Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
Le Magazine n°3 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : 3,95 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 62,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dati, une femme secète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
HISTOIRE rempereur Auguste César « Toi aussi, mon fils ! » s'exclama jules César, lorsqu'il fut tué par Brutus et d'autres républicains, le 15 mars 44 avant j.-C. Les conjurés croyaient alors sauver la République. Mais un autre fils de jules César, son fils adoptif, Octave, n'eut alors de cesse de venger l'assassinat de son grand-onde. Contre toute attente, il prit le pouvoir, et instaura un gouvernement vertueux à Rome, durant plusieurs décennies. L crises qui allaient entraîner bientôt oin de sauver la République. la mort de Jules César détermina de nouvelles la fin du régime. les meurtriers de César ne surent tirer parti de leur crime. leur inertie permit à deux personnages nouveaux de se glisser au pouvoir Un rude soldat. le consul Marc-Antoine. et le petit-neveu de César. Octave, un adolescent chétif. mais déjà politique habile. D'abord rivaux. les deux ambitieux lièrent ensuite partie. et. s'étant adjoint lépide. gouverneur de la Narbonnaise. ils formèrent un triumvirat auquel un vote du peuple confia le pouvoir absolu en 43 avant J.-C. leur premier soin fut d'en user pour 36 - Le Magazine se débarrasser de leurs ennemis par le sang. la plus illustre victime fut Cicéron. le plus grand orateur du forum, qui avait osé critiquer durement en public Marc-Antoine. Après ces massacres. Octave et Antoine écrasèrent l'armée républicaine à Philippes. en Macédoine. en 42 av. J.-C. Brutus. battu. se donna la mort. Octave devient Auguste les vainqueurs se partagèrent ensuite les provinces. lépide eut l'Afrique du Nord. Antoine la Macédoine et l'Égypte. et Octave la Gaule et l'Espagne. Octave s'appliqua à rétablir la paix et l'ordre. le brigandage et la piraterie furent réprimés. De grands travaux furent entrepris pour remédier au chômage. En Orient. au contraire. Antoine se laissait dominer par la reine d'Égypte. Cléopâtre. jusqu'à démembrer le territoire romain pour donner des royaumes aux fils de l'Égyptienne. Octave exploita habilement les fautes d'Antoine et engagea la lutte contre son rival. Sous les a parences d'une guerre nationale de Rome contre l'Égypte. c'était la lutte pour la domination qui se livrait. Une grande bataille navale s'engagea devant le promontoire d'Actium. à l'ouest de la Grèce. Elle fut pour Octave une victoire décisive en 31 avant J.-C. Antoine et Cléopâtre se donnèrent la mort. lépide fut écarté du pouvoir. et Octave restait le seul maître. C'était la fin non seulement des guerres civiles. mais aussi de la République. Octave se fit alors appeler « Auguste ». nom que l'on donnait seulement aux Dieux. Les pouvoirs d'Auguste Auguste use de son pouvoir absolu pour rendre au monde romain la sécurité, la paix intérieure et la sécurité. [assassinat de César montrait qu'il était dangereux à Rome de se proclamer ouvertement dictateur ou roi. Auguste s'appliqua prudemment à faire oublier qu'il était le seul maître à bord, en mettant en avant le Sénat. Celui-ci fit de lui un souverain absolu, en lui offrant de multiples charges. Investi de l'imperium proconsulaire. Auguste eut l'autorité suprême dans les provinces. avec le commandement des armées. Il reçut tous les droits d'un tribun : le droit de convoquer le Sénat et le droit de veto. Il fut censeur. ce qui lui permettait de nommer les sénateurs et de surveiller les citoyens. Comme grand pontife. il fut chef de la religion nationale. Bien plus. on com mença à lui rendre un culte. On sacrifia désormais à Rome. et à Auguste. Ainsi commença le culte impérial. Dans ce gouvernement. la réalité du pouvoir appartint à des fonctionnaires qui ne dépendaient que de l'empereur. les légats. qui commandaient les légions. les gouverneurs de provinces impériales. le préfet de la ville, qui avait la haute main sur Rome. etc. Ce régime créait de fait une véritable monarchie. lion de Tibère. beau-fils d'Auguste. Tout le Nord­ Ouest de l'Allemagne actuelle fut un moment occupé. Mais les légions de Varus y furent piégées et massacrées par le Germain Arminius dans la forêt de Teutoburg en l'an 9 après J.-C.la légende raconte qu'Auguste, une fois la nouvelle apprise, criait en pleurant : « Varus, rends-moi mes ! éqions 1 ». la frontière fut donc reportée sur le Rhin. Elle devait rester à peu près telle quelle jusqu'à la fin de l'Empire. L'œuvre intérieure la paix intérieure ramena la prospérité matérielle. De grandes routes. de grands aqueducs. thermes et écoles. furent construits à travers l'Empire. Facilitée par la création de nombreux phares. la navigation devint très active. Auguste s'efforça de faire revivre les vertus antiques : piété envers les Dieux. et forte organisation de la famille. De nombreux temples furent réparés ou construits et on rendit leur éclat aux vieilles cérémonies oubliées. Pour combattre l'abus du divorce et du célibat. des privilèges furent accordés aux pères de famille. Le « siècle d'Auguste » Auguste fut aussi le protecteur des Arts et des lettres. À Rome, la plaine du Champs de Mars se couvrit de monuments. Agri pa, le gendre d'Auguste. y fit construire les premiers thermes, le temple du Panthéon. des portiques. deux théâtres. un amphithéâtre. et enfin un « Autel de la Paix ». décoré de beaux bas-reliefs. Auguste put se flatter d'avoir « laissé une ville de marbre ». Aidé de son ami Mécène. il favorisa aussi les écrivains. les invitant à célébrer la grandeur romaine. [historien Tite-live écrivit à la gloire de Rome une grande Histoire romaine. le poète Virgile magnifia la vie champêtre. dans les Bucoliques et les Géorgiques. Horace. quant à lui. chanta les bienfaits du nouveau régime dans certaines de ses Odes. Un grand empereur Auguste mourut en 14 après J.-C., après avoir désigné pour lui succéder son beau fils Tibère. le La défense de l'Empire Sénat lui accorda l'Apothéose, c'est-à-dire décréta qu'il serait placé au rang des Dieux ! Peu d'hommes ont joué dans l'histoire un rôle ausi Auguste rendit l'armée permanente et la cantonna important. li avait rendu la paix intérieure et la aux frontières. le règne fut marqué par de nom- prospérité au monde romain, et sans détruire les breuses campagnes destinées à améliorer les dé- institutions républicaines. crée le régime impéfenses de l'Empire. principalement dans les Alpes, rial. Bien administré. le peuple fut relativement sur le Danube, et en Germanie où Auguste voulait heureux. les provinces se romanisèrent rapideporter la frontière jusqu'à l'Elbe. ment. En bref. Auguste avait posé les bases d'un Ce vaste programme fut exécuté au prix de Empire qui durerait encore quatre siècles après nombreuses et rudes campagnes. sous la direc- sa mort.•, , '1... DE L ORIGINE DU MOT... MECENE• P assée à la postérité sous le nom de « Siècle d'Auguste ». cette période faste de la littérature romaine est marquée par les noms des poètes Virgile, Ho race, Ovide, Tibulle, Properce, ou encore de l'historien Tite-Live. Tous ces auteurs doivent beaucoup à la protection du fidèle conseiller d'Auguste : Mécène, un nom propre devenu nom commun.•
www.lafontpresse.fr Chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous sur internet www.lafontpresse.fr LES MAGAZINES POSITIFS 80 magazines à centres d’intérêts - 10 millions d’exemplaires diffusés par an service publicité : tél. 01 46 10 21 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 1Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 2-3Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 4-5Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 6-7Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 8-9Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 10-11Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 12-13Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 14-15Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 16-17Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 18-19Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 20-21Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 22-23Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 24-25Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 26-27Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 28-29Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 30-31Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 32-33Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 34-35Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 36-37Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 38-39Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 40-41Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 42-43Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 44-45Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 46-47Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 48-49Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 50-51Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 52-53Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 54-55Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 56-57Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 58-59Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 60-61Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 62-63Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 64-65Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 66-67Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 68-69Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 70-71Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 72-73Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 74-75Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 76-77Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 78-79Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 80-81Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 82-83Le Magazine numéro 3 jun/jui/aoû 2009 Page 84