Le Journal du Rugby n°57 sep/oct 2015
Le Journal du Rugby n°57 sep/oct 2015
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°57 de sep/oct 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 29,9 Mo

  • Dans ce numéro : impossible n'est pas français !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le Rugby magazine est chez votre marchand de journaux ou sur www.lafontpresse.fr C’est rugby ! ✁ ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont Presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt OUI, je souhaite m’abonner au Rugby magazine pour 8 numéros au prix de 38 € et reçois en cadeau le guide saison Top 14 Nom  : Prénom :.. Adresse :. Code postal :... Ville :.. Téléphone  : Date de naissance  : Courriel :...Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont Presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte Bancaire  : visa N°  : Signature  : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre □ ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt. Le RUGBY MAGAZINE
EDITO CHRONIQUES N°57 - SEPTEMBRE-OCTOBRE 2015 Edité par Entreprendre (Lafont presse) 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr Accueil  : 01 46 10 21 21 - Fax  : 01 46 10 21 22 Impossible n’est pas Français ! Enfin ? Après trois finales de Coupe du monde perdues (1987, 1999, 2011), la France reste l’une des rares grandes nations qui n’a toujours pas soulevé le précieux trophée. Chaque équipe présente en finale a toujours remporté la Coupe du monde (Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Angleterre), sauf l’équipe de France. Et si cette année était la bonne ? Dos du mur, les Bleus n’ont aucune pression à l’abord du Mondial. Ainsi, Tony Ward journaliste et ancien demi d’ouverture de l’équipe d’Irlande a même déclaré  : « La France ne fait plus peur ». Quoi de me mieux pour piquer au vif l’orgueil de cette équipe de latins ? En 2011, lors du Mondial en Nouvelle-Zélande, l’équipe de France était confrontée au même schéma, surtout après sa défaite en poule face aux Tongas. Et pourtant, la suite de la compétition a été de qualité, jusqu’à cette finale perdue 8-7 où les Français auraient pu, et peut-être même dû l’emporter… Mais attention, les coéquipiers de François Trinh-Duc sont loin d’être favoris, surtout sur les terres de leur ennemi de toujours ; l’Angleterre. Mais l’irrégularité dans la performance des Bleus et la capacité à se transcender dans les grands événements laissent songeur. D’ailleurs, pour la Coupe du Monde 2023, la France pourrait cette fois avoir l’appui de son public. En effet, l’Hexagone se porte candidat à l’organisation du Mondial 2023. Atout que de recevoir une Coupe du monde, cela ne fait pas pour autant le titre. Preuve avec la Coupe du Monde 2007 organisée en France, et remportée par l’Afrique du Sud… La rédaction Ne ratez pas notre hors-série du Rugby Magazine spécial Coupe du monde le 4 septembre ! TOP 14 Stade Français Macalou.4 Clermont Lopez.8 Toulon Ollivon.12 Toulouse Palisson...16 Racing Masoe.20 Oyonnax Delboulbès..24 Bordeaux-Bègles Bernard...28 Dossier Le match Top 14/Super 15...32 Montpellier Benazzi36 Pau Bianchin..40 Agen Baget...44 La Rochelle Aguillon...48 Brive Pointud52 3 SOMMAIRE Grenoble Bosch...56 Castres Smith...60 COUPE DU MONDE Les favoris64 EQUIPE DE FRANCE Dusautoir, Michalak, 2011...68 PRO D2 Vivalda (Perpignan), Bayonne/Biarritz.72 Saubusse (Mont-de-Marsan), Guitoune (Carcassonne).76 ETRANGER Highlanders, Sexton, Barraud80 TÉLÉ Laporte, Lièvremont.82 Prochain numéro  : le 22 octobre 2015 La Coupe du monde ne fausse pas le Top 14 Par Jean-Claude Skrela* a Coupe du monde ne faussera pas le Top 14 et elle n’a jamais rien faussé. On a pu le voir lors des trois dernières Coupes du monde. Surtout que seulement trois ou quatre matches de cham- sont joués et après il y a une trêve importante. En plus, toutes les équipes se sont organi- Lpionnat sées pour avoir des jokers Coupe du monde qui de surcroît font la préparation. Et ces jokers ne sont pas de jeunes joueurs ! Ce sont des bons joueurs expérimentés, la plupart ayant joué en Super XV. Je ne vois pas comment les équipes vont être affaiblies en prenant des joueurs de ce calibre. Il faut arrêter de dire que le championnat est faussé par la Coupe du monde. Le problème du calendrier n’est qu’en France. Dans l’hémisphère Sud, les nations sont en train de jouer le rugbychampionship et ils ne sont pas en train de se plaindre. Ils s’adaptent et s’organisent. Le problème du championnat français est franco-français. Le monde ne va pas s’arrêter parce qu’il y a le championnat qui se joue. Avoir les joueurs français sous contrat avec la fédération serait une possibilité. C’est le cas en Angleterre et il y a moins de soucis qu’en France où les joueurs sont en contrat avec les clubs. La problématique française est différente parce que la somme que verse la Fédération à la Ligue est reversée aux trente clubs professionnels. En Angleterre, elle est reversée aux clubs où il y a des joueurs sélectionnés. Il y a un fonctionnement différent qui fait que les clubs peuvent s’organiser et avoir des joueurs disponibles pour leur compétition. Et, à la fin, le meilleur du championnat anglais est champion. On voit des équipes mal commencer leur championnat, même quand il n’y a pas de Coupe du monde et être championnes à la fin. Rien ne me choque dans le rugby français, on n’arrive jamais à faire simple. Bien sûr qu’on aurait pu commencer la saison plus tard pour qu’il n’y ait pas de doublons, en s’organisant différemment. Nous on veut garder notre système, notamment à cause des droits télés, ce que je peux comprendre. Tout doit être polarisé autour du championnat sauf que la Coupe du monde c’est un événement mondial. Pour régler les doublons, il suffit que la fédération ait les joueurs sous contrat et que les clubs aient leurs propres joueurs et là il n’y aurait plus de problème. C’est le cas en Nouvelle-Zélande, en Angleterre, en Australie et même au Pays de Galles où ils rapatrient les joueurs pour les mettre sous contrat. Je pense que c’est ce qui se passera tôt ou tard, qu’on le veuille ou non. C’est toujours les mêmes joueurs qui jouent toutes les compétitions. Les internationaux doivent jouer la Coupe du monde, le championnat et la Coupe d’Europe. Ça devient compliqué pour les joueurs, pour les clubs et pour l’équipe nationale. *Manager de l’équipe de France à 7, ex-directeur technique national, champion de France avec le Stade Toulousain comme entraîneur en 1985, 1986 et 1989 Ça va finir par payer pour Clermont Par Olivier Magne*ualifié en finale du championnat de France et de Coupe d’Europe, si Clermont a souvent échoué sur la dernière marche, il ne faut pas oublier la régularité de ce club. Les Clermontois ne Qvont pas au bout, mais c’est une équipe qui arrive quand même à se qualifier dans deux aventures différentes qui sont deux compétitions très relevées. Certes, ils s’inclinent en finale, mais il n’y a qu’un vainqueur à la fin. Tout le monde est un peu dur avec cette équipe. Beaucoup aimeraient avoir un tel parcours et se retrouver en finale de façon aussi régulière. Evidemment, ce titre de champion d’Europe manque aux Jaunards, mais l’ASM finira par l’avoir. Je n’ai pas de doute là-dessus. C’est une équipe qui aura l’occasion encore une fois de plus de remporter le championnat et la Coupe d’Europe. Les fondations de l’ASM sont tellement solides que l’équipe paraît inébranlable. Les Jaune et Bleu ont construit leur organisation à travers Vern Cotter qui a tout mis en place et qui permet au club de se tourner maintenant vers une approche très professionnelle. C’est une équipe qui a manqué ces dernières années deux ou trois titres qui auraient pu lui revenir, mais ça viendra par la suite. Au niveau du déclic, il a sûrement déjà eu lieu avec ce premier titre de champion de France en 2009. Il ne faut pas s’attendre non plus à ce que Clermont gagne toutes les finales chaque année. Il faut aussi que les Montferrandais apprennent à se détacher de la pression locale. Se retrouver en finale de deux compétitions reste un exploit en soi. Je préfère les voir faire cela que de jouer une compétition à fond et en saborder une autre. En plus, c’est une équipe qui pratique un rugby magnifique tout au long de la saison et qui régale ses spectateurs. L’ASM fait plaisir à voir dans son rugby. Le rugby de Clermont est un rugby qui suscite de l’intérêt, qui génère des vocations et qui se construit à travers son centre de formation. Les Jaunards permettent à des jeunes joueurs de pouvoir peut-être jouer en équipe première. Toute série à une fin et le recrutement qui est le leur annonce de belles saisons à venir. *Vainqueur du Grand Chelem en 1997, 1998, 2002 et 2004, du Tournoi des 6 Nations en 2006, entraîneur des avants de l’équipe de France des -20 ans, consultant pour Eurosport ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt OUI, je souhaite m’abonner au Journal du Rugby pour 12 numéros au prix de 68 € Nom :.. Prénom :. Adresse :.. Code postal  : Ville :.. Téléphone :... Date de naissance :... Courriel :.. Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte bancaire  : Visa N°  : Signature  : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte ✁ Le Journal du rugby N°57 - Septembre - Octobre 2015 JOURNAL DU Rugby



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 1Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 2-3Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 4-5Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 6-7Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 8-9Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 10-11Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 12-13Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 14-15Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 16-17Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 18-19Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 20-21Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 22-23Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 24-25Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 26-27Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 28-29Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 30-31Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 32-33Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 34-35Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 36-37Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 38-39Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 40-41Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 42-43Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 44-45Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 46-47Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 48-49Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 50-51Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 52-53Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 54-55Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 56-57Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 58-59Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 60-61Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 62-63Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 64-65Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 66-67Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 68-69Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 70-71Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 72-73Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 74-75Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 76-77Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 78-79Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 80-81Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 82-83Le Journal du Rugby numéro 57 sep/oct 2015 Page 84