Le Foot Paris Magazine n°6 fév/mar 2016
Le Foot Paris Magazine n°6 fév/mar 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°6 de fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 46,3 Mo

  • Dans ce numéro : Verratti au PSG pour longtemps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
NOUVEAU C’est foot ! Chez votre marchand de journaux ou sur www.lafontpresse.fr
Humeur En fin de contrat en juin prochain, Zlatan a toujours affirmé que c’est au PSG qu’il terminerait sa carrière. Sans préciser quand. Avec son agent, Mino Raiola, ils auraient aimé prolonger jusqu’en 2017, mais cette perspective a été écartée par le président Nasser Al-Khelaïfi cet été. Depuis, l’international suédois a démontré que ses 34 ans ne pesaient pas d’un grand poids dans la balance de ses performances. Redevenu décisif en Ligue 1, c’est vers l’Europe qu’il faudra se tourner en 2016 pour lire l’avenir. Un sacre au printemps prochain fermerait la parenthèse parisienne. A défaut, parce qu’il est plus que jamais en quête d’une victoire en Ligue des Champions, il serait prêt à faire pas mal de sacrifices financiers pour rester dans le groupe - s’il sent qu’il en a encore le potentiel physique - surtout s’il croit encore à un PSG capable d’aller chercher la coupe aux grandes oreilles. De son côté, le club ne serait pas contre un deal gagnant-gagnant qui offrirait une année supplémentaire à sa star sans remettre en cause l’équilibre de l’équipe. La position de Cavani, l’arrivée de Cristiano Ronaldo, la prolongation de Laurent Blanc et les propositions émanant des Etats-Unis ou d’ailleurs… sont autant de facteurs qui interfèreront forcément sur un joueur qui est conscient qu’à son âge aucun autre club que le PSG ne peut lui offrir un tel statut et la possibilité d’enrichir encore son palmarès. Qu’est-il vraiment prêt à faire pour rester à Paris un an de plus ? Lui seul a la réponse. Bonne année Zlatan et bonne année à vous chers lecteurs et lectrices ! La rédaction En direct du PSGP6 Ligue des Champions...P10 Entretien  : Thiago Motta..P14 Ibra ou Zlatan  : qui est le meilleur ?...P18 Est-on trop exigeant avec Cavani ?..P20 Super test Kurzawa..P23 Entretien  : Stambouli...P24 Blanc  : ce sont les autres qui en parlent le mieux...P26 Les 50 plus grands joueurs de l’histoire du PSG.P28 Au crible Trapp.P32 En chiffres Lucas...P33 Le feuilleton parisien...P34 D’un D signé Di Maria.P52 Vrai-faux Matuidi.P54 10 choses sur David Luiz..P56 Espoir  : NkunkuP58 Fils de stars...P59 A à Z Aurier..P60 Entretiens  : Verratti et Marquinhos..P64 Déclas chocs MottaP66 Match  : Thiago Silva/Joao Miranda.P68 Album photo Maxwell..P70 Rétro Ronaldinho.P73 Qui est potes avec qui ? P74 Entretien  : Luis Fernandez...P76 Féminines  : Sabrina DelannoyP78 Et aussi… Ibra doit rester ! Rubriques shopping, agenda, supporteurs, twitter + Créteil, PFC, Red Star FICHES CAVANI - PASTORE - KIEDRZYNEK - LE GUEN POSTERS THIAGO SILVA - CAVANI PROCHAIN NUMÉRO  : 29 mars 2016 PARIS Blanc est-il le meilleur entraîneur de l’histoire du PSG ? S’ils ne sont finalement que quatre à avoir permis au PSG de gagner le titre (Houllier en 1986, Jorge en 1994, Ancelotti en 2013 et Blanc en 2014 et 2015), ils sont 25 à avoir participé à la montée en puissance du club depuis le premier en 1970. L’ancien président parisien, Charles Biétry, tente une hiérarchie forcément subjective… entraîneurs me viennent immédiatement à l’esprit quand on évoque l’histoire du PSG  : « Trois Georges Peyroche, Gérard Houllier et Laurent Blanc. Chacun à sa période, à sa manière, avec des moyens différents, aura profondément marqué l’évolution du club. Le premier en artisan, le deuxième en ouvrier spécialisé, le troisième en PDG… avec tout ce que comporte de positif ces trois qualificatifs qui correspondent aussi à l’évolution du rôle des entraîneurs dans le football en général, au PSG en particulier. A ces trois coachs, je ne veux pas oublier Luis Fernandez, pour qui j’ai beaucoup de tendresse, mais qui a certainement été amené trop vite à avoir la responsabilité d’une équipe qui a, certes, gagné une Coupe d’Europe, mais pas la principale et face à des adversaires d’un niveau secondaire. De tous, Georges Peyroche est certainement le plus sous-coté qui travaillait dans des conditions qui n’ont évidemment rien à voir avec la réalité du PSG d’aujourd’hui. Pourtant, il a tiré le maximum de toutes ses équipes (les premières victoires en Coupe de France en 1982 et 1983, Ndlr) avec un management plein d’humanité. Il était très à l’écoute de ses joueurs, il entendait leur avis et décidait ensuite. Il a beaucoup apporté au club, pour ses résultats et pour l’ambiance qu’il avait su créer en interne." Mieux que Ancelotti ou Mourinho "Gérard Houllier a construit le club, en bâtisseur qu’il aura toujours été, dans tous les clubs où il a travaillé, comme à ✁ ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt la DTN au sein de la FFF. A Paris, il a réussi à poser les bases du futur - en étant par exemple le premier à parler de structures d’entraînement ou de structures médicales - tout en amenant l’équipe au premier titre de champion de France en 1986. En plus, il faisait bien jouer ses équipes, en vrai pro, sans avoir une poigne de fer… alors qu’on a toujours considéré, à tort ou à raison, qu’un tel système ne pourrait pas fonctionner aujourd’hui avec les mentalités des jeunes joueurs actuels. Dans cette même logique, Laurent Blanc démontre aussi qu’on peut avoir des résultats sans miser sur un management agressif. Entre un Ibra et un Thiago Silva, de vrais leaders de vestiaires, mettez un Mourinho au milieu, et vous allez au clash ! Laurent parvient au contraire à faire s’entendre des personnalités aussi différentes qu’un Serge Aurier, un Zlatan ou un Thiago Motta. C’est une vraie performance de manager qui lui permet de tirer entre 85 et 90% du potentiel de ses joueurs… quand Ancelotti avait rencontré plus de difficultés, ne dépassant pas les 70%. Il faut une vraie intelligence pour parvenir à de tels résultats dans la durée. Son expérience de joueur, l’un des meilleurs de sa génération, ne suffirait pas sans ce savoirfaire humain, cette capacité à trouver le juste équilibre dans le management d’autant de stars. Leur laisser assez de liberté… mais pas trop. De ces trois, savoir lequel est le plus marquant est bien difficile car ils n’ont pas bénéficié des mêmes moyens. Tous ont, en tout cas, permis au club de franchir un palier. Et Laurent Blanc est aujourd’hui le seul à pouvoir marquer encore davantage son empreinte, déjà profonde, dans l’histoire du PSG. " Charles Biétry * Ancien président du PSG (du 11/05/1998 au 21/12/1998) OUI, je souhaite m’abonner à Le Foot Paris magazine pour 12 numéros au prix de 58 € Nom :.. Prénom :. Adresse :.. Code postal  : Ville :.. Téléphone :... Date de naissance:... Courriel :.. Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte bancaire  : Visa N°  : expire fin cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte PARIS Signature  : magazine magazine LE FOOT Paris magazine N°6 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 1Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 2-3Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 4-5Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 6-7Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 8-9Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 10-11Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 12-13Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 14-15Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 16-17Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 18-19Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 20-21Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 22-23Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 24-25Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 26-27Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 28-29Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 30-31Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 32-33Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 34-35Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 36-37Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 38-39Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 40-41Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 42-43Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 44-45Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 46-47Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 48-49Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 50-51Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 52-53Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 54-55Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 56-57Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 58-59Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 60-61Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 62-63Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 64-65Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 66-67Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 68-69Le Foot Paris Magazine numéro 6 fév/mar 2016 Page 70