Le Journal du Rugby n°5 février 2011
Le Journal du Rugby n°5 février 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : Harinordoquy... objectif Six Nations.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
4 6 8 9 L’ENTRETIEN DU MOIS : IMANOL HARINORDOQUY TOURNOI : FRANCE TOURNOI : ANGLETERRE TOURNOI : ECOSSE 10 TOURNOI : IRLANDE 11 TOURNOI : ITALIE 12 TOURNOI : PAYS DE GALLES 13 TOURNOI : CALENDRIER, STATS 14 TOP 14 : TRANSFERTS 15 CLUB DU MOIS : BAYONNE CHRONIQUES La Coupe du monde, EDITO c’est déjà demain Gagner le prochain Tournoi des 6 Nations est le meilleur moyen de préparer la prochaine Coupe du monde. Mais il faut aussi le gagner et le jouer avec les intentions qui se - ront celles de l’équipe de France pour la Coupe du monde. Il est important, suite au match contre l’Australie, de basculer vers quelque chose qui permette aux joueurs d’identifier réellement ce que le staff leur demandera en Nouvelle- Zélande et ce que sera son vrai visage. Aujourd’hui, l’heure n’est plus aux essais ! L’équipe de France a tout intérêt à choisir les joueurs qui vont vivre ensemble les dix prochains mois. Même si le groupe évoluera suivant les blessures, mais il va obligatoirement se resserrer et trouver son identité et basculer vers un jeu pour gagner. Il va falloir dès le premier match du Tournoi pratiquer ce jeu-là. La manière va être importante. On attend un visage différent de la part de l’équipe de France. Ses dernières sorties n’ont pas été à son avantage au niveau du jeu produit. Elle doit basculer dans ce jeu d’attaque qui, aujourd’hui avec les nouvelles règles, notamment l’impossibilité pour les défenseurs d’intervenir plus rapidement sur la zone plaqueur-plaqué, est la solution pour aller chercher une victoire en Coupe du monde. Les Australiens ont basculé dans ce SOMMAIRE 19 AGEN : DANIEL DUBROCA ; JAMIE ROBINSON 20 BIARRITZ : RAPHAEL LAKAFIA ; IAIN BALSHAW 21 22 BOURGOIN : LAURENT SEIGNE ; DAVID JANIN BRIVE : LUCIANO ORQUERA ; ALEXIS PALISSON 23 CASTRES : LUC DUCALCON ; TILLOUS-BORDE 24 CLERMONT : JULIEN PIERRE ; GONZALO CANALE 25 LA ROCHELLE : DAVID MCGOWAN ; STEEVE BARRY 26 MONTPELLIER : B. PAILLAUGUE ; G. DOUMAYROU 27 PERPIGNAN : NICOLAS MAS ; PERRY FRESHWATER 28 RACING : ITALIE ; LIONEL NALLET 29 STADE FRANÇAIS : D. SZARZEWSKI ; TOM PALMER 30 TOULON : PHILIPPE SAINT-ANDRÉ ; WILKINSON 31 PAR OLIVIER MAGNE* jeu-là avec l’apport de Robbie Deans. Ne parlons pas des All Blacks qui pratiquent ce jeu depuis que le rugby existe. Il faut vraiment croire que l’équipe qui sera le plus animée d’intentions, sans délaisser les fondamentaux, c’est-à-dire la conquête, la capacité à défendre et à récupérer vite des ballons, le jeu au pied, pourra aller chercher cette Coupe du monde. C’est l’idée que doit avoir l’équipe de France. Elle devra se lâcher en Nouvelle-Zélande ! On ne peut néanmoins pas faire l’impasse sur le Tournoi. Ce n’est pas une compétition qui se galvaude. C’est aussi une manière de marquer les esprits. En cette année de Coupe du monde, c’est d’ailleurs très bien que les Français doivent se déplacer trois fois lors du Tournoi, en plus chez des costauds comme l’Angleterre candidate au sacre mondial. C’est toujours intéressant de voir quelles sont nos ressources chez un adversaire de ce calibre. Même si l’Ecosse n’a pas un effectif pour batailler sur la durée, c’est une équipe intéressante en termes de production offensive. Les Gallois sont pour leur part toujours dangereux, mais un peu irréguliers. Les Anglais ont eux fait forte impression en novembre contre la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et l’Australie avec beaucoup d’intentions dans le jeu. C’est une équipe en reconstruction, mais qui est toujours présente dans les grandes compétitions. L’Irlande, par contre, j’ai un peu de mal. C’est plus en dents-de-scie et souvent vers le bas. J’ai du mal à les situer. Ils ont toujours tendance, à l’orée d’une grande compétition, à ne pas être suffisamment forts mentalement. *VAINQUEUR DU GRAND CHELEM EN 1997, 1998, 2002 ET 2004, DU TOURNOI DES 6 NATIONS EN 2006, ENTRAÎNEUR DE L’ÉQUIPE DE FRANCE A, CONSULTANT POUR EUROSPORT Un Tournoi ouvert comme rarement Le Tournoi des 6 Nations est une compétition et il ne faut pas faire l’impasse même une année de Coupe du monde. C’est même la dernière compétition avant le Mondial. Tout le monde va y fourbir ses armes et ira avec son meilleur potentiel. Gagner, c’est toujours important et les essais doivent se faire avec les meilleurs joueurs. Il faut donc mettre la meilleure équipe pour gagner le Tournoi. Concernant les adversaires de l’équipe de France, tout le monde vante l’Angleterre, mais si elle a battu l’Australie, elle a aussi perdu contre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Toutes les équipes vont donc partir à égalité dans ce Tournoi. L’Ecosse qui, elle, a battu l’Afrique du Sud a perdu contre la Nouvelle-Zélande. Toutes les nations du Nord ont donc connu des résultats en dents-de-scie en automne. Ce Tournoi risque d’être assez indécis. Les Anglais sont comme tout le monde. Ils ont montré des qualités, mais PAR JEAN-CLAUDE SKRELA* aussi des faiblesses pendant ces tests de novembre. Ce Tournoi va être très ouvert même si l’Irlande est un peu vieillissante, que les Gallois ont un peu baissé de pied. L’Angleterre va recevoir trois fois, mais ça ne lui assure pas pour autant la victoire. Ils ne sont pas plus favoris que nous. Elle vient d’ailleurs de perdre son deuxième ligne Lawes. Un Gallois est aussi sur le flanc. Il va y avoir du côté français une forte envie de réagir. Les Français vont se déplacer trois fois, ce ne sera donc pas simple, mais on a déjà gagné le Tournoi en allant s’imposer en Angleterre et en Irlande. Par prise de conscience, par réaction, on peut faire quelque chose de très intéressant. Gagner le Tournoi, ce sera compliqué, mais on peut faire quelque chose de bien. L’important, c’est de retrouver une certaine confiance, des relations dans le jeu. La Coupe du monde, ce sera autre chose, une autre compétition, une autre saison avec une intersaison. Le Tournoi est dans la saison 2010-2011 et la Coupe du monde est dans la saison 2011-2012. Quand on change de saison, plein de choses peuvent se passer. Gagner le Tournoi ne garantit pas de briller en Coupe du monde. Ça amène quand même de la confiance, mais ça ne garantit pas d’être champion du monde ! *DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL, CHAMPION DE FRANCE AVEC LE STADE TOULOUSAIN COMME ENTRAÎNEUR EN 1985, 1986 ET 1989 Prochain numéroLe Journal du Rugby : 19 FÉVRIER 2011 TOULOUSE : VINCENT CLERC ; MILLO-CHLUSKI Répétition grandeur nature Disons-le tout de suite. En cette année impaire, il y a peu de chances que l’équipe de France réalise un deuxième Grand Chelem de suite - un exploit qu’elle n’a réussi qu’une seule fois (en 1997 et 1998) - ni même qu’elle remporte ce Tournoi des 6 Nations 2011. Les Bleus vont en effet se déplacer trois fois en cinq rencontres, qui plus est trois fois consécutivement en Irlande, en Angleterre (excusez du peu !) et en Italie. Mais au-delà de la victoire finale - on ne sait jamais avec les Français -, l’objectif est ailleurs. Les joueurs de Marc Lièvremont doivent retrouver de la confiance après la claque reçue contre l’Australie. De la confiance, mais aussi montrer du jeu. Car les victoires contre les Fiji et l’Argentine nous ont laissés sur notre faim. Certes, les Coqs auront deux mois pour préparer la Coupe du monde, mais la Coupe du monde, c’est déjà demain, et ce Tournoi des 6 Nations est un test grandeur nature où il conviendra de marquer les esprits. Allez les Bleus et bonne année ! LA RÉDACTION La photo du mois Le grand retour de l’Angleterre ! ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt OUI, je souhaite m’abonner au Journal du Rugby pour 12 numéros par an au prix de 47 € Nom : Prénom :.. Adresse :... Code postal :.. Ville :. Téléphone : Date de naissance :... Courriel :.. Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte Bancaire : ■ visa ■ N° : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte) Certes, elle a été battue par l’Afrique du Sud (21-11) et la Nouvelle-Zélande (26-16) lors des tests d’automne, mais l’Angleterre a écrasé l’Australie (35-18) qui a ensuite laminé les Bleus (59-16). Attention, donc, les Anglais sont de retour ! Toujours présents dans les grandes compétitions, - les Français en savent quelque chose ! -, les coéquipiers de Chris Aston voudront briller dans ce Tournoi des 6 Nations 2011. Un Tournoi qui leur échappe depuis 2003. LE JOURNAL DU RUGBY Signature : Le Journal du Rugby n°5- février 2011 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :