Le Magazine n°3 oct/nov 2011
Le Magazine n°3 oct/nov 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°3 de oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : la remontée de Ségolène Royal... et si c'était elle ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
Enquête CA : 145 millions d’euros Secteur : Habillement The Kooples, Sandro, Zadig & Voltaire, Maje... à ces énoncés,ncés, les oreilles des fashion addict frissonnent et les puces de leur CB s’activent. Ces grands noms de la mode, haut de gamme mais accessible, font la fortune de leurs propriétaires. Parmi eux, Thierry Gillier, à la tête de Zadig & Voltaire, enseigne leader sur ce marché, s’avoue fier du développement pement de sa marque. « Lorsque je fais le bilan de son évolution depuis sa création, ce qui me satisfait le plus est d’avoir créé une marque présente dans Altrad, géant européen en de l’échafaudage age vue sociologique, ces nouvelles for- tunes étaient différentes férentes de leurs aînés. Il faut dire que la plupart de ceux que nous présentons dans ce dossier affichent une vision plus humaine, plus solidaire de l’entre- preneuriat. Alain Cojean, via la fondation « Nourrir r aimer donner », reverse au moins 10% de son chiffre d’affaires (qui s’élève en 2010 à 18,5 millions d’euros) ; Isabelle Vidal, P-DG de Wanimo.com, sponsorise et finance le site Internet Seconde e Chance, dédié à l’adoption et au sou- tien des refuges ; Boris Saragaglia, aglia, le patron du Spartoo, s’est rapproché au prin- temps dernier de l’association anglaise, Soles4souls, afin de distri- buer des chaussures usagées dans les pays qui en ont besoin. Spécialiste des riches et des puissants, la socio- logue Monique Pinçon-Charlot est plutôt sceptique sur le sujet : « Je ne CA : 500 millions lions d’euros Secteur : BTP L oin du désert syrien et de la tribu bédouine au sein de laquelle il a grandi, Mohed Altrad est un magnat du BTP installé du côté de Montpellier. C’est dans cette ville du sud de la France qu’il étudie l’informatique et c’est là qu’il fonde son entreprise en 1985. Sa cité d’adoption lui tient vraiment à cœur, voilà pourquoi, il n’a pas hésité à investir dans le Montpellier Hérault Rugby. Club qui a disputé en juin dernier la finale du Top 14 face à Toulouse. use. Dans les affaires, c’est à coup de rachats de sociétés qu’il a bâti son empire. Et si la crise économique entraîne une On n'arrête plus Zadig & Voltaire 21 pays ». Souvenez-vous des premiers modèles de petits pulls tout simples s aux inscriptions de strass Elvis. La marque vient aussi d’une rencontre, celle de Thierry et de sa femme. Lui, enfant de Troyes et de l’un des créateurs de la chemise Lacoste aux côtés de René Lacoste, a déjà une expérience du textile puisqu’il fait son apprentissage chez Saint-Laurent et Muggler. Elle sort de Science-Po et est passionnée de mode. C’est l’étincelle. Reste à Zadig & Voltaire à maintenir ce cap. Pour cela, Thierry Gillier mise sur « plus de créativité et de qualité ». On ne change pas une recette qui fonctionne ! T C 74 - Le Magazine Zadig & Voltaire chute du chiffre d’affaires de 24% en 2009, pas question de baisser les bras. « Nous avons réduit les effectifs de l’ordre de 20% et les investissements, optimiser le besoin en fonds de roulement et maintenu la croissance externe ». Aujourd’hui, la tempête est passée et le chiffre d’affaires devrait atteindre les 500 millions d’euros. « Parmi les projets du groupe en 2011, citons 4 acquisitions de croissance externe ainsi que l’entrée dans le capital du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), CM-CIC CIC Capital Finance, BNP Développement, ent, Synergie Finance (Credit Mutuel Arkea) pour environ 100 millions d’euros, soit 22% du capital ». Connaissez-vous la passion de Mohed Altrad ? L’écriture. Il profite de ses soirées et de ses congés pour écrire. D’ailleurs, son prochain livre (une fiction romanesque sur l’amour à travers les siècles) devrait être publié en 2012, soit près de 6 ans après « L’hypothèse de Dieu ». Parti de rien, Mohed Altrad a de quoi faire rêver bien des entrepreneurs. Oscaro.com, géant de la pièce auto sur le Net CA : 90 millions d'euros Secteur : Vente de pièces autos sur Internet oup dur pour Oscaro.com. Le spécialiste de la pièce auto C à prix discount sur le Web s’est fait exclure, en février dernier, de la Feda (Fédération des syndicats de la distribution automobile). Alors qu’il y était adhérent depuis 2007 ! Ne souhaitant pas communiquer sur le sujet, son P-DG Pierre-Noël Luiggi ne pensait sans doute pas que son accrochage avec le géant Bosch prendrait une telle e ampleur (pour rappel, l’équipementierier entendait porter plainte contre Oscaro pour usage frauduleux de la marque). N’en déplaise à ses détracteurs, ce passionné d’automobile, diplômé d’un MBA de Sciences- Po Paris, continue à faire fructifier son business qui a démarré sur les chapeaux de roue en janvier 2001. Le secret de la réussite ? Des prix entre 20 et 30% moins chers que les tarifs publiés par les équipementiers automobiles. En 2010, il semblerait qu’Oscaro.com ait quasiment doublé son chiffre d’affaires, dépassant les 80 millions d’euros ! Mohed Altrad, P-DG d’Altrad
Rentabiliweb porte bien son nom CA : 90 millions ions d’euros Secteurs : Monétisation et Laudiences numériques L e solitaire à la péniche mène plutôt pas mal sa barque. Le businessman atypique et son équipe de winners peuvent se vanter d’avoir encore pris des parts de marché, mais pas uniquement... « Surtout d’avoir l’agrément Banque de France pour les paiements par carte bancaire. Cela fait de Rentabiliweb b le 1 er établissement de paiement français parmi les « pure player » de l’Internet. C’était essentiel dans la stratégie de développement pement de notre groupe ». Rentabiliweb figurait CA : 96,2 millions d’euros Secteur : Vignoble Comme partout ailleurs au C sein du groupe Advini, c’est une équipe jeune qui pilote la maison Jeanjean en Languedoc. À commencer par son directeur général, Sébastien Narjoud, 38 ans, engagé en 2006 après un parcours qui l’a mené du Roussillon à l’Australie où il a vinifié, avant ant de travailler dans la grande distribution, notamment pour le plus gros client de Jeanjean. Sébastien déjà parmi les leaders européens du micropaiement, c’est-à-dire les transactions à moins de 5 euros. Cet agrément lui permet désormais d’étendre son offre de monétisation tion à tous types de transactions. « C’est donc un fort levier de croissance, mais également un fort levier sur les marges, car le paiement carte bancaire était jusqu’à présent un secteur très protégé, largement dominé par les banques », souligne Jean-Baptiste. Si tout lui sourit, tout ne lui tombe pas tout cuit dans la bouche. « Tout cela, je le dois à une bonne équipe, une bonne stratégie, du courage et un marché très Vin sur Vin pour Jeanjean Sébastien Narjoud, DG de Jeanjean Narjoud est conscientcient que sa mission consiste à développer une production de qualité en y injectant une forte identité régionale. Il rappelle volontiers qu’au sein du groupe Advini, « chaque maison travaille en autonomie, mais pas en autarcie. Toutes ont un service marketing chargé de caractériser l’identité des vins et leur région d’origine. Elles prennent en charge la production en défendant l’idée de la mise en bouteilles à la propriété. Le groupe a pour objectif d’être leader en vins de qualité ». Des ambassadeurs Jeanjean sont en contact régulier avec les vignerons. Bruno Peyre, homme du terroir languedocien, en, sillonne le vignoble à la rencontre des domaines et châteaux partenaires et à la recherche de nouveaux talents. porteur », insiste iste le jeune homme. Dans son entreprise, chaque collaborateur r a sa part du gâteau puisque chacun est intéressé aux résultats. « Rien n’est jamais acté, la réussite est un combat de chaque jour, de chaque minute, et le manque de vigilance est le pire ennemi du chef d’entreprise ». Même si elle reste présente dans les esprits, l’image du jeune entrepreneur un peu marginal fait désormais partie du passé. Parfaitement intégré au monde des affaires, il conserve ses codes, ses valeurs et sa définition de la réussite. « Gagner les batailles en gardant conscience que la Matthieu Carliez, ingénieurnieur agro et œnologue formé à Montpellier, en Californie puis à Bordeaux, est responsable des 5 vignobles Jeanjean, ean, soit 310 hectares et une vingtaine i de personnes, régisseurs compris. Iain Munson, œnologue britannique installé dans le Minervois, après avoir roulé sa bosse un peu partout, coiffe toutes les vinifications de la récolte à la mise en bouteilles, dans les chais de Saint-Félix-de- Lodez. Œnologue, Gilles Gally est responsable des achats, soit 750.000 hl/an. Des hommes qui participent à la pérennité de la marque. Jean-Baptiste Descroix-Vernier, P-DG de Rentabiliweb Enquête guerre continue, nue, et aimer cette guerre. C’est aussi de ne jamais oublier le monde dans lequel on vit, savoir redistribuer, partager avec les plus démunis. Ne pas oublier que certains n’ont même pas d’eau pour boire et nourrir leurs enfants, ne pas s’arc-bouter sur sa Rolex et sa Rolls en se voilant la face sur l’essentiel ». Un homme, une fortune... un univers hors du commun. mun. suis pas convaincue cue par les choix humanistes et solidaires car il y a toujours ours des optimi- sations fiscales à faire ! C’est mon point de vue mais je ne peux l’asseoir en aucune une façon sur l’une de nos enquêtes ». En 1999, dans son livre « Nouveaux patrons, Nouvelles les dynasties », écrit avec son mari Michel Pinçon, elle a passé à la loupe les nouvelles fortunes de l’époque. « Nous avons mis en évidence différents profils parmi les patrons très riches qui avaient fait une fortune colossale sale en une seule génération. Certains s’inscrivaient dans le temps long, la dynastie comme Bernard Arnault qui place ses enfants dans les conseils d’administration de ses différentes sociétés. D’autres, au contraire, dissociaientient complètement l’avenir de leur entreprise et celui de leur famille, ne voulant pas voler à leurs enfants le plaisir d’entreprendre par eux-mêmes. C’était le cas de Jean-Marc Lech, fondateur du groupe Ipsos ». Dans « Le président des riches : Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy », sorti Le Magazine - 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 1Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 84