacé Po lac, j'ai eu droit aux mêmes doutes », affirme l'animateur-producteur. Il faut dire que ce dernier n'a pas trop de raison de s'inquiéter pour le moment. Les chiffres sont en effet encourageants : pour sa rentrée, le talk-show a réalisé 22,1% de part d'audience. Un score honorable que n'ont pas démenti les émissions suivantes.
ACTU Élodie Gossuin a 30 ans et une rentrée plus que chargée. C'est à la radio que notre ex Miss France entame sa journée marathon. Celle qui habite toujours à Compiègne se lève tous les matins à 4 heures afin de se rendre à Paris (1 h15 de trajet) pour animer la matinale de NRJ au côté de son acolyte Manu Levy, avec qui elle présentait déjà l'année pa ssée la matinale de Fun Radio. Élodie Gossuin et son mari Bertrand Lacherie ont fait le choix pour élever leurs jumeaux Jules et Rose, âgés de trois ans et demi, de rester habiter en Picardie : « J'aurais pu emménager sur Paris, mais j'ai choisi de rester à Compiègne. Mes enfants sont heureux là-bas. » Un mode de vie réfléchi auquel son époux, mannequin, s'est plié sans râler : l'avantage d'un emploi du temps relativement souple. Mais pour Élodie, pas une minute pour souffler. Une fois l'émission radio terminée, direction France Télévisions. Élodie animera cette année une émission de coaching/relooking produite par Cyril Hanouna sur France 4, comme elle l'a annoncé à la conférence de presse de rentrée de France Télévisions fin août. Dynamique, souriante et très douce, la belle devrait s'acquitter de sa tâche avec brio ! Et après avoir déjà compilé deux métiers, la Miss préférée de Geneviève de Fontenay n'a toujours pas terminé sa journée. Très investie depuis 2003, elle est conseillère régionale de Picardie. Un rôle qu'elle prend très au sérieux, mais qui ne lui a pas toujours servi professionnellement, dans le monde magique des strass et paillettes de la télévision : « À croire que je n'ai pas le droit d'exprimer mes positions politiques sans être jugée. Du coup, je suis sans étiquette. » confiait-elle à ce sujet il y a peu. De longues journées, et une exposition non sans dommages. Aujourd'hui notre jolie blonde à la tête aussi bien faite que pleine commence à saturer : « C'est éprouvant sychologiquement d'être une élue. Je ne suis pas sûre d'avoir cette force encore longtemps. » En attendant, il faut l'avouer, cette super maman vit à un train d'enfer ! Notre ex-Miss, qui par ailleurs soutient Geneviève de Fontenay et sa Miss nationale contre le rouleau compresseur Miss France et Endemol n'a toujours pas sa langue dans la poche, estimant que « l'élection de Miss France est devenue une émission de téléréalité »,mais n'en oublie pas moins son rôle de marraine de différentes associations caritatives. Femme de cœur et femme de tête, Élodie, fan de vitesse, vit à 100 à l'heure !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 1Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 100