Le Fil Dentaire n°153 septembre 2019
Le Fil Dentaire n°153 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (206 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 80 Mo

  • Dans ce numéro : la chaine d'asepsie au cabinet dentaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
FOCUS CLINIC le risque de transmission d’agents transmissibles non conventionnels, un cycle dit « Prion » doit être utilisé pour la stérilisation des instruments (plateau thermique de 134°C pendant 18 minutes) [10]. La préparation de la charge à stériliser répond à une procédure stricte [2,6]. La charge doit être homogène, son chargement doit faciliter la pénétration de la vapeur et limiter le risque de condensation  : les conteneurs sont placés en bas de la charge ; les sachets sont disposés dans des paniers, verticalement, papier contre papier, sans les tasser ou sur des plateaux, la face papier vers le haut et sans les superposer de plus d’un tiers de leur surface. La charge doit occuper au maximum 70% du volume total de la cuve, et ne doit pas être en contact avec les parois de la cuve. La libération de la charge doit s’accompagner d’une part du contrôle des emballages (intégrité et absence d’humidité) et d’autre part, du contrôle de l’efficacité de la procédure de stérilisation. Ce dernier passe par la vérification au moyen du ticket d’enregistrement délivré par l’autoclave, des paramètres du cycle de stérilisation qui doivent être concordants avec les données obtenues lors de la qualification de l’autoclave. des indicateurs et tests de performance sont à fournir et à consigner dans un cahier de stérilisation pour garantir la traçabilité des opérations [4,11,12]. La souscription d’un contrat de maintenance est fortement conseillée [13]. Ces points seront développés dans l’article concernant la traçabilité. L’entretien courant (nettoyage de la cuve, remplacement du joint de porte et des filtres) est confié quant à lui à l’équipe soignante. toutes les opérations de maintenance et les requalifications sont consignées (descriptif de l’opération, date de réalisation, identité de l’opérateur) dans un classeur de maintenance. Etiquetage et stockage a la sortie de l’autoclave, les sachets et conteneurs sont étiquetés puis stockés dans un lieu propre en veillant à ce que les emballages ne soient pas endommagés. Sur l’étiquette figurent la date et l’heure du traitement, l’identification de l’appareil utilisé, le nom de la personne ayant assuré le traitement, le numéro de cycle et la date de péremption. Lors de l’utilisation du dispositif, l’étiquette sera scannée ou collée dans le dossier du patient [11]. La gestion des stocks fera appel à un classement rationnel des dM stérilisés afin de faire sortir les dM par ordre d’entrée en stock [5]. PROCÉduRE dE TRAITEMENT dES dISPOSITIFS MÉdICAuX RÉuTILISAbLES THERMOSENSIbLES Les dispositifs médicaux thermosensibles ne sont pas compatibles avec une stérilisation en autoclave et doivent de ce fait faire l’objet d’une procédure de désinfection. dans le domaine de la chirurgie dentaire, la procédure de désinfection est limitée du fait de la disponibilité de dM stérilisables à l’autoclave ou de dM à usage unique [4]. Seules les procédures de désinfection de bas niveau et de niveau intermédiaire sont rencontrées au cabinet dentaire. La désinfection peut être chimique ou thermique en laveur-désinfecteur pour les dM 24/LEFILDENTAIRE.COM dont la thermosensibilité est relative (c’est-à-dire pouvant tolérer une température de 90°C). La désinfection chimique consiste à traiter le dispositif médical avec un produit désinfectant. Le choix du produit est en adéquation avec l’objectif recherché. Pour une désinfection de bas niveau, il convient d’utiliser des produits au minimum bactéricides, alors que pour une désinfection de niveau intermédiaire, doivent être utilisés des produits bactéricides, virucides, fongicides, et tuberculocides voire mycobactericides. Le tableau 2 décrit les modalités de traitement selon le niveau de désinfection requis [2]. Procédures de désinfection chimique des dispositifs médicaux (DM) au cabinet dentaire [2] Désinfection Rinçage Séchage Stockage Désinfection de bas niveau Immersion dans un bain de produit désinfectant1 - ou application d’un support non tissé imprégné d’un produit (détergent-) désinfectant Désinfection de niveau intermédiaire Immersion dans un bain de produit désinfectant * rinçage abondant à l’eau du réseau ** tamponnement au moyen d’un non-tissé propre à usage unique ** dans un endroit propre, à l’abri de toute contamination *** Le temps de trempage doit être en adéquation avec celui préconisé sur la notice d’utilisation du produit ** Les dM seront manipulés avec des gants propres, de préférence épais, pour éviter leur recontamination et prévenir les blessures Le résultat de la désinfection est tributaire, comme la stérilisation, de la qualité des opérations de pré-désinfection et de nettoyage. CAS PARTICuLIER dES PORTE- INSTRuMENTS dYNAMIQuES Les porte-instruments dynamiques (PId) sont des vecteurs de contamination croisée. Leur contamination est externe, mais aussi interne, ce qui les rend complexe à entretenir [14]. Les PId qualifiés de « stérilisables » répondant ainsi aux exigences de sécurité française en matière de nettoyage et de stérilisation doivent être privilégiés à l’achat [15]. du fait de leur complexité, il n’est pas possible de les traiter strictement de la même manière que les autres dispositifs médicaux. L’usage d’automates dédiés ou de laveursdésinfecteurs (sous réserve que les PId soient compatibles avec ce type de traitement) permet d’améliorer la qualité globale de leur traitement et leur longévité [14-17].
La séquence suivante des étapes de traitement peut être retenue  : - purge des conduits d’air et d’eau pendant 20 à 30 secondes dès la fin de leur utilisation ; - décontamination des surfaces externes au moyen d’une lingette détergente-désinfectante de manière à éliminer les souillures. Si les étapes suivantes du traitement sont différées, les PId sont emballés dans une lingette détergente-désinfectante et placés dans une boite hermétique ; - nettoyage externe et interne en laveur-désinfecteur ou en automate ; - thermo-désinfection en laveur-désinfecteur ou en automate  : cette étape n’est pas obligatoire si les PId sont stérilisés ; - lubrification manuelle ou en automate ; - conditionnement ; - stérilisation en autoclave. CONCLuSION La mise en place des procédures de traitement des dM réutilisables peut constituer un véritable défi en pratique quotidienne. Il est indispensable que les personnes en charge de ce traitement aient reçu une formation adaptée incluant les aspects concernant leur propre sécurité et l’usage d’équipements de protection individuels lorsqu’ils sont nécessaires [3]. une attention particulière doit également être portée à l’agencement de la salle de stérilisation afin que celle-ci permette une organisation dite de « marche en avant » qui correspond à une succession logique et rationnelle des différentes opérations de la chaîne de stérilisation  : le principe est de faire en sorte que le cheminement d’un dM souillé ne croise jamais celui d’un dM propre afin d’éviter toute recontamination. La qualité de l’entretien des dM réutilisables passe par le respect des recommandations de bonnes pratiques et aussi des recommandations du fabricant pour ne pas en altérer les caractéristiques [3]. Il peut donc être judicieux de privilégier à l’achat les dM pour lesquels le fabricant met à disposition une notice d’utilisation précisant les modalités de traitement. L’utilisation de dM à usage unique peut également être envisagée après étude des aspects de sécurité des soins, de coûts de fonctionnement et d’empreinte environnementale. bIbLIOGRAPHIE FOCUS CLINIC 1. Ministère de la santé et des solidarités, Direction générale de la santé. Guide de prévention des infections liées aux soins en chirurgie dentaire et en stomatologie. 2006. 2. Ministère de la santé et des solidarités, Direction générale de la santé. Infections liées aux soins réalisés en dehors des établissements de santé. Guide de prévention. 2006. 3. Société française d’hygiène hospitalière. Bonnes pratiques essentielles en hygiène à l’usage des professionnels de santé en soins de ville. Hygiènes 2015 ; 23 4. Association dentaire française (ADF). Grille technique d’évaluation pour la prévention des infections associées aux soins. 2015. 5. Offner D, Wurtz A, ForestiC, Musset A-M. Optimiser sa chaîne de stérilisation selon les recommandations actuelles  : des clefs pour relever le défi. La lettre de stomatologie 2018 ; 79 : 35-44. 6. Zeitoun R. Conseils pratiques en stérilisation. Le fil dentaire 2007 ; 25  : 42-46. 7. NF EN ISO 15883-2. Laveurs désinfecteurs – Partie 2  : exigences et essais pour laveurs désinfecteurs destinés à la désinfection thermique des instruments chirurgicaux, du matériel d’anesthésie, des bacs, plats, récipients, ustensiles de la verrerie, etc. Septembre 2009. 8. Campillo vE, Grammatica M. Place du laveurdésinfecteur dans la chaîne d’hygiène en médecine bucco-dentaire. L’Information dentaire 2016 ; 35:24-25. 9. NF EN 556-1. Stérilisation des dispositifs médicaux - Exigences relatives aux dispositifs médicaux en vue d'obtenir l'étiquetage StErILE -Partie 1  : exigences relatives aux dispositifs médicaux stérilisés au stade terminal. Février 2002. 10. Instruction N°DGS/RI3/2011/449 du 1er décembre 2011 relative à l’actualisation des recommandations visant à réduire les risques de transmission d’agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs. 11. Bonne P.La traçabilité de la stérilisation. L’Information dentaire 2016 ; 23:24-25. 12. Rocher P.Les tests de routine des autoclaves. L’Information dentaire 2016 ; 4:26-27. 13. Rocher P.Qualification et requalification de vos autoclaves. L’Information dentaire 2015 ; 40:26-27. 14. Rocher P.traitement des porte-instruments dynamiques. L’Information dentaire 2015 ; 43:28-29. 15. Baron O. Les automates utilisés pour le traitement des porte-instruments dynamiques. L’Information dentaire 2016 ; 9:24-25. 16. Offner D, BrissetL, Musset A-M. Cleaning of dental handpieces : a method to test its efficiency, and its evaluation with a washer-disinfector-lubricator-dryer. dent Open J 2016 ; 3(1) : 10-16. 17. Offner D, BrissetL, Musset AM. Evaluation of the mechanical cleaning efficacy of dental handpieces. J Hosp Infect 2018, in press LE FIL DENTAIRE N°153/25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 153 septembre 2019 Page 60