Le Journal de la Cuisine et du Vin n°3 jun/jui/aoû 2004
Le Journal de la Cuisine et du Vin n°3 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (205 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,2 Mo

  • Dans ce numéro : vins de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Château de Courtebotte A LA VIE DE CHATEAU Le château de Courtebotte édifié sous le règne d'Henri IV vous offre un panorama exceptionnel au bord de la Dordogne. A l'intérieur, vous apprécierez trois cheminées monumentales d'époque. La rénovation a été faite avec goût et vous trouverez du mobilier et objets "venus d'ailleurs". Un mélange de style très réussi. 22 Au bord de la Dordogne, Michel M orte)'lol accueille ses hôtes comme des amis dans son château de Courtebotte. Sourire aux lèvres, les yeux pétillants derrière ses lunettes, Michel M orte)'lol a décidé que la vie serait pleine de bonheur. Bâti au bord de la Dordogne, le château de Courtebotte à SaintJ ean-de-Blaignac laisse présager des instants paisibles et agréables. Cette impression de tranquillité a d'ailleurs séduit ce Parisien que rien ne prédestinait à s'installer dans ce petit coin de Gironde, même s'il souhaitait depuis quelque temps acquérir un château. Son envie d'endosser les habits de châtelain lui est venue de ses quatre enfants. "Pour leur faire plaisir, j'avais décidé de les emmener dans un parc d'attractions à thème et comme surprise, j'avais réservé des chambres d'hôtes dans un château voisin près de Poitiers. Mais ce week-end là, le parc d'attractions avait perdu tout son attrait. Les enfants n'ont pas voulu quitter le château", raconte-t-il. Ce souvenir est resté vivace dans la mémoire de Michel et lui a donné des idées. Tant et si bien qu'il a fini par s'enquérir des propriétés à vendre auprès des agences immobilières spécialisées. Patient, il a attendu que se présente l'objet rare. Car il savait exactement ce qu'il voulait : un château au caractère ancien dépourvu de mobilier. Courtebotte ne pouvait que combler ses espérances. Construit sous le règne d'H enri IV en pierres du pays, le château a conservé toute son authenticité avec Le Journal de la Cuisine no2 ses tours rondes et carrées, ses grandes cheminées et ses dalles usées par le temps. Mais inhabité depuis plusieurs années, il avait l'air abandonné. Cela n'était pas pour effrayer Michel. Au contraire, il avait carte blanche pour rendre à cet édifice et aux cinq hectares de bois qui l'entourent tout son lustre. Cet homme-orchestre, tour à tour, paysagiste, fabricant de piscines, commercial, designer, imprimeur, photographe, pouvait laisser libre cours à ses talents. "Ça m'intéressait de pouvoir regrouper tous mes savoir-faire" reconmût-il.ll se lance à corps perdu dans les travaux. En cinq mois, il fait refaire l'électricité (vingt kilomètres de câbles seront nécessaires), la plomberie, fait poser un plancher dans les combles, ravaler la façade, débroussailler les alentours immédiats du château, construire une piscine. n porte un soin particulier à la décoration. Voyageur infatigable, celui qui a retrouvé ses lointaines racines girondines en venant s'installer à Saintj eande-Blaignac, a voulu s'entourer de meubles venus d'ailleurs. Malles de passagers au long cours, bancs afghans, armoires indonésiennes, statuettes de Côte d'ivoire ou encore venues de Thidande, tableau du Brésil, tapis d'Orient... Michel a su marier harmonieusement les Mies. TI a réservé le premier étage de la demeure à ses hôtes : trois chambres et deux suites. La grande chambre, baptisée Bali du nom de cette île enchanteresse de la péninsule indonésienne, possède un charme indéniable,
avec son lit à baldaquin surélevé, sa salle de bain installée à même la pièce et sa grande cheminée d'origine. Dans la "suite-ten-asse", on est séduit par l'immense salle de bains et surtout par la ten-asse. Celle-ci avec son parquet et ses voilages agités doucement par le vent vous invite à la quiétude, aux confidences distillées à mivoix. La chambre bleue a de grosses lampes de chevet qui encadrent deux lits jumeaux aux oreillers moelleux. Toutes trois, comme la grande suite, donnent sur la Dordogne qui offre la particularité, à cet endroit de couler dans les deux sens. En effet à marée haute, l'océan remonte le cours du fleuve. A marée basse, la Dordogne reprend ses droits. Seule la petite chambre au fond du couloir s'ouvre sur les bois et présente un aspect campagnard, avec son lit haut perché, son plancher blanchi et les bouquets d'hortensias séchés suspendus à la poutre cenu-ale. Au rez-de-chaussée, Michel Morteyrol a aménagé des salons qui se prêtent parfaitement à l'accueil de séminaires ou de fêtes de famille. La salle à manger, à proximité de la cuisine aux dimensions impressionnantes, laisse présager des instants conviviaux éclairés par une flambée de sarments de vignes. Commercial né, Michel a su nouer des contacts avec tous les acteurs touristiques de la région.Jamais en panne d'idées, il pense même lancer prochainement avec d'autres propriétaires de chambres d'hôtes, des ateliers d'artistes et transformer une partie des dépendances en salle d'exposition. n rêve de faire de son château une étape obligée pour tous les acteurs, artistes et autres membres du showbiz. Après avoir accueilli Patrick Bruel et Mylène Farmer... du moins leurs sosies, il ne désespère pas d'y parvenir. Mais l'accueil ne serait pas complet sans les plaisirs de la table. En même temps que ses chambres, Michel Morteyrol a ouvert une table d'hôtes dont les tarifs sont somme toute élevés. Les jours de beau temps, après un cocktail dégusté près de la Dordogne au soleil couchant, vous vous attablez sous le ciel étoilé pour déguster quelques tranches de foie gras accompagnées d'un loupiac. Le carré de saumon au gros sel cuit au barbecue fond dans la bouche. Le Lussac Saint-Emilion révèle toutes ses saveurs avec la brique de chèvre ou un morceau de bleu. Un sorbet à la poire agrémenté de fruits rouges achève ce repas pris à la lueur des bougies. Après une nuit de quiétude, sans nul bruit extérieur, le buffet du petit déjeuner incite à conunettre quelques péchés de gourmandise : viem10iseries, céréales, yaourts, fruits frais et secs, pain aux noix, de campagne, confitures maison sont au menu. Les valises une fois bouclées, le temps des adieux est venu. En cadeau, Michel Morteyrol remet à ses hôtes une analyse de leur prénom.• Chambres et tables d'hôtes du Clzâteau de Courtebotte 33420 Saint-Jean-de-Blaignac Tél. : 05 57 84 61 61 Fax : 05 57 84 68 68 www.chateaudecourtebotte. cmn Contact : Michel Morteyrol Ouvert toute l'année. Le Journal de la Cuisine no3 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 1Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 2-3Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 4-5Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 6-7Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 8-9Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 10-11Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 12-13Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 14-15Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 16-17Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 18-19Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 20-21Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 22-23Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 24-25Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 26-27Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 28-29Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 30-31Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 32-33Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 34-35Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 36-37Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 38-39Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 40-41Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 42-43Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 44-45Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 46-47Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 48-49Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 50-51Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 52-53Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 54-55Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 56-57Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 58-59Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 60-61Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 62-63Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 64-65Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 66-67Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 68-69Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 70-71Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 72-73Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 74-75Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 76-77Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 78-79Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 80-81Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 82-83Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 84-85Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 86-87Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 88-89Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 90-91Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 92-93Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 94-95Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 96-97Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 98-99Le Journal de la Cuisine et du Vin numéro 3 jun/jui/aoû 2004 Page 100