Le Fil Dentaire n°155 novembre 2019
Le Fil Dentaire n°155 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°155 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 104 Mo

  • Dans ce numéro : le sourire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
FOcUS ERGONOMIE LA TÊTIÈRE L’importance d’une bonne têtière est très souvent négligée. Cet élément est pourtant un outil indispensable pour vous permettre d’accéder en vision directe à un maximum de zones de travail et ainsi limiter l’utilisation de la vision indirecte plus fatigante pour les yeux. n 1Une têtière à double rotule T La têtière a pour principal intérêt de faciliter l’accès à la cavité buccale en positionnant le patient en flexion ou en extension cervicale. Ces deux positionnements couplés à trois positions de tête en rotation droite, en rotation gauche ou en position neutre vous permettent d’avoir six positions pour votre patient pour vous aider à appréhender la zone à traiter. Certains patients peuvent se montrer réticents à se positionner de la sorte, vous expliquant qu’ils ont des douleurs cervicales ou une appréhension à avoir la tête en arrière. En réalité, la solution réside dans votre approche lors de cette demande. Pour faire coopérer votre patient vous devez accompagner sa tête dans la position que vous souhaitez en lui faisant ressentir qu’il est en parfaite sécurité. Vous éviterez ainsi qu’il se crispe et qu’il souffre. Ne demandez pas à votre patient d’aller sur la têtière mais amenez là à lui. Pour ce faire, l’idéal étant une têtière à double rotule qui vous permet d’aller chercher la tête de votre patient en flexion et l’amener doucement en extension. Attention aux têtières électriques qui parfois ont une amplitude de mouvement limitée en flexion. Certaines têtières tournent en rotation droite ou gauche et sont intéressantes pour accompagner la tête du patient dans l’angulation désirée. n Une têtière appui-nuque Pour que votre patient accepte d’amener son rachis cervical en extension, il doit se sentir sécurisé. Votre têtière doit donc davantage soutenir sa nuque que sa tête, 16/LEFILDENTAIRE.COM en épousant totalement la courbure cervicale. Privilégiez donc un appui nuque épais car une têtière trop fine ne va pas répartir l’appui sur l’ensemble du rachis cervical mais seulement sur une ou deux vertèbres. Vous allez créer un inconfort ou une douleur assez rapidement chez votre patient qui ne réussira pas à maintenir la position. n LeL, scialytique Votre n1 scialytique doit vous permettre d’éclairer votre champ opératoire en suivant votre axe de vision et en s’adaptant à toutes vos positions de travail. Votre système d’éclairage doit posséder un bras assez long pour qu’en position midi, la lumière ne soit pas à l’aplombde la tête du patient mais au-dessus de la vôtre. L’ESPACE ASSISTANTE Une bonne assistante dentaire n’a pas de prix tant elle peut se révéler importante dans le bon fonctionnement du cabinet dentaire. Son poste de travail est un enjeu pour l’efficacité de travail du binôme. n -2e L’espace de travail de l’assistante L’assistante doit disposer d’un espace de travail au fauteuil suffisamment grand pour pouvoir effectuer l’ensemble de ses tâches, sans avoir à se contorsionner pour atteindre la cavité buccale. Elle ne doit pas être gênée, ni par la structure de l’unit, ni par la forme du dossier. Privilégiez une unit décentrée qui a pour avantage d’augmenter l’espace de l’assistante. Comme présenté au-dessus, une échancrure sur le dossier du fauteuil lui permettra d’être proche du patient pour bien voir en bouche. n',a La position du support d’aspiration Bien que le travail de l’assistante ne se limite pas à l’utilisation de l’aspiration, cela reste une tâche récurrente pour elle qui doit se faire dans de bonnes conditions, au risque de déclencher des tendinites récurrentes des membres supérieurs. Le support d’aspiration doit se trouver proche de l’assistante dans l’axe de fonctionnement des épaules c’est-à-dire à 30° par rapport au plan des omoplates, et non pas dans le plan ou en arrière du plan des épaules. Privilégiez donc un support d’aspiration amovible qui respecte l’axe de fonctionnement des épaules de l’utilisateur et qui s’adapte autant à un travail à quatre mains que lorsque le praticien travaille seul. LA DISTRIBUTION DES INSTRUMENTS Plusieurs options de distribution des instruments s’offrent à vous. Toutes présentent des avantages et des inconvénients. Je vais détailler ici l’aspect ergonomique de leurs différences. Que ce soit à fouets ou à cordons pendants, que vous utilisiez un cart ou un transthoracique, la solution idéale
3uche e'2',. (e 70e, Ll'0 r%L 0 ci.) n 0- (1) Ln LANMECA COMPACT"'3 COMPAC'APIDE ET INGÉNIEUX La simplicité sans sacrifier l'efficacité Permet aux professionnels dentaires droitiers et gauchers de travailler confortablement dans n'importe quelle position Son design compact permet de l'installer dans les cabinets où l'espace est limité et de conserver beaucoup d'espace autour Facile à utiliser grâce à son écran tactile intuitif qui guide l'utilisateur dans la langue de son choix Trouvez plus d'informations et votre distributeur local hrwww.planmeca.com 41II>j f j(ilerejàiv NOUVEAU ! RETROUVEZ-NOUS À L'ADF SUR LE STAND 2L20 JIM,'A 1 L*1\YI I Planmeca France 34 rue du Pré Gauchet 44000 NANTES - Tél. 02 51 83 64 68 - Mél. planmeca.france@planmeca.fr - www.planmeca.fr Ces produits sont des dispositifs de santé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :