Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 67,2 Mo

  • Dans ce numéro : DSK/Anne Sinclair... la rupture.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Enquête 34 - Le Magazine Fayal : le Bouygues, girondin Ville d'origine : Bordeaux (33) CA : 2,7 milliards d'euros Avec pour projet phare la construction du Stade de Bordeaux pour lequel le groupe est pressenti en partenariat avec Vinci, Clément Fayat persiste et signe. Depuis la création du groupe à Libourne il y a 54 ans, il reste fidèle et attaché à sa région. « Je ne me suis pas implanté dans cette région pour ses points forts mais, parce que comme beaucoup, j'ai fait mon chemin du mieux que j'ai pu à partir de l'endroit où j'étais installé ! J'aurai sans doute fait la même chose ailleurs ! Ce sont les hommes qui font les entreprises, Ville d'origine : Eloyes (88) CA : 261 millions d'euros S'il peu importe l'endroit où ils sont installéS>•. Malgré la diversification de l'activité et la multiplication des implantations, Fayat siège à Bordeaux. « Nous avons des bureaux à Paris, où je me rends 2 jours par semaine, mais il n'y a aucune raison pour que le centre de décision se délocalise vers la capitale. D'autant qu'aujourd'hui, les moyens de communication permettent véritablement de diriger sa holding de n'importe où. Le groupe est très diversifié, implanté dans de nombreuses régions françaises où les décisions locales se prennent indépendamment ». Fayat s'est ainsi diversifié depuis 1969, avec la chaudronnerie de Montluçon. « Certaines régions sont effectivement plus propices à certaines activités de production et de construction, parce qu'évidemment pour l'informatique, vous pouvez vous installer n'importe où. Le facteur historique est primordial lorsqu'il s'agit de Thiriet, le glacier des Vosges attire les touristes en mal de nature généreuse, le département des Vosges séduit également les entrepreneurs. Et pour cause, ce pays de moyenne montagne et de plaine est proche des grandes métropoles de la moitié nord de la France et des pays limitrophes (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse). Il dispose également d'un ensemble d'infrastructures routières, aériennes et ferroviaires de qualité, prompt à faciliter les déplacements d'affaires. Pas étonnant dans ces conditions que Claude Thiriet, originaire de la petite ville d'Eloyes (située à 18 km d'Épinal), ait décidé'" de rester sur place pour•. développer sa société de : surgelés. Pour la petite,.'.\histoire, ce boulanger " ;. _., pâtissier de métier reprend en 1966 la ; t boulangerie familiale, r savoir-faire et de matières premières. Cela se vérifie sur la centaine d'entreprises du groupe. Si les cadres sont plus mobiles qu'il y a 50 ans, les équipes de production le sont moins. Nous fabriquons des rouleaux compacteurs en Allemagne où l'entreprise y prépare des glaces et des pâtisseries qui connaissent un franc succès, avant de se spécialiser dans les surgelés en 1973. « C'est•/à Eloyes, au cœur des Vosges, que j'ai appris mon métier. Dans la boulangerie de mes parents - qui est toujours dans la famille- j'ai préparé les premières brioches parisiennes et les glaces maison qui nous ont fait connaÎtre. J'ai gardé de cette époque de merveilleux souvenirs, et le goût est historiquement implantée. Je ne vois pourquoi ni comment nous pourrions la déplacer. Ce serait un mauvais choix ». des bonnes choseS>•. C'est donc à Eloyes que 450 recettes de glaces, pâtisseries et desserts fabriqués aujourd'hui... à 800 m de la boulangerie familiale. Après tout, Miko n'avait-il pas réussi de Saint Dizier !
Ville d'origine : Hérouville­ Saint-Ciair (14) CA : 600 millions d'euros T out commence en 1864 : Ernest Hamelin ouvre sa papeterie spécialisée dans la fabrication de registres comptables. Aujourd'hui, l'entreprise familiale (toujours ancrée dans le Calvados) est devenue une référence dans bien des domaines. Leader Hamelin, le duc de Normandie est n°1 du cahier européen du cahier avec Oxford, leader européen sur le marché du classement avec El ba et, depuis 2007, leader mondial du papier d'art avec le rachat de Canson. Une dernière acquisition rondement menée puisqu'elle Cémoi, la multinationale du chocolat est à Perpignan Ville d'origine : Perpignan (66) CA : 700 millions d'euros 3.000 collaborateurs, 15 unités de production dans le monde, 700 millions d'euros de chiffre d'affaires, 15 millions d'euros d'investissements chaque année, 200.000 tonnes de chocolats produits par an... le groupe Cémoi est un acteur majeur du marché. 1er chocolatier français et dans le Top 3 des chocolatiers industriels en Europe, s'il vous plaît ! Dirigée par la troisième génération en la personne de Patrick Poirrier, l'entreprise Cémoi familiale a largement dépassé les frontières de sa région d'origine, les Pyrénées-Orientales, pour conquérir le reste de l'Hexagone (pas moins de 9 usines en tout !) et une partie de l'Europe. Et depuis le mois de mai 2010, l'entreprise s'investit encore davantage dans la filière. Avec les chocolatiers Blommer et Petra Food, elle a en effet signé la permet au groupe normand de tisser un partenariat d'envergure avec le musée du Louvre jusqu'en 2013. Pas question donc pour Stéphane Hamelin, arrière-petit-fils du fondateur et président du groupe, de s'endormir sur ses lauriers. Mieux vaut profiter des avantages offerts par l'entrepreneuriat en province, à savoir « une vie plus proche des réalités économiques et composée de moins de tours d'ivoire qu'à Paris ! ». Les derniers projets du groupe ? La construction d'une usine dans la région de Caen moyennant un création d'un joint-venture pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d'Ivoire. La nouvelle structure baptisée « PACTS > (Processors Alliance tor Cocoa Traceability and Sustainabilitj) vise à améliorer la qualité investissement de 17 millions d'euros, pour une ouverture prévue à l'été prochain,... ainsi qu'un centre de stockage et de logistique en Allemagne destiné à mieux servir les clients sur place. De belles perspectives d'avenir pour cette entreprise normande qui emploie près de 3.200 salariés dans le monde. des fèves produites localement en adoptant une démarche de développement durable, autrement dit en triplant le rendement des plantations et en augmentant de 20% les revenus de 10.000 planteurs. Le Magazine - 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 1Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 100