Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3,95 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 62,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dati, une femme secète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
ZOOM SUR... c'est que sortir de soi, qui n'a jamais su se mettre une seconde à la place d'autrui, Bernard, au moins connaît l'intérêt de la meute et préfère se sacrifier plutôt que porter tort à son nom. À la fin, c'est sa fidélité filiale qui paraît plus monstrueuse que la criminalité de Thérèse. cc Le flâneur sensible 11 " Je conçois le journalisme comme une sorte de journal à demi intime, écrit Mauriac au début de son Journal, comme une transposition, à l'usage du grand public, des émotions et des pensées quotidiennes suscitées en nous par "l'actualité". Sur ce plan, il arrive qu'une maladie ou une simple lecture prenne presqu'autant de valeur qu'une révolution. C'est leur retentissement dans notre vie intérieure qui mesure l'importance des événements<'41• " La vie subjective plus importante que la vie objective. Kierkegaard a dit aussi ce genre de choses : sentir la souveraineté de l'intériorité et le caractère accidentel de l'extériorité, cerner les intentions plus que les actes. C'est peut-être cela être chrétien... Dès lors, inutile de faire le tour du monde pour ramener des, , informations" Aller" sur le terrain "• c'est bon pour ceux qui ont l'esprit de géométrie. Pour les rares autres qui ont l'esprit de finesse, l'important, c'est de rester chez soi, d'écouter la rumeur du monde et de s'en faire l'écho dans un bel article. Celui qui fut jusqu'à sa mort le chroniqueur le plus lu et le plus redouté de la presse française fut aussi celui qui ne se trompa jamais quel que soit le sujet abordé. Comme il scruta dans ses romans les incompatibilités familiales et les dégoûts conjugaux, il dévoila et parfois dénonça, avec un sens de la vérité jamais mis en défaut, les iniquités politiques, les impostures juridiques, les dénis sociaux. C'est que le romancier qu'il était savait, contrairement à ses collègues idéologues, se mettre à la place d'autrui, et pratiquait cet art si difficile qu'est l'esprit de contradiction - luimême se définissant comme un " être hybride et divisé contre lui-même{1 51 "• sinon comme une " conscience troublée et qui se complaÎt dans son trouble{1 61 " Voyageur du temps, témoin lucide, souvent fasciné, parfois consterné, toujours amusé par le cours du monde, " flâneur sensible " comme disait Jean Guéhenno, Mauriac peut parler de Greta Garbo et de " ses mains de lumière " comme de de Gaulle, de Saint-Tropez comme de la guerre d'Algérie, des mystères du catholicisme comme d'" lntervilles ", il prouve qu'un écrivain n'a d'autre sujet 58 - Le Magazine [classique] que le monde, d'autre souci que la vérité, et que le futile comme l'essentiel peuvent être servis par la même plume. On pourrait en tirer des centaines de ces fulgurances. Alors, plutôt que d'en faire une liste forcément décevante, relisons l'une de ses toutes premières chroniques, publiée dans L'écho de Paris le 15 juillet 1933, et intitulée " le noir<'71 " Aux honnêtes gens si souvent ennemis de la littérature qui lui demandent pourquoi l'écrivain voit tout en noir et rajoute aux malheurs du monde des malheurs imaginaires, il répond que la littérature, qui peut être un divertissement ou une évasion provisoire pour les âmes faibles, est avant tout " la science de l'homme " La littérature est là pour montrer à l'homme ce qu'il est. En vérité, celui qui aime vraiment la vie n'est pas celui qui se cache les yeux devant les horreurs de celle-ci mais celui qui plutôt les traversent, les yeux grands ouverts, les sens aux aguets, l'amour toujours là. Cet amour-là demande une connaissance exacte et impitoyable, portroyaliste, de soi-même - condition qui fera de nous des êtres dignes d'être aimés par le Christ. Car " le Christ nous aime dans la mesure où nous nous connaissons, où nous acceptons la grâce de nous connaÎtre " Une grâce qui n'est pas la chose la mieux partagée dans le monde. Et c'est lorsque le romancier reçoit des lettres anonymes dans lesquels de pauvres diables et parfois de méchantes patronnesses, tous piqués au vif par ce qu'ils viennent de lire sous sa plume, crient " ce n'est pas moi ! "• "je n'ai pas lu Proust mais je suis honnête ! "• qu'il sait qu'il a touché juste. " Comme on aimerait les connaÎtre ces honnêtes gens qui ne signent par leurs lettres, et leur apprendre l'examen de conscience ; ou plutôt faire avec eux cet examen, s'épouiller en commun comme dans les catéchismes... " Alors, il jubile le grand écrivain, cet épouilleur-inquisiteur de la condition humaine...• (1) Le baiser au lépreux, Le livre de Poche, p.32. (2) Génitrix, Grasset, p.129. (3) Le nœud de vipères, Le livre de poche, p.28. (4) Du verbe " polir " (5) Exergue du Nœud de Vipère. (6) Exergue de Thérèse Desqueyroux. (7) Le Baiser au lépreux, Le livre de poche, p.32. (8) Idem, p.73. (9) Thérèse Desqueyroux, Le Livre de Poche, p.36. (1 0) Idem, p.45. (11) Dans Nouvelle histoire de Mouchette. (12) Idem, p.107. (13) Idem, p.73. (14) " Avertissement " au Journal de 1934, Journal, mémoires politique, Robert Laffont, p.9. (15) Ce que je crois, Grasset, 1962. (16) Dieu et Mammon, Éditions du Capitole, 1929. (17) " Le Noir... "• Jou mali, collection Bouquins, Robert Laffont, p.37-38.
ABONNEZ-VOUS ✁ Le meilleur de l’actualité. Enquêtes, reportages, entretiens, des articles passionnants au cœur de l’actualité En vous abonnant à Le Magazine Offre spéciale Vous ne payez que 38 € au lieu de 47,40 € * pour 12 n°soit 20% de remise EN CADEAU DE BIENVENUE, recevez un exemplaire de la Gazette de l’info « Spécial Bernard Tapie » Bulletin d'abonnement à « Le Magazine » à renvoyer accompagné de votre règlement à Service Abonnements - Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne Tél. : 01 46 10 21 25 – www.lafontpresse.fr ❐ Oui, je m'abonne à Le Magazine pour 38 € (12n°) seulement au lieu de 47,40 € * soit une remise de 20%. ❐ Je profite de l’occasion pour m'abonner à Entreprendre (20 n°) pour 38 € seulement au lieu de 58 € *. Nom….. Prénom…... Date de naissance.. Adresse . Code Postal …...….Ville… Courriel….. Ci-joint mon règlement à l'ordre de Lafont presse par : ❐ Chèque bancaire ou postal ❐ Carte bancaire/Visa [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] Expire-le [_]_] [_]_] Important, je note les 3 derniers chiffres du numéro inscrit au dos de ma carte bancaire[_]_]_] Signature obligatoire : *prix de vente au numéro PS : Vous pouvez nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 46 10 21 22 (paiement par carte bancaire) Tarifs France Métropolitaine, pour les Dom-Tom et l'étranger nous consulter au 46 10 21 25 Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant. Sauf opposition formulée par écrit, ces données sont susceptibles d'être communiquées à des organismes tiers. www.lafontpresse.fr LE MAGAZINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 1Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 2-3Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 4-5Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 6-7Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 8-9Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 10-11Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 12-13Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 14-15Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 16-17Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 18-19Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 20-21Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 22-23Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 24-25Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 26-27Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 28-29Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 30-31Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 32-33Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 34-35Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 36-37Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 38-39Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 40-41Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 42-43Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 44-45Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 46-47Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 48-49Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 50-51Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 52-53Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 54-55Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 56-57Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 58-59Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 60-61Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 62-63Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 64-65Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 66-67Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 68-69Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 70-71Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 72-73Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 74-75Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 76-77Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 78-79Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 80-81Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 82-83Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 84