Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
Le Magazine n°2 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,3 Mo

  • Dans ce numéro : DSK candidat ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
1 enquête• golf, voile, polo, v1n... l'art de se divertir entre soi Aviron Rayonnais : Afflelou replonge dans le rugby Voilà cinq ans, depuis la saison 2006-2007,quele lunetier star (677 magasins en France, 752 millions d'euros de chiffre d'affaires) est devenu le partenaire de l'Aviron Bayonnais. Un partenaire « majeur puisqu'il s'est engagé en 2008 à verser chaque année 4 millions d'euros par an au club de rugby, pour un budget annuel de 16,2 millions d'euros. La petite histoire, derrière cet engagement dans l'ovalie ? « À l'époque, c'est moi qui l'ai convaincu de nous soutenir ! » se souvient Michel Cacouault, le président de l'Aviron Bayonnais. « Alain Afflelou a une très jolie maison au pays basque. Il aime la région. Il voyage 44 - Le Magazine beaucoup alors ici, c'est son havre de paiX>•, confie-t-il. Or l'Aviron Bayonnais est un pilier local : 5.800 supporters Alain Afflelou, P-DG du groupe Alain Afflelou abonnés, 7.600 possesseurs de carte à l'année, 430 entreprises partenaires, l'AB a fini la saison à la ? ème place du Top14 ou, mieux, acheter un golf ou un polo club ne sont pas des opérations anodines. « Ce ne sont pas toujours des activités purement extra-professionnelles. Bon nombre de loisirs sont l'occasion d'échanger avec des pairs et, dans certaines circonstances, de faire du business », explique Catherine Blondel-Coustaud. Le lieu de loisirs, sans être le lieu de clôture de l'affaire, est une parenthèse qui fait avancer la avec la 4ème meilleure affluence totale de la saison, derrière ses champions YoannHuget et Sam Gerber. Si Afflelou cherchait à se faire accepter dans la famille basque, c'est bien joué ! ""est tombé amoureux de ce club, il s'intéresse à l'Aviron Bayonnais, il aime les joueur, indique Michel Cacouault. Et même si, à la base, le rugby n'est « pas sa spécialité>•, le lunetier serait présent à tous les matchs importants. Un modèle d'intégration ! Le patron d'Orpi roule en champion c omment parler des hobbies des patrons sans évoquer le sport automobile ? « Comme beaucoup de petits garçons, du plus loin que je me souvienne, j'ai été attiré par les voiture. témoigne Bernard Cadeau. Le président d'ORPI, champion de l'immobilier en France avec 1.200 points de vente, 6.000 collaborateurs et 47.000 transactions par an, n'est pas le seul à avoir attrapé le virus. Avec la réussite économique, vient souvent le temps d'investir dans les bolides haut -degamme. Bernard situation ou les négociations. C'est là que les idées peuvent éclore... Besoin de souffler Le hobby est aussi et avant tout un moyen de se relaxer et de se défouler pour ces hommes et ces femmes à hautes responsabilités qui doivent faire preuve de sang-froid et de discernement au quotidien. Beaucoup trouvent Cadeau a opté pour une Porsche Boxter S, qu'il emmène parfois sur les froid, de la précision mais aussi bien sûr de la réactivité et de la rapidité. Tout ceci se retrouve dans la vie des affaires et la direction des entreprise, explique-t-il. Certes, son métier l'occupe 6 jours sur 7 mais cela ne l'empêche pas de se rendre 3 à 4 fois par an, via l'association SMA, sur de vrais circuits pour assouvir sa passion. Au Mans, à Magny-Cours ou au Nürburgring en Allemagne, au volant d'une monoplace ou d'une caterham, il décompresse. La passion se prolonge sur terre et même sur glace, à travers des stages où, forcément, les réseaux se forment. « Lorsque vous partez conduire sur glace en Laponie avec 15 ou 20 autres chefs d'entreprise, cela crée des liens et des contactS>•, notet-il. De quoi joindre l'utile à l'agréable. par le sport une manière d'évacuer le stress et, dans la solitude, un moyen de trouver de nouvelles idées. Les sports extrêmes permettent aux patrons de se concentrer et de se surpasser, bref, de penser à autre chose qu'au travail et par les temps qui courent, faire une pause n'est pas un luxe.• Hélène Lepelletier *auteur de « Quand le travail fait symptôme », Vis-à-vis Éditions.
DOSSIER « G râce à divers procédés, l'énergie solaire peut être transformée en une autre forme d'énergie utile pour l'activité humaine, notamment en chaleur, en électricité ou en biomasse, explique Enerpl an (Associati on professionnelle de l'énergie solaire - www.enerplan.asso.fr). - L'énergie solaire passive consiste à bénéfi cier de l'apport direct du rayonnement solaire, sans équipement particulier (on parle alors de bâtiment bioclimatique). - L'énergie solaire acti ve nécessite un principe de captage (capteur, panneau ou module). On distingue deux applications : On désigne par énergie solaire thermique la transformation du rayonnement solaire en énergie thermique. La production de cette énergie peut être uti lisée directement sous quatre applications principales : chauffelA RÉVOLUTION SOlAIRE laire, climatisation solaire. voltaïque. Plusieurs modules sont regroupés Tandis que l'énergie solaire photovoltaïque dé- pour former une installation solaire chez un parsigne l'électricité produite par transformation ticulier ou dans une centrale solaire photovold'une partie du rayonnement solaire avec une taïque, qui alimente un réseau de di stribution cellule photovoltaïque. Plusieurs cellules sont électrique. » Le Magazine - 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 1Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 2-3Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 4-5Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 6-7Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 8-9Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 10-11Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 12-13Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 14-15Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 16-17Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 18-19Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 20-21Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 22-23Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 24-25Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 26-27Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 28-29Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 30-31Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 32-33Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 34-35Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 36-37Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 38-39Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 40-41Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 42-43Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 44-45Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 46-47Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 48-49Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 50-51Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 52-53Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 54-55Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 56-57Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 58-59Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 60-61Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 62-63Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 64-65Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 66-67Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 68-69Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 70-71Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 72-73Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 74-75Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 76-77Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 78-79Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 80-81Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 82-83Le Magazine numéro 2 aoû/sep 2011 Page 84