Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 67,2 Mo

  • Dans ce numéro : DSK/Anne Sinclair... la rupture.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
Sciences La formation planétaire en action ? Une jeune étoile encore entourée de son disque de matière dans lequel un objet trace son chemin : c'est la découverte probablement réalisée par une équipe internationale d'astronomes grâce au Very Large Telescope lnterferometer (VLTI) de l'Observatoire Européen Austral (ESO) au Chili. Les prochaines observations permettront de déterminer si ce Jusqu'à présent aucune planète en formation n'a été trouvée dans ces disques en phase de transition, comme celui de T Cha. Les seules 76 - Le Magazine d'Astrophysique de Grenoble et du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique) ont découvert qu'une partie de la matière du disque formait un anneau étroit de poussière à seulement 20 millions de kilomètres de l'étoile. Audelà de ce disque intérieur, ils ont trouvé une région dépourvue de poussière, formant un sillon qui s'étend jusqu'à environ 1,1 milliard de kilomètre de compagnon est une planète ou une naine l'étoile et qui laisse ensuite la place au disque exbrune... terne originel. Selon Gael Chauvin, chargé de recherche CNRS à Les planètes se forment dans les disques de matière l'IPAG, "le sillon dans le disque de poussière autour de T Cha était un indice révélateur et nous nous entourant les jeunes étoiles. Mais ces disques de poussière sont éphémères et peu d'objets sont sommes demandés si nous n'étions pas en train observés pendant cette phase de formation. T Chamaeleontis (T Cha) est 1'un de ces objets. Située dans la constellati on australe du Caméléon, cette étoile peu lumineuse se trouve à environ 330 années-lumière de la Terre ; âgée de seulement sept millions d'années, elle commence sa vie et pourrait être comparée à notre Soleil dans sa jeunesse. C'est la première détection d'un objet bien plus petit qu'une étoile à l'intérieur d'un sillon dans un disque de poussière où se forment les planètes autour d'une jeune étoile. Les indices suggèrent que le compagnon ne peut pas être une étoile normale** mais pourrait être une naine brune*** entourée de poussière ou, ce qui est plus excitant, une planète récemment formée. Selon Jean-Charles Augereau, astronome adj oint à l'Observatoire de Grenoble (OSUG), « de prochaines observations permettront d'obtenir plus d'infOtm ations sur le compagnon et sur le disque et aussi de comprendre ce qui alimente le disque de poussière intérieur. » * NACO est un instrument d'optique adaptative attaché au VLT de l'ESO. Grâce à l'optique adaptative, les astronomes peuvent supprimer la plupart des effets de distorsion causés par l'atmosphère et obtiennent ainsi des images très nettes. L'équipe a utilisé NACO d'une nouvelle manière appelée « masquage de pupille » pour chercher le compagnon. Il s'agit d'un type d'interférométrie qui, plutôt que de combiner la lumière provenant de plusieurs télescopes comme le fait le VLT/, utilise différentes découvertes réalisées à ce jour se trouvaient dans parties du miroir d'un seul télescope. Cette noudes disques plus évolués, comme celui de Beta d'observer un compagnon en train de creuser un velle technique est particulièrement adaptée pour Pictoris. sillon à l'intérieur de son disque protoplanétaire". chercher des obj ets ténus proches d'objets très "De précédentes études ont montré queT Cha étai t lumineux. une excellente cible pour étudier comment se Toutefois, observer un compagnon si proche d'une forment les systèmes planétaires," précise Johan Olofsson, de l'Institut Max-Planck de radioastronomie (Allemagne), et docteur de l'Université de Grenoble. « Mais cette étoile est re lativement distante et toute la puissance du VLTI (le VLT en mode interférométrique) a été nécessaire pour obtenir des détails très précis et voir ainsi ce qui se passe dans ce disque de poussière. » L'équi pe d'astronomes (parmi lesquels de nombreux français de l'Institut de Planétologie et étoile brillante est un énom1e challenge. Aussi, pour atteindre son objectif, l'équipe menée par Nuri a Huelamo du Centre d'Astrobiologie de Madrid a dû uti liser l'instrumenl NACO du YLT, associé à une technique nouvelle et subtile : le « masquage de pupille » *. Après des analyses précises, ils ont trouvé la signature bien visible d'un objet situé dans le sillon du disque de poussière, à une distance d'environ 1 milliard de kilomètres de l'étoile (soit légèrement plus loin que Jupiter dans notre système solaire) et proche du bord extérieur du sillon. **Le compagnon est uniquement visible aux plus grandes longueurs d'onde, ce qui signifie que cet objet est soit fro id, comme une planète, soit qu'il s'agit d'une naine brune enveloppée de poussière. ***Les naines brunes sont des objets dont la taille se situe entre la taille des étoiles et celle des planètes. Elles ne sont pas suffisamment massives pour allumer l'hydrogène dans leur cœur mais elles sont plus grandes que les planètes géantes comme Jupiter.
Vers une mesure plus précise des distances dans l'Univers Les supernovae permettent de mesurer d'importantes distances dans l'Univers grâce à leur luminosité considérée comme un étalon. Pourtant, des vari ations de leur couleur représentent une difficulté pour des mesures de précision. La majeure partie de ces vari ations est attribuée à des phénomènes d'absorption de la lumière par les poussières de leur galaxie d'appartenance, mais jusqu'alors ces poussières apparaissaient différentes de celles observées dans notre propre galaxie. La collaboration internationale Nearby Supernova Factory (SNF), qui regroupe en France plusieurs équipes du CNRS, vient de mettre en évidence qu'il n'en est rien, venant ainsi clôturer une controverse qui faisait rage depuis plus de di x ans. Ce résultat permettra d'améliorer la détermination des distances dans l'univers jusqu'à une profondeur de lO miLliards d'années lumières. Il s'agit d'un enjeu essentiel dans la mesure de l'expansion de l'univers dont on estime qu'elle s'accélère sous l'effet d'une mystéri euse force d'ori gine inconnue baptisée « énergie noire ». Par ailleurs, il permet de vérifier que les supernovae lointaines ayant eu lieu quand l'univers était beaucoup plus jeune sont bien similaires aux supernovae proches. Découverte de l'astre le plus froid hors du système solaire Une équipe internationale d'astronomes, comprenant plusieurs chercheurs français de l'Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble, à l'Observatoire des sciences de l'uni vers de Grenoble, vient de découvrir l'astre le plus froid jamais caractérisé directement en dehors du système solaire. Avec une tempéranue atmosphérique d'environ 1 00°C, cet astre appelé CFBDSIR1458+ JOB se rapproche plus des prop1iétés des planètes du système solaire (permettant par exemple la présence de nuages d'eau liquide ou gelée dans son atmosphère) que de tout autre astre imagé à l'heure actuelle (étoiles, naines brunes ou exoplanètes). li est en orbite autour d'une naine brune, CFBDSIR 1 458+ 1 OA, ellemême très froide (250-300°C). Ces résultats pennettent d'en savoir plus sur la physique des atmosphères dans un domaine de température encore inexploré où se logent de nombreuses exoplanètes. Le Magazine - 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 1Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 100