Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
Le Magazine n°4 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 67,2 Mo

  • Dans ce numéro : DSK/Anne Sinclair... la rupture.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Dossier AFP/JEAN-PIERRE MULLER extraordinaire dignité et une absolue confiance en lui. Même si je sais que tout cela l’a dévasté et qu’elle lui en veut de ne pas avoir su se tenir. Mais, cela les concerne à un tel niveau d’intimité que personne ne peut et n’a le droit de juger l’attachement inébranlable d’Anne envers Dominique… » En arrivant à New York, Anne Sinclair prend connaissance du rapport d’enquête établi par la Sex Crims Unit, et plus précisément par le policier Steven Lane, dont la déposition servira de base aux accusations formulées par le parquet de Manhattan contre Dominique Strauss-Kahn : « L’accusé (DSK) a tenté d’avoir, par la force, une relation sexuelle et orale avec un tiers (Nafissatou Diallo) ; l’accusé a tenté, par la force, d’avoir des rapports vaginaux avec un tiers ; l’accusé a forcé un tiers à un contact sexuel ; l’accusé a séquestré un tiers ; l’accusé a obligé un tiers à un contact 18 - Le Magazine sexuel sans son consentement ; l’accusé a de façon intentionnelle et sans raison légitime touché les parties génitales et autres parties intimes d’un tiers dans le but d’avilir cette personne et d’abuser d’elle, et dans le but d’assouvir le désir sexuel de l’accusé. Ces délits ont été commis dans les circonstances suivantes : le soussigné Steven Lane déclare avoir été informé par une personne connue des services du procureur que l’accusé a fermé la porte de la pièce et a empêché la plaignante de quitter cette pièce ; s’est saisi de la poitrine de la plaignante sans son consentement ; a tenté de retirer de force le collant de cette personne, et de toucher ses parties génitales de force ; a forcé la bouche de la plaignante à toucher à deux reprises son pénis ; a pu commettre ces actes en utilisant sa force physique. » On connaît la suite : l’incarcération de Dominique Strauss-Kahn, durant quelques jours, dans la prison de Rikers Island en dépit de la proposition d’un dépôt garanti d’1 million de dollars ; la libération, le 19 mai, avec des conditions draconiennes ; l’abandon de la procédure contre DSK par le procureur Cyrus Vance à la fin du mois d’août et le retour en France du couple Strauss-Kahn le 4 septembre dernier. « Sans Anne Sinclair, on peut dire que Dominique Strauss-Kahn croupirait peut-être encore en prison. C’est grâce à la fortune et au réseau de sa femme que l’ancien patron du Fond Monétaire International a pu se sortir plus rapidement de cette sale affaire que d’autres. Cela a démontré par la même occasion de l’injustice du système judiciaire américain : sans argent, pas d’issue ! Certes, les déclarations contradictoires ou non fondées de Nafissatou Diallo, voire ses mensonges, ont permis à Strauss- Kahn d’éviter le pire. Mais vu son
passif, il l’a échappé belle. Et il le doit tout autant au comportement ambigu de Nafissatou Diallo, au talent de ses avocats, Maître Brafman et Maître Taylor, qu’au compte en banque et au soutien sans faille d’Anne Sinclair. », explique un journaliste et présentateur de télévision qui a eu l’occasion de travailler, dans les années 1980-1990, avec l’ancienne coprésentatrice de « Questions à domicile ». Si Anne Sinclair est au courant de la réputation « d’homme à femmes » de DSK, elle ne veut pas enfoncer le couteau dans la plaie. Dans son ouvrage « Sexe, mensonges et politiques » publié chez Jean-Claude Gawsewitch, l’historien et chercheur au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) Patrick Girard souligne que « cette réputation de séducteur de Dominique Strauss-Kahn lui est venue sur le tard, à l’extrême fin des années 1980…Il y a là une formidable hypocrisie dont beaucoup s’accommodent. Il m’est arrivé d’entendre à « Marianne » (hebdomadaire fondé par Jean-François Kahn et pour lequel Patrick Girard a collaboré) des « amis » de DSK raconter moult horreurs salaces sur l’individu et brosser en public du même homme un éloge digne de celui jadis traditionnellement prononcé lors de la remise d’un prix de la Vertu par une Ligue de dames pieuses…Quoiqu’il en soit les propos de l’humoriste Stéphane Guillon, sur les ondes de France Inter le 17 février 2009, évoquant la notoriété de DSK dans le domaine de la séduction, n’étaient pas surprenants. Ils exprimaient le sentiment communément reçu depuis des années et prenaient acte de la sulfureuse réputation qu’avait l’ancien ministre de l’Économie et des Finances de Lionel Jospin. C’était un « chaud lapin » auquel on prêtait de multiples aventures et dont la frénésie sentimentale était d’autant moins explicable qu’il était marié en troisièmes noces à l’icône des étranges lucarnes, Anne Sinclair, dont les yeux avaient la profondeur troublante des océans… ». Depuis quelques mois, Anne Sinclair vit donc avec un homme blessé, rabaissé, humilié et, peutêtre, coupable d’agissements que la morale collective ne peut approuver. Depuis quelques mois, Anne Sinclair vit donc avec un homme blessé, rabaissé, humilié et, peut-être, coupable d’agissements que la morale collective ne peut approuver. Et à fortiori par une femme trompée, bafouée et montrée du doigt par la vindicte populaire dans sa plus grande bassesse. « Anne Sinclair ou l’histoire d’un parcours peu commun, celui d’une épouse au destin non mois extraordinaire. Cette ancienne icône cathodique au visage de Madone, saluée aujourd’hui par tout un pays et dont absolument personne ne soupçonnait à ce jour la force de caractère, le courage et l’abnégation…Mais de quel métal est donc constituée cette épouse qui entretient des liens puissants avec son passé, son histoire, sa famille, et qu’un mari collectionneur de faux pas vient de plonger une nouvelle fois dans un gouffre ? », soulignent joliment Renaud Revel et Catherine Rambert dans leur ouvrage, « Madame DSK, un destin brisé ». Pour cette productrice de cinéma et de télévision, proche du couple Strauss- Kahn, « Anne a toujours mené son existence la tête haute, les idées claires et avec une extraordinaire détermination. Rien ne la détournera de cette attitude et même face à cette tornade médiatico-judiciaire qu’elle subit depuis le mois de mai 2011, sans parler des ragots colportés depuis des années, elle tiendra bon. C’est sans doute là que réside le mystère d’Anne Sinclair. Cette force de caractère impressionnante qui inspire le respect. Son mari a de la chance de l’avoir à ses côtés, sans elle, il aurait totalement sombré… » Et cet aspect mystérieux croise la modernité de sa personnalité dans lequel de nombreuses femmes françaises se retrouvent. « Même si elle a toujours vécu dans un univers de culture, à proximité des lieux de pouvoir et dans un évident confort matériel, beaucoup de Françaises se reconnaissent néanmoins dans Anne Sinclair pour son esprit libre, son charme, sa capacité de travail et sa vie de mère de famille. Avec des bonheurs quotidiens, des vicissitudes, des trahisons, des joies furtives et des blessures. C’est une femme digne et respectable pour ses admirateurs, c’est un être faible et pleine de soumission pour ses détracteurs…Je la considère comme un personnage de roman qui a complètement les pieds sur terre et affronte la réalité de ce monde, avec tout ce qu’il a de mieux et de pire. », explique un député socialiste de Paris, proche des Strauss-Kahn. Autant de choses qui expliquent pourquoi l’ancienne présentatrice – vedette de TF1 continue de fasciner. Comme à l’époque où elle s’introduisait chez nous, le dimanche soir, à travers la petite lucarne. Victor JULIETTE Le Magazine - 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 1Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 2-3Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 4-5Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 6-7Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 8-9Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 10-11Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 12-13Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 14-15Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 16-17Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 18-19Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 20-21Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 22-23Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 24-25Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 26-27Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 28-29Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 30-31Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 32-33Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 34-35Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 36-37Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 38-39Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 40-41Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 42-43Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 44-45Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 46-47Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 48-49Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 50-51Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 52-53Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 54-55Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 56-57Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 58-59Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 60-61Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 62-63Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 64-65Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 66-67Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 68-69Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 70-71Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 72-73Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 74-75Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 76-77Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 78-79Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 80-81Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 82-83Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 84-85Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 86-87Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 88-89Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 90-91Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 92-93Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 94-95Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 96-97Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 98-99Le Magazine numéro 4 jan/fév/mar 2012 Page 100