Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,3 Mo

  • Dans ce numéro : DSK candidat ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
> IN 78 - Le Magazine V ENTIONS La commercialisation et la distribution de sacs ou emballages en plastique, non biodégradables, devraient être interdites d'ici cinq ans sur le territoire français L:objectif est de promouvoir les emballages à base d'amidon de maïs, de redynamiser une partie du secteur agricole et réduire les coûts de l'élimination et du stockage de ces déchets plastiques Un délai qui conduit les industriels à concentrer leurs efforts de recherche sur l'écoconception des emballages En septembre dernier, le groupe Danone faisait son premier pas dans ce domaine en lançant sous sa marque Volvic une bouteille d'un nouveau genre, basé sur un composé d'origine végétale, le « bio-MEC » (mono- Le saviez-vous ? Le roseau de Chine pour remplacer le plastique le nouveau plastique végétal que propose la société Bio­ Miscanthus France Holding-BMFH est issu du miscanthus géant (miscanthus giganteus). appelé aussi roseau de Chine. Apte au procédé d'injection et d'extrusion. il permet la production d'une large variété d'emballages Des tests ont été menés sur des machines existantes par plusieurs industriels français et étrangers pour réaliser des produits mono-usage ou à usage limité dans le temps. « En mélangeant au cours du processus d'extrusion la fibre de miscanthus. de la cellulose solide et liquide. cette dernière servant de plastifiant. nous obtenons un plastique végétal lOO% naturel, biodégradable.compostable et éventuellement recyclable. Sa mise au point repose sur une formule algorithmique tenue secrète et partagée uniquement par quelques initiés » explique René Marchal son concepteur et créateur de Bio­ Miscanthus France Holding• D.R Quoi de neuf dans le monde de l'emballage ? Volvic et Évian, du groupe Danone, lancent la bouteille à 20% d'origine végétale, 100% recyclable. Pepsi va encore plus loin avec la bouteille 100% végétale. le packaging écologique fait son entrée dans les supermarchés. En France, un laboratoire breton s'intéresse aussi aux plastiques biodégradables, en les modifiant à l'échelle nanométrique. le marché de l'emballage alimentaire « 100% bio » se développerait-il ? étyhylène de glycol) obtenu à partir de résidus de canne à sucre. Une bouteille à 20% d'origine végétale et 100% recyclable et allégée de 13%. La société Danone entend ainsi réduire de 40% son empreinte carbone à l'horizon 20 12. La bouteille plastique dont tout le monde déplore le caractère polluant Bien consciente des répercutions des emballages plastiques sur l'environnement, la société a aussi sorti deux modèles de bouteilles plus écolo.la bouteille 2litres et la bouteille 8 litres avec robinet intégré. pour li miter les emballages. L:entreprise se targue d'avoir dimi nué de 20% sa fabrication de plastique Des mesures qui ont eu un impact sur la notoriété de la marque auprès des consommateurs et ont poussé le groupe Da none à étendre cette initiative à d'autres produits Le fabricant a ainsi supprimé le su remballage sur certains de ses produits laitiers D'ici à septembre 20 I l toutes les petites bouteilles d'Actimel vendues en France auront été fabriquées dans un plastique issu à 95% de canne à sucre. Pepsi, vient à son tour de lancer sa bouteille végétale. Les dirigeants de cette firme affirment que d'ici 20 12, la marque remplacera l'ensemble de ses bouteilles par des matériaux 100% recyclés et/ou issus de l'agriculture biologique Sa rivalité avec Coca-Cola n'a visiblement pas seulement lieu sur le terrain de la boisson mais également à partir d'arguments environnementaux. En mars 20 Il, Pepsi prenait une longueur d'avance en fabriquant le prototype de la première bouteille développé à 100% à partir de matières végétales dont des feuilles de maës. des écorces et autres pelures d'orange.. Il prenait ainsi de court son concurrent direct
Le saviez-vous ? em b al l age « SunChips » 100% • biodégradable a fait un flop. Ce nouvel emballage destiné à contenir des chips industrielles, lancé en 2010 à grand renfort de publicité. a été abandonné par les fabricants. En effet. cet emballage entièrement biodégradable, en 14 se-.JIIIIIIIIiilll_.l.. maines selon les industriels. n'a pas convaincu le grand public. Non pas pour son aspect écologique mais en raison du bruit de l'emballage qui irritait les consommateurs. la compag nie a donc décidé de le retirer et de revenir au sac de plastique. la compagnie travaillerait à dévelo per un nouveau sac biodégradable « moins bruyant ».• qui avait annoncé des études en cours de sa « Plantbottle » (plan bouteille) composée de 30% de matières naturelles. Comment Pepsi a-t-il réussi là où les autres ont échoué en proposant la première bouteille 100% naturelle ? « Grâce à une combinaison de processus biologiques et chimiques permettant de produire une structure moléc ulaire identique à la bouteille PET à base de pétrole », a spécifié le numéro 2 de la firme dans un communiqué de presse Quoi qu'il en soit, la fabrication à grande échelle de bouteilles entièrement végétales devrait inciter à terme l'ensemble des fabricants à suivre la même tendance, condamnant définitivement la bouteille plastique dont tout le monde déplore le caractère polluant• Question : qu'arri ve à faire Pepsi avec de l'écorce, des feuill es de maïs. des pelures d'orange, des pelures de pomme de terre. et d'avoine ? La réponse est aussi simple qu'elle est surprenante : une bouteille en pl astique. Eh oui. Le géant de J'agroa limentaire PepsiCa propose des bouteilles de sa boisson étendard en pl astique 100% recycla ble à base de végétaux.• Les emballages alimentaires de demain Les emballages en plastique biodégradable à base d'amidon de maïs restent interdits dans l'alimentaire. En y ajoutant de l'argile et des algues vertes, un laboratoire breton entend conquérir Je marché de l'emballage alimentaire 100% Bio. U n tiers du poids de nos poubelles provient des emballages. Pour réduire l'impact environnemental de nos déchets, il est impératif d'utiliser moins d'emballages pour nos aliments et de préférer les matériaux les plus écologiques. Du côté des industriels, les laboratoires de recherche se penchent sur la question et proposent des options diverses. Il faut réduire le suremballage, modifier le ratio contenant/contenu, opter pour des emballages bi-matières en réduisant la quantité de plastique et en privilégiant le carton ou encore s'orienter vers des matériaux nouveaux, tels que les bioplastiques de seconde génération, appelés plastiques bio-sourcés, parce que leur source est biologique et non pétrochimique et surtout parce qu'ils sont obtenus à partir de matières premières naturelles renouvelables, issues de coproduits ou de cultures biologiques n'entrant pas en compétition avec des cultures vivrières. Cependant l'exigence de ce nouveau type d'emballage est double. il doit être biodégradable mais aussi compostable. Autrement dit. il ne doit générer aucun produit toxique en se dégradant. Il devra également garantir des propriétés « barrière » pour éviter que l'air ne vienne au contact de l'aliment. ou qu'un gaz contenu dans le produit se diffuse vers l'extérieur. Les emballages fabriqués à base d'amidon de maïs apparaissent aux caisses des supermarchés, mais ils ne sont pas encore au point. Pas très solides ils laissent passer l'oxygène les rendant impropres à l'utilisation alimentaire. Pour pallier ces problèmes, le laboratoire breton de recherche L2Pic a décidé d'ajouter de l'argile « à travers » l'amidon pour résoudre l'entrée d'oxygène. « Nous voulons faire des matériaux performants, à partir de matériaux qui sont tous naturels : de l'amidon de maïs, un additif qui est de l'argile et, pour que les deux s'entendent bien, un produit à base d'a/que » explique Yves Grohens, qui dirige le laboratoire. « Mais c'est un mélange très complexe. Ouelle est la molécule active, extraite de/'a/que, qui permet de disperser les nano-charqes d'argile dans des matériaux plastiques biodégradables. Cela demande une étude scientifique de caractérisation. Et pour voir comment ce nana-composite s'organise, nous devons utiliser des techniques extrêmement puissantes : le synchrotron de Grenoble et le réacteur nucléaire du CEA de Saclay ». Composés à partir de matériaux naturels, ces nouveaux plastiques répondront à une forte demande en emballage « 100% développement naturel ». Les emballages intelligents, en gestation au L2Pic, pourraient même aller jusqu'à « changer de couleur pour indiquer que l'aliment est périmé ».• Le Magazine - 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 1Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 84