Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,3 Mo

  • Dans ce numéro : DSK candidat ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
P ourquoi avons-nous si peur de la fin du monde et pourquoi dans le même temps nous attire-t-elle autant ? Plusieurs prédictions annoncent de grands changements, voire la fin des temps, pour le vendredi 21 décembre 20 12. Sur Internet. des centaines de sites sont consacrés à cette date et chacun y va de son interprétation : Nibiru, une planète déjà connue des Sumériens quatre mille ans avant) ésus-Christ. s'alignera le 21 décembre avec les autres planètes du système solaire, entraînant une pluie d'astéroïdes, lesquels déclencheront raz de marée et tremblements de terre engendrant l'extermination de l'humanité. Pour d'autres, c'est le calendrier Maya qui prend fin le 21 décembre 20 12. La Bible parle, el le, de l'ère de verseau, c'est principalement cette ère que l'on va traverser (ère du verseau= se soleil, c'est-à-dire l'ère de 2012). Les musulmans voient eux actuellement des signes de la fin des temps annoncés par le Coran pour le 21 décembre 2012. Les Indiens Hopi (paix en français) du groupe des Indiens Pueblos d'Amérique du Nord voient en cette date une grande purification de la Terre. Nostradamus parle d'un astéroïde dévastateur Les chinois pratiquant le Yi Jing (système de signes binaires utilisé pour faire des divinations) y voient la fin de l'histoire. Edgar Cayce, l'un des « plus grands mystiques » des États-Unis décédé en 1945, prédit le retour d'Atlantis. Ce phénomène est récurrent Dans les croyances ou religions, on retrouve souvent ces annonces de fin du monde, par l'eau ou le feu, censés purifier la Terre d'une humanité mauvaise et d'une poignée de survivants rebâtissant le monde sur des bases plus morales. Comme par exemple au cours du Déluge biblique, où le Dieu, mécontent des hommes, les noie sous des torrents de pluie, et charge 6 - Le Magazine Des prédictions annoncent une catastrophe mondiale pour Difficile d'ignorer cette rumeur, tout le monde en parle. à réagir après avoir été débordée par les appels téléphoniques de peur ou de curiosité n'est pas sans rappeler le bug Noé et sa famille de repartir de zéro. À la fin des temps, selon les Évangiles, le mal sera banni et les Justes qui auront survécu aux guerres, à la peste, aux famines et aux catastrophes naturelles seront enfin récompensés. Ces annonces de fin du monde renforcent les inquiétudes des plus stressés Du côté des librairies, c'est le même enthousiasme et des rayons entiers de livres sont consacrés à ce thème. Sans parler du film catastrophe 20 12, la fin du monde réalisé par Roland Emmerich qui, deux ans
le 21 décembre 2012, date supposée de la fin d'un cycle. Une « psychose collective » qui a conduit la Nasa de milliers d'angoissés. Ce phénomène de montée en puissance de l'an 2000. Pourquoi cet engouement pour l'irrationnel ? après sa sortie en salle, continue à figurer au box-office des meilleures ventes de DVD, aux côtés de nombreux films sur la même thématique comme La route de John Hi ! coat, Autumn fin du monde de Steven Rumbelow ou encore Seeking a friend at the end of the World de Lore ne Scafaria En cette période de crise économique grave, de catastrophes écologiques sans précédent au Japon, de séismes, de tremblements de terre ou de tsunamis à répétition et aussi d'une grande inquiétude sur l'avenir, ces annonces de fin du monde renforcent les inquiétudes des plus stressés, mais aussi les rassurent quelque part. Elles ont aussi l'utilité de déplacer le malaise intérieur vers l'extérieur, de mettre un nom sur ces peurs diffuses. Le cataclysme ou l'image de l'explosion, brutale, définitive, est une façon d'exprimer symboliquement un besoin intérieur de changement radical face à ces incertitudes qui nous dépassent. « Pour qu'un vrai changement survienne, il faut que tout explose », explique Sylvie Simon, journaliste spécialiste des phénomènes paranormaux « Tout le monde ne mourra pas. Ce sera le calme après l'orage, nous chanterons et nous danserons dans les rues) )Dieu, mécontent des hommes, les noie sous des torrents de pluie... Passage obligé avant un renouveau le plus souvent intérieur qui impacte sur l'entourage quotidien. Besoin de croire ou d'aspirer à des lendemains nouveaux. Chacun aspire à un changement de société pour des raisons aussi diverses que variées. La situation mondiale devenue inacceptable et intolérable pour beaucoup explique la désaffection pour les religions. mais aussi pour la politique. Les sociologues affirment que la société s'est individualisée à outrance annihilant toute notion de sol idarité et de respect des autres. Dans ce pronostic de fin du monde, redouté ou attendu, les gens voient une marque d'espoir « Le monde que nous connaissons n'existera plus, mais nous serons toujours là, et ce sera le bon moment pour supprimer certaines habitudes néfastes » « Traditionnellement, argumente Sylvie Simon, les fins du monde par l'eau ou le feu purifient la Terre d'une humanité mauvaise et une poignée de survivants rebâtissent le monde sur des bases plus morales... Au cours du Déluge biblique, Dieu, mécontent des hommes, les noie sous des torrents de pluie, et charge Noé et sa famille de repartir de zéro. À la fin des temps, selon/es Évangiles, le mal sera banni et les Jus tes qui auront survécu aux guerres, à la peste, aux Le Magazine - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 1Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 84