Le Journal du Rugby n°54 mar/avr 2015
Le Journal du Rugby n°54 mar/avr 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°54 de mar/avr 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 38,8 Mo

  • Dans ce numéro : les secrets du Top 14.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le Rugby magazine est chez votre marchand de journaux ou sur www.lafontpresse.fr C’est positif ! ✁ ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont Presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt OUI, je souhaite m’abonner au Rugby magazine pour 8 numéros au prix de 38 € et reçois en cadeau le guide saison Top 14 Nom : Prénom :.. Adresse :. Code postal :... Ville :.. Téléphone : Date de naissance : Courriel :...Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont Presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte Bancaire : visa N° : Signature : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre □ ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt. Le RUGBY MAGAZINE
EDITO CHRONIQUES N°54 - MARS-AVRIL 2015 Edité par Entreprendre (Lafont presse) 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr Accueil : 01 46 10 21 21 - Fax : 01 46 10 21 22 Ibañez-Galthié, le match a déjà commencé ! O n peut d'ores et déjà l'annoncer : lors de ses derniers mois en tant que sélectionneur de l'équipe de France, Philippe Saint-André va devoir concilier avec les rumeurs circulant sur l'identité de son propre successeur. Ce flot continu ne se tarira pas d'ici la fin de son mandat, fixé en 2015, soit après la Coupe du monde. Si plusieurs noms sont cités, un revient avec insistance : il s'agit de Raphaël Ibañez. En coulisse, l'actuel entraîneur de l'Union Bordeaux-Bègles tiendrait la corde. Des contacts avec certains responsables de la fédération auraient même déjà été noués. Les bons résultats du club girondin et l'autorité dont il fait preuve plaident en effet en sa faveur. Derrière l'ancien talonneur, on retrouve Fabien Galthié, dont la cote s'est effondrée ces dernières semaines suite aux multiples polémiques. Alors qu'il faisait figure de candidat naturel, l'ancien coach de Montpellier est aujourd'hui dépassé. Derrière, trois candidatures se détachent : Fabrice Landreau (Grenoble), le duo Labit-Travers (Racing) et Vern Cotter (Ecosse). Les équipes fédérales chercheraient non pas un homme, mais une équipe afin de mettre sur pied un organigramme plus « britannique » dans sa conception. Reste une question : faut-il régler la question avant le Mondial ? Cela risque-t-il de perturber le travail du staff actuel ? L'exemple de la succession de Lièvremont peut apporter quelques éléments de réponse. A l'époque, la FFR n'avait pas attendu le Mondial 2011 pour dévoiler le nom du successeur. En plein mois d'août, on apprenait ainsi que Philippe Saint-André serait le nouvel homme fort des Bleus. On avait beaucoup disserté sur le manque de finesse consistant à entériner une succession en amont d'une compétition majeure. Dans de telles circonstances, les joueurs auraient tendance à lâcher le sélectionneur lequel, voyant son successeur désigné, perdrait forcément en autorité auprès de ses troupes. Le parcours des Bleus et leur courte défaite en finale tendent à contredire cette version… SOMMAIRE TOP 14 Toulon Juan Martin Hernandez.4 Stade Français Waisea...8 Clermont John Ulugia.12 Bordeaux-Bègles Louis-Benoît Madaule 16 Racing-Métro 92 Luc Ducalcon..20 Toulouse Florian Fritz.24 Grenoble Jonathan Wisniewski..28 La rédaction Montpellier François Trinh-Duc.32 Castres Rémy Grosso...36 La Rochelle Kevin Gourdon...40 Bayonne David Roumieu44 Oyonnax Thibaut Lassalle...48 Brive Arnaud Méla...52 Lyon Julien Puricelli..56 Equipe de France YoannHuget60 Guilhem Guirado 64 Tournoi 6 Nations.68 3 Le Journal du rugby N°54 - Mars-Avril 2015 On peut louper son Tournoi et réussir sa Coupe du monde Par Jean-Claude Skrela* e Tournoi et le Mondial sont deux compétitions différentes, avec une image différente. Le Tournoi reste le Tournoi, avec sa magie. Il se joue tous les ans à la même époque avec le Lmême processus. La Coupe du monde a des phases qualificatives et éliminatoires. On peut même se louper au Tournoi et réussir une belle Coupe du monde derrière, et inversement. Je suis sûr que si on sort d'un Tournoi à peu près réussi avec de la confiance, un état d'esprit, des formes de jeu et des comportements qui ont fonctionné, ce sera constructif pour attaquer la Coupe du monde. Au Tournoi, vous n'avez pas trop les moyens de vous préparer. Il y a le championnat et la Coupe d'Europe en même temps, des joueurs partent, d'autres reviennent… Avant une Coupe du monde, l'équipe de France devient quelque part une équipe de club. C'est très différent. L'obligation de résultats, on l'a toujours. Dès qu'ils sont engagés dans une compétition, les joueurs, l'encadrement et les fédérations essaient d'y être le plus performant possible. C'est vrai que certains matches servent à préparer la Coupe du monde, il ne faut pas le nier, mais je ne crois pas qu'il y ait de vision à court terme. Quand on joue, c'est pour gagner. Et puis, jouer l'Irlande et l'Italie, qui seront dans notre poule, n'aura pas de grosses répercutions. On a l'habitude d'affronter ces équipes. Au Mondial, on les jouera en terrain neutre, ce qui sera plus avantageux ! Le rugby reste un petit monde. Il n'y a pas beaucoup de surprises dans la liste des participants à une Coupe du monde. Dans ce monde professionnel, aucun match ne ressemble à un autre. L'état d'esprit collectif est indispensable pour gagner au rugby. C'est au travers de cet état d'esprit que l'on doit trouver une confiance. Le Tournoi doit servir à ça. Si on sort du Tournoi avec des victoires, on aura emmagasiné de la confiance, de l'expérience, c'est ça qui est intéressant dans la perspective de la Coupe du monde. En 1999, on avait complètement raté notre Tournoi. Sans chercher des circonstances atténuantes, on sortait de deux Grands Chelems (97, 98) et on a eu beaucoup de blessés. On devait changer les joueurs dans la semaine et même juste avant le match… C'était l'enfer. Une fois qu'on a retrouvé notre effectif et qu'on a pu se préparer, l'équipe de France est redevenue performante, comme on l'a vu à la Coupe du Monde 1999. *Manager de l’équipe de France à 7, ex-directeur technique national, champion de France avec le Stade Toulousain comme entraîneur en 1985, 1986 et 1989 Je milite pour le jeu libre Par Olivier Magne* L e rugby a toujours été un sport avec du défi physique. Aujourd'hui, le curseur du niveau d'intensité physique doit être ajusté, notamment via des règles. La priorité est que cela ne menace pas l'intégrité physique des joueurs et leur santé, c'est la priorité. Le nombre de commotions est en augmentation, et on assiste à des accidents et des chocs qui pourraient être évités si des règles étaient aménagées. On doit permettre au joueur d'assurer un spectacle de qualité sans que le rugby ne devienne un jeu violent qui pose un problème de santé publique. Les joueurs sont de mieux en mieux préparés sur le plan physique. Mais je vois de plus en plus de matches, que ce soit dans l'hémisphère Sud ou dans le Top 14, qui me permettent de dire qu'on revient à un jeu d'évitement, à un choix d'espaces libres plutôt que du défi physique, etc. De plus en plus d'équipes se tournent vers des directions différentes suite à un constat : l'égalité des équipes sur le plan physique. Dans la préparation physique, le renforcement musculaire n'est pas une finalité. Ça doit apporter de la qualité et servir à se protéger des coups éventuels en permettant au corps de progresser physiquement. La musculation permet d'entretenir son corps, de faire du cardio et permettre aux muscles de rester actifs. La musculation est un faux problème, même le jour du match. Le rugby change, mais il faut l'aider. Régulièrement, il faut faire évoluer la réglementation par rapport aux évolutions constatées sur deux ou trois ans. C'est ce que fait l'IRB. Autre chose : il serait utile de refaire un point avec les arbitres afin que les règles actuelles soient vraiment appliquées. On laisse encore faire certaines choses qui ne sont pas permises. Le plaquage au-dessus de la taille, par exemple, est déjà normalement interdit. Beaucoup de règles sont peu ou pas appliquées. Enfin, il y a aussi un travail à faire au niveau des écoles de rugby. Il faut favoriser l'attaque et moins la défense qui est facile à travailler. Je milite aussi pour qu'on accorde une plus grande place au jeu libre, en donnant plus d'espace aux joueurs, à l'image de la NBA où de nombreux bons joueurs sont passés par le basket de rue. La fédération est en train de mettre tout ça en place. Ça permet aux joueurs d'être beaucoup plus dans la lecture du jeu et l'adaptation, la compréhension de la circulation offensive, en leur permettant de s'exprimer pleinement. La préparation physique doit être au service d'un rugby intelligent. Regardons la Nouvelle-Zélande. Elle n'a certainement pas les joueurs les plus costauds - derrière, ils ont des garçons à moins de 85 kg -, mais c'est la meilleure équipe du monde. Il faut trouver un équilibre entre vitesse et puissance. Je pense qu'on doit s'orienter vers le jeu des Blacks qui est le jeu gagnant. *Vainqueur du Grand Chelem en 1997, 1998, 2002 et 2004, du Tournoi des 6 Nations en 2006, entraîneur des avants de l’équipe de France des -20 ans, consultant pour Eurosport PRO D2 Biarritz Mathias Marie 72 Montauban Tussac.75 Perpignan KarlChâteau..76 Pau Samuel Marquès.79 Massy Judicael Cancoriet...80 Agen Alexis Bales.81 Tarbes Adrien Domec Que deviennent-ils ? Thomas Castaignède...82 Prochain numéro : le 16 avril 2015



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 1Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 2-3Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 4-5Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 6-7Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 8-9Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 10-11Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 12-13Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 14-15Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 16-17Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 18-19Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 20-21Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 22-23Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 24-25Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 26-27Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 28-29Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 30-31Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 32-33Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 34-35Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 36-37Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 38-39Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 40-41Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 42-43Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 44-45Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 46-47Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 48-49Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 50-51Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 52-53Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 54-55Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 56-57Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 58-59Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 60-61Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 62-63Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 64-65Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 66-67Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 68-69Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 70-71Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 72-73Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 74-75Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 76-77Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 78-79Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 80-81Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 82-83Le Journal du Rugby numéro 54 mar/avr 2015 Page 84