Le Foot Paris Magazine n°40 déc 14/jan 2015
Le Foot Paris Magazine n°40 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°40 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 24 Mo

  • Dans ce numéro : transferts... quel attaquant pour Paris ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
COUP D’ENVOI l’info du mois Javier Pastore va prolonger Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2016, Javier Pastore, 25 ans, est sur le point de prolonger de deux ans. Première recrue star de QSI en 2011, l’international argentin, auteur d’un très bon début de saison sera ainsi lié avec le club de la capitale jusqu’en 2018. «On discute avec lui et on souhaite le prolonger, explique Nasser El-Khelaïfi. C'est un joueur avec lequel j'entretiens des liens forts. Je l'ai beaucoup soutenu. Il est très important, car il a été le premier joueur du projet à nous avoir rejoints. Il sera le dernier à le quitter». Dimanche 14 décembre (18 ème journée de Ligue 1) Guingamp - PSG, 17h, Stade du Roudourou Mercredi 17 décembre (Coupe de la Ligue 1/8 ème de finale) AC Ajaccio - PSG, 21h, Stade François Coty Samedi 20 décembre (19 me journée de Ligue 1) PSG - Montpellier, 17h au Parc des Princes Mardi 30 décembre (Match amical de préparation) PSG - Inter Milan, 17h à Marrakech * Sous réserve. Samedi 3 ou dimanche 4 janvier* (1/32ème de finale Coupe de France) PSG - xxxxxxx Samedi 10 janvier* (20 ème journée de Ligue 1) Bastia - PSG, 17h, Stade Armand Cesari < On en parle > nico Gaitan pour remplacer lavezzi ? Après Angel Di Maria, un autre international argentin est courtisé par le club de la capitale  : Nico Gaitan. Agé de 26 ans, comme le joueur qui a finalement quitté le Real Madrid pour Manchester United l’été dernier, le joueur du Benfica Lisbonne fait partie de la short-list des Parisiens pour les prochains mois. Tout particulièrement en cas de départ de plus en plus certain d’Ezequiel Lavezzi en juin prochain (en fin de contrat en 2016, il ne devrait pas se voir proposé de prolongation de contrat). Arrivé à Lisbonne à l’âge de 22 ans, directement en provenance de Boca Juniors, Nico Gaitan a dernièrement prolongé son contrat avec le club portugais jusqu’en 2018, ce qui a eu pour effet de voir sa clause de cession ramenée à 35 millions d’euros, contre 45 millions précédemment (Benfica l’a payé 8,4 millions à Boca Juniors). Une somme qui le met parfaitement à portée du PSG, même dans le cadre du fairplay financier, en cas de départ de Lavezzi (acheté 31 millions à Naples). Petit gabarit (1,73m) Nico Gaïtan est gaucher, comme Di Maria ou James Rodriguez, dont il a un peu le profil. Joueur très technique, capable de faire la différence sur le côté ou dans l’axe, il permettrait au PSG de mieux équilibrer son attaque sur le flanc gauche, dans le 4-3- 3 prôné par Blanc. Un salaire multiplié par 3 Déjà annoncé sur le départ l’été dernier, l’Argentin a été successivement en contact avec Manchester United, puis Monaco, alors que son nom avait déjà été cité du côté de Paris l’hiver dernier. Aujourd’hui, il semble qu’il soit de nouveau devenu le deuxième choix derrière… Di Maria (voir encadré). Surnommé le génie de Benfica depuis ses exploits en Ligue Europa notamment (deux fois finaliste, en 2013 et 2014), l’international argentin (8 sélections, 2 buts), Gaitan n’avait cependant pas été retenu pour jouer la Coupe du Monde au Brésil. Pour l’attirer dans la capitale, Paris propose de multiplier son salaire par trois (passant de 120 000 à 350 000 euros nets par moi). J.K. a la relance pour Di Maria Faute d’avoir réussi à faire signer Angel Di Maria l’été dernier, en raison du fairplay financier, le PSG pourrait revenir à la charge dans six mois. Un dossier qui s’annonce cependant très compliqué, le joueur ayant déclaré dernièrement qu’il était très heureux à Manchester. Mais l’Argentin a aussi reconnu que le PSG avait un beau projet et qu’il aurait pu y signer en mai dernier… Pour tenter de l’arracher au club anglais, le club de la capitale devra faire un chèque de minimum 75M €  ! l’optionntep ? Révélation de ce début de saison en Ligue 1, le Rennais Paul-Georges N’tep est suivi de près par le PSG. Acheté 5 millions d’euros à Auxerre en janvier dernier, le joueur de 21 ans pourrait rapporter entre 15 et 25 millions au Stade Rennais en juin prochain. > Pages 16 à 20 Avant le mercato nos pages SPécial tranSfertS 02- N°40 LE FOOt paris
3 de > Mino raiola En plus d’être l’agent de Matuidi, Ibrahimovic et Maxwell, Mino Raiola est l’agent de nombreux joueurs en Europe (notamment Paul Pogba). Dans une période comme celle-là, c’est bien sûr un personnage à suivre de très près. Quand il est là, il y a du départ ou de l’arrivée dans l’air… > Maxwell Comme Javier Pastore, le Brésilien de 33 ans, qui lui est en fin de contrat en juin prochain (après avoir déjà prolongé la saison dernière), devrait prolonger avec le PSG. Auteur d’un bon début de saison, celui qui a mis un terme à sa carrière internationale (entamée à 33 ans et qui aura duré moins d’un an) est en négociation pour poursuivre l’aventure avec le club de la capitale une année de plus. La bonne nouvelle pourrait arriver dans les prochains jours. > lUcaS MoUra hommes à suivre près A force d’essayer, le Brésilien du PSG va bientôt finir par nous marquer un but d’anthologie. De plus en plus sûr de lui et surtout, de plus en plus souvent décisif, Lucas manque juste encore un peu d’efficacité pour transformer ses actions d’éclat en but. Quelque chose nous dit que ça ne va pas tarder à arriver… EDITO Le 23 octobre dernier, veille de la 11 ème journée, l’OM comptait 7 points d’avance sur le PSG. Entre la 11 ème et la 16 ème journées*, les hommes de Laurent Blanc ont repris 6 points à ceux de Bielsa. Un chiffre finalement pas si anecdotique que cela. Sur cette période, le club de la capitale a fait mieux que les 19 autres équipes de Ligue 1. Seul Rennes a réussi à suivre la cadence (également 16 points inscrits en 6 matchs). A titre de comparaison, la saison dernière sur la même période, les Parisiens avaient engrangé 13 points (3 de moins que Lille, seule équipe de Ligue 1 à faire mieux). Ces chiffres pour prouver que le PSG d’aujourd’hui, même s’il reste parfois un peu laborieux, et surtout moins fluide, n’a finalement rien à envier sur celui de la saison dernière. Tout du moins sur un plan comptable. D’accord, on a été habitué à manger du caviar, et passer aux œufs de Lump est difficile à digérer... SOMMAIRE 04. LES COULISSES DU PSG 08. ITV LAURENT BLANC il répond aux critiques 10. AU FIL DU PSG... 12. ALBUM Par Stéphane Désenclos Y’a d’la joie ! Sous l’impulsion d’un très bon Pastore, Paris a passé la vitesse supérieure. 13. à LA DéCOUVERTE DES JEUNES Paris Mais, si on va plus loin dans la stricte analyse comptable, on voit que lors du précédent exercice, Paris avait pris 20 points entre la 11 ème et la 19 ème journée. On ne prend pas trop de risques en estimant que Thiago Silva et ses coéquipiers devraient faire mieux. Certes, ils ne feront pas mieux que les 44 points de la saison dernière lors des matchs allers, mais ils ne devraient pas en être bien loin… C’est finalement en pleine période de Champion’s League, au cœur de l’automne, quand on lui prédisait le pire, avec un programme étouffant, que Paris a produit son effort. Sans Thiago Silva d’abord, puis sans Ibra, avec des joueurs pas encore une seule fois au même stade de préparation tous ensemble, que le PSG a produit le meilleur. Après un dernier coup de collier, voilà les Parisiens prêts à passer les fêtes au chaud avant d’attaquer 2015 plein d’ambitions. Sur tous les fronts. *Nos impératifs de bouclage ne nous permettent pas d’aller au delà de cette journée. 14. LIGUE 1 15. ENQUÊTE 16. TRANSFERTS 21. POSTER CAVANI 22. PASSION PSG 24. LA zLATANPAGE Paris Le billet de Jean-Marc Pilorget* Comme je le disais déjà le mois dernier, je ne suis absolument pas inquiet pour le PSG. Au contraire, je pense même qu’ils ont traversé au mieux une période compliquée. Ils sont toujours invaincus (ndlr  : au soir de la 16 ème journée) et restent en course sur tous les tableaux. En championnat pour commencer, où ils ont parfaitement su négocier les moments importants. Notamment le clasico. Rappelons qu’à ce moment là, en cas de défaite, Paris pouvait se retrouver à 10 points derrière l’OM ! S’il faut bien reconnaître que les Marseillais ont fait une très bonne première partie de saison, il faut souligner que, malgré cette concurrence plus forte que la saison dernière - où, avouons-le, ils n’ont pas été beaucoup inquiétés - Paris est toujours «le plus important, ce sont les résultats» etrès bien placé pour décrocher le titre. Pourtant, Laurent Blanc a dû faire face à une préparation et un début de saison compliqués, en raison notamment de la Coupe du Monde, mais aussi d’un grand nombre de blessés, ce qui au passage est en relation justement avec la Coupe du Monde. Que ce soit en Championnat ou en Champion’s League, les Parisiens ont fait ce qu’il fallait pour s’offrir une très belle deuxième partie de saison. Là où tout se joue. C’est à partir de maintenant qu’il va falloir répondre présent. D’accord, le jeu, notamment au milieu, est moins fluide que la saison dernière. Mais ce n’est pas ce que l’on demande en priorité. Le plus important, ce sont les résultats, et les Parisiens sont bien partis pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Quand les joueurs du PSG auront tous retrouvé leur meilleur niveau, celui de la saison dernière, le jeu va se fluidifier. Au passage, j’ai noté que, contrairement à ce que l’on aurait pu penser, c’est au moment où les Parisiens sont entrés de plein pieds dans la C1 qu’ils ont entamé une belle série, qui leur a permis de revenir sur l’OM. Paris a fait mieux que sortir indemne de la Champion’s League, même si la fatigue accumulée a pu avoir une incidence sur le jeu pratiqué. *Formé au Paris SG, Jean-Marc Pilorget a disputé 435 matchs sous le maillot du club de la capitale, remportant deux Coupes de France et un titre de champion. Reconverti entraîneur, il est actuellement à la recherche d’un club depuis le dépôt de bilan de Cannes, qu’il était tout proche de faire remonter en National. Qui se cache ? les réponses de la p.22 a  : Edinson Cavani. B  : Lucas Digne. c  : Blaise Matuidi. LE FOOt paris N°40 - 03



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :