Le Journal de la Cuisine et du Vin n°5 déc 04/jan-fév 2005
Le Journal de la Cuisine et du Vin n°5 déc 04/jan-fév 2005
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°5 de déc 04/jan-fév 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (203 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 81 Mo

  • Dans ce numéro : volailles gourmandes, les nouvelles recettes inédites.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
64 SAVEURS occasionnellement), lors d'un effort physique intense ou d'une vague de chaleur. Il n en est de même avec les personnes âgées qui perdent le goût du salé et les jeunes enfants qui se enfants est ainsi compensée. Le goi- goitre et le crétinisme sont des manifes- manifestations extrêmes du manque d'iode. Le fluor est un constituant essentiel du squelette et de l'émail des dents. MÊME SI L'USAGE DU SEL S'EST AUJOURD'HUI BANALISÉ, IL N'EN RESTE PAS MOINS DES IDÉES REÇUES QUI ONT LA VIE DURE ! déshydratent facilement. Sel et bon sens. Le consommateur adapte ses besoins à son mode de vie. Selon la dernière étude Cérébos/Sofres, près de 80% Ofo des maîtresses de maison estiment saler "juste ce qu'il faut". Le sel, un aliment non calorique. Le sel n'a aucune valeur calorique. Pourtant avec la mode des silhouet- silhouettes sveltes. n Il est souvent banni des assiettes. En effet, à forte dose, il peut stimuler l'appétit (chips, caca- cacahuètes, frites, fromage, charcuterie, etc...).) mais consommé avec discer- discernement, il n'entraîne pas de sur- sur poids. Le sel, supplémenté en iode et en fluor. Contrairement aux idées reçues, le sel n'est pas naturellement iodé malgré son origine marine. En réalité, le sel est supplémenté en iode comme en fluor. L'iodation et la fluo- fluoration du set sont soumises à des règles fixées par les Pouvoirs Publics. Seul te set blanc peut être iodé et fluo- fluoré, sa couleur garantissant sa qualité c'est-à-dire l'absence d'autres sels et insolubles. L'iode est un oligo-élé- oligo-élément très important qui entre dans la composition des hormones que produit ta glande thyroïde. Si cer- certains aliments contiennent de l'iode (algues, coquillages, coquillages, crevettes, ail...), beaucoup d'autres n'en apportent pas. En préparant la cuisine avec du sel iodé, une carence qui peut être préjudiciable au développement des 64 Le Journal de la Cuisine n°5 no5 Son rôle dans la prévention de la carie dentaire chez l'enfant est bien connu grâce aux pâtes dentifrice fluorées, mais il n'a dans ce cas qu'un effet externe. Un apport par voie générale (sel fluoré, comprimés) est recommandé reconm1andé partout où l'eau de boisson n'en contient pas plus de 0,5 mg/l. mg/1. En France, rares sont les régions (Meuse, Médoc) où la concentration en fluor de l'eau de boisson est supérieure à cet opti- optimum. Dans ce cas, il convient de ne consommer que du sel iodé. Les saveurs du sel. La saveur salée fait partie des 4 sensations gustati- gustatives fondamentales (sucré, salé, acide, amer). Ce sont les papilles gustati- gustatives situées sur le côté de la langue qui servent de récepteurs de la saveur salée. Le sodium, souvent considéré comme un exhausteur de goût, agit comme un neurotrans- neurotransmetteur des saveurs. Il n aiguise ainsi le plaisir de manger. Et c'est parce qu'il est indispensable à l'organisme que l'appétence pour le sel est un des premiers réflexes de la vie. Depuis l'aube de la civilisation, le sel est un ingrédient alimentaire de choix, prise pour son arôme. Imbattable pour rehausser la saveur des ali- aliments, c'est un allié précieux pour relever, révéler, assaisonner tous les mets. Du chef "toqué" à la maîtres- maîtresse de maison, chacun a ses trucs, ses astuces et ses petits grains magiques pour que cuisine rime avec réussite. Et ce n'est pas pour rien que Plutarque, dans ses "Propos de GASPACHO À LA CORIANDRE ET SES PETITS LÉGUMES Pour 4 personnes Préparation : 20 à 30 min + plusieurs heures au frais. Ingrédients : 1 concombre, 2 tomates charnues, tomates cerise, 3 poivrons (rouge, jaune, vert), 1 bulbe de fenouil, 1 gous- gousse d'ail, 1 bouquet de coriandre fraîche, 5c. à soupe d'huile d'olive, 2c. à soupe de vinaigre, 35 cl d'eau minérale, 2 pin- pincées de paprika, poivre moulin, 1 gros- grosse pincée de gros sel de mer d'Algarve, 1c. à café de sucre en poudre, pain de mie pour croûtons. Epluchez les légumes, ébouillantez, pelez et épépinez les tomates, viciez videz les poivrons. Réservez la moitié des légu- légumes taillés en dés pour la garniture. Passez le rese des légumes au mixeur avec l'ail haché, l'eau minérale et le vinai- vinaigre. Incorporez peu à peu l'huile d'olive, le gros sel d'Algarve, le paprika, le sucre et le poivre. Rectifiez en rajoutant de l'eau et réservez la soupe au réfrigéra- réfrigérateur pour quelques heures. Faites dorer les dés de pains de mie dans l'huile d'oli- d'olive et posez)lez sur un papier absorbant Présentez le gaspacho glacé dans des bols que vous aurez préalablement gar- gardés au frais. Servez avec la garniture de légumes crus réservés, les tomates ceri- cerise coupées en deux, la coriandre fraîche et les croutons. croulons. Avant de servir, parsemez dans chaque bol quelques grains de gros sel de mer parse- d'Algarve.
GASPACHO À LA CORIANDRE ET SES PETITS LÉGUMES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 1Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 2-3Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 4-5Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 6-7Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 8-9Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 10-11Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 12-13Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 14-15Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 16-17Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 18-19Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 20-21Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 22-23Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 24-25Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 26-27Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 28-29Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 30-31Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 32-33Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 34-35Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 36-37Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 38-39Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 40-41Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 42-43Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 44-45Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 46-47Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 48-49Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 50-51Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 52-53Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 54-55Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 56-57Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 58-59Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 60-61Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 62-63Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 64-65Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 66-67Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 68-69Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 70-71Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 72-73Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 74-75Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 76-77Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 78-79Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 80-81Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 82-83Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 84-85Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 86-87Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 88-89Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 90-91Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 92-93Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 94-95Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 96-97Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 98-99Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 5 déc 04/jan-fév 2005 Page 100