Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°1 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 24,1 Mo

  • Dans ce numéro : le classement des vins de France.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
RC ubrique lassement des meilleurs vins de France 56 - SiauraC 2011 (94/100) lalande-de-Pomerol - Prix : 15 à 25 € La finale du concours national de pâtisserie a pour thème le cacao, pour le plus grand plaisir du public, qui mangera les oeuvres réalisées au terme de la compétition. La robe est rubis aux reflets violets. Le bouquet est agité en tous sens par des exhalaisons de charbon de bois, de violettes et de chocolat blanc. En attaque, les tannins sont fins, le vin est soyeux, sans aspérité. De la ganache nappe chaque papille. L’acidité des groseilles rafraîchit un immense gâteau dont les cerises et les clous de girofle décorent la rétro-olfaction. La finale est nappée de pommes, de prunes et de coulis de framboises. La star incontestée de son appellation et de Bordeaux, un très grand vin. 57 - Château de FranCe 2012 (94/100) Pessac-léognan blanc – Prix : 22 à 27 € Il s’agit indiscutablement de Benjamin Button, un homme d’une distinction folle, sur lequel le temps n’a pas de prise, qui naît vieux et meurt jeune, vit selon ses propres règles, sans chercher à séduire. La robe est blé tendre. Le bouquet n’a pas d’âge, mais reste tendu et spécialement viril. Il est empreint de fragrances d’écorces, d’agrumes secs, de bourgeons de cassis et de verveine. L’attaque, bien que délicate, demeure particulièrement typée, reflet de son terroir. Les peaux de pamplemousses blancs et de citrons jaunes au safran laissent une trace presque tannique sur le palais. La rétro-olfaction est comblée de fleurs et d’épices rousses et blanches. La finale couronne un vin exemplaire avec du sureau, du jasmin, des pralines et des pommes vertes. Un grand vin de temps, probablement le meilleur vin blanc jamais réalisé par le château, déjà habitué à produire des vins rouges d’exception. 57 - luCille aVril 2011 (94/100) domaine durieu – Châteauneufdu-Pape – Prix : 22 à 27 € C’est un élégant et solide cerisier qui s’élève, seul, dans une clairière au début de l’automne et à la tombée de la nuit. 72 - Le magazine du vin Vision lunaire... La robe est grenat foncé. Dans le bouquet, des fragrances de gelée de groseilles, de craie et de vieilles épices vanillées montent à l’assaut du nez. L’attaque est constituée de robustes tannins poivrés et confiturés. La rétro-olfaction présente des parfums de vanille, de poussières de bois et de noyaux. La finale est souple. Elle possède longueur et hauteur. Kirsch, mûres et herbes séchées y ondulent au gré du souffle d’exhalaisons délicieusement corsées. L’un des meilleurs rapports qualité/prix pour un grand vin de garde français. 58 - il était une FoiS 2012 (94/100) Côtes du Ventoux - Fondrèche – Prix : 25 à 30 € Un match de légende, pourtant une simple exhibition, oppose à Monte Carlo, Nadal et Bjorg. La robe est grenat aux reflets violets. Le bouquet est puissant. Confitures de petites baies et de framboises renvoient avec force en direction du nez des exhalaisons de fumée et de réglisse. L’attaque possède fougue et précision. Des parfums de cacao et de sel y sont smashés par de l’alcool de mûres sur de la terre battue et mouillée, nimbée de fumée, de la rétro-olfaction. La finale donne lieu à un long et délicieux match opposant arômes beurrés, chocolatés et fruités. Un vin « collector », qui ravira les amateurs. 59 - la CuVée du PaPet 2006 (94/100) Clos du mont olivet – Châteauneuf-du-Pape – Prix : 30 à 35 € Sophia devant Marcello, en porte-jarretelles noirs, pour la scène de strip-tease la plus célèbre du cinéma italien. La robe est grenat aux reflets rubis. Dans le bouquet dansent de sensuelles et très chaudes fragrances corsées de kirsch, qui se donnent en spectacle dans les sousbois humides d’une forêt de sapins et de chênes en lisière de laquelle est allumé un grand feu. L’attaque est lascive. Les tannins ôtent toutes les peaux de fruits et le sel les recouvrant pour gravir nus les marches menant à la rétro-olfaction, où les attendent de charmants et concupiscents parfums de racines, de café et de viande grillée. La finale n’est que séduction. Mûres et fraises s’y embrassent tendrement sur un lit de moka et d’épices. Un grand classique de l’appellation. 60 - le Châtaignier 2010 (94/100) domaine de nalys - Châteauneufdu-Pape - Prix : 30 à 40 € La belle au bois dormant sort du cauchemar dans lequel l’a plongée Maléfic. La robe est jaspe brun. Le bouquet est dense, sombre. De la crème de cerises noires y emprisonne des arômes de tabac et de laurier. L’attaque est veloutée, très féminine, intense. Des prunes et du curry y incantent une étrange magie et invoquent en rétro-olfaction de la lavande, des herbes séchées, du goudron et de la canneberge. La finale dort longtemps sur un lit de noyaux, de groseilles noires, de gibier et de réglisse. Un vin à la fois compact et délicat. 61 - ChâteauneuF-du- PaPe CuVée SPéCiale 2011 (94/100) tardieu-laurent - Prix : 35 à 45 € Les championnats du monde de cross se déroulent sur un terrain particulièrement accidenté et ensoleillé, en Ethiopie, ce qui explique le rythme laborieux du peloton de tête. La robe est pourpre aux reflets rouges. Le bouquet est chargé de parfums capiteux et métalliques : olives noires, compote de fruits rouges, poivre y sont ensoleillés par de puissantes exhalaisons kirschées. L’attaque est tendue, musclée. Les tannins parcourent le palais en laissant des traces de leurs efforts jusqu’en rétro-olfaction : cannelle, piments doux, crème de cerises noires, graphite et santal. La finale est chaude, sanguine. Prunes et groseilles la dominent en écrasant leurs concurrents. L’un des meilleurs vins issus du négoce français, notamment en 2011. 61 - boiSrenard 2011 (94/100) domaine de beaurenard – Châteauneuf-du-Pape – Prix : 35 à 45 € Pendant qu’il grignote des friandises, un petit garçon regarde, un peu impression-
né, ses grands frères jouer à chat perché dans le jardin. La robe est rubis aux reflets grenat. Encre et chocolat sont contenus dans la maison de pain d’épices du bouquet. Ces exhalaisons, d’abord un peu timides, s’aventurent bien vite sur le goudron et les herbes fraîchement coupées du palais. L’attaque est délicate. Des mûres et des cerises noires s’amusent à décrocher les épines, la vanille et les parfums de maquis perchés en rétro-olfaction. La finale voit le réglisse oser se mélanger avec les autres parfums déjà cités. Une cuvée Boisrenard toute en finesse, très attendrissante, qui est destinée à prendre une exceptionnelle amplitude. CHÂTEAU DE MEURSAULT Nous fûmes les premiers à évoquer le prodigieux renouveau du Château de Meursault, qui compte aujourd’hui parmi les plus belles marques de la France viti-vinicole. Aujourd’hui, toutes les cuvées issues de ses chais rendent à nouveau de vibrants hommages à chacune de leurs appellations. 61 - Château de Chambert grand Vin 2009 (94/100) Cahors - Prix : 35 à 45 € Les All Blacks s’entraînent aux abords d’une grande forêt australe, en été, pour préparer la reprise des sélections mondiales. La robe est pourpre aux reflets noirs. Le bouquet est puissamment épicé, lourdement chargé de coulis et d’eau de vie de cassis, ce qui ne l’empêche pas d’élever de l’humus et du poivre tout en haut du nez. L’attaque est virile. Les tannins riches, regroupés, y forment une mêlée d’où émergent de la canneberge et des clous de girofle qui remontent un sous-bois champignonneux menant à la rétro-olfaction. La finale s’appuie sur du réglisse et des fruits noirs extrêmement musclés. Un vin qui force le respect. 62 - l’inSolite 2009 (94/100) domaine de Saint Paul – Châteauneuf-du-Pape Prix – Prix : 40 à 50 € Les finalistes d’un télécrochet rivalisent de prouesses vocales et de beauté pour séduire jury et spectateurs. La robe est rubis aux reflets bordeaux. Sur la scène du bouquet chantent cassis et santal, étrangement habillés de mousseline de fruits rouges, d’épines de sapin et de poivre blanc aromatisé à la poudre d’écorces d’oranges. L’attaque joue sur un répertoire moderne et inattendu. Les tannins sont plus soyeux que veloutés. Ils donnent d’abord à voir leur salinité, avant de délivrer des fragrances de clous de girofle et de cerises noires qui font vibrer jusqu’aux coulisses de la rétro-olfaction : bois de cyprès, vanille et pépin. La finale est performante, boisée, gouleyante. Il s’agit d’une savoureuse aubade dédiée au chocolat, à la crème de cassis, au sumac, au thym et au sésame blanc. Réalisé uniquement à base de syrah, ce qui est exceptionnellement rare sur l’appellation, l’Insolite est un grand vin sudiste, qui raconte à son dégustateur toute la gloire de la vallée du Rhône. 62 - meurSault 1er Cru PerrièreS 2011 (94/100) Prix : 40 à 50 € Dans la grotte de Lourdes, les soldats ont déposé les armes, fascinés par les lumières qui forment la silhouette d’un ange. La robe est or aux reflets éclipse. Le bouquet contient une étrange et néanmoins magnifique vénusté. De la pierre à fusil repose sur un sol composé de noisettes, de chèvrefeuille et de vanille. L’attaque est complètement apaisée. De très solides arômes d’amandes et de menthol y communient en symbiose avec la rétro-olfaction, d’où s’échappent d’éthérées exhalaisons alcalines et anisées. La finale possède beaucoup de fraîcheur. Elle est recueillie autour d’un autel de St-Genix possédant énormément d’amplitude. Ce dernier est construit avec des écorces d’agrumes, de la marmelade et du citron de Menton. L’un des miracles du millésime. Corton 2011 (93/100) Prix : 70 à 80 € Un cycliste bande ses muscles avant d’entamer le sprint qui le mènera à la victoire dans Paris-Nice. R ubrique La robe est rubis. Dans le bouquet les cerises, les fraises, les épices à cake battent la chamade. L’attaque est tendue, athlétique, bien structurée. Les tannins sont extrêmement fins. Cependant, la puissance dégagée par leurs parfums de sel, de noyaux de cerises et de framboises est impressionnante. Elle leur permet de rejoindre la rétro-olfaction, où ils soulèvent de la poussière de craie, de bois et de pétales de roses. La finale est dynamique. Les arômes de fruits rouges, de thé blanc et de santal s’y livrent un duel acharné. Un corton qui compte parmi les champions de son appellation. CloS de ePenotS 1er Cru 2010 (93/100) Pommard 1er Cru - Prix : – 40 à 50 € Une famille bavaroise du 17ème siècle est réunie, à la nuit tombée, sous de grandes couvertures entourant la cheminée. La robe est rubis aux reflets rouges luisants. Le bouquet est particulièrement convivial. Les cerises et le poivre noirs y sont emmitouflés sous d’épaisses fragrances de fumée et d’encens. L’attaque est accueillante. Epaisse, veloutée, elle reçoit framboises et safran, qui se réchauffent devant le brasier de bois de rosier éclairant la rétro-olfaction. La finale est légèrement maigre, mais particulièrement digne. Le chocolat amer, les épices exotiques et des fleurs de cerisier la réconfortent. Un vin classique, rustique, mais totalement authentique. meurSault-CharmeS 2011 (93/100) Prix : 40 à 50 € Un jeune enfant tente de maîtriser son cerf-volant, trimballé en tous sens par les vents de l’Atlantique. La robe est or gris. Le bouquet, vibrant, est balayé par des exhalaisons de chaux, d’écorces d’agrumes et de miel. Sur le palais, le vin est intense. Coings et pamplemousses tiennent un équilibre instable, puis succombent aux assauts des alizés salins, pleins de lavande, qui descendent de la rétro-olfaction. La finale est d’abord agitée, minérale, complexe. Cependant, des fruits de la passion, des fleurs séchées et de la poire la tiennent solidement. Un bébé, dont le potentiel est énorme. Le magazine du vin - 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 1Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 2-3Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 4-5Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 6-7Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 8-9Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 10-11Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 12-13Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 14-15Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 16-17Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 18-19Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 20-21Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 22-23Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 24-25Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 26-27Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 28-29Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 30-31Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 32-33Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 34-35Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 36-37Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 38-39Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 40-41Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 42-43Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 44-45Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 46-47Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 48-49Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 50-51Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 52-53Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 54-55Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 56-57Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 58-59Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 60-61Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 62-63Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 64-65Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 66-67Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 68-69Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 70-71Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 72-73Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 74-75Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 76-77Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 78-79Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 80-81Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 82-83Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 84