Le Magazine n°3 oct/nov 2011
Le Magazine n°3 oct/nov 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°3 de oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : la remontée de Ségolène Royal... et si c'était elle ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Enquête Kronenbourg fait boire la bière au monde entier Comment Calsberg a fait de la marque française un mythe mondial. Incroyable mai vrai, aujourd’hui, toutes marques confondues, 1 bière sur 3 consommée en France est issue du portefeuille des Brasseries Kronenbourg. Celles-ci détiennent 30,5% du marché de la bière, à travers Kronenbourg (le grand nom de la bière en France, 1 bière sur 5 consommée), 1664 (la bière française par excellence, vendue dans 70 pays), Grimbergen (la bière belge d’abbaye), Carlsberg, Guinness et San Miguel (l’espagnole). Depuis 2008, le nouveau management des Brasseries Kronenbourg, avec à sa tête Thomas Amstutz (ex-Unilever, Hero puis Carlsberg), choisit de miser principalement sur les 2 marques phares, Kronenbourg et 1664, qui puisent leurs racines dans l’Hexagone, en Alsace, région de la bière par excellence. Le goût en héritage « Nos maîtres brasseurs sont les garants du goût et de la qualité de nos bières depuis 1664 ». C’est ainsi que Jean Hansmaennel, directeur de la communication et du déve- 30 - Le Magazine » La marque phare de bière blonde se décline en bouteille 33 cl, pack et désormais fût pression de 5 litres. loppement durable de Kronenbourg, résume 347 ans d’histoire. « Pour délivrer une qualité constante du produit, ils répètent le processus toujours de la même façon. Ce savoirfaire consiste à adapter toutes nos recettes aux ingrédients, comme le malt, dont le goût est différent suivant les récoltes », martèle le dir’com’. Il faut dire que du côté d’Obernai en Alsace, où se situe la plus grande brasserie de France, on n’est pas peu fiers de l’héritage. Et cela ne date pas d’hier. Tout a commencé le 9 juin 1664, à Strasbourg, lorsque le jeune Jérôme IV Hatt frappe de son sceau son premier tonneau de bière, posant par ce geste les fondations des Brasseries. Pionnier d’une longue dynastie au service de la bière, il n’a de cesse d’améliorer les techniques du brassage. De père en fils, le savoir-faire se perpétue. En 1850, la brasserie déménage sur les hauteurs de Strasbourg, dans le tout nouveau quartier de Cronenbourg (qui s’est développé dès 1840, grâce à la construction de la Rotonde – triage de dépôt – et du chemin de fer). À partir de 1857, elle lance sur les rails le légendaire « train de la bière ». Des wagons transportent, d’abord chaque semaine, puis chaque jour, les fûts à Paris où le succès est immédiat. Baptisée Tigre Bock en 1922, la bière change de nom en 1947 lorsque Jérôme VI Hatt (6 ème à porter ce prénom), de retour des États-Unis, applique des idées neuves et propulse la désormais Kronenbourg de succès en succès. L’homme investit massivement en publicité, introduit de nouveaux formats (la petite bouteille capsulée et consignée de 33 cl) puis lance la 1664 en hommage à l’année de création de la brasserie. En 1969, l’entreprise prospère et les installations du quartier de Cronenbourg ne suffisent plus à assurer la production : une nouvelle unité est ouverte à une vingtaine de kilomètres, à Obernai. L’année suivante, pour assurer sa croissance, l’entreprise entre dans le groupe
 » Brasseries Kronenbourg produit toutes ses bières en Alsace, à la brasserie d’Obernai, la plus grande de France. Danone et Jérôme Hatt prend sa retraite en 1977 à l’âge de soixante-cinq ans, mettant fin à une dynastie de brasseurs seurs qui régnait depuis plus de trois cents ans. Reprises par le groupe écossais Scottish & Newcastle en 2000, puis par le danois Carlsberg Group en 2008 pour 5 milliards d’euros, les Brasseries Kronenbourg attaquent les années 2010 avec une lourde tâche : redonner une identité à ses marques et renouer avec la ren- tabilité. Pour y parvenir, c’est le qua- dra suisse-allemand and Thomas Amstutz qui a été missionné ionné à la direction de l’entreprise. Il faut dire que ce manager souriant et déterminé, a déjà Chiffre d’affaires 2010 : 850 millions d’euros. d (+4,5%) (,) Fondée en 1664, c’est l’une des plus anciennes entreprises françaises. aises. Filiale depuis 2008 08 de Carlsberg Group, ème 4 brasseur mondial. Marques principales : Kronenbourg, 1664, 64, Grimbergen, Kanterbrau, « Kronenbourg g est leader de la catégorie des blondes classiques sur le segment le plus important, représentant 45% du marché. » Jean Hansmaennel, directeur r de la communication, des affaires publiquesues et du développement durable des Brasseries Kronenbourg Ça mousse pour Kronenbourg Carlsberg, Guinness, San Miguel. Leader de la bière en France avec 30,5% de parts de marché. Présent dans 100.0000 cafés-hôtels-restaurants et 7.200 hypers et supers de France. Effectif : 1.300 salariés. Capital : 100% Carlsberg Group. fait ses preuves en remettant sur les rails la filiale helvète de Carlsberg,rg, Feldschlösschen Boissons. Renouveau en rayon Face à la réglementation sur la consommation ommation d’alcool et l’interdic- ic- tion de fumer dans les bars, la hausse du prix du houblon et la baisse du pouvoir oir d’achat, le marché fran- Concurrence : Anheuser- Busch InBev (marques Stella Artois, Leffe, Jupiler, Hoegaarden, Labatt, Beck’s, Budweiser), Heineken (marques Heineken, Desperados, Pelforth, Affligen, Fischer), SABMiller (marques Grolsch, Miller, Peroni Nastro Azzurro, Pilsner Urquell). çais de la bière subit depuis vingt- cinq ans un fort déclin de 25% ! D’après l’Association des Brasseurs de France, la chute ralentit puisque 19,7 millions d’hectolitres tres de bière ont été consommés en 2010, soit une baisse de 1,7% par rapport à 2009. Contrairement aux idées reçues, avec 30 litres par an et par habitant, t la France pourrait bien devenir le plus petit consommateur de bière de l’Eu- rope des 27 d’ici quelques ues années. Pour les Brasseries Kronenbourg, dont le chiffre d’affaires et la marge opérationnelle ont connu nu une chute sans précédent entre 2006 et 2008, la reconquête passe par le recentrage sur ses marques vedettes es mais aussi le lancement de produits ou formats inédits. De quoi capter une nouvelle clientèle. « Nous comptons sur nos innovations en matière de goût adap- tées à chaque circuit pour gagner de la part de marché », commente Jean Hansmaennel. « Nos études ont Enquête 5 Le Magazine - 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 1Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 84