Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°1 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 24,1 Mo

  • Dans ce numéro : le classement des vins de France.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
RC ubrique lassement des meilleurs vins de France 32 - Folie 2010 (96/100) Coteaux du layon - Château des rochettes – Prix : 17 à 23 € (50 cl) Le roi entre à Versailles, au temps de sa splendeur, quand toute une ville, une nation même, étaient prêtes à offrir leur vie pour leur souverain. La robe est ambrée. Le bouquet permet d’emblée de percevoir la richesse et l’élégance du vin, qui est comblé d’exhalaisons rarissimes : noisettes, café, miel de bruyères, amandes. Sur le palais, le nectar est nanti de velours. Il avance en compagnie de ses loyaux sujets : abricots, pêches rôties et tarte Tatin. Puis, il se rend jusqu’au trône de chocolat et de sucre roux installé en rétro-olfaction. En finale, frangipane, pralines et coings possèdent une exceptionnelle persistance. Une sélection de grains nobles qui porte admirablement son nom. 32 - le lieu dit 2012 (96/100) domaine des bosquets - gigondas – Prix : 25 à 35 € 62 - Le magazine du vin domaine des bosquets Cuverie Une fête foraine s’établit sur un grand champ, l’installation des manèges et des chapiteaux débutant immédiatement. La robe est magenta aux reflets pourpres. Le bouquet est particulièrement festif, composé de fleurs des champs, de poivre blanc et de noisettes. L’attaque est une attraction spectaculaire. Sur des jus corsés de cerises noires plongent et dégringolent du réglisse, de la menthe et du thym. Cannelle et prunes chevauchent le grand huit de la rétro-olfaction. La finale est turbulente, surprenante. Framboises, lavande pilée, nougatine et kirsch y font vivre des émotions fortes à leur dégustateur. L’un des meilleurs vins de son appellation, doté d’un excellent rapport qualité/prix. 33 - leS raiSinS bleuS 2012 (96/100) domaine eddie Féraud et Fils - Châteauneuf-du-Pape - Prix : 30 à 40 € domaine eddie féraud Le Banquet est l’un des plus importants dialogues avec Platon. Dans ce texte, il fait entendre des voix différentes pour parler d’amour, et de beauté, qui sont les affaires du Bien. La robe est mazarin aux reflets grenat. A l’aide de poivre et de queues de cerises, le bouquet conjugue à tous les temps le récit des passions du réglisse, de la fumée et d’une pénétrante liqueur de Chartreuse. L’attaque suit un code de conduite exigeant. Piment, kirsch, herbes de Provence et clous de girofle instruisent les tannins, mais aussi les violettes, le bois de roses et la venaison de la rétro-olfaction. La finale n’est que beauté et bonté. Salinité, crème de cassis, groseilles et sauce grand veneur y sont totalement épanouies. Le domaine Eddie Féraud et Fils compte désormais parmi les « grands » de l’appellation. 33 - roC d’anglade 2007 (96/100) Vin de Pays du gard – Prix : 30 à 40 € C’est la classique finale qui oppose Nadal et Djokovic, un sommet d’intensité, mais également de raffinement. La robe est rubis aux reflets violacés. Dans des bois luxuriants, se confrontent au milieu de richissimes fragrances de ronces, de petites baies sauvages et de vigoureuses mûres. L’attaque possède une pureté inouïe. Des prunes noires, des épices du bois et de la cade couvrent inlassablement et complètement le palais. Le retour de la rétro-olfaction est également spectaculaire. Venaison, cuir, herbes de Provence et laurier soûlent chaque papille de coups. La finale possède une texture suave, croquante, aromatique, en un mot bourguignonne. Epices douces, sous-bois, fruits rouges séchés lui confèrent dignité et caractère. En matière d’évolution et de finesse, les vins rouges de Roc d’Anglade n’ont pas beaucoup d’équivalents dans la région. 33 - FemineSSanCe 2012 (96/100) tour Saint-michel – Châteauneufdu-Pape – Prix : 30 à 40 € Botticelli esquisse Venus sortant de l’eau sur une coquille, conduite sur le rivage par le dieu du vent, au milieu d’une pluie de roses. La robe est rubis aux reflets pourpres. Le bouquet présente de divines violettes qui évoluent sur un océan de poivre blanc, poussées par des vents salins et cacaotés. La féminité de l’attaque, drapée dans de la soie tissée dans du chocolat blanc et de la vanille, est éclatante. Les tannins peignent le palais aux couleurs des cerises et des épices rouges. En rétro-olfaction sont soufflées des exhalaisons iodées, de merisier et de cannelle. Sur un canevas de réglisse, la finale expose la beauté nue d’arômes de cassis, de petites baies noires, de griottes et de pain d’épices grillé. Quelque chose de formidable est en train de se dérouler au domaine de la Tour Saint-Michel.
33 - daumaS gaSSaC rouge 2011 (96/100) Vin de Pays de l’hérault - Prix : 30 à 40 € C’est un dragon noir qui amorce son réveil. La robe est pourpre aux reflets noirs. Le bouquet est encore endormi. Mais le cassis, la cendre et les fleurs fanées soufflent déjà jusqu’au nez. Sur le palais, le vin est immédiatement imposant. Il y dépose des trésors de poivre noir, de santal, de pruneaux, tandis que la rétro-olfaction est gavée de griottes, de graphite et d’épices à cake. La finale impose sa majestueuse présence et son potentiel en exhibant ses plus beaux parfums dans une démonstration de puissance et de majesté, certes encore un peu désordonnée. Un vin d’avenir, amené à régner. Peut-être la plus grande réussite à ce jour pour un vin rouge du domaine. 34 - iC(o)on 2010 (96/100) rasteau - Cave de rasteau – Prix : 35 à 45 € C’est un clip de Lady Gaga, logiquement extravagant, où l’on voit des avions de chasse, des mobylettes, des talons aiguilles vertigineux et des limousines. La robe est magenta aux reflets pensée. Dans le bouquet filent, pêle-mêle et à toute allure, de turbulentes fragrances de poivre, de thym, de pruneaux d’Agen, de queues de cerises et de bergamote. La richesse et l’exubérance du bouquet sont confirmées en attaque, où des tannins particulièrement soyeux et sophistiqués côtoient de mordants arômes de kirsch, de café et de grog à la cannelle. La rétro-olfaction est délicieusement « grunge », n’hésitant pas à marier l’encens, le sel et les pruneaux. La finale qui possède d’abord une présence très masculine (liqueur de cassis), s’anamorphose ensuite en petite fille (fraises des bois et groseilles) et finit lionne en cage (venaison). Une cuvée « hot-couture », qui fait la fierté de son appellation et de la cave coopérative la produisant. 34 - Corton rognet 2008 (96/100) domaine de Chevalier Père et Fils – Prix : 35 à 45 € Une vahiné chevauche le long des plages turquoise un pur sang arabe, la tête dans les étoiles. La robe est rubis. Le bouquet est magnifique. Il y trotte de véloces exhalaisons salines, de roses anglaises, d’églantines et de venaison. Bien qu’authentiquement féminine, l’attaque dévoile une force réelle. Menthe poivrée, crème de cassis et cacao parcourent tout le palais. Descendent de la rétro-olfaction de délicieux et opulents parfums d’écurie, de cuir de selle et d’épices du bois. La finale est un océan où chatoient des baies de roses, des pralines et des cerises déjà mâtures. Le Domaine de Chevalier nous rappelle qu’en Bourgogne, le millésime 2008 a été un peu vite oublié. R ubrique Le magazine du 34 - VieilleS VigneS 2012 (96/100) Châteauneuf-du-Pape - Chante Cigale - Prix : 35 à 45 € C’est un sépulcre monumental apparut dans la région de la Volga, entre mer Noire et mer Caspienne, qui est le dernier et plus marquant symbole du premier peuple indo-européen. La robe est violine aux reflets pourpres. Le bouquet possède un volume hors du commun. Il est construit avec d’impressionnantes fragrances de queues de cerises, de noyaux, de figues, de terre et d’herbes séchées. L’attaque est très bien structurée, construite pour durer. Les tannins empi- Vin lent sur le palais d’importantes quantités de réglisse, de mûres et de coing qui atteignent la rétro-olfaction, où sont loués d’anciens et évanescents esprits : kirsch, épices indiennes, roses fanées. La finale est sphérique. Sa puissance aromatique impose le respect. poivre, café, crème de figues, brioches et pommes y construisent un temple où le dégustateur peut longuement se recueillir. Les vins d’Alexandre Favier nous avaient déjà impressionnés dans le millésime 2010. 2012 confirme ses talents exceptionnels. 35 - grandeS grena- ChièreS d’hiPPolYte 2010 (96/100) Château Simian – Châteauneufdu-Pape – Prix : 40 à 50 € La grande messe des vins de Saint-Emilion rassemble l’intelligentsia politique et vinicole bordelaise dans une orgie de luxe et de fanfreluches. La robe est violine aux reflets carmin. Le bouquet est particulièrement bien éduqué. De très nobles fragrances d’encre, de barbecue, d’épices du bois et de fruits noirs cuits sur la braise y mènent grand train pour le plus grand plaisir du nez. L’attaque est luxueusement structurée. Des tannins girondins y sont riches de réglisse, de cerises noires et de pralines. La rétroolfaction est une chapelle construite avec les plus beaux parfums d’infusion, de sous bois et d’herbes de Provence. En finale, de la confiture de baies des bois et de petites fraises paradent, racées et corsées. Par sa tenue et sa richesse, le plus bordelais des vins de Châteauneuf-du-Pape, ce qui n’est pas un mince compliment. Le magazine du vin - 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 1Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 2-3Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 4-5Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 6-7Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 8-9Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 10-11Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 12-13Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 14-15Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 16-17Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 18-19Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 20-21Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 22-23Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 24-25Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 26-27Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 28-29Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 30-31Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 32-33Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 34-35Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 36-37Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 38-39Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 40-41Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 42-43Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 44-45Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 46-47Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 48-49Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 50-51Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 52-53Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 54-55Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 56-57Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 58-59Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 60-61Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 62-63Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 64-65Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 66-67Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 68-69Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 70-71Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 72-73Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 74-75Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 76-77Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 78-79Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 80-81Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 82-83Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 84