Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,3 Mo

  • Dans ce numéro : DSK candidat ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
MITTERRAND ET LA GAUCHE Devenu député pour la première fois en novembre 1946, dans la Nièvre et sous les couleurs de l'UDSR (Union Démocratique et Socialiste de la Résistance), François Mitterrand sera dans les années 1950 l'un des jeunes loups de la IVème République. Grâce à son autorité naturelle, sa capacité à séduire et son sens politique, il occupera 11 fonctions ministérielles entre 1947 et 1958, dont celles de la Justice et des Anciens Combattants. Homme de réseaux, il constitue autour de lui une première garde rapprochée avec Georges Dayan, son plus proche ami, Jean Védrine et Georges Beauchamp. En refusant de voter les pleins pouvoirs au Général De Gaulle le 1er juin 1958, Mitterrand signe son entrée dans une longue opposition au régime gaulliste et fonde la Convention des Institutions Républicaines avec les premiers barons du mitterrandisme comme Roland Dumas, Charles Hernu, André Rousselet, Georges Fillioud ou Claude Estier. Candidat unique de la gauche à l'élection présidentielle en décembre 1965, il réussit à mettre en ballottage De Gaulle. En 1971, il s'empare du Parti Socialiste (qui se nomme à l'époque la SFIO), grâce aux soutiens de Pierre Mauroy, Gaston Defferre et Jean-Pierre Chevènement. C'est l'époque du Programme commun de la gauche, aux côtés du Parti Communiste et du Mouvement des Radicaux de Gauche. Battu par Giscard d'Estaing aux présidentielles de 1974, Mitterrand fixe un objectif : la victoire en 1981. 66 - Le Magazine MITTERRAND PRÉSIDENT « Il n'y a eu qu'un vainqueur le 10 mai 1981, c'est l'espoir ! Puisse-t-il devenir la chose de France la mieux partagée ! Pour cela, j'avancerai sans jamais me lasser sur le chemin du pluralisme, confrontation des différences dans le respect d'autrui. Président de tous les Français, je veux les rassembler pour les grandes causes qui nous attendent... », déclare le nouveau Président de République, élu le 10 mai 1981, dans son discours d'investiture le 21 mai 1981. Pendant 14 ans, Mitterrand sera le locataire de l'Élysée puisque le 8 mai 1988, il sera réélu avec 54% des votes. Comme chef d'État, il impose l'image d'un Président proche des préoccupations des gens, très cultivé et avec un style quasi monarchique. De grandes réformes comme l'abolition de la peine de mort, la retraite à 60 ans, la cinquième semaine de congés payés, la libération des ondes radiophoniques et cathodiques, la création du RMI ou la paix en Nouvelle-Calédonie vont marquer ses deux septennats. En matière de politique étrangère, François Mitterrand opte pour un rapprochement avec l'Allemagne, fait ratifier le traité de Maastricht et use de son influence pour favoriser le dialogue israélopalestinien en se rendant en Israël tout en recevant Yasser Arafat. Il engagea militairement la France dans la guerre du Koweit en 1991, mais manqua de clairvoyance lors de la chute du Mur de Berlin en 1989. Confronté à deux cohabitations (en 1986 et 1993), il laissa un bilan mitigé sur le plan économique et social, avec une augmentation de la précarité.
MITTERRAND ET LES AFFAIRES L'un des points noirs des années Mitterrand fut la succession d'affaires troubles ou de scandales financiers qui abîmèrent l'image de ses deux septennats. On se souvient de l'épisode du « Rainbow Warrior », ce bateau du mouvement Greenpeace coulé en Nouvelle-Zélande en juillet 1985 par des agents secrets français, et qui provoqua la démission du ministre de la Défense, Charles Hernu. C'est ensuite Laurent Fabius, Premier ministre et chouchou de Mitterrand, qui devra s'expliquer sur l'affaire du sang contaminé. Avec le dossier Urba, le financement du Parti Socialiste, que dirigea François Mitterrand entre 1971 et 1981, est gravement mis en cause. Sa relation amicale avec René Bousquet, maître d'œuvre de la terrible rafle du Vel d'Hiv en 1942, va ternir la réputation du Président socialiste tout comme la dissimulation de son cancer ou celle de l'existence de sa fille Mazarine, née de sa liaison avec Anne Pingeot, conservatrice de musée. L'affaire Péchiney, dans laquelle son ami Roger­ Patrice Pelat est soupçonné de délit d'initié, ou sa proximité avec l'homme d'affaires Bernard Tapie qu'il propulse ministre de Ville, provoquent la déception chez ses partisans. Quand aux suicides de François de Grossouvre, (un de ses plus proches conseillers qui se tue dans son bureau de l'Élysée) en 1994, et celui de Pierre Bérégovoy en 1993, son dernier chef de gouvernement de gauche, ils sonneront comme de tragiques elaps de fin de la présidence mitterrandienne. MITTERRAND ET SA COUR Tous les ans, lors du lundi de Pâques ou de la Pentecôte, François Mitterrand se livrait, depuis 1946, au rite de l'ascension de la roche de Solutré. Devenu chef de l'État, il continuait à effectuer cette escapade en compagnie de ses nombreux fidèles. Parmi eux, l'acteur Roger Hanin, l'animateur-écrivain Pascal Sevran, l'avocat Georges Kiejman, le ministre de la Culture Jack Lang ou son conseiller spécial Jacques Attali. Dans sa maison de Latché, un hameau situé dans les Landes, le Président reçoit régulièrement ses amis politiques comme Jack Lang, Claude Estier, Henri Emmanuelli, Georges Fillioud ou Michel Charasse et ses amis intimes comme Georges Dayan (disparu avant que Mitterrand n'entre à l'Élysée), Jean Védrine, Roger-Patrice Pelat, Georges Beauchamp ou, même, le tristement célèbre René Bousquet. Â Paris, son appartement de la rue de Bièvre, au cœur du Quartier Latin, est le lieu de nombreux dîners où se croisent Marguerite Duras, la chanteuse Dalida, le romancier Claude Manceron, les journalistes Jean Daniel, Ivan Levaï ou Georges-Marc Benamou, Jorge Semprun, Melina Mercouri, Barbara, Laurent Fabius, Jacques Attali, Robert Badinter, André Rousselet et Roland Dumas, qui habite l'immeuble à côté. Cultivant le secret et les réseaux, François Mitterrand se souciait de ne jamais mélanger les uns avec les autres, obsédé par l'idée de compartimenter ses nombreuses relations. Le Magazine - 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 1Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 84