Le Magazine n°3 oct/nov 2011
Le Magazine n°3 oct/nov 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°3 de oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 266) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : la remontée de Ségolène Royal... et si c'était elle ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Vie politique Crédit photo : Patrick Kovarik/AFP t’il dans la course ? Car il a été le premier à se lancer, le 14 juin 2009, en déclarant ce jour-là : « Si on ne me prouve pas qu’un autre socialiste peut mieux que moi porter le renouvellement, je porterai ces idées moi-même. Clairement, je serai candidat à des primaires pour représenter les socialistes et la gauche à la présidentielle ». Élu de la banlieue sud, cet énarque de 49 ans (qui fut conseiller en communication auprès du Premier ministre Lionel Jospin entre 1997 et 2002), né à Barcelone et fils d’un peintre espagnol antifranquiste et réfugié en France, a toujours revendiqué sa filiation au rocardisme. « Je fais partie de ceux qui essayent de réinventer la gauche depuis la crise du 21 avril 2002 et dans un de mes livres, « Pour en finir avec le vieux socialisme…et être enfin de gauche », publié au printemps de 2008, j’avais déjà expliqué combien réduire notre parole à l’anti-sarkozysme était pour nous une vraie difficulté. Depuis notre piètre score aux élections européennes de juin 2009 où le PS avait obtenu 16,48% des voix, il nous a fallu inventer un programme, une alliance, imposer un leadership, bref, réaliser en 3 ans à peine ce que François Mitterrand a mis 10 ans à faire entre le congrès d’Épinay de 1971 jusqu’à la victoire du 10 mai 1981. C’est un effort intellectuel colossal qu’il nous faut effectuer et on ne 26 - Le Magazine peut pas reprendre les vieilles recettes d’avance… » explique celui qui s’est spécialisé dans les questions de sécurité et pourrait devenir ministre de l’Intérieur en cas de victoire socialiste aux présidentielles de 2012. Souvent critiqué au sein du Parti Socialiste et, parfois qualifié de « droitier » en raison de sa remise en cause des 35 heures ou de son discours sécuritaire, on sait qu’il refusa la place Beauvau (siège du ministère de l’Intérieur) que le Président Sarkozy lui proposa, au nom de l’ouverture, en juin 2007. Les déboires de Strauss-Kahn vont-ils remettre en selle Manuel Valls ou bien acceptera t’il de se retirer afin de préserver l’unité du Parti Socialiste en se rangeant derrière la Première secrétaire Martine Aubry ou François Hollande, le plus proche de lui au point de vue idéologique ? Et s’il pariait, en cas de défection de Dominique Strauss-Kahn, sur une réélection de Nicolas Sarkozy pour se positionner comme le candidat socialiste en 2017 ? (il n’aura que 54 ans) Pour le politologue Rémi Lefebvre, professeur en science politique à l’Université de Reims et co-auteur de La société des socialistes (écrit avec Frédéric Sawicki et publié aux Éditions du Croquant), la stratégie de Manuel Valls est claire : « Il Son registre, c’est la droitisation. Si Manuel Valls sort de ce registre, il se banalise. Rémi Lefèbvre, politologue occupe un espace qui est celui de la droite du Parti Socialiste, une sorte de sarkozysme de gauche : sécurité, immigration, discours de vérité sur le terrain économique. Il prétend sortir des tabous et briser les dogmes. Son registre, c’est la droitisation. Si Manuel Valls sort de ce registre, il se banalise. Il ne serait pas aussi audible que Martine Aubry, François Hollande ou Dominique Strauss-Kahn quand celui-ci pouvait s’exprimer. En quelque sorte, il est prisonnier d’un registre qu’il a adopté. Cela fait sa force, car cela l’identifie et lui permet d’exister médiatiquement et politiquement. Mais c’est aussi sa faiblesse dans la mesure où cela le marginalise. Ceci dit, soyons clairs : Manuel Valls ne joue pas la gagne. Ses chances de remporter les primaires socialistes sont très faibles, s’il va jusqu’au bout. Mais les primaires sont aussi un processus de constitution d’un gouvernement de gauche. Ce qu’il espère, c’est gagner en audience afin de décrocher un bon ministère. Car les rapports de force au sein du Parti Socialiste se jouent beaucoup moins au sein des courants ou des congrès, mais plutôt par un jeu externe : le jeu médiatique. Manuel Valls joue ce jeu là, car il ne peut pas compter sur des forces importantes et structurées à l’intérieur du Parti Socialiste. L’émergence de Valls est symptomatique et sa seule surface politique est liée à une médiatisation qui passe par la transgression. Son seul registre pour l’instant, c’est la provocation mesurée, le scandale maîtrisé. Et d’ailleurs, le calendrier des primaires a été extrêmement favorable à ce genre de candidatures dans la mesure où il a favorisé un attentisme généralisé des plus grands leaders, ce qui a laissé un espace. Objectivement, cela a servi Manuel Valls ou Arnaud Montebourg qui ont profité de cette situation de pourrissement leur permettant de s’installer dans l’échiquier et de gesticuler médiatiquement. » Face aux grandes candidatures (Martine Aubry, François Hollande, Ségolène Royal et éventuellement Laurent Fabius ou Bertrand Delanoë) et en l’absence probable (au moment où nous mettions sous presse) de Dominique Strauss- Kahn dans la bataille des primaires socialistes, Manuel Valls devra choisir : se maintenir ou renoncer.
Eric de Caumont, l’avocat des victimes des permis à points, monte en ligne. Eric de Caumont #)& #("&) " &".*#)'* ) ! #" (0"')&')(# ! #'(' ! ! "0'$& &('$&0*"(#" &#)(1& ) ('6- $&"&/6*" 0(0 6)"'$& ! &'*#(') &&) &'/'&) (&'')'-'(1 ! $#)& &0)$0&&'$#"(''$& !'#")& " 0(&"5 2 <5 : ? : ; E4,.D9D : (5 : 79D*(< ; 065 8<0 *(<:, +,.9(=, : 79D1<+0*, : B +, : 40330,9 : +, *65+<*<9 : 76<9 8<0 3 (=60 ; <9,, : ; <5 05+0:7,5:()3, 6< ; 03 +, ; 9(=(03 3 ) ! "0'#" *'')&'" "#*(#"'$&#$#'0'$& #)*&" ! "(/#'"'60'((#" #"('((#" ( #")'#"5')$$&"#"'"'" ! "'$" "),'" "('&&'6"(&(#" 6)('&'*&(")&'&&'$&#$#'0'')&'('(0 0$#"'$#&('(%) %) 'Le Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, en visite sur le terrain.) (&'"(" $) '$((#&'%)'%) 6'# ! ! &&4 $0#%)5 (- $"'&5), ) &')&" (6 "(&*+0 "''#" " ( &) $#"("/&'6*# ( $) '&&0 ), %) #)&" (&&1&'$#"('$&)')& #) ! " ( $) '$&0), #/((&'$&#$#'0"0'"175 B6'5'&'#7/106.'52@%+#.+56'F &7 2'4/+5 > 21+065 &'.# 5@%74+6@ 417 6+A4''6 &'6175.'5 241$.A/'5.+@5 >.#761/1$+.' ( : 7D*0(30 ; D *, : 65 ; 3, : 05-9(* ; 065 : 96< ; 0E9, : 3, +960 ; 96< ; 0,9, : <0: : 7D*0(30:D +(5 : *, +64(05, +,7<0 : (5 : *, 8<0 -(0 ; +, 460/D3 (: 3, 73< : =0,<> : 7D*0(30 : +, 3 (8<,: ; 065, : <0 : 7(9 (033,<9 : 7697(963, +<5, 6 *0 (; 065 +, +D-,5:, +(< ; 646)030: : 8<0 : (7 7,33, 3 ( 3N6*0 (; 065 +, D-,5:, +, : 0 ; 6 ?, 5 : < ; 646)030: : 8<0 9,.96<7, 8<,38<, : 40330,9 : +(< ; 646)030: : (* ; 0- :, ; 46 ; 0=D : 65 +,950,9 ; 0 ; 9, : 0565 +, 56)3,, +< 4605 : +, *647D5*,M, : <0 : 3, 79D:0+,5 ; +, : =6* (+, 3N< ; 646)03, 8<0 9,.96<7, ; 6< : 3, : (=6* ( : 7D*0(30:D : +(5 : 3, +960 ; +, 3(< ; 6 46)03, (< : , 5 : 3(9., 1D 8175 8+'06%'66'81%#6+10 "175 B6'5 2#55+100@ ˹/1$+.'>(*4,5 ; , 3, +0: : 6<=,5 ; 3 (-65* ; 065 *9D, 369.(5,, 5, : <0 : 7 (: <5 (=6* (; 8<0 (*/60:0 3, +960 ; +, 3(< ; 646)03, 1, : <0 : <5 46 Enquête ; (9+ 7(0655D 8<0, : ; +,=,5< (=6* (; N(0 <5 796)3E4, +, : */0@67/9D50,M 1, : <0 : <5 *0 ; 6 ?, 5, 5.(.D, ; <5 (=6* (; 8<0 ; 96<=, 3, : -(033, : +, : 360 : (0 <5 36<9+ 7(D +(< ; 646)030 : (0 4F4, -(0 ; +, 3 (*647D ; 0 ; 065 (0 40 :, 5 (* *69+ 4 (7(065, ; 4 (796-,065, : ; 76<9 8<60 1, : <0:/,<9,<>, ; 8<, 1, ; 9(=(033,/,<9, : 7(9 : , 4(05, "175 #+/' ;.# 8+6'55'I $<9 3, : (< ; 696< : (33,4(5+,:M'0'8175 6'0&5 2#5 70 2+A)'8#06.# 4@ 24'55+10 &'.# *#76'8+6'55'8175 #+/+' ;.# 8+6'55'3, : ; ; 6<16<9 : +(5.,9,<> +(5 : 56 ; 9, : 6*0D ; D 7630 ; 08<,4,5 ; *699,* +, 3 (7,5:D, <508<,, ; +< 7905*07, +, 79D*(< ; 065 +6:,9 (=6<,9 +, : 7,5*/(5 7,9=,9 :'0'56 2#5 (14%@/'06 70 2'0%*#06 2'4 8'45 $0 =6<,9 (04,9 3 (=0, *,: ; , 5 9(5*, <5 7,5*/(5 ; 7,9=,9 :, : ; 4F4, <5, 7,9=,9 : 065.9(=, 3 ? (8<(5+ 4F4, +, :.,5 : 8<0 : 65 ; *(7()3, : +, +09, 8<, 4F4, : <9 +, : *09 *<0 03 5, -(<+9(0 ; 73< : 8<03 ? (0 ; +, =0, ! 5, 5 79,5+ 7,< ; F ; 9, 3, */,405 <>/+< (5 : *, : 65 ; 3, : 0,:,3 : 8<0.(.5,5 ; 65* 1, : <0 : 79F ; B, 5 (<4,9 3, : *65:D8<,5*, :, ; D=,5 ; <,33,4,5 ; F ; 9, *36



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 1Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 3 oct/nov 2011 Page 84