Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3,95 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 62,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dati, une femme secète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
L’ÊTRE HUMAIN Pourquoi faut-il rendre soin e ses dents ? Nous n'avons pas tous la dentition des stars d'Hollywood -dents saines, bien alignées, et d'un blanc éclatant-, qu'elles ne manquent pas d'afficher. Mais nous pouvons et devons prendre soin de nos dents. Pourquoi ? Comment ? 76 - Le Magazine n constat. Malgré les U nombreuses campagnes d'information et d'incitation, le brossage des dents reste encore trop souvent une corvée. Au point qu'il est négligé par beaucoup En 1890, le DrWilloughby D Miller, dans son ouvrage Microorganisms in the Human Mouth démontre les causes et les ravages de la carie, dus en particulier au suae. Il est l'un des pionniers de la prophylaxie raisonnée de la carie par l'hygiène dentaire. S'ensuivront, dès la fin de la deuxième Guerre mondiale, des campagnes nationales d'information qui vont contribuer à sensibiliser la population sur la nécessité de se brosser les dents. On l'ignore peut -être trop souvent, mais ce geste assez banal, qui devrait être accompli trois fois par jour pour notre plus grand bien, à des répercussions non négligeables sur notre état de santé général. La santé OOcco-dentaire est Ill tout, de l'état généri La bouche est un bouillon de cultures ou grouillent des bactéries (jusqu'à 700), des reliefs d'aliments... Elleest une voied'accèsdirecte à l'organisme par l'cesophage, la trachée et la circulation sanguine. Un grand nombre d'infarctus du myocarde seraient dus à la présence de la bactérie clamydia, présente dans la bouche Des dents mal entretenues, mal nettoyées, mal soignées ont un retentissement sur tout l'organisme. Ainsi, une simple carie peut entraîner une dégradation de notre bien-être et de notre condition physique maux de tête chroniques, sinusite, complications digestives, douleurs oculaires ou articulaires Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut provoquer des attaques cérébrales, et augmenter le risque de survenue de cancers de la bouche. Elle peut être à l'origine de difficultés pour s'alimenter, et plus couramment elle donne mauvaise haleine, ce qui est en général mal vécu par celui qui en souffre. Un brossage quotidien permet de prévenir le déchaussement des dents, maladie parodontale pouvant provoquer des affections cardiovasculaires, potentiellement mortelles. Autrement dit, pour avoir unursain mieuxvautavoirdesdents saines ! Les études ne manquent pas qui
confirment que les bactéries présentes dans une gencive infectée ou dans l'os de la mâchoire sont responsables d'accouchements prématurés, d'un retard de croissance in-utero, ou d'un faible poids de naissance, entre autres. Oui sait que les mâchoires douloureuses, les dents sensibles ou usées, les raideurs dans la nuque, les maux de tête fréquents, les difficultés à ouvrir la bouche, les tensions musculaires dans la région du cou et de la tête, l'usure des dents... sont des symptômes dont il faut tenir compte parce qu'ils seraient tout simplement dus au fait de serrer les dents avec excès ou de grincer des dents, mouvements incontrôlables. Oui sait l'importance de la mastication pour les mâchoires, qui sont ainsi tonifiées ? Parce que la santé bucco-dentaire est un tout. inséparable de l'état général, il est recommandé de consulter régulièrement un spécialiste, même sans douleur dentaire, et ce dès le plus jeune âge En effet. la carie est l'affection chronique la plus fréquente chez l'enfant. après l'asthme. Lorganisation mondiale de la santé l'a d'ailleurs retenue dans sa liste des dix fléaux qui frappent la population mondiale. Comment prendre soin de sa bouche ? Par le brossage des dents, geste qu'il faut enseigner le plus tôt possible aux jeunes enfants. C'est aux parents à leur nettoyer les dents avant qu'ils soient suffisamment ha- Petite histoire de la brosse à dents Elle est utilisée partout dans le monde, elle prévient les caries, elle élimine la plaque dentaire, elle contribue à l'hygiène bucco-dentaire, elle est électrique ou manuelle, c'est la brosse à dents. D'où vient-elle ? 1 y a d'abord eu des cure-dents en bois, en épine, en poils de porc-épie (dont les plus anciens retrouvés, faits en argent, dateraient de 3 500 à 3 200 av. J.-C.), et les bâtons à mâcher, branches d'arbres aromatiques. On trouve encore ces derniers dans certains pays d'Afrique du Nord, d'Afrique centrale et en Arabie. La première brosse à dents, faite d'os avec à l'extrémité des poils d'animaux, chevaux, sangliers, blaireaux, tigres ou ours, est née en Chine, soit à l'époque de la dynastie Tang (618 à 907 de notre ère), soit vers les années 1600. Aux alentours du XVI• ou du XVII" siècle, la brosse à dents a été importée en Europe, chez les riches et les nantis. La première production artisanale de cet instrument d'hygiène a eu lien en Angleterre par William Addis, vers 1780. Le premier brevet de l'objet a été déposé en 1850 aux États-Unis par H.N. Wadsworth, mais la production n'a commencé qu'en 1885. La brosse était alors fabriquée en os et soies de porc de Sibérie. VEC LE MANCHE EN CHLULOiDE LA BROSSE SE DÉMOCRATISE premiers manches en celluloïd apparaissent. Néanmoins, l'habitude de se brosser quotidiennement les dents n'était pas très répandue. Il faudra attendre la fin de la deuxième Guerre mondiale pour que les choses changent. En 1938, l'entreprise américaine DuPont lance la première brosse à dents en Nylon, grâce à l'invention par l'un de ses collaborateurs, Wallace H. Carothers, de poils de synthèse. Ces poils ont une meilleure longévité que les poils d'animaux, résistent mieux aux bactéries, se nettoient plus facilement, et parce qu'il peuvent être arrondis, n'agressent plus les gencives. Ils sont aussi bien plus fins que les poils naturels, donc beaucoup plus souples. s brosses à dents adaptées aux besoins de chacun En 1959, la première brosse à dents électrique, avec fil, est présentée lors du centenaire de l'Association dentaire américaine. Elle sera commercialisée en 1960. Un an après la brosse fonctionne avec des piles rechargeables. C'est en 1987 qu'a été lancée la première brosse à dents électrique à mouvements rotatifs. En France, Napoléon Bonaparte, obsédé par l'hy- giène bucco-dentaire, a beaucoup contribué à répandre son usage. Le premier brevet français a été brosse à dents électrique. déposé en 1818. Entre 1939 et 1955, près de 200 brevets de brosses Aujourd'hui, les brosses à dents sont adaptées aux à dents ont été déposés dans le monde. Ce n'est différents besoins et particularités de chacun en que vers 1920 qu'elle se démocratise, lorsque les fonction de son âge, de l'état de sa bouche, s'il porte un appareil dentaire ou non, s'il a les gencives sensibles... Chacun a à sa disposition un large choix, brosses à dents équipées d'un manche ergonomique, bi-matière antidérapant pour une meilleure prise en main. Brosses à dents chirurgicales faites de poils extrafins donc ultra souples, brosses à dents spécifiques pour les porteurs de prothèses... Sans oublier les brosses à dents classiques qui se déclinent dans des tas de formes et dans des tas de couleurs pour s'adapter à chaque consommateur. < Plublicité (années 50) vantant les mérites de William Addis. Le Magazine - 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 1Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 2-3Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 4-5Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 6-7Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 8-9Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 10-11Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 12-13Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 14-15Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 16-17Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 18-19Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 20-21Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 22-23Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 24-25Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 26-27Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 28-29Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 30-31Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 32-33Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 34-35Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 36-37Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 38-39Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 40-41Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 42-43Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 44-45Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 46-47Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 48-49Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 50-51Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 52-53Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 54-55Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 56-57Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 58-59Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 60-61Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 62-63Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 64-65Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 66-67Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 68-69Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 70-71Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 72-73Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 74-75Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 76-77Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 78-79Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 80-81Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 82-83Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 84