Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3,95 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 62,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dati, une femme secète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
RUBRIQUE 70 - Le Magazine
Vous connaissiez le travail de John nie To ? Oui bien sûr, je connaissais son cinéma, et aussi sa réputation, l'aura qui l'entoure. Quand on apprécie son travail, on ne peut que rêver de tourner avec lui. D'ailleurs, dès que ce film a été annoncé,ieurs acteurs que je croisais me : « Quelle chance tu as d'aller'OD ; c1ence. Tourner avec carte de visite pourrnr c:..:..,..r:l tll"ln. J'ai donc Comment communiquiez-vous *'te Johnnie To sur le plateau ? Jo'hnnie To parle un anglais quiést assezrs il m'eXpiquait tout par le biais de William, un assistant bilingue formidable qui m'a sauvé plusieurs fois de la déprime ! Il était mon rapport le plus direct avec Johnnie To. Mais on communiquait surtout en se regardant. Comment travaille-t-il ? Il sait tout à fait ce qu'il veut, et tout coule de source quand on tourne : on voit tout de suite l'élégance de sa mise en scène, la précision de sa direction, son perfectionnisme aussi. C'est un maniaque des détails. Par exemple, il a une idée très précise de comment il veut qu'on tienne un pistolet... Il a une façon de réaliser très particulière. Les plans sont longs. Ils peuvent durer parfois deux, voir trois minutes, ce qui est très jouissif pour un acteur. C'est tout sauf de la télévision ! Le plus frappant pour moi, c'es u'il a l'art de placer la caméra à un endroit où on ne la mettrait pas d'habitude. Généralement, on déplace la caméra plusieurs fois dans le même décor. Mais lui, déplace le décor, sans bouger la caméra. C'est une chose très surprenante, et formidable, cela donne une perspective totalement inattendue de ce qu'on tourne. Il sait exactement ce qu'il veut, mais il n'est jamais contre une idée. La plupart du temps, il finit par dire non... Mais il est toujours partant : « Try ! lt may be a good idea »... Comment vous a-t-il dirigé ? Il est très respectueux des acteurs, et nous traite tous à égalité. On se sait aimé, et respecté par lui. Malgré la barrière de la langue, on le sent. C'est un homme qui ne pense qu'à son travail, qui travaille beaucoup, qui se lève très tôt, qui n'a pas beaucoup de vie privée. C'est aussi quelqu'un qui change d'humeur facilement. Un jour il est adorable, le lendemain, il ne vous dit pas bonjour, juste parce qu'il réfléchit derrière son combo et ne vous voit pas. Ce n'est pas de l'impolitesse, il est simplement totalement concentré. Quand il est content, il l'extériorise, ce qui est très rare pour un chinois. Pour chaque plan, on commençait par des répétitions très précises, puis il faisait deux ou trois prises en moyenne, on montait jusqu'à cinq. Mais j'ai le sentiment qu'il prend quasiment toujours la première prise. Vous arriviez à communiquer avec les autres comédiens ? Il y avait une grande fraternité entre nous, malgré la barrière de la langue. Seul Anthony Wong parlait bien l'anglais. Les autres apprenaient leur texte en anglais phonétiquement. Ce sont des acteurs vraiment formidables, des pros, des bosseurs. Ils sont étonnants, par leur façon de jouer, qui n'est pas la même que la nôtre. Ils sont très stylés dans leur gestuelle, très visuels, très précis. J'ai beaucoup aimé l'humour qu'ils parviennent à faire passer, même dans une scène de tuerie, ou de souffrance. Leur façon de jouer est décalée, très pudique aussi. Ils ne s'extériorisent pas, ou alors seulement en buvant des coups... J'ai compris ça au premier dner qu'on a fait ensemble, qui a commencé dans un restaurant et a fini autour d'un verre, avec une guitare et de la musique... Vous avez passé trois mois avec des gens qui ne connaissaient pas Johnny Hallyday... Ils savaient que j'étais connu ailleurs, mais chez eux, personne ne sait qui je suis, ils ne m'ont jamais vu sur scène, en concert, ils ne connaissent pas le chanteur. Donc, aucun n'avait d'idée préconçue sur moi. J'ai été engagé en tant qu'acteur. C'était un des grands attraits de ce projet pour moi. Faire du cinéma sans avoir ce fardeau que je trâne depuis des années, par rapport à tout ce que j'ai pu faire dans la chanson. Pendant trois mois, j'ai complètement oublié Johnny Hallyday ! Le Magazine - 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 1Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 2-3Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 4-5Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 6-7Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 8-9Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 10-11Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 12-13Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 14-15Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 16-17Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 18-19Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 20-21Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 22-23Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 24-25Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 26-27Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 28-29Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 30-31Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 32-33Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 34-35Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 36-37Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 38-39Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 40-41Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 42-43Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 44-45Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 46-47Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 48-49Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 50-51Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 52-53Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 54-55Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 56-57Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 58-59Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 60-61Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 62-63Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 64-65Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 66-67Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 68-69Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 70-71Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 72-73Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 74-75Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 76-77Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 78-79Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 80-81Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 82-83Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 84