Le Journal de la Cuisine et du Vin n°7 jun/jui/aoû/sep 2005
Le Journal de la Cuisine et du Vin n°7 jun/jui/aoû/sep 2005
  • Prix facial : 4,95 €

  • Parution : n°7 de jun/jui/aoû/sep 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (203 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 92 Mo

  • Dans ce numéro : saumon, trouvaille de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
DANS LES RAYONS Un goût de tourbe Le Caoran, nouveau pur malt de Glenfiddish, remet au goût du jour les arômes de tourbe oubliés depuis la seconde guerre mondiale. Redécouvert au hasard d'une dégustation de fûts des années 30 à 40, le maître de chais a mis la main sur un pur malt original dans lequel les artisans avaient du remplacer le charbon nécessaire au séchage de l'orge maltée par de la tourbe locale. Le résultat : un mariage subtil entre les notes fruitées des purs malts avec une nuance tourbée et fumée. Glenfiddisil Caoran, 24,95 € environ la bouteille de 75 cl. Idées, vins fins et spiritueux Découvrez de nouvelles boissons alcoolisées, à consommer évidemment avec modération, mais surtout avec plaisir. Que vous ayez envie d'un verre de pur malt. un cocktail rafraîchissant ou exotique, un champagne classique ou furieusement tendance, un vin de soif... tous les producteurs se sont donnés rendez-vous dans la diversité. 38 Le Journal de la Cuisine n°7 L'été sera rose Boisson traditionnelle des fêtes hivernales, le Champagne, surtout rosé, est aussi un hôte apprécié des tables des beaux jours. Lanson, l'une des premières maisons à proposer un champagne rosé dans les années 50, a imposé son Rose Label, assemblage de pinot noir, pinot meunier et de chardonnay vinifiés classiquement, auquel on ajoute une touche de pinot noir vinifié en rouge. Sa robe saumonée aux notes légèrement tuilées révèle des saveurs de roses et de fruits frais, qui en feront un compagnon agréable des piqueniques champêtres et des dîners romantiques. Champagne Lanson Rose Label, 28 € environ chez les cavistes. Pour des cocktails ambrés Les amateurs de cocktails connaissent bien le rhum blanc, mais le rhum ambré, qui a vieilli en fût de chêne ayant servi au stockage de bourbon ou de whisky, est plus classiquement dégusté seul. Pourtant, la distillerie Bally, l'une des plus anciennes de Martinique, propose un ambré parfaitement adapté aux cocktails, comme le Zombie (3 cl de rhum Ambré, 1 cl de liqueur de café, 2 cl de liqueur de coco et 4 cl de jus de goyave) ou le Cucaracha (2/6 de rhum ambré, 2/6 de rhum blanc, 1/6 de sucre de canne et 1/6 de café noir, à faire flamber et à déguster à la paille). Rhum Ambré J. Bal/y, 17 € environ la bouteille de 75 cl. Quand Paris est à l'eau.. Il faut boire des Campa ris, comme le dit la chanson. Si tout le monde connaît cette boisson, peu en savent l'origine : l'idée d'un jeune barman turinois, Gaspare Cam pari, inventant une nouvelle boisson à la fois suave, fraîche et amère. S'il fait beau, vous J'apprécierez en long drink par exemple avec du jus de pamplemousse ou du Tonie ; en soirée, vous l'apprécierez dans des cocktails plus corsés, comme le Tampico (4/10 de Campari, 3/10 de liqueur d'orange, 3/10 de jus de citron) ou le Campari Lady (2/3 de Campari, 1/3 de Gin, complété par du jus d'orange, du jus de pamplemousse et un trait de sirop de sucre de canne). Campari Red Chili en bouteille de 1 litre, 15,65 € environ.
Des bulles très Pop Synonyme de fê te, le champagne est aussi, il faut bien le reconnaître, celui d'un certain classicisme. Ou du moins l'était, jusqu'à ce qu'en 1999, Pommery propose un conditionnement o riginal, en bouteill e de 20 centilitres, et surtout iconoclaste, puisqu'il est conseillé de le boire à la bouteille ou à la paille'En 2004, une version rosée, le Pink Pop, a rejoint son aû1é, avant que soit déclinée toute une collection de bouteill es confiées à des designers, comme la série Pop Art de Fabrizio Borrini. Champagne Pornmery Pop, 8,80 € environ chez les cavistes. Et c'est en couleurs ! Zebra Colors, une ga mme de trois cocktails à base de vin pétillant aromati sé, innovants, fa iblement alcoolisés (4,5°) et rafraîchissants proposés par la maison Ma lesan, société du groupe Castel, décl inés en trois nuances : rouge, avec une robe et un nez qui rappellent de célèbres confiseries "que pour les enfants", aux arômes de fraise ; vert, aromatisé à la pomme verte et à la cannelle, un mariage exotique surprenant ; blanc, association de citron et de gingembre, original et désaltérant. Red Zebra 1 Green Zebra 1 White Zebra, 3,95 € environ le pack de 3 bouteilles. Le flacon plus que l'ivresse N'en déplaise au poète, le flacon a aussi son importance. C'est du moins une conviction qui rapproche le syndica t viti cole des Côtes de Bourg et le groupe hôtelier Accor, en sélectionnant trois vins représentatifs de l'appellation (un rouge, un blanc et un rosé) pour créer une collection de trois flacons, d'une contenance de 37,5 centilitres et proposés sur table au prix de 10 euros. Le rouge 2003 offre une robe grenat et un nez de fi gue, de raisin de Corinthe, de cassis confit et de pivoine, avec une fimle réglissée ; le blanc 2004 présente de sympathiques arômes de pomelos, de pêche mûre et de noix de coco ; le rosé, ou plutôt le clairet 2004 associe une robe fuchsia à des arômes de cerise. En exclusivité dans les 123 Novotel de France, 10 € environ le flacon de 37,5 cl. Il a tout d'un grand... Faites donc un test : proposez une dégustation à l'aveugle de ce vin ou servez-le sur un magret de canard ou une côte de bœuf et demandez à vos convives de d éterminer sa provenance. Gageons que les différentes appellations bordelaises seront citées. Ensuite, faites deviner son prix et, là encore, gageons que les réponses varieront entre 15 et 25 euros. Et oui, à 7,50 euros la bouteille, ce Côte du Marmandais est une affaire. Il est vrai que ce vignoble peu connu domine la Garonne et n'a rien à envier à ses voisins du Sud-Ouest. Château de Beaulieu 2000, 7,50 € environ départ de cave. Pour avoir le vin gai On reproche souvent aux étiquettes de vin leur côté classique, sérieux... ringard. C'est en tout cas le constat d'Emma et Marc Bournazeau, les propriétaires du domaine ca talan de Saint-Roch, en imaginant des vins de fête aux couleurs vives, parfaits pour les soirées esti vales. Le Petit Blanc est un assemblage de 60% sauvignon et 40% muscat, aux arômes de banane et de fruits exotiques, que nous vous conseillons d'essayer sur la cuisine asiatique. Quant au Pink, un rosé assemblage de cépages méditerranéens classiques (40% syrah, 30% grenache noir et 30 s% grenache gris), ses arômes de fruits sucrés, presque de bonbons (fraise et framboise) en font un régal pour tous les gourmands. Château de Saint-Roch Pink 2004, 7 € environ Le Petit Blanc 2004, 6 € en viron la bouteille départ de cave. Le Journal de la Cuisine no ? 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 1Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 2-3Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 4-5Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 6-7Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 8-9Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 10-11Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 12-13Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 14-15Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 16-17Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 18-19Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 20-21Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 22-23Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 24-25Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 26-27Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 28-29Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 30-31Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 32-33Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 34-35Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 36-37Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 38-39Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 40-41Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 42-43Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 44-45Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 46-47Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 48-49Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 50-51Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 52-53Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 54-55Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 56-57Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 58-59Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 60-61Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 62-63Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 64-65Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 66-67Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 68-69Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 70-71Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 72-73Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 74-75Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 76-77Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 78-79Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 80-81Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 82-83Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 84-85Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 86-87Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 88-89Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 90-91Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 92-93Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 94-95Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 96-97Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 98-99Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 7 jun/jui/aoû/sep 2005 Page 100