Le Journal de la Cuisine et du Vin n°3 jun/jui/aoû 2004
Le Journal de la Cuisine et du Vin n°3 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (205 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,2 Mo

  • Dans ce numéro : vins de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
VISITE GUIDÉE Depuis quatre ans, le musée Escoffier de l'art culinaire est entré dans une nouvelle dynamique. Préserver l'œuvre du maître, c'est bien, la faire connaître à un public plus vaste, c'est mieux, surtout quand le passé détient les clefs du présent. Le musée a développé sa communication, mis en place des expositions thématiques sur la gastronomie d'hier et d'aujourd'hui, souvent avec la complicité des grands chefs heureux de s'impliquer. Petit à petit, le musée a commencé à s'ancrer dans son temps. Niché au cœur de la Côte d'Azur, à deux pas de Nice et de Cannes, le musée Escoffier de l'art culinaire veille depuis 1966 sur l'œuvre d'Auguste Escoffier, père de la cuisine moderne, ambassadeur de la cuisine française à l'étranger et référence de tous les grands chefs d'aujourd'hui. Mais tout gardien aussi fidèle soit-il n'échappe pas à l'usure du temps. La maison natale devenue écrin nécessitait une sérieuse remise aux nonnes. Deux tranches de travaux permirent d'en venir à bout. 230 000 euros furent engagés. Aujourd'hui, le musée réouvre ses portes sur un musée transfiguré, adapté à son temps et ouvert sur l'avenir comme l'aurait voulu le Maître lui-même. Un signe fort à l'heure où le monde gastronomique fête le centenaire de son fameux "Guide Culinaire". La Fondation vous invite à redécouvrir ce musée et à vous faire, vous aussi, les "disciples médiatiques" de cet inlassable porte-parole de la gastronomie française que fut Auguste Escoffier. 1 846 NAISSANCE D 1 A UGUSTE ESCOFFIER Auguste Escoffier est né le 28 octobre 1846 à Villeneuve­ Loubet.ll n'a que 13 ans lorsqu'il quitte la maison familiale et les bruits de la forge de son maréchal-ferrant de père pour entrer comme apprenti cuisinier dans un restaurant niçois tenu par son oncle. Curieux, attentif, observateur et entreprenant, il gravira dès lors tous les échelons de la profession, secondé par une providence qui jalonnera sa route de rencontres exceptionnelles. Celle du propriétaire du célèbre restaurant du petit Moulin Rouge de Paris lui ouvrira les portes de la capitale. A 27 ans, Auguste Escoffier s'y sera définitivement attaché les faveurs de la jet-set de l'époque. Dix ans plus tard, avec César Ritz, il entrera dans la sphère de la grande hôtellerie internationale et inaugurera l'ère des palaces. En soixante ans de vie professionnelle, l'homme a bouleversé le paysage culinaire, imposé l'idée qu'un bon repas se devait d'être aussi agréable à déguster que léger à digérer : c'est la base de la cuisine française. n a réorganisé la production culinaire, rationalisé le travail des cuisiniers et créé les "parties", écrit livres et ouvrages, inventé sans cesse de nouveaux plats pour les grands de ce monde, pensé aussi aux plus modestes, formé et envoyé des cuisiniers à travers le monde pour promouvoir la cuisine et les produits français. Son oeuvre lui valut d'être le premier cuisinier français à recevoir la Légion d'Honneur avant d'en être fait Officier. 1 966 : CRÉATION DU MUSÉE DE L 1 ART CULINAIRE Durant sa carrière professionnelle, Auguste Escoffier a formé plus de 2 000 cuisiniers et parmi eux, le mécène de notre Fondation,Joseph Donon. Déjà célèbre et fort occupé au Carlton de Londres, Escoffier le remarqua lors Le Journal de la Cuisine no3 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 1Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 2-3Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 4-5Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 6-7Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 8-9Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 10-11Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 12-13Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 14-15Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 16-17Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 18-19Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 20-21Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 22-23Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 24-25Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 26-27Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 28-29Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 30-31Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 32-33Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 34-35Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 36-37Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 38-39Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 40-41Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 42-43Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 44-45Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 46-47Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 48-49Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 50-51Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 52-53Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 54-55Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 56-57Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 58-59Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 60-61Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 62-63Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 64-65Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 66-67Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 68-69Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 70-71Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 72-73Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 74-75Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 76-77Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 78-79Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 80-81Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 82-83Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 84-85Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 86-87Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 88-89Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 90-91Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 92-93Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 94-95Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 96-97Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 98-99Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 100