Le Journal du Rugby n°32 mai 2013
Le Journal du Rugby n°32 mai 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°32 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : top transferts... l'impressionnant recrutement des clubs Top 14 et Pro D2.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
B.Love Produits distribués par Dietworld 12/14 rond des Champs Elysées - 75008 paris Pour connaître nos points de vente PLEASE DO NOT LITTER. DESIGN:
CHRONIQUES EDITO Je ne crois pas à un dopage organisé Je suis surpris du caractère amateur de cette communication concernant de soit disantes affaires de dopage dans le rugby. L'agence antidopage se doit de fournir tous les documents et toutes les preuves qui sont liées à de telles déclarations. Dans la foulée, par un soucis plus de notoriété, déplacée à mon sens, qu’autre chose, se greffent, sur ce sujet, sans avoir de preuves probantes, des personnes qui feraient mieux de revoir un petit peu leur copie. Je suis un peu gêné pour ces gens-là et un petit peu déçu de ces comportements, sachant que le rugby fait des efforts considérables depuis des années pour justement anticiper un fléau qui frappe l'ensemble des sports. J'aimerais que tout le monde soit un peu plus sérieux dans ses déclarations et beaucoup plus professionnel quand ils abordent un sujet aussi SOMMAIRE 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 19 L’ENTRETIEN DU MOIS : MACHENAUD AGEN : A QUI LA FAUTE ? ; SKEATE BAYONNE : LEADERSHIP BASQUE ; ROUET BIARRITZ : TRAILLE ; 100 ANS BORDEAUX-BÈGLES : JEU ; TISSEAU CASTRES : COETZEE ; TEULET CLERMONT : DELANY ; BYRNE GRENOBLE : FARLEY ; NINARD MONT-DE-MARSAN : TASTET ; RABENI TOP 14 : LES CHARNIÈRES AU CRIBLE CLUB DU MOIS : TOULOUSE MONTPELLIER : GÉORGIE ; FAKATE Prochain numéro Le Journal du Rugby : 18 MAI 2013 20 21 22 24 25 26 27 28 30 31 PERPIGNAN : HOOK ; HYMNE USAP RACING : SZARZEWSKI ; LE ROUX COUPES D’EUROPE : SPÉCIAL DEMI-FINALES STADE FRANÇAIS : FLANQUART ; POOL-JONES TOULON : WILKINSON ; SMITH ENQUÊTE : SUPPORTEURS PERSONNALITÉ : LORENZETTI PRO D2 PAR OLIVIER MAGNE* important que le dopage. Si on fait le compte du nombre de cas positifs, on n’est pas sur un nombre suffisamment important pour faire des déclarations sur un dopage organisé dans le rugby. Le rugby est un sport professionnel, relativement jeune où les joueurs se préparent de manière pro depuis peu de temps et il y a des joueurs qui font des efforts pour être performants dans leur sport, certains se développent donc plus que d'autres. Il faut se garder de faire des déclarations rapides suivant des images qui peuvent interpeller. Les joueurs pros se préparent beaucoup mieux depuis une dizaine d'années maintenant et ils peuvent énormément changer de part les efforts qu'ils fournissent. C’est vrai qu'il y a un risque important sur deux éléments, tout d'abord le rythme est de plus en plus effréné, il y a une concurrence de plus en plus importante et il y a aussi l'argent qui entre en jeu, avec la possibilité pour les meilleurs de gagner beaucoup et pour être le meilleur on peut être attiré par des produits illicites pour essayer d'atteindre un niveau de performances régulier. La tentation est très grande. Maintenant, il y a des choses qui sont mises en place par la Ligue avec un véritable suivi que sont les contrôles réguliers de l'agence antidopage. De vrais organismes sont mis en place, le rugby a été précurseur sur ce point. Il est relativement en a- vance. Cela n'exclut pas les brebis galeuses, mais de là à rentrer dans un dopage organisé comme on a pu le voir dans certains sports, je ne crois pas. *VAINQUEUR DU GRAND CHELEM EN 1997, 1998, 2002 ET 2004, DU TOURNOI DES 6 NATIONS EN 2006, ENTRAÎNEUR DE L’ÉQUIPE DE FRANCE A, CONSULTANT POUR EUROSPORT Le Munster ne tiendra pas contre Clermont La route jusqu’à la finale de H Cup n'est pas toute tracée pour Clermont, il va falloir battre le Munster quand même. Même s’ils ont l'avantage de jouer en France, il faudra quand même faire attention. Le Munster est une équipe très compacte et difficile à manoeuvrer. Les Irlandais l'ont montré en allant s'imposer sur la pelouse des Harlequins qui n’avaient pas perdu un match jusque-là. Il faudra être vigilant, mais si Clermont joue comme il le fait actuellement, je pense qu'ils ont largement les capacités d'atteindre cette finale. Quand on les voit contre Montpellier, avec un jeu aussi chirurgical, la finale est à leur portée et je pense qu'ils iront en finale. Après, c'est dommage qu'ils ne jouent pas PAR JEAN-CLAUDE SKRELA* cette demi-finale chez eux. Leur stade n'a pas la capacité d'accueillir cet événement et ils ont choisi de jouer à Montpellier. Je pensais qu'ils auraient joué à Saint-Etienne puisque c'est plus près de Clermont. Je ne pense pas que les supporteurs de Montpellier seront revanchards lors de ce match puisque le quart de finale n'a pas souffert de contestation. Les Clermontois sont attendus comme les vainqueurs de cette compétition, mais ils ont des joueurs capables d'assumer ce statut de favoris, et ils ont un entraîneur qui est quand même très averti des choses du rugby. Ce statut de favoris ne leur mettra pas trop de pression. Ils l'étaient aussi face à Montpellier et on a vu le résultat. S’ils arrivent à bien contourner le bloc irlandais, à mettre du rythme dans le match, le Munster ne suivra pas la cadence. Il faudra contourner ce jeu compact du Munster qui est devant très costaud, avec un O’Gara capable d'occuper le terrain. Les clés du match résideront dans le rythme que Clermont pourra mettre et dans l'intensité de leur jeu. Le rugby irlandais reste quand même très performant, il y a toujours un club pour venir se hisser dans le dernier carré en Coupe d'Europe. Mais aujourd'hui Clermont a fait de cette finale un objectif et va tout faire pour passer ce tour. *DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL, CHAMPION DE FRANCE AVEC LE STADE TOULOUSAIN COMME ENTRAÎNEUR EN 1985, 1986 ET 1989 QUE DEVIENNENT-ILS : TABACCO RÉTRO : CASTRES 1993 Oyonnax est prévenu… EN HAUSSE SITIVENI SIVIVATU Clermont est intenable en cette fin de saison, à l'image de son ailier néo-zélandais Sitiveni Sivivatu, auteur d'un essai fantastique de plus de 60 m face à Montpellier lors des quarts de finale de H Cup. A 31 ans, le joueur originaire des Fidji semble enfin s'épanouir à Clermont. Après avoir trouvé ses repères dans le club, son activité sur le terrain est remarquable, ce qui en fait une arme redoutable pour les échéances à venir. JONNY WILKINSON S'il y a bien un joueur providentiel à Toulon, c'est Jonny Wilkinson. Avec 6 pénalités réussies sur 6, il a, à lui tout seul, éliminé le club anglais de Leicester en quarts de finale de H Cup. Ne rechignant jamais à faire le travail défensif le joueur de sa majesté a écoeuré plus d'une équipe cette saison grâce à son jeu au pied flamboyant. Mieux encore, sur les 686 points inscrits à ce jour par Toulon en championnat, plus de 45% sont l'oeuvre de l'Anglais. BIARRITZ Biarritz a réalisé une performance de haute volée en allant s'imposer sur la pelouse du club anglais de Gloucester en quarts de finale du Challenge Européen. Diminué par de nombreux absents, ce sont les jeunes qui ont pris le relais et ont mené les Biarrots à la victoire. Bien emmenés par la fraicheur du jeune ailier Teddy Thomas, 19 ans et auteur de deux essais les coéquipiers de Dimitri Yachvili pourraient remporter le trophée pour la deuxième année de suite. ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt Il y a des défaites qui valent bien des victoires. Celle d’Oyonnax 30 à 29 à Brive par exemple. En empochant le point du bonus défensif, les joueurs de Christophe Urios ne peuvent plus être rejoints. A trois journées de la fin, ils sont assurés d’être champions de France de Pro D2 et donc de jouer en Top 14 pour la première fois de leur histoire. On attendait l’ogre lyonnais et c’est son voisin qui a mis tout le monde d’accord. Avec ses 23 567 habitants, Oyonnax sera la 3ème plus petite ville de l’Hexagone (après Dax et Auch) à évoluer en Top 14. Un vent de fraîcheur bien sympathique. Mais avec un budget riquiqui de 8,5 M €, le petit Poucet de l’Ain devra faire des miracles pour rester parmi l’élite. Les joueurs de l’USO n’ont pas peur. C’est bien. Mais Mont-de-Marsan a montré toute la difficulté de la tâche. Que les Oyonnaxiens profitent bien de leur bonheur, car le plus dur commence… ARNAUD BERTRANDE ■OUI, je souhaite m’abonner au Journal du Rugby pour 12 numéros par an au prix de 46 € ■ J'en profite pour m'abonner au Rugby Magazine pour 8 numéros au prix de 46 € Nom : Prénom :.. Adresse :... Code postal :.. Ville :. Téléphone : Date de naissance :... Courriel :.. Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte bancaire : visa ■ Signature : N° : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte) EN BAISSE LES HARLEQUINS Champions d'Angleterre en titre, les Anglais ont été battus, à la surprise générale, en quarts de finale de H Cup, sur leur pelouse, par le Munster (12-18). Les Anglais, qui n’avaient pas perdu le moindre match en poule, n'ont pas inscrit le moindre essai de la partie, les cadres, à l'image de Robshaw, Marler et Brown paraissant émoussés physiquement. Un coup de tonnerre. JÉRÔME FILLOL Le demi de mêlée du Stade Français a été cité à comparaitre devant la commission de discipline de l'ERC après avoir craché sur son adversaire du jour, Peter Stringer lors du quart de finale de Challenge Européen contre Bath remporté par les Parisiens sur le score de 20 à 36. Le joueur de 35 ans a été finalement suspendu 14 semaines. Une mauvaise habitude du côté Parisiens… JOCELINO SUTA Jocelino Suta est un cadre de l'équipe de Toulon. Après avoir fait un gros début de saison avec son club, le joueur apparaît aujourd'hui en perte de vitesse. Sélectionné par Philippe Saint-André en équipe de France durant le Tournoi des VI nations, le Toulonnais semble avoir, pour le moment, perdu sa place au yeux de Bernard Laporte. Remplaçant face au Stade Français puis face à Leicester, ou il est entré en jeu, il réalise seulement des bouts de matches. Triste fin pour Mas... Nicolas Mas, qui a signé à Montpellier pour la saison prochaine, vient sans doute de disputer son dernier match sous les couleurs de Perpignan, après 12 saisons passées au club catalan. Le pilier international de l'USAP est sorti à la 16ème minute lors du quart de finale de Challenge Européen face au Stade Toulousain. Le joueur souffre d'une grosse entorse du ligament latéral interne du genou droit. Sa saison semble terminée. Une sortie par la petite porte… LE JOURNAL DU RUGBY Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et ❑ vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt. Le Journal du Rugby n°32 - Mai 2013 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :