Le Fil Dentaire n°157 janvier 2020
Le Fil Dentaire n°157 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°157 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 94,3 Mo

  • Dans ce numéro : plan de traitement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
FOcUS ÉVÈNEMENT 26/LEFILDENTAIRE.COM Dr PHILIPPE RUSSE JEUDI 2 AVRIL - Après-midi Reconstruction osseuse. Simplification par l’utilisation de grilles titane 3D Les reconstructions osseuses des secteurs postérieurs restent un défi technique, surtout dans le cas de déficit du sens vertical. Les reconstructions osseuses en 3D qui réclament un prélèvement latéromandibulaire en bloc, les ostéotomies segmentaires de rotation ou les ROG à l’aide de membranes en gore-tex armées de titane sont techniquement difficiles. La mise en forme des blocs, leur fixation, l’invasivité du prélèvement sont des inconvénients des greffes 3D. La mise en forme et la fixation des membranes non résorbables armées sont aussi délicates. Les membranes de titane sur mesure (Yxoss ) ont en commun avec ces interventions, la gestion des tissus mous pour recouvrir une augmentation verticale mais la correction géométrique du défaut au stade de la conception, la fixation très simple et l’utilisation de copeaux d’os en font une technique simplifiée et moins invasive. Dr LAURENT BLUCHE JEUDI 2 AVRIL - Après-midi Implant post extractionnel 1999-2019 20 ans de simplification clinique L’évolution et la simplification de l’implantologie post extractionnelle a été fulgurante en 20 ans, grâce à différents facteurs. Le design des implants a accru la stabilité primaire. Les techniques chirurgicales sont moins invasives. Les concepts prothétiques ont permis une meilleure reproductibilité et prédictibilité. Le développement de la chirurgie flap-less conserve les structures osseuses et muqueuses, tout en diminuant le temps d’ostéo-intégration. La stabilité primaire reste le pilier principal de cette technique. Rendre l’implantologie plus simple, c’est la rendre plus efficace, moins traumatique et plus accessible. Quel le facteur principal de succès dans la réalisation d’un implant post extractionnel  : A/la stabilité primaire C/le volume gingival B/la connectique prothétique D/réponses B et C La réalisation d’implant post extractionnel permet  : A/de réduire le nombre de chirurgies C/d’obtenir un meilleur axe prothétique B/de préserver le volume osseux et gingival D/réponses A et B correctes La mise en relation prothétique provisoire unitaire dans le secteur antérieur permet  : A/une restitution de la fonction C/le développement du profil d’émergence de la future prothèse B/une restitution de l’esthétique D/réponses B et C correctes
Dr PATRICK PALACCI Recréation de papilles, les clés du succès La restauration des papilles interdentaires est l’une des frontières à être franchies dans l‘esthétique des restaurations implantaires antérieures. Le Dr Pallaci a répondu à cette question en développant, il y a plus de vingt ans, la technique de régénération des papilles. Cette technique a été reconnue dans le monde entier et est toujours utilisée par un très grand nombre de praticiens, ayant apporté une réponse simple, fiable et reproductible à un problème complexe. Le concept de base de cette technique mais aussi les évolutions et les résultats à long terme seront présentés lors de cette session. Dr MICHAEL GABAI VENDREDI 3 AVRIL - Matin VENDREDI 3 AVRIL - Après-midi De la chirurgie guidée à la chirurgie naviguée Si de nos jours, le succès de l’implantologie n’est plus à démontrer, le véritable challenge pour le clinicien sera de proposer à son patient une restauration prothétique la plus anatomique et la plus durable possible. Pour ce faire, toute la profession s’accorde à dire que c’est la prothèse qui doit guider le positionnement de l’implant. Encore faut-il mettre cela en pratique ? Depuis de nombreuses années, des logiciels de planification permettent au chirurgien de définir à l’avance l’axe idéal de l’implant en fonction du wax-up. Sur la base de ce projet, celui-ci peut confectionner un guide chirurgical très précis permettant d’optimiser la pose de l’implant. Depuis peu, des sociétés proposent une nouvelle approche grâce à un système ultra précis de chirurgie naviguée. L’objectif de cette présentation sera donc de présenter les différents aspects de cette nouvelle technologie au travers d’un cas clinique filmé. Mon système implantaire étant Nobel Biocare, la présentera s’axera donc sur le système X-guide. LE FIL DENTAIRE N°157/27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :