Le Fil Dentaire n°159 mars 2020
Le Fil Dentaire n°159 mars 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°159 de mars 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 105 Mo

  • Dans ce numéro : pièges anatomiques en implantologie conduit par le CEIOP.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
FOcUS CLINIC La mobilité d’une couronne peut provenir d’un dévissage de la vis du pilier ou signaler une mobilité de l’implant qui signe son échec et indique sa dépose. Il est donc important d’en faire le diagnostic différentiel dans le cas d’un échec implantaire, la palpation transmuqueuse vestibulaire et/ou linguale du corps de l’implant doit renvoyer une douleur ainsi que la mobilisation vestibulo-linguale de la couronne implantaire. La radio révélera un liseré radio-claire autour de l’implant. Sur un implant sain, dans le cas où le pilier est mobile mais toujours scellé à la couronne, il faut absolument éviter de desceller la couronne avec un arrache couronne car cela peut fracturer la vis, abimer son filetage et celui de l’implant voir l’interface implant-os. Il faudra donc découper et sacrifier la couronne pour préserver le pilier et surtout l’implant. Une solution plus élégante consiste à fraiser la face occlusale de la couronne avec une fraise trans-métal jusqu’à la tête de la vis transformant ainsi une couronne scellée en couronne transvissée Il est important de réaliser préalablement une radio rétroalvéolaire pour apprécier l’endroit ou fraiser. Les forces parasites inhérentes au patient Le bruxisme en est la représentation la plus caractéristique et la plus brutale. Il doit être traité ainsi que toutes les autres causes associées car la synergie du bruxisme et des autres facteurs de dévissage est extrêmement nuisible pour le système implantaire. Les troubles de l’occlusion L’occlusion est à régler avec précision pour éviter les forces destructives d’une sur-occlusion surtout si elles se combinent à d’autres facteurs. La surface des tables occlusales des prémolaires et molaires et la hauteur de leurs cuspides doivent être réduites. au niveau de ces dents postérieures, réaliser des surfaces occlusales planes permet de diminuer au maximum les forces latérales négatives  : « Si la couronne implantaire est située en dehors de la zone esthétique et que son aspect ressemble à une dent naturelle cela veut dire que j’ai raté mon coup ou que sa réalisation a été incorrecte » (CarlMish) dans les restaurations complètes, il conviendra de diminuer les forces antérieures en protrusion en diminuant le recouvrement incisif. Le réglage de l’occlusion de prothèse sur implant doit se faire en demandant au patient de serrer les dents, très fort en utilisant un papier à articuler le plus fin possible afin de repérer les plus petites prématurités Le seul contact occlusal d’une couronne implantaire doit se faire sur la fosse centrale directement sur l’implant. tout contact marginal va provoquer un dévissement de la vis, une fracture de la céramique, et une perte osseuse. Il ne faut pas négliger de régler les points de contact de la couronne implantaire avec les dents adjacentes afin qu’ils ne soient pas trop fort. des points de contact trop serrés renvoient des forces encore plus destructrices que les forces occlusales. Il n’y a pas de ligament desmodontal autour des implants qui pourrait permettre une « correction » d’un mauvais 50/LEFILDENTAIRE.COM ‘‘ Si la couronne implantaire est située en dehors de la zone esthétique et que son aspect ressemble à une dent naturelle cela veut dire que j’ai raté mon coup ou que sa réalisation a été incorrecte (CarlMish) ‘‘ 99 positionnement de la couronne. Ces forces iatrogènes sont destructrices et entrainent irrémédiablement une fracture d’un des éléments de la construction implantaire. Pour mémoire, une dent naturelle peut se déplacer verticalement de 27 µ et de 50 à 100 µ latéralement pour compenser ces forces mais pas les implants. Insertion de la prothèse avec un manque de passivité Il faut toujours vérifier cliniquement et radiologiquement l’ajustement parfait du pilier implantaire avec l’implant et de la couronne avec le pilier implantaire Le pilier peut être mal ajusté sur l’implant à cause de la gencive ou de l’os environnant le col de l’implant. On pourra donc être amené à réaliser une gingivectomie ou une ostéotomie pour permettre l’ajustement parfait d’un pilier ou d’une couronne transvissée. des études ont montré que les couronnes transvissées souffraient plus de dévissage que les couronnes scellées car il est plus difficile pour le prothésiste de réaliser une prothèse passive lorsqu’elle est transvissée. Axe, position et nature de l’implant Il est indispensable de poser les implants convenablement dans les 3 sens de l’espace. Il faut notamment essayer de les poser dans l’axe de la future prothèse. Pour cela, il est conseillé d’utiliser des guides chirurgicaux réalisés à partir d’un wax-up représentant le projet prothétique. Les implants à connexion externe favorisent le dévissage comparativement aux implants à connexion interne qui permettent une meilleure adaptation du pilier et de l’implant. Les implants dont la connexion est en cône morse subissent moins de dévissage Plus le nombre d’implants est important et plus les risques biomécaniques sont faibles d’ailleurs les patients bruxomanes qui ont déjà fracturé plusieurs fois une ou plusieurs parties du système implantaire doivent être retraité en augmentant le nombre d’implants posés. Poser les implants sur des lignes brisées au lieu de les aligner améliore la stabilité du système implantaire. Enfin, plus le diamètre de l’implant est grand et plus le stress sur la vis est faible.
J'achète maintenant mon QuickSleeper5 Je commence à payer dans 6 mois ! Offre sérénité de PRINTEMPS ! ri" 26 mars.au, 10 avril 2020 CODE LFDAVR20 Comme 15 000 confrères, je découvre les bénéfices de l'anesthésie ostéocentrale  : immédiate, simple, indolore et sans échec - même sur une 47 - même en pulpite - #jarretelanesthesiealeatoi ret. 02 41 56 14 15 @ mail@dentalhitec.com u Alalk www.dentalhitec.com fuickSleeper5 6 DENTAL HI TEC *1er loyer daté de 6 mois à compter de la date de la commande. Offre réservée aux praticiens exerçant en France et DROM/COM.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 1Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 60-61Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 62-63Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 64-65Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 66-67Le Fil Dentaire numéro 159 mars 2020 Page 68